Arnaud Lagardère: « les Qataris sont nos amis! »

J’ai quelques doutes, c’est grave? Car si on se retourne un peu sur l’actualité passée, on apprend entre autre que le Qatar finance les terroristes (ceux de la Syrie, mais aussi du Mali ou encore en Libye), qu’ils rachètent tout et n’importe quoi, qu’ils s’impliquent dans l’Islam de France… Mais tout cela, c’est pour notre bien, rassurez-vous et dormez braves gens…

Pour le co-gérant du groupe Lagardère, le Qatar est un « Etat francophile » et « un investisseur avisé » aux « intentions amicales ».

Dans un entretien au Monde, Arnaud Lagardère s’exprime sur ses rapports avec le Qatar, dont le fond souverain détient 12,8% du groupe Lagardère, ce qui en fait le premier actionnaire.

Leur arrivée au capital « est plutôt une marque de confiance. Dès leur arrivée chez nous, en 2006, les intentions des Qataris ont été amicales et inscrites dans la durée. Ils ont approuvé notre stratégie de recentrage dans les médias et nous ont soutenus dans les moments difficiles, » assure le co-gérant du groupe.

« J’ai d’excellentes relations avec la famille régnante ou avec Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG. Je rencontre régulièrement le cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, à Doha ou à Paris. J’entends dire que ce sont des investisseurs dangereux. Pour moi, ce sont des investisseurs avisés« , poursuit Arnaud Lagardère.

Un strapontin pour le Qatar

Selon lui, « quand cet Etat francophile est arrivé, en 2006, il était intéressé par le sport et la production d’émissions de télévision dans le cadre du lancement d’Al-Jazira. Les Qataris ont toujours indiqué qu’ils monteraient au capital. Ce qu’ils ont fait en 2011, avec aussi pour objectif de moyenner le montant de leur investissement. Je ne vois aucune intention hostile. Il faut apprendre à les respecter!« Enfin, l’héritier indique « discuter régulièrement » de synergies dans le sport, « mais pour l’instant, aucun projet commun ne s’est matérialisé« .

Toutefois, lorsque le Qatar est monté à 12,8%, il avait indiqué à l’AMF « envisager de proposer sa nomination au conseil de surveillance de Lagardère« . Une demande à laquelle Lagardère n’a jamais accédé, leur accordant uniquement un siège au conseil de la branche sports.

Source: bfmtv.com

4 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Les Qatari Francophiles. OUAIP
    ILS VEULENT NOUS BOUFFER

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Nasser Al-Khelaïfi le président du QSG, bien sur qu’il n’est pas un investisseur dangereux ; …enfin il a quand même comme grand ami proche un certain Sarko ! …mais si souvenez-vous le nain qui a vendu aux Ricains 600 tonnes d’OR appartenant aux français quand il était le président des moutons.
    « Avec des amis pareil on ne peut qu’être honnête, …c’est évident » !

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Nasser Al-Khelaïfi le président du QSG, bien sur qu’il n’est pas un investisseur dangereux ; …enfin il a quand même comme grand ami proche un certain Sarko ! …mais si souvenez-vous le nain qui a vendu aux Ricains 600 tonnes d’OR appartenant aux français quand il était le président des moutons.
    « Avec des amis pareils on ne peut qu’être honnête, …c’est évident » !

  • Maverick Maverick

     » envisager de proposer sa nomination au conseil de surveillance de Lagardère » C’est plus symbolique qu’autre chose … Là où les choses importantes se passent, c’est au Conseil d’Administration. Pas fou, Lagardère. C’est dire si la confiance est totale, entre « amis ».