3 janvier 1973 : Au nom de la loi, je vous endette

Cette fameuse loi est une des pires voire la pire trahison à la France, mais qui s’en soucie réellement? Personne ne sera jamais condamné pour cela…

Pierre Yves Rougeyron est l’auteur d’ « Enquête sur la loi du 3 janvier 1973 », livre qui sera très prochainement entre mes mains et dont je pourrai vous donner des nouvelles. Pour en savoir un peu plus sur l’auteur, un simple petit tour sur son blog suffit.

Pierre Yves Rougeyron est l’auteur d’ « Enquête sur la loi du 3 janvier 1973 », il a répondu à nos questions autour de son ouvrage le vendredi 26 Avril 2013 :

Pourquoi consacrer un livre à une loi qui a 40 ans ?

Quelle est l’essence de cette loi, que cache-t-elle ?


Vous présentez la loi de 1973 comme une porte d’entrée, pourquoi ?

Qui est à l’origine de cette loi, qui en sont les acteurs ?

Quid de la Banque de France ?

Qui avez vous rencontré ? Quel acteur décédé auriez-vous voulu rencontré ? Pour lui poser quelle question ? Questions virtuelles à Jean Monnet, Valéry Giscard d’Estaing, Raymond Barre et Jacques Delors qui ont selon l’auteur portent une lourde responsabilité.

Les banques privées gouvernent la France ?

3.01.1973, début d’une guerre économique pour la France ?

Ceux qui ont imaginé le texte et ceux qui l’ont voté en 73 pouvaient ils prévoir l’état actuel de la France ?

18 commentaires

  • jaar

    Pour en finir avec la loi de 1973:
    http://h16free.com/2011/11/28/11407-pour-en-finir-avec-la-loi-de-1973
    « Régulièrement, on voit fleurir, dans les commentaires ici ou ailleurs, une délicieuse référence à la fameuse Loi Giscard-Pompidou de 1973, qui interdirait à l’Etat de se financer sans intérêt, et qui serait directement responsable de son endettement total (ou pas loin). Et régulièrement, on indique en support à ces assertions les travaux de doctes économistes improvisés et autres vidéos palpitantes expliquant par le menu pourquoi l’Etat s’est vendu aux marchés et comment tout ceci est très méchant. Et là, je crie « foutaises !»… »

  • Musashi Musashi

    Pompidou avait été très clair en 1967 :

    http://www.youtube.com/watch?v=VgD6U9ZGANA

    Quant à la loi de 1973, pourquoi pas comme début de l’histoire mais un peu réducteur tout ça….

  • Thierry92 Thierry92

    merci pour ce petit rappel. C’est tres clair mais a l’époque je n’avais pas de télé. Et j’avais 12 ans

  • Clocel Clocel

    Je ne sais pas où mettre l’info, alors je la mets là:

    Viviane Forrester est morte. Ça ne va sans doute pas faire beaucoup de bruit.

    En 1996, elle écrivait « L’horreur économique » à laquelle nous assistons, suivi d' »Une étrange dictature ».

    Traitée d’universitaire exaltée, elle a été unanimement traînée dans la merde par les chiens de garde qui raillaient ses visions du monde qui est le notre aujourd’hui.

    Voila, c’est tout, cette Dame a été importante pour moi, elle m’a éveillé à la catastrophe, sans elle, je n’aurai sans doute pas lu « La stratégie du choc » de Naomi Klein, livre majeur pour qui veut comprendre ce qui nous arrive.

  • Analogique Analogique

    Le problème de la dette française selon lui, la désindustrialisation de masse.
    Vraiment d’accord avec lui, quoique il ne doit pas y avoir que ça, l’euro également.
    C’est en grande partie cette raison selon moi également.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_3_janvier_1973_sur_la_Banque_de_France

    • rouletabille rouletabille

      renseignez vous sur la Loi de 1973 qui donne aux banques l’accès à la planche à billets .

      • Analogique Analogique

        L’accès à la planche à billet? (Oui, excusez-moi ! Moi et le jargon, ça fait deux!)

      • rouletabille rouletabille

        Excusez moi . la planche à billet est du jargon pour vous….
        pourquoi cette réflexion svp, ?

      • Analogique Analogique

        Je suppose que « la planche à billet » est un nom familièrement donné pour désigner quelque chose en particulier (ce quelque chose que je ne sais pas et que j’aimerai que vous m’expliquiez).
        Il n’y a rien à prendre à mal, au contraire, je demande juste des précisions, j’ai l’habitude des mots simples pour comprendre mais j’aime en apprendre d’autres bien entendu.
        Alors si vous pourriez m’enrichir, je vous laisse. (:

      • do39

        Cette expression désigne l’impression électronique d’argent fiduciaire à outrance qui est devenu la pratique courante des banques centrales et des gouvernements occidentaux : japon, usa, grande-bretagne, europe… il s’agit de créer de l’argent à partir de rien (comme sur une rotative d’imprimante, d’où l’expression), c’est-à-dire sans aucun lien avec la situation de l’économie réelle, soit la richesse réelle produite à partir du travail, du commerce, de l’industrie… donc sur du vent…
        cette situation, qui favorise la dette et les bulles que l’on constate actuellement sur l’ensemble des matières premières, est responsable du cataclysme financier que nous allons léguer aux générations qui vont suivre…
        voir les sites Publication Agora, et la chronique quotidienne du Contrarien par Charles Sannat… pour en apprendre d’avantage…

      • rouletabille rouletabille

        Merci do39,votre contribution à la compréhension de notre brave compagnon ANALOGIQUE est de l’eau pure dans le désert ,mais c’est courageux.
        Bisous DO.

      • Analogique Analogique

        Sacré rouletabille !
        Un grand merci do39 j’irai faire un tour dès que possible.
        Je laisse les anciens m’en apprendre d’avantage.
        La succession du savoir est important pour moi, encore jeune mouton ayant soif de connaissance.
        Merci compagnons !

      • rouletabille rouletabille

        fait un minimum d’effort …
        si tu te sens pas capable c’est pas notre faute.

      • Analogique Analogique

        Un peu moins rouletabille..
        Je ne vois pas ce qu’il y a de mal, de désagréable à demander des explications, à chacun son niveau, si il ne vous plait pas de répondre, alors ne le faites pas.
        J’essaye d’être plus ou moins sympathique, faites de même.
        Merci.

      • rouletabille rouletabille

        excusez moi en vous demandant de faire un effort,pardonnez moi svp.
        désolé que vous ne connaissez pas ASSELINEAU,CHOUARD,je ne recommencerais plus promis juré..

      • Camelia8z Camelia8z

        Sois gentil rouletabille ! Voyons !

      • Analogique Analogique

        Je vous pardonne rouletabille.
        Oui, aussi surprenant que ça puisse paraitre, je connais Asselineau et Chouard, mais.. quel rapport? (Excusez mon manque de logique et d’efforts sur moi-même !)

      • do39

        Cette expression désigne l’impression électronique d’argent fiduciaire à outrance qui est devenu la pratique courante des banques centrales et des gouvernements occidentaux : japon, usa, grande-bretagne, europe… il s’agit de créer de l’argent à partir de rien (comme sur une rotative d’imprimante, d’où l’expression), c’est-à-dire sans aucun lien avec la situation de l’économie réelle, soit la richesse réelle produite à partir du travail, du commerce, de l’industrie… donc sur du vent…
        cette situation, qui favorise la dette et les bulles que l’on constate actuellement en bourse sur l’ensemble des matières premières, est responsable du cataclysme financier que nous allons léguer aux générations qui vont suivre… et que notre génération va prendre en pleine poire lorsque éclatera l’hyperinflation qui va réduire en fumée la valeur des sommes placées en épargne et autres comptes bancaires, d’où l’urgence de débancariser au maximum vos disponibilités financières… il y a urgence à sauver la valeur de vos patrimoines…
        voir les sites Publication Agora, et la chronique quotidienne du Contrarien par Charles Sannat… pour en apprendre d’avantage…