La suppression du billet de 500 euros, une bonne recette pour résoudre la crise de l’euro?

La Bank of America Merrill Lynch (BoAML) vient de faire une proposition à la BCE : éradiquer le billet de 500 euros. Motif? Le billet violet, la coupure dotée de la plus forte valeur au sein du G10, pourrait affaiblir la monnaie unique. Mais aussi parce qu’elle est surtout utilisée par les mafieux pour dissimuler les profits de leurs activités délictuelles. La BoAML propose rien de moins que cette suppression fournisse une opportunité de taxer les revenus illicites, et même de financer les plans de sauvetage des pays affectés par la crise de l’euro.

La banque rappelle que selon une étude de la Banque Centrale Européenne (BCE), seulement un tiers des billets de 500 euros en circulation sont utilisés pour les transactions. Le restant est utilisé pour la thésaurisation, principalement pour les profits issus d’activités délictueuses et d’évasion fiscale.

Ainsi, les bureaux de change du Royaume Uni ne vendent plus de billets de 500 euros depuis 2010, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent, parce qu’il était apparu que la quasi-totalité de ces billets étaient destinés à des organisations mafieuses. En 2006, l’Espagne détenait 1/5ème de la totalité des billets de 500 euros en circulation en 2006, alors qu’elle ne représentait que 11,5% du PIB de la zone euro, ce qui s’expliquerait par l’importance de son économie souterraine.

D’ailleurs, les brigades financières de plusieurs pays se servent du billet violet pour remonter les filières de blanchiment d’argent.

Selon la BoAML, les bénéfices que la zone euro pourrait attendre de la suppression du billet de 500 euros sont les suivants :

✓ Elle pourrait provoquer une désaffection de la devise euro en tant que monnaie refuge, et la dépréciation qui en découlerait pourrait aider les Etats membres à se sortir de la crise ;

✓ Elle résoudrait le problème de son emploi pour thésauriser les profits issus d’activités délictueuses.

✓ Elle pourrait permettre de taxer ces profits, en appliquant un programme de ce type:

– Les Etats membres pourraient accorder un délai d’un mois pendant lequel les détenteurs de billets de 500 euros auraient la possibilité de les remettre à une banque européenne ;

– Les détenteurs seraient invités à justifier l’origine des sommes ainsi remises au dessus d’un certain seuil ;

– Au terme de ce délai, la BCE pourrait s’approprier tous les billets de 500 euros qui n’auraient pas été déposés dans une banque ou dont l’origine n’aurait pas été justifiée.

Suite de l’article sur express.be

21 commentaires

  • Lilith Lilith

    Je ne suis pas sure qu’ils vont encore trouver beaucoup de billet de 500 dans la classe moyenne, perso cela fait bien 10 ans que je n’en ai plus vu………….

    Et dire qu’ils font cela pour notre bien, pour vivre dans une societée plus éthique, plus honnête, plus juste une societée ideale quoi…………mais rassuré messieur dames tout le monde n’est pas concerné, surtout si vous faites partie de la classe politique…………

  • C’est vrai que sans les 500€ les valises de notre ancien caporal chef auraient été plus lourdes et plus visibles !

  • galouleo

    L’idée parait bonne mais c’est louche que ça vienne d’une banque américaine.

  • Analogique Analogique

    Supprimer le billet de 500€ ? Je n’en vois pas vraiment d’intérêts, ni même son existence n’en a pour moi. Certes, elle permet d’avoir un billet à la place de plusieurs, et ensuite? Si ça peut aider les « mafieux » traditionnels à se faire épingler plus facilement, pourquoi pas (oui je dis « traditionnels » parce que la mafia politique, je la vois autrement..) Mais je ne pense pas vraiment que c’est un de leur but, le but premier reste caché je suppose.. Encore moins une possibilité de sortie de crise, mais si vous pouvez m’en convaincre, essayez.

  • Scoob

    l’intérêt et de supprimer petit a petit tout liquide pour avoir un contrôle de 100% sur tout mouvement d’argent , plus de black , plus payer quoi que ce soit en liquide.

    et on s’attaque au plus gros en premier , déja avec la crise ce genre de billet est de moins en moins utilisé comme ça,ça ne dérangera presque personne .

    et les mafieux je doute qu’ils en soit encore avec des camions remplis de billet , faut les blanchir tout ses billets , donc ça doit passez directement par des banques des sociétés des bidouillages .

    • Lilith Lilith

      en voila un qui a tout compris……….

      et j’ajouterai « on s’attaque au plus gros dans un premier temps cela va rassurer le super mouton qui finira apr croire que l’on s’attaque aux riches.

      la campagne bat son plein avec les off-shore leaks ou le citoyen lambda ne comprends rien a rien et confond tout car mal informé ensuite cela va s’étentendre a la taxation comptes épargnes comme a chypre et ils croira toujours que sont les riches qui son viser………….

      • Scoob

        et oui , son malins ces salopards ,et oui ça va rassurer les gens pensant que ça évitera que les gens puissent  » planquer  » le fric et que forcement ce sont les riches qui ont des billets de 500 dans les poches .sauf que les riches c a coup de CB toutes plaquer or qu’ils paient , car  » ça le fait plus « 

    • frecol

      10/10 Scoob,ceci pour percevoir à terme une tva uniformisée prélevée directement sur les virements bancaires.

  • Filux

    Toujours la même propagande pour la dématérialisation totale de l’argent ( et le contrôle qui va avec ).

    Les billets qui dorment sous un matelas, c’est autant d’argent perdu pour les banques …

    • rouletabille rouletabille

      salut FILUX,c’est chouette de savoir que t’as garder ton job,bisous.

      • Filux

        Toujours aussi nul en orthographe mon pauvre Rouletabille !

        De même, je constate que la nouvelle modération n’a rien changé à ton comportement : tu te crois toujours sur un chat ou à enfiler les HS comme des perles !