L’armée aurait précipité la chute de Jérôme Cahuzac

Faut-il préciser aux militaire que c’est bien beau de s’en prendre à Cahuzac, mais qu’il ne fait que suivre les recommandations du président! Maintenant, si l’armée commence à mordre la main qui la nourri (sans la payer), va falloir se méfier de la suite… Qui a dit il y a un an déjà que François Hollande ne finirait pas son mandat présidentiel? ;)

Les Services de renseignements français ont fait tomber Jérôme Cahuzac, selon L’Hebdo. L’ex-ministre du Budget prévoyait des coupes drastiques dans les finances de l’armée.

Le 15 mai 2012, Jérôme Cahuzac assiste à la cérémonie d’investiture à la présidence de François Hollande, à Paris. Il est d’ores et déjà bien positionné pour obtenir un ministère-clé du gouvernement à venir.
Image: AFP

Les coupes prévues par l’ex-ministre Jérôme Cahuzac dans le budget de la Défense l’auraient conduit à sa perte. C’est ce qu’affirme L’Hebdo dans son édition de jeudi. L’hebdomadaire romand publie sur le sujet une enquête citant des «sources sécuritaires», des députés UMP et des membres de la Commission de défense de l’Assemblée nationale.

Avant sa démission, l’ex-ministre du Budget considérait l’armée comme un poids lourd à alléger. Il envisageait ainsi de raboter dans son budget jusqu’à 1 milliard d’euros en 2014. D’autres milliards étaient prévus les années suivantes.

Le tout aurait figuré dans la future loi de programmation militaire (LPM) couvrant la période de 2014 à 2019. La LPM aurait fait passer les dépenses de l’armée de 1,5% du PIB français à 1,1%. Un plus bas historique pour la France.

Concrètement, la taille aurait signifié la suppression de 31 régiments dans l’Armée de terre, la vente du porte-avion Charles-de-Gaulle, l’annulation de commandes d’hélicoptères Tigres et de deux sous-marins nucléaires Barracuda, l’arrêt de production des avions Rafale et des transporteurs Airbus A400M, ainsi que la suppression de quelque 51’000 postes. Des bases françaises à l’étranger auraient été fermées et les budgets des renseignements intérieurs et extérieurs revus à la baisse.

Coupes inacceptables

Ces mesures auraient été jugées inacceptables de l’intérieur, affirme L’Hebdo. Davantage d’économies dans le ministère de la Défense risquaient même aux yeux de certains de mettre en péril le statut de grande puissance internationale de la France et de rendre le pays indigne de siéger au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Ainsi, avant que le président François Hollande ne se prononce le 22 mars sur le projet de loi de Jérôme Cahuzac, ce dernier a fait face le 19 mars à l’ouverture d’une enquête judiciaire à son encontre. Il démissionnera dans la même journée. Le 2 avril, il avouera devant la justice posséder un compte non déclaré à l’étranger, détruisant ainsi durablement sa carrière politique.

Les «sources sécuritaires» de L’Hebdo sont très claires. Aucun hasard n’est à lire dans cet enchaînement d’événements. «L’armée a eu sa peau. On ne s’attaque pas impunément à nous. Il voulait notre mort. Nous l’avons eu. Et d’autres ministres pourraient suivre si Hollande continue sur cette voie», menace l’une des sources.

La précision des informations aux mains de la justice française sur le compte en Suisse de l’ex-ministre du Budget ont surpris les autorités genevoises, souligne encore L’Hebdo. Cette minutie porterait la marque de l’intervention des Services de renseignements français qui enquêtent depuis des années sur les fraudeurs du fisc.

Un certain nombres d’informations seraient gardées au chaud, plutôt que de d’être livrées à la justice, afin de conserver une certaine influence sur les politiques en cas de besoin. Les enquêteurs l’ont reconnu dans un document collectif signé par des officiers de la Direction centrale du renseignement intérieur et remis le 16 février à un groupe de travail sur les exilés fiscaux.

Le lobby militaro-industriel à dos

Outre les coupes dans le budget de la Défense, Jérôme Cahuzac envisageait de s’attaquer à l’industrie militaire. Il avait ainsi annoncé en février vouloir renforcer le mécanisme de contrôle et de contre-expertise dans les achats du Ministère de la défense. Une démarche qui lui aurait mis à dos le puissant lobby militaro-industriel au chiffre d’affaires annuel de 15 milliards d’euros.

Face à la pression de l’armée et de ce lobby, François Hollande aurait été contraint d’agir. La nomination de Bernard Cazeneuve comme remplaçant de Jérôme Cahuzac est ainsi à comprendre comme un geste en direction de l’armée et de l’industrie militaire, selon L’Hebdo. L’article souligne que le nouveau du gouvernement est originaire de Cherbourg, une importante base maritime et de production militaro-industrielle.

Dans la foulée, le président a également repoussé le débat sur la loi de programmation militaire (LPM) à l’automne. Le temps de revoir sa copie?

Source et illustration supplémentaires: Tdg.ch

Les Services de renseignements français ont fait tomber Jérôme Cahuzac, selon L’Hebdo. L’ex-ministre du Budget prévoyait des coupes drastiques dans les finances de l’armée.

1/12 Le 15 mai 2012, Jérôme Cahuzac assiste à la cérémonie d’investiture à la présidence de François Hollande, à Paris. Il est d’ores et déjà bien positionné pour obtenir un ministère-clé du gouvernement à venir.
Image: AFP

Galerie Photos

Tous les mensonges de Jérôme Cahuzac

Tous les mensonges de Jérôme Cahuzac
Longtemps accusé de détenir un compte à l’étranger non déclaré, l’ex ministre du Budget avait toujours affirmé être innocent.

Galerie Photos

Affaire Cahuzac: les parodies

Affaire Cahuzac: les parodies
La Toile s’est fait l’écho des déboires de l’ex-ministre du Budget, forcé d’avouer l’existence d’un compte à l’étranger.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les coupes prévues par l’ex-ministre Jérôme Cahuzac dans le budget de la Défense l’auraient conduit à sa perte. C’est ce qu’affirme L’Hebdo dans son édition de jeudi. L’hebdomadaire romand publie sur le sujet une enquête citant des «sources sécuritaires», des députés UMP et des membres de la Commission de défense de l’Assemblée nationale.

Avant sa démission, l’ex-ministre du Budget considérait l’armée comme un poids lourd à alléger. Il envisageait ainsi de raboter dans son budget jusqu’à 1 milliard d’euros en 2014. D’autres milliards étaient prévus les années suivantes.

Le tout aurait figuré dans la future loi de programmation militaire (LPM) couvrant la période de 2014 à 2019. La LPM aurait fait passer les dépenses de l’armée de 1,5% du PIB français à 1,1%. Un plus bas historique pour la France.

Concrètement, la taille aurait signifié la suppression de 31 régiments dans l’Armée de terre, la vente du porte-avion Charles-de-Gaulle, l’annulation de commandes d’hélicoptères Tigres et de deux sous-marins nucléaires Barracuda, l’arrêt de production des avions Rafale et des transporteurs Airbus A400M, ainsi que la suppression de quelque 51’000 postes. Des bases françaises à l’étranger auraient été fermées et les budgets des renseignements intérieurs et extérieurs revus à la baisse.

Coupes inacceptables

Ces mesures auraient été jugées inacceptables de l’intérieur, affirme L’Hebdo. Davantage d’économies dans le ministère de la Défense risquaient même aux yeux de certains de mettre en péril le statut de grande puissance internationale de la France et de rendre le pays indigne de siéger au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Ainsi, avant que le président François Hollande ne se prononce le 22 mars sur le projet de loi de Jérôme Cahuzac, ce dernier a fait face le 19 mars à l’ouverture d’une enquête judiciaire à son encontre. Il démissionnera dans la même journée. Le 2 avril, il avouera devant la justice posséder un compte non déclaré à l’étranger, détruisant ainsi durablement sa carrière politique.

Les «sources sécuritaires» de L’Hebdo sont très claires. Aucun hasard n’est à lire dans cet enchaînement d’événements. «L’armée a eu sa peau. On ne s’attaque pas impunément à nous. Il voulait notre mort. Nous l’avons eu. Et d’autres ministres pourraient suivre si Hollande continue sur cette voie», menace l’une des sources.

La précision des informations aux mains de la justice française sur le compte en Suisse de l’ex-ministre du Budget ont surpris les autorités genevoises, souligne encore L’Hebdo. Cette minutie porterait la marque de l’intervention des Services de renseignements français qui enquêtent depuis des années sur les fraudeurs du fisc.

Un certain nombres d’informations seraient gardées au chaud, plutôt que de d’être livrées à la justice, afin de conserver une certaine influence sur les politiques en cas de besoin. Les enquêteurs l’ont reconnu dans un document collectif signé par des officiers de la Direction centrale du renseignement intérieur et remis le 16 février à un groupe de travail sur les exilés fiscaux.

Le lobby militaro-industriel à dos

Outre les coupes dans le budget de la Défense, Jérôme Cahuzac envisageait de s’attaquer à l’industrie militaire. Il avait ainsi annoncé en février vouloir renforcer le mécanisme de contrôle et de contre-expertise dans les achats du Ministère de la défense. Une démarche qui lui aurait mis à dos le puissant lobby militaro-industriel au chiffre d’affaires annuel de 15 milliards d’euros.

Face à la pression de l’armée et de ce lobby, François Hollande aurait été contraint d’agir. La nomination de Bernard Cazeneuve comme remplaçant de Jérôme Cahuzac est ainsi à comprendre comme un geste en direction de l’armée et de l’industrie militaire, selon L’Hebdo. L’article souligne que le nouveau du gouvernement est originaire de Cherbourg, une importante base maritime et de production militaro-industrielle.

Dans la foulée, le président a également repoussé le débat sur la loi de programmation militaire (LPM) à l’automne. Le temps de revoir sa copie?

33 commentaires

  • Resistant

    Jovanovic dit que l’armée prendra le pouvoir en france ! Utopie ou réalité ?

    • fotoulaver fotoulaver

      Peut être, mais alors ce sera l’OTAN et certainement pas notre armée nationale.

      • Resistant

        Oui ça paraitrait fou si c’était l’armée nationale et datant d’un autre âge.
        Je crois que Jovanovic parlait de l’armée nationale mais je ne vois pas comment l’OTAN (donc les Etats-unis)laisseraient faire cela. Moi personnellement ça me déplairait pas temporairement si ça permettrait de retrouver la souveraineté de notre nation mais bon les ricains trouveraient un prétexte pour intervenir et nous en mettre plein la tronche.
        J’ai pleins de rêves révolutionnaires mais c’est comme si tout étaient bloqué, comme si nous étions dans une impasse.
        Ce qu’il manque au gens de nos jour c’est d’être capable de mourir pour un idéal. Rien ne change sans la force c’est triste à dire mais c’est comme ça..
        Et le truc le plus pervers dans notre société, c’est que beaucoup croient être heureux parce qu’ils peuvent consommer, comme si c’était un aboutissement…

      • rouletabille rouletabille

        En + ils désirent une armée privée à leur service,donc ils s’en foute de l’Armée Française.

      • Resistant

        C’est triste ! Le pire c’est que la plupart des généraux sont des hauts fonctionnaires qui n’ont rien de militaires. Les mecs sont pistonnés pour rien glander.
        Y aura plus de De Gaulle c’est foutu ou alors faudrait un ou plusieurs mecs moins gradés qui prenne la tête. Ca serait risqué tout ça, on ne sait jamais sur qui on pourrait tomber mais bon au point ou on en est.
        Y a bien des militaires soucieux de la souveraineté de la nation nan ? On est en France en plus, la nation normalement censée être la plus opposée aux anglo-saxons.

      • voltigeur voltigeur

        +++ j’adhère évidemment à tes propos!
        l’insurrection oui!! mais jusqu’où??
        Et c’est ce qui fait la force des « zélites »
        notre hésitation.
        Mais il n’y a rien de temporaire, si jamais…
        il faut en tenir compte ♥♥

      • rouletabille rouletabille

        Ils attendent que ça pour mettre sur pied l’armée EUROPÉENNE et alors on est cuit.

      • Resistant

        Ca fait chier tout ça ! Ou alors faudrait plusieurs soulèvement d’armées nationales en Europe.

      • Resistant

        Je ne sais pas mais en tout cas faudrait vraiment faire cela par la force car le fascisme Européen lui ne fait pas de cadeau, sa constitution autorise de nous tuer en cas d’insurrection.
        Et puis il faudrait des mecs qui auraient des vrais idéaux et qui ne pourraient pas se faire corrompre facilement. Je rêve peut-être. En tout cas l’Europe diabolise le nationalisme, donc moi j’y adhère bien évidemment…
        (je précise que je ne suis pas partisan du FN par contre)

      • voltigeur voltigeur

        Faut que!! y a qu »à!! on entend que ça, quand à la force..
        ceux qui seraient prêts à l’employer, doivent avoir un cerveau en plus
        d’une paire de c***es! Beaucoup de prétendants (?) mais guère d’élus si
        on tient compte des rivalités internes..
        On ne confond pas patriotisme et fascisme
        Vouloir garder son identité et le racisme primaire.
        C’est le rassemblements des « basses classes » ignorées et
        piétinées qui devront montrer les crocs, toutes couleurs confondues,
        car qui sont les victimes de ces magouilles?
        Pas les têtes dirigeantes corrompues de tous les pays, mais
        les peuples..♥♥
        PS: Le F.N a un boulevard ouvert par les incompétents!
        reste à savoir si le remède proposé, ne sera pas pire que le mal.

      • rouletabille rouletabille

        TOUT à fait,retrouver sa souveraineté ne fait pas de nous des partisans du FN ou autre partis car eux aussi reçoivent leur ordres de Bruxelles,alors que faire?,comme vous faites Volti et Benji,INFORMER,la prise ce conscience a lieu et nous guide vers nos choix de plus en plus éclairés..

      • voltigeur voltigeur

        +++ ♥♥ Faut pas jouer les papillons de nuit, attirés
        par les lumières…risques de brûlures graves. ♥♥

      • Resistant

        J’aime ton discours voltigeur ^^

    • Resistant
      Utopie ..non, c’est possible…je fréquente les militaires pas ceux qui mangent les petits fours..ceux de l’active.

      Une chose sûre que si il y a révolte musclée, l’active ne viendra pas au secours du gouvernement.
      Par contre une révolte peut être pilotée de l’extérieur.. pas bon.

      Coup d’état de l’armée, c’est possible…
      _____________________________________________

      De jeunes officiers dénoncent une gabegie au sein de l’armée française :
      http://stationzebra.net/?p=16645

      Armée française : place à la colère :
      http://stationzebra.net/?p=13669

      De l’Armée de la Nation à l’Armée de métier et à l’Armée de mercenaires 2013 :
      http://stationzebra.net/?p=16364

      Hollande a peur de ses armées :

      http://stationzebra.net/?p=16277

      • Resistant

        Ok ça laisse de l’espoir si c’est fait correctement !

      • Resistant suite

        Je précise que si il y avait coup d’état de l’armée,ce ne serait pas par caprice ou pour installer un régime militaire. Ce serait pour redonner la Patrie France aux français.

        Un militaire prévoit et anticipe donc dans les cartons , il est possible qu’il y a un plan.. Des hommes politiques dans le coup ?

        En tout cas, vu le panel des politicards vendus à Mickey de Gauche à Droite, il faut plutôt les chercher sur ceux que vous comptez toute orientation politique.

        Ce n’est pas anodin que le larbin Mélenchon parle de VIème République.. Le système prendrait les devants ?

      • Resistant
        Le Système l’a prévu aussi le risque de révoltes et ce n’est pas d’aujourd’hui :

        « France. Un nouveau décret autorise la police à tirer à balles réelles sur les manifestants. Depuis le premier Juillet 2011, le gouvernement Français a fait passer une loi qui autorise…  »

        http://stationzebra.net/revolutionsarabes/?p=259

        Le sublime:
        Le traité de Lisbonne autorise à tuer des « émeutiers »

        __________________________________________
        http://stationzebra.net/revolutionsarabes/?p=269

      • Thierry92 Thierry92

        Dans les cités, dans certains cas l y a quelques années, tu pouvait « trouver » une Kalachnikov AK 47. Maintenant ce sont des AK 107 M. Cherche l’erreur.

      • Resistant

        Merci Vilistia, c’est très intéressant tout cela !

      • vanvoght

        vous avez entendu parler du  » groupe vercor  » ??????
        j’en ais lu quelque lignes il y as quelques temps .
         » en 24 h , nous seront sur paris  » ?????
        qui sont ils ?

      • voltigeur voltigeur

        Présentation du groupe Vercors (date de 2007)
        Apparemment il y a des groupes dans toutes les régions ♥♥
        http://www.federation-anarchiste.org/spip.php?article158

      • engel

        Rien qu’au slogan sur leur site,

        On comprend immédiatement le but poursuivi.
        Ca pu la récup de gauche version ultralibètaire!
        En sortirons-nous un jour de cette main-mise bipolaire?

        IRMCD
        -Identification, Récupération, Manipulation, Canalisation, Désactivation.

        Dommage, car l’anarchie est un système « utopiquement idéal » qui pourrait canaliser les forces vives, sincères et altruistes de ce pays.
        Dans le but de repenser « un vivre ensemble dans le total respect de chacun ».

        …En somme, tout le contraire des politico-traîtres actuelles!!!

      • vanvoght

        je ne parle pas de ces clowns . il n’y as plus d’anarchiste de nos jours , et j’en sais quelque chose .
        ceux dont je parle seraient d’anciens officier et des officiers d’active regroupés avec d’autres des RG etc . bref un truc qu’ont ne peu pas verifier . d’ailleur l’entrefilet qui en parlait a ete suprimé du comité Valmy .
        je pense qu’il y as un fronde en ce moment au coeur de l’armée et des forces de l’ordre .

    • Theseaofgods

      Si l’Armée prend le pouvoir en France ce n’est pas spécialement une bonne nouvelle. Des officiers de bonnes familles fils d’officiers, déconnectés de la vraie vie militaire (à l’instar des députés et sénateurs déconnectés de la vie de leurs concitoyens), qui plus est racistes et colonialistes (pour la plupart, je l’ai constaté par moi même). D’ailleurs les derniers rapports du « moral des troupes » effectués régulièrement dans les Armées montrent la scission grandissante entre les soldats les sous officiers d’un côté et les officiers de l’autre, en lesquels ils ont de moins en moins confiance. Si l’Armée prend le pouvoir, on risque d’assister à un nouveau Katyn !

      • engel

        Enfin,
        Un qui voit au delà des images d’Epinal!

        -Pour Katyn. Ce fut les sous/of et les of qui y passèrent.
        Il faut dire que la fontière sectaire entre ces deux « corps » etait beaucoup moins marquée que chez nous, avec nos pédants d’of français!

        -pour le clivage s/of , of : Celà ne pouvait que s’accentuer avec la professionnalisation.

        -D’un coté S/OF : compétence /efficacité /humilité /actes concrets. Dans une vie réel faite de dureté et de sanctions .
        -De l’autre OF : Honneur /Paraitre /orgueil /actes écrits. Dans une vie virtuelle faite de conceptes et d’idèes abstraites reçues et de sanctions symboliques.

        Dès lors, on comprend mieux pourquoi la castre des officiers s’acoquine aux politiques.
        Et oui!!! On est toujours plus pret d’un pouvoir qui partage les mêmes conceptes!
        …Plutôt que d’une « soldatesque » qui représente les « basses valeurs du bon peuple ».

        De toute façon les plus de 500 officiers généraux-ponctionnaires « en service » ne laisseront jamais se formenter un coup d’état.
        Ils sont bien trop couards !
        … Des décénies de soumission au pouvoir politique, ça laisse des traces.

        De plus, il est impossible qu’une « révolution » éclate avec un tel nombre de généraux! Le secret et la cohésion serait impossible à tenir.

        Dans la vrai vie, il est plus facile et moins dangereux d’être un Nivelle, Un Bazaïne qu’un De-Gaule ou un Lyautey.

  • rouletabille rouletabille

    Ils ont vraiment des tronches de faux culs..

    • Resistant

      T’as tout a fait raison!

      • fotoulaver fotoulaver

        Vous fiez pas à leurs tronches, j’aimerais avoir un gars comme eux avec moi en cas d’effondrement des normalités.
        Les hommes de pouvoir n’ont que l’argent pour se payer une confiance relative, même avec des mercenaires surpayé alors des hommes dominé par la crainte ça ne donne jamais rien de bon en terme de contrôle.
        Ils (les comploteurs) sont dans une très mauvaise position car leur pouvoir s’effrite chaque jour et ils sont de plus en plus montré du doigt. Pour ce sortir de là il leur faut la guerre,civile ou autres troubles à grande échelle mais comme le temps presse ils sont obligé d’agir à découvert et la mayonnaise ne prend pas.

        Même le patriotisme américain en a pris un sacré coup ces derniers temps.

      • rouletabille rouletabille

        rien à ajouter +1000

      • fotoulaver fotoulaver

        Une note d’optimisme rien que pour toi mon agate préférée.

  • jp31 jp31

    Et merde,suis trompeZ de sujet,,

    http://youtu.be/cVomLcGylQo

  • petitscarabee

    Quels sont les faits ?
    -la dcri dit qu’elle a balancée l’affaire Kahuzac car ,lui ou le gouvernement souhaitait réduire le budget de l’armée ? C’est ça?
    Question : Si le gouvernement n’aurait pas souhaité réduire le budget de la défense alors est ce que cette affaire serait sortie ?
    Ce n’est pas à moi qu’il faut répondre mais à vous même .