Vers une loi contre l’obsolescence programmée

Vous pensez réellement que cela à une chance de passer? Au nom du profit, au nom du pognon, la durée de vie de tout ce qui est consommable à été réduit, pour nous pousser à acheter encore, et encore! Je ne peux que vous renvoyer vers l’excellent documentaire (voir référence 24 en bas de page) sur le sujet pour bien comprendre l’ampleur du problème.

Le sénateur Jean-Vincent Placé a déposé un projet de loi visant à lutter contre l’obsolescence programmée. AFP PHOTO JOEL SAGET

(Relaxnews) – Une proposition de loi visant à lutter contre l’obsolescence et à augmenter la durée de vie des produits a été présentée jeudi 21 mars au Sénat par Jean-Vincent Placé et les membres du groupe écologiste.

Le texte remis par le sénateur Jean-Vincent Placé prévoit d’étendre la durée légale de conformité à cinq ans, contre deux actuellement, pour encourager les entreprises à créer des produits plus fiables et de qualité, puisque le coût de la réparation leur incomberait. Elle impose également de mettre à disposition les pièces détachées essentielles au fonctionnement des produits dans un délai d’un mois, sur une période pouvant aller jusqu’à dix ans. L’éco-contribution sera quant à elle modulable, selon la durée de vie du produit.

L’obsolescence dans l’oeil du cyclone

À l’occasion de la présentation de l’iPhone 5 en septembre dernier, le ministre délégué chargé de l’économie sociale et solidaire Benoît Hamon avait déjà évoqué le sujet dans une interview à 60 millions de consommateurs : « Acheter un appareil qui est destiné à être totalement démodé un an plus tard pose d’autant plus question lorsque le constructeur a lui-même organisé cette obsolescence […] Je mettrai en garde et essaierai de lutter contre cette obsolescence programmée dans le domaine du numérique. C’est un sujet sur lequel j’interrogerai le Conseil national de la consommation […] Je travaille avec ma collègue Fleur Pellerin [ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique – ndlr], car un renouvellement excessif des terminaux mobiles pose des questions environnementales et pèse sur notre balance commerciale. »

Plusieurs associations, parmi lesquelles Les amis de la Terre, alertent régulièrement depuis des années les pouvoirs publics sur l’exploitation massive des ressources et l’extraction de terres rares et minerais dans les pays du Sud avec tous les impacts sanitaires pour les populations locales, la surproduction de déchets et les pollutions lourdes que cela engendre.

Source: Boursorama

11 commentaires

  • Badboy

    Arfff, ils vont se faire piétiner par les lobbies, restera que la la purée verte.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    5 ans c’est encore ridicules, les machines à laver de nos grands parent fonctionnais pendant 15 ans sans trop de problème.On est au 21 en siècle elle devrait-être quasiment garantie à vie. Ce projet de lois peut passer. ça ne changera rien pour les fabricants le surcout sera répertorier sur le prix de vente et comme tout le monde s’entend sur les prix, pas de répercutions concurrentiel.
    Et la pub se chargera de faire acheter tout les ans un nouveaux portable.
    Hormis pour quelques uns qui utilisent leurs appareils jusqu’au bout ou qui attendent de vrai évolution technologique pour s’équiper, la majorité changera toujours à la fréquence voulu

    • Maverick Maverick

      C’est quand même un pas dans la bonne direction … Mais il faudrait obliger ou encourager les constructeurs à fabriquer des appareils réparables, avec des pièces compatibles d’une marque et d’un modèle à l’autre.
      Je sais, quand on s’y connaît on peut déjà faire des merveilles, mais si on pouvait éviter des plans comme avec l’IPhone 5, pour lequel il faut racheter tous les accessoires …

  • deussabaoth deussabaoth

    garantie a vie suis d’accord avec çà et les memes garantie a vie sur les dirigeant qui votent des lois ridicules comme çà si jamais ils se plante on peux leur tomber dessus meme 25 ans apres

  • boutabou

    Vers une loi pour des produits de SURconsommation durable?!!!
    bêh! bêh! je suis un mouton égaré!

  • firebird2

    Cette proposition va dans le bon sens, elle aidera ceux qui sont obligés de changer contre leur gré. Le problème c’est que cela ne fera pas changer de mentalité ceux qui sont bouffés par la mode. Un exemple j’ai un galaxy S2 qui remplace un vieux sony erricson. hier au mon nouveau boulot, le S2 est posé sur mon bureau. Un collègue le voit et me dit tient c’est quoi comme téléphone ?
    Je réponds un S2.
    ah je ne me souvenais plus de la tête qu’il avait, il est vieux.
    je réponds pourquoi en changer ? il marche bien.
    il me dit faut vivre avec son temps; et il se barre.
    Il faut savoir que lui à un S3 et que mon S2 n’a même pas 2 ans. C’est quand même hallucinant de débilité profonde comme raisonnement. En plus cette expression « vivre avec son temps » me débecte car elle légitime un moutonisme total, une soumission absolue à la nouveauté peu importe son impacte.
    On en est la ce ne son plus les machines qui son atteinte d’obsolescence réelle, mais les humains qui son atteints l’obsolescence mentale.

    • voltigeur voltigeur

      ++++++ Tellement vrai..♥♥

    • samter

      oh alla combien de fois on peut entendre de genre de connerie !
      et le pire c’est quand on leur fait remarquer leur absurdité, il se défende « c’est pas ma faut, ils faisaient une promo » ou » y avait que 2 € de différences alors je l’ai pris »..
      o,n est entre « nous » donc c’est pas la peine que je tente d’énumérer toutes les raisons pour les quelles c’est con, injuste, égoïste, destructeur, polluant de réagir ainsi.

  • rouletabille rouletabille

    En fait ils vont officialiser L’obsolescence de manière à compenser leurs pertes.
    L’obsolescence sera programmée par abonnement permettant sa reconduction.
    Votre voiture affiche 5 Ans et 100.000 au compteur,pas de problème,pour faire 100.000 Km et 5 Ans en + ils nous faudra payer l’abonnement ,sont pas cons…

  • Yhan Hamar

    Force est bien de constater que le consommateur est pour beaucoup dans l’absurdité de ce système.