Des députés jouent au scrabble durant le débat sur le mariage pour tous (mise à jour)

Cela se voit vraiment que nos chers députés se sentent concernés par ce débat d’un importance teeeeeeeellement capitale pour notre avenir et notre pays!!! Surtout avec le salaire qu’on leur verse, teeeeeeeellement mérité! Alors je propose 9 lettres en utilisant un mot déjà en place, révolution avec case compte triple ce qui me fait 92 points en tout…

Bored? The two MPs can be seen playing Scrabble on their iPads during a debate about the gay marriage bill
High scorers: Among the words used during the game was 'gache', which is French for 'wasted', and 'mufle' which can be translated as 'cad or 'oaf'
Source des photos: le Dailymail
On en sait plus sur cette histoire, et ceux qui jouent au scrabble au lieu de bosser sont….. des socialistes! Tu m’étonnes!
Le président des députés PS, Bruno Le Roux, a jugé mardi « inadmissible » voire « diffamatoire » la diffusion sur le réseau social Twitter, via le compte d’un député UMP, d’une photo mal légendée d’un député socialiste jouant au scrabble dans l’hémicycle en plein débat.

Oups ! Il ne s’agit pas de Guillaume Bachelay mais d’un autre Député Socialiste ! Mes excuses à Guillaume Bachelay. twitter.com/marclefur/stat…

— Marc Le Fur (@marclefur) 5 février 2013

Plusieurs photos de députés jouant au scrabble ou à d’autres jeux sur leurs tablettes numériques, au cours du débat sur le projet de loi autorisant le mariage homosexuel, ont été publiées sur internet et ont suscité des messages moqueurs sur le réseau social.

Le député UMP Marc Le Fur a envoyé il y a deux heures, sur son compte Twitter, l’une d’entre elles, dont la légende affirmait qu’il s’agissait du député PS Guillaume Bachelay de Seine-Maritime, avec cette mention: « Mariage gay, adoption PMA GPA, ce député décide du sort des enfants de France ».

M. Le Roux a dénoncé, photocopie de photo en main, « l’opprobre » jetée sur M. Bachelay, numéro deux du PS, qui ne figure pas en fait sur la photographie retweetée par M. Le Fur.

« Moi, je n’ai pas de calvitie! »
Le député de dos n’est pas facilement reconnaissable mais possède une chevelure normalement fournie, alors que M. Bachelay, a souligné M. Le Roux, est doté d’une calvitie naissante. Le chef de file du groupe PS a alors demandé une suspension de séance pour que soit mis « fin » à « ces attaques », qui relèvent selon lui de la « diffamation » et plaidé de nouveau pour que l’usage des réseaux sociaux soit « maîtrisé » par les députés.

Le président des députés UMP, Christian Jacob, a estimé qu’il n’y avait pas à réagir aux « invectives » de M. Le Roux et que si le sujet est d' »importance » il fallait réunir « une conférence des présidents ».

Depuis vendredi, les tweets font régulièrement des incursions dans l’hémicycle. Chaque camp protestant contre le tweet d’un député de l’autre camp. Et lundi, un député UMP, Philippe Gosselin, a demandé une réflexion sur l’usage des réseaux sociaux par les députés.

Source: 7sur7.be

12 commentaires