L’avenir du nucléaire

Une catastrophe avec cet article qui nous indique combien de réacteurs nucléaires sont actuellement en construction! Mais jamais ces fous ne comprendrons? Tchernobyl et Fukushima n’ont pas suffit dirait-on…

graphiqueLa Bulgarie ne construira pas de deuxième centrale nucléaire : la trop faible participation (20 %) au référendum sur la question, le 27 janvier, invalide le projet – bien que la majorité des votants (60 %) se soient prononcés en sa faveur – “une défaite pour tout le monde”, estime le quotidien Troud.

En attendant, d’autres pays misent sur le nucléaire, au premier rang desquels la Chine. L’accident de Fukushima, en 2011, a toutefois conduit Pékin à reconsidérer ses ambitieux projets, souligne The Economist. Fin 2012, le gouvernement a décidé de relancer son programme nucléaire, mais à une allure plus modérée : l’objectif d’installer 200 gigawatts en 2030 (contre 10 gigawatts en 2010) a été corrigé : Pékin vise aujourd’hui 130 à 140 gigawatts “nucléaires” à cet horizon.

Source: Courrier international

Un commentaire

  • Lionel

    L’avenir du nucléaire chinois comme français passera par le prix de l’Uranium.
    S’il se remet à flamber comme il y a quelques années à 200$/kg c’est la ruine absolue, Areva a signé un projet de construction de 2 EPR pour le prix d’un ( !!! ) avec fourniture de combustible incluse pour les 5 années qui suivent la mise en service….
    EDF ne pourra pas construire ses EPR en Angleterre, la Chine a réduit ses commandes qui étaient 9 au départ, pas non plus aux zétazunis…
    Je trouve qu’au contraire ça sent bon le fiasco pour l’industrie nucléaire mondiale, les indiens sont dans une merde terrible, les populations n’acceptent pas, mais pas du tout les implantations, les centrales japonaises ont toutes les chances de ne jamais pouvoir redémarrer tellement elles ont souffert du séisme, une grosse compagnie étasunienne vient de mettre la clé sous la porte d’une centrale tellement le coût de remise aux normes est prohibitif !
    Tout va bien vous inquiétez pas le Nuke n’en a plus pour longtemps, il ne nous restera « que » les ruines et les déchets pour 400 mille ans.