Séismes par ci, séismes par là ! Et en France, y en a aussi !

« Un séisme  5.9 au Pérou » !!!

On s’étonne que la terre tremble dans tous les coins de la planète, on est enclin à l’émotion face au nombre de victimes et de sans abris, du coût des dégâts matériels, mais chez vous, savez-vous que ça vous pend au nez.

Et oui en France aussi il y en a, mais ils ne sont pas tous renseignés au public. Savez-vous que depuis le 1er novembre il y en a eu 17  au-delà de 2.5 dont un dans le Chanel mais plus côté français. Rien que pour la journée de ce 11 novembre on ne compte pas moins de 4 dans une seule région, à 20 km au nord de Dieppe.

Il y a quelques temps d’ici, c’était la région de Barcelonnette qui subissait un essaim sismique avec pas moins de 400 secousses en l’espace de 3 mois.

L’aléa sismique sur l’hexagone n’est pas négligeable, il n’est toute fois pas alarmant en un temps que le nombre n’augmente pas, car la moyenne annuelle est déjà dépassée.

10 commentaires

  • kiowa

    Salut Eagle!
    Force est de constater qu’il y a une augmentation plus que significative des séismes en ce moment, http://www.emsc-csem.org/#5w
    Hier on était à plus de 384 séismes sup à 4 pour les 2 dernières semaines!!! et aujourd’hui ça baisse un peu…mais pas pour longtemps, c’est maintenant quasi certain, pachamama va se facher!

    Et la nature repris ses droits…

  • lucyskywalker

    glaglagla ! ça fait peur ! Sur le Chanel, c’est embêtant ! Plouf les falaises qui sont très friables ! C’est étrange tout de même ! On a déjà enregistré de pareilles vagues de séismes ?

  • yami

    J’ai du mal a concevoir quelles peuvent etre les causes des seismes au large de Dieppe, somme toute assez loin de la moindre faille. Qui plus est l’essaim me semble trop groupé pour être le resultat de la collision des plaques eurasiennes et africaines.
    On est quand meme a une moyenne proche de 1 seisme par jour (certes faibles mais quand même entre 2.7 et 3)dans cette zone ce qui me semble nettement au dessus de la moyenne (dans les 3 ou 4 par an d’après mes recherches).
    N’oublions pas la présence à proximité de la centrale du Penly et a peine plus loin celle de Paluel.
    J’aimerai beaucoup avoir l’analyse d’Eagleeye sur le sujet si il passe dans le coin.

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Yami,

      C’est vrai qu’on est loin des failles de jonctions, il reste néanmoins que d’anciennes failles existent bel et bien. De plus, le littoral tant français qu’anglais est constitué de falaises friables dont certaines parties sont immergées et de plus exposées aux forts courants marins qui parcourent la Mer du Nord jusqu’à la Mer Celtique, et les falaises sous-marines du Golfe de Biscaye. Ces dernières ne sont que le restant de l’effondrement des terres de surface disparues lors d’un cataclysme.

      • lucyskywalker

        Ho ! Ys ?

      • yami

        Merci Eagleeyes pour tes précisions qui, comme toute réponse, suscite de nouvelles question.
        Les seismes de ces derniers jours seraient donc la resultante d’effondrements sous marins ?
        Selon le CSEM la profondeur de la plupart des seismes se situe à 2km de profondeur avec un maximum à 10km. La profondeur de la manche exede rarement 100 metres (le point le plus profond fait 172m).
        Ou alors dois-je comprendre que la dynamique d’effondrement dont tu parles soit la cause de cet essaim ?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Non pas du tout. Ici il s’agit de mouvement initialement imprimer à la plaque Eurasienne par ceux de celle Pacifique, cela se répercute avec un certain décalage. Cela se voit par le nombre de séismes qui se produisent tout au long de la dorsale Atlantique nord, et donc ce qui influe sur les failles plus anciennes et souvent inactives depuis des lustres, à l’intérieur de notre plaque, les points de faiblesse et autres zones ayant accumulé des tensions au fil des siècles d’oubli, finissent par se manifester.
        Il y a très très longtemps la Manche et la mer du Nord était une vallée bordée de falaises de part et d’autre, jusqu’à la rupture de ses extrémités, au nord la chaine montagneuse de la Finlande et de Norvège reliant l’Ecosse, et au sud un cataclysme ayant fait effondré les terre recouvrant le Golfe de Biscaye.

      • yami

        Merci pour ces précisions, c’est toujours un plaisir de lire tes posts.
        Continue à transmettre tes connaissances.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        De rien c’est avec grand plaisir.