Raconte moi La Terre quand elle tournait autrement !!!

Lors de mes derniers échanges sur le blog, on m’a interrogé sur une quelconque signification que pouvait avoir une suite de séismes  intercontinentaux sur une ligne droite.  Je le dis clairement, il ne peut y avoir de signification aucune. Par contre cette question à suscité ma curiosité sous un autre aspect, que donneraient le ralliement des différents foyers de séismes, je précise bien que tous n’y sont pas présents dans cette étude, mais bien les principaux.
Étonnant ce que cela a pu donner, confortant certaines hypothèses émises récemment, sur de curieux phénomènes observés par divers scientifiques qui, jusqu’ici ne pouvaient donner d’explications plausibles.


Donc, pour ce faire, j’ai débuté avec la France, en effet mes relevés pour ce pays ont débutés il y a près de trois ans, jour après jour, heure par heure. Ce qui se dégageait sur la carte, n’était qu’une simple ligne droite bien définie.  L’axe se situe entre quelques degrés nord et sud de part et d’autre de cet axe, il passe par la Bretagne, le centre et la Bourgogne. Un autre axe s’est dessiné depuis 2011 quelques degrés plus au sud que le premier et passe par, Nantes, Auvergne, et Alpes de Haute-Provence (Barcelonnette).
Alors m’est venu l’idée de tracer la continuité de cette première ligne, la seconde a été intégrée à la première, et donc voilà la continuité traverse toute l’Italie dans toute sa longueur et en ressort par le talon de la botte. Ensuite elle s’engouffre dans la Grèce par le Péloponnèse,  coupe et ressort par la Crête et entre en Egypte par Alexandrie, traverse Le Caire, passe par le Golfe de Suez. Elle traverse la région de Sanaa au Yémen, comme dans de nombreux cas, curieusement cette ligne qui n’est « que » la continuité de celle présente en France, coupe des régions volcaniques, mais aussi des zones où les séismes sont ou ont été nombreux.


Ensuite elle passe par le Golfe d’Aden, la Corne africaine et part vers les Iles Macquarie, puis longe le sud de la Nouvelle Zélande, traverse l’archipel de Tuamotu et, entre au Mexique par le Nayarit où les plus anciennes traces d’activité humaine dateraient d’avant 4000 ans. Elle continue aux States, Texas, passe par l’Arkansas, tient, ça ne vous dit rien cela ? Non, New Madrid et la faille du même nom, eh bien cette ligne la longe avec exactitude. Rappelez-vous il y a quelques temps je vous faisais part que la faille de New Madrid était susceptible de continuer au nord par le lac Erie et le fleuve Saint Laurent et bien là aussi cette ligne suit ce parcours  qui plus est, elle s’aligne parfaitement avec la partie transversale de la dorsale de Reykjavik et vient rejoindre son début en ayant longé le dénivelé océanique qui constitue la séparation entre la Manche et la Mer Celtique, de l’océan, il passe de -160m à -4300m , en 50km.
Cette ligne une fois tracée et au vu des régions où elle passait, je répète que ces dernières ont été nullement choisies, elles se font suite suivant le tracé, j’ai tenté de voir si toutefois une autre pouvait tout aussi bien coïncider parallèlement.

Voici ce que ça donne et les régions principales qu’elle parcoure,  elle coupe le Loch Ness, Leipzig, Dresde, République Tchèque région de Prague, Hongrie Budapest, Roumanie nord de Timisoara, Bucarest, centre de la Bulgarie, Ankara, Lac Tuz d’origine tectonique mais sa forme ronde laisse plutôt penser à un super cratère du type Laacher see, fracture d’Owen au large de l’ouest Yémen, Sud des Maldives, les deux pointes sud de l’Australie, Nouvelle Zélande avec Christchurch, Papeete en Polynésie française, Golfe de Californie, Albuquerque,  Baie James, Lac à l’Eau Claire dans le nord du Québec, c’est en fait deux super cratères affaissés et enfin elle passe au sud de la baie d’Ungava au Labrador, elle serait le fruit d’une gigantesque explosion éruptive. Après on quitte le continent américain, cette ligne passe par le cap méridional du Groenland et va rejoindre l’Ecosse.
La troisième passe elle, par le Kamchatka, l’Est de la Chine Mongolie, la Mongolie, le Sichuan, les Philippines, les Iles Mariannes et les Volcano, les Iles Aléoutiennes.
La région que j’appellerais, polaire serait en fait la Mer du Japon. Voilà pour le nord.
Le sud n’est guère mieux, déjà la ligne 1 du sud débute par le Détroit de Gibraltar, suivi de la région volcanique entre la Libye et le Tchad, puis Ethiopie et Kenya, La Réunion, l’extrême sud des Balleny Islands jouxtant la Pacific-Antarctic Ridge, Guatemala, Bermudes, Açores, les Açores-Cap Saint Vincent, sud Portugal.
La ligne 2 sud passe par le Pérou sud, Cuzco, elle longe le fleuve Amazone, Central Mid-Atlantic Ridge, Ascension Islands, la région Namibie Angola, Le Cap, les Iles du Prince Edward, le nord de la Mer de Bellingshausen,  et longe toute la côte chilienne.
Le pôle Sud se situe au plateau de Bromley et la Fosse de Rio Grande au large de Sao Paulo.

Quelles sont les coïncidences ?

L’équateur sismique.


Après l’Italie cette ligne passe par la région actuellement très secouée de la Mer Ionienne et surtout la Crête. Ensuite elle passe sur l’embouchure du Golfe de Suez où eu lieu une importante suite de séismes juste en 1969. Puis le Golfe d’Aden où durant quatre jours depuis le 14/11/2010, la région subit de forts séismes. Les Iles Macquarie où de très violents séismes ont lieu le plus puissant est de 8.2 le 23 mai 1989, mais la magnitude la plus commune dans la région avoisine le 7.0. Elle ne passe pas loin du Guerrero au Mexique, bien connu des sismologues et volcanologues, fréquemment frappé de plusieurs gros séismes entre 1995 et 2000. D’autre part plus au nord de cette ligne on a l’embouchure du Golfe de Californie. Elle traverse l’Arkansas où plusieurs zones sismiques sont actives. Cette région de Little Rock, est aussi bien connue pour avoir été le théâtre d’une des premières morts de masse en janvier 2011 (Carouge),  mais encore pour la très médiatisée faille dite de New Madrid. Par après, elle parcoure la région des Grands Lacs l’Erié et Ontario, au sud de Détroit à Essex Ontario, durant le mois d’août 2011 plusieurs appels sont enregistrés auprès des services de secours, pour des bruits et des vibrations anormales émanant du sol. Cette ligne longe tout le fleuve Saint Laurent et de Montréal jusqu’à son embouchure, elle parcoure une région d’anciens volcans mais aussi sujette à de fréquents tremblements de terre, notamment à l’Est de la ville de Québec, au pied du Saguenay dont le Lac Saint Jean est un vieux cratère. De l’autre côté de l’Atlantique elle s’engouffre dans l’Europe de l’Ouest par le nord de la Bretagne et va rejoindre la région de Genève, où actuellement on observe une hausse de l’activité sismique, puis elle passe sur l’Italie du Nord avec Parme, et la région d’Emilie-Romagne récemment secouée par un violent séisme et une succession interminable de répliques. Traverse également Pérouse, les Abruzzes et les Pouilles.

Ligne 1 Nord ou Tropique du Cancer sismique

On part de la République Tchèque au nord de Prague, cette région bien que minière, est actuellement fortement agitée. Plus au nord on a la région de Legnica en Pologne également sujette à une accentuation de l’activité sismique. Le même phénomène se produit plus à l’Est sur cette ligne, dans la Mer de Marmara et Istanbul, plus loin passé Ankara, il y  ale Tuz (voir ci-avant). On arrive après avoir traversé la péninsule arabique, au large de la frontière entre le Yémen et l’état d’Oman, à un point qui a alimenté pas mal de rumeurs en 2011. Pour rappel, il fut question de l’existence d’un vortex interdimensionnel. Puis on passe le long de la faille de Carlsberg, aussi fortement agitée pour le moment. Après avoir traversé l’océan Indien on passe par la Tasmanie puis le Sud de la Nouvelle Zélande où a lieu régulièrement des morts en masse d’animaux marins et comme par hasard, par Christchurch  bien connue pour ses forts séismes de ces derniers temps. On se retrouve de l’autre côté du Pacifique, au Golfe de Californie, là aussi fortement sujet à une multitude de séismes. Au-delà, nous sommes dans la région de Sonora, habité par les Yakis et Mayos, jusqu’à la conquête espagnole. Les Yakis sont la plus vielle ethnie amérindienne de la région entre le Nord du Mexique et l’Arizona, et sont à l’origine des différentes autres ethnies, telles que les Hopi. Et par conséquent l’héritage des croyances transmis depuis des milliers d’années. Leur conversion au christianisme leur a fait perdre l’essentielle de  leur culture ancestrale. Mais Quetzalcóatl ou plus anciennement appelé Kukulkan reste une base incontournable et son retour est toujours une source d’inquiétude et de crainte, ce malgré qu’il incarne le renouveau de la Terre, mais il est sensé se faire dans le chaos. Certains vestiges de cette croyance parlent d’un retournement des sols comme le ferait le soc d’une charrue. On atteint maintenant la très vaste région de la Baie James et Baie d’Hudson. Certains lieux portent d’anciens noms en Cris ou en Inuit qui sont évocateurs d’évènements, comme pour le Lac A l’Eau Claire, il était appelé en Cris, « là où le ciel tomba par deux fois », normal il est question de deux impacts de météorites, diamètre des lacs 36 et 26 km. En revanche, l’anse de la Bie d’Hudson et malgré sa faible profondeur (-130m à -4m) est soupçonné d’être un cratère de météorite, il serait le plus grand au monde avec ses 456 km de diamètre. Plus à l’Est sur cette ligne on trouve la Baie d’Ungava qui est également un cratère de météorite, en observant les rivages on constate les fractures résultant de l’impact, seul subsiste l’île Akpatok, un plateau de calcaire d’une hauteur de 150 à 250 m, résultant d’un soulèvement du fond marin.
Toujours en suivant cette ligne, on passa par la pointe méridionale du Groenland. Là encore, il y a matière à questionnement, cette terre est nommée « Le Pays Vert » or on sait que la glace qui le recouvre existait déjà bien avant les premières traces de l’homme, d’autre part certaines cartes phéniciennes montre un continent tout comme pour l’Antarctique, totalement dépourvu de glaces, le dessin des contours ne présente qu’une marge d’erreur de 1.8% or ils sont couverts de glaces depuis des millions d’années. On finit le tour par la Mer du nord Entre la Hollande et l’Allemagne avec l’Île de Heligoland, seul émergence rocheuse dans cette mer avec une hauteur maximum de 47m. Il faut savoir que tous les rivages environnants sont sablonneux.

Ligne 2 nord sismique

Nous démarrons dans le Svalbard et la Mer du Groenland, en proie à une hausse considérable des séismes, en cause, les mouvements de la fracture Jan Mayen entre l’Islande et l’Ile de Svalbard. Il serait bon de rappeler que c’est sur cette île qu’est installé le « Coffre-fort de l’Apocalypse ». L’endroit fut choisi en 2002 entre autre pour son calme sismique, étrangement dès son inauguration en 2008, le site à été plusieurs fois secoué par de puissants séismes de plus de 5.7. Le tracé parallèle nous mène à Mourmansk (cimetière de sous-marins nucléaires russes – la poubelle nucléaire russe). Poursuivons, on arrive à la Mer d’Aral,  la 4e  plus grande surface lacustre. Son assèchement serait dû principalement par dérivation des deux cors d’eau l’alimentant, mais certains spécialistes ne sont pas convaincus de cette seule cause. Quelques études ont démontré qu’une partie des eaux s’est engouffrée dans le sol, par une multitude de crevasses, certaines se seraient formées en deux à trois ans pour atteindre près d’un mètre de largeur et sur des 10aines de km. La région connaît également un regain sismique depuis 4 à 5 ans. Il en est de même pour les régions voisines, Mer Caspienne, Ouzbékistan, Turkménistan, etc.,  jusqu’au Pakistan.
On en arrive toujours parallèlement à l’équateur définit plus haut et avec une précision diabolique, à Sumatra. Là non plus, il ne faut faire plus de commentaire, le simple fait de se remémorer le séisme suivit du tsunami meurtrier de 2004, suffit. Vient ensuite le détroit de la Sonde et l’Ile Christmas, puis le centre de l’Australie et son désert, et le Vanuatu, la Nouvelle Calédonie (Nouméa) et les Fidji, encore un endroit fort sollicité en matière de séismes. Au-delà du Pacifique, on en vient aux USA par la plaque Juan de Fuca, l’Oregon, Vancouver, et poursuivons par le Grand lac des Esclaves où, une faille partant du Lac Athabasca vers le Grand Lac de l’Ours, est nettement dessinée.

Ligne 3 Nord ou cercle polaire sismique

Ce cercle est plus au nord sismique et on débutera par le Kamtchatka bien connu pour son activité à la fois sismique mais aussi volcanique, dû principalement à sa situation, d’une part proche de la ceinture des Aléoutiennes et de la zone de subduction de la mer d’Okhotsk. On va à l’intérieur des terres, en Mongolie chinoise, ensuite en Mongolie. Vient ensuite le Sichuan souvent sur les feux de l’actualité sismique. On en vient au Philippines où il ne se passe pas un jour sans une secousse. Il faut bien l’admettre cette région est assise sur la ceinture de feu du Pacifique tout comme les Mariannes et les Volcano Islands du Japon Sud et enfin les Aléoutiennes de l’Ouest.

Le Pôle

Cette région est difficile à définir clairement, ne concernerait-elle que la mer du Japon ou bien, engloberait-elle le Japon et les deux Corée. Suivant la deuxième hypothèse, cela inclurait à la fois Tokyo et le séisme de Sendai de 2011.
Le point central de ce pôle serait le centre exact de la Mer du Japon. Par ailleurs, d’après la presse Nipponne qui pour l’instant a d’autres chats à fouetter avec Fukushima, il se passait fréquemment, d’étranges perturbations magnétiques. Nous verrons cela aussi pour le sud, vous comprendrez.

Le Sud

Ligne 1 Sud ou tropique du Capricorne sismique.

Pour cette fois je démarre en plein milieu de l’Atlantique à la jonction de trois plaques, Eurasie, Afrique, et Amérique du Nord, autrement dit les Açores. Tout comme celles de Cap Saint-Vincent (Lisbonne 1755) subissent d’incessants séismes pour le moment. Suit ensuite le Détroit de Gibraltar où de part et d’autre de ce lieu, une activité importante s’y passe et se répercute jusqu’à l’intérieur des terres, en atteste les relevés de l’IGN espagnole. En ce qui concerne ce détroit, bien avant Platon, les deux promontoires étaient appelé « Les Colonnes d’Hercule », mais plus avant encore, il est décrit dans des archives phéniciennes, que la Méditerranée n’existait pas et que c’était une vallée immense et verdoyante, un cataclysme gigantesque se serait déroulé en plein océan (Atlantide/ Açores) causant ainsi une brèche et l’inondant. Cette brèche n’est autre que la jonction des plaques Eurasie et Afrique, dont les mouvements de la première, sont à l’origine de la sismicité et le volcanisme dans tout le bassin.
On entre en Afrique par l’Algérie tout en rejoignant le Sud de la Libye – Nord du Tchad, région où de très anciens volcans pourtant toujours très actifs mais ne font pas l’objet de plus d’attention que cela, jusqu’à quand ? Car là aussi on assiste à une hausse d’éruptions sans avoir de séismes préalables. On poursuit par le Darfour en plein sur le champ (700 cônes  sur 5000km²) volcanique du Meidob et au sud de cette ligne on a le Djebel Marra et sa caldeira de 5 km, dernière éruption  4000 ans, mais l’activité fumerollienne persiste encore de nos jours. Quelques secousses sismiques (4.0 – 4.8) se sont produites ses 5 dernières années. On arrive maintenant dans une autre région tout autant volcanique et non des moindres, entre l’Ethiopie et le Kenya et principalement le lac Turkana. Il est formé par la faille active de ce Rift est le théâtre d’éruption fréquentes et assez mouvementées. C’est pour cela qu’une surveillance est en place notamment pour l’Ile du Sud qui n’est autre que la partie émergeante du stratovolcan plus au sud on retrouve des volcans à caractères explosif, dont on craint des éruptions prochaines, quelques signes de réveil se sont manifesté ces dernières années, par de nombreux séismes tout le long de la vallée du Rift, jusqu’à la Tanzanie. Là il y a un autre Rift à l’Ouest du lac Victoria. On continue par le « Piton de la Fournaise » à la Réunion un des plus actif au monde et fait l’objet d’une constante surveillance car il est sur un point chaud. Qui plus est, de par cette caractéristique il est fréquent que la région soit en proie à des séismes de plus de 4.5. Plus au sud maintenant le cap, on est aux iles Kerguelen, hormis la désolation des terres australes proches du Pôle sud c’est également un point chaud, au volcanisme et sismicité actif. Tout comme les Balleny Islands qui suivent après la traversée de l’Antarctique. Pour rappel, ces terres sont recouvertes d’une couche de glaces comprises généralement entre 3 et 8km d’épaisseur, sous laquelle il y a une activité volcanique intense et une sismicité importante, mais peu ressentie de par la couverture glaciaire. Tout en continuant le parcours, nous passons au large des iles Galápagos, dont il n’est pas nécessaire de faire de commentaires, leur nom  seul est largement évocateur. Suit ensuite le Guatemala, l’Honduras et le Nicaragua, qui constituent l’Amérique Centrale, région de subduction entre les plaques Cocos et Caraïbes. Par après on abouti aux Bermudes, rien qu’à ce nom, on fait directement allusion au fameux « Triangle ».

Ligne 2 Sud cercle polaire Sud sismique 

Je débute par la Fracture de Romanche, c’est une des plus importantes zone de fracture de l’océan Atlantique, mais aussi la plus active depuis une décennie. Puis c’est la région Angola – Namibie du nord. Cette région calme sismiquement parlant, est de plus en plus  sous l’emprise de séismes modérés. Cette puissance d’activité c’est déclarée aussi intense en une fois. Ce qui est surprenant, c’est son relief il possède les mêmes caractéristique que les steppes du grand Nord, comme s’il avait subi une glaciation bien avant une période de turbulences volcanique.  La ligne continue tout le long de la côte Ouest de l’Afrique jusqu’au Cap. Petite précision, à elle seule toute cette région produit du diamant. Au-delà du Cap on atteint les iles du Prince Edward, limite entre les plaques Afrique, Indienne et Antarctique, lieux très souvent chahuté. De là on va jusqu’à la Mer de Bellingshausen, où dernièrement, une étude a mis en avant le réchauffement de ces eaux par l’existence d’un écoulement dû  à une source de chaleur sous la calotte glaciaire, conséquence, une fonte accélérée de la banquise. La zone étant à la jonction de plusieurs plaques, l’activité sismique y est intense et il ne serait pas étonnant que certains volcans actifs recouverts d’une couche de glace si épaisse, que leurs écoulements de lave ne peuvent être détectés.
Enfin nous continuons notre périple et remontons tout au long de la Cordillère des Andes et ce jusqu’au Pérou, et curieusement et précisément à la région d’Apurimac, berceau d’une des plus vielle ethnie les « Chancas » dont on ne sait presque rien.  Non seulement cela, mais cette  région présente tous les types de terrains. Pas loin de là nous avons le site de Nazca et ses dessins seulement visibles du ciel, et Cuzco, capitale de l’Empire Inca et où se dressait le fabuleux « Temple du Soleil » (Coricancha = enceinte d’Or) rasé par les espagnoles pour servir d’assise à une église (Santo Domingo). La présence à proximité du lac Titicaca est aussi étonnante, il résulte d’une ancienne lagune du quaternaire, étonnant  que si c’est le reste d’une lagune, qu’elle se retrouve à 3636m  d’altitude ? Et le meilleur pour finir ce tour, le fleuve Amazone prend sa source exactement dans la même région dans le Nevado Mismi, et l’ultime étrangeté le fleuve Amazon se faufilant à travers l’Amazonie suit avec une précision diabolique la ligne allant de la région d’Apurimac à la fracture de Romanche !

Le pôle Sud sismique

Là, je suis tombé de haut en voyant où pouvait se situer ce pôle, en plein sur la Fosse de Rio Grande au large du Sud Brésil. Voyez pourquoi plus bas.

Au début, je parlais d’éclairage.

Regarder bien cette mappemonde, la ligne du centre est l’équateur sismique, vous constaterez que la seconde ligne le tropique du cancer sismique traverse l’union soviétique de part en part et donne l’essentiel de la toundra dans une zone tempérée, c’est-à-dire le même climat qu’il y avait au moment où les mammouths ont été pris de congélation subite avec de l’herbe fraîche dans leur œsophage. De plus la même région était couverte d’une végétation pareille à la notre. De même que l’Afrique, pour offrir l’essentiel de notre pétrole, a dû être couvert de végétaux. Or sur cette carte la région pétrolifère est exactement située dans une zone tempérée et humide de par le peu de terre qu’elle rencontre.  Le Groenland se situe aussi en zone tempérée, donc verdure, forêts, pâturages
D’où son nom. Autre chose aussi l’équateur sismique si on observe une révolution de la planète, la plupart des failles longitudinales le suivent, dorsale indienne,  la Mer Rouge, la faille Anatolienne, l’Italie, la fracture Charlie-Gibbs, celle de New Madrid et la faille du Saint-Laurent. L’Australie qui semble avoir été couverte de forêts denses n’est plus qu’un désert aride. Je viens de lire l’article sur l’Antarctique aurait été couvert de végétaux et bien en voici la preuve. Mais en ce qui concerne le pôle Sud sismique le lieu que je donne, jusque là ça ne vous dit rien, d’accord. Maintenant si je vous parle d’une série d’anomalies du champ magnétique dans l’océan Atlantique Sud, là ça vous dit quelque chose, n’est-ce pas ! le pôle Nord sismique est au même titre que celui du Sud, sujet à des soucis magnétique mais de moindre effets.

Pas encore convaincu, et bien retournez le globe et vous comprendrez que nous avons bel et bien basculé, subi une inversion !


inversion de l’Antarctique actuel.                                                                                                 inversion Europe, Arabie et Afrique, actuelles.

 

 

68 commentaires

  • Tex

    Tu penses qu’on est proche d’un nouveau basculement de la planète?

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Tex,

      Je n’ai aucune précision, du moins pour l’instant !
      Seul comme je le dit dans l’étude, les soucis géomagnétiques notamment au pôle Sud sismique sont récurrents.

      • Tex

        Merci pour ton article Eagle, très intéressant…!

      • enlil

        comme tu le dessine sur le globe Eagleeyes la terre et empilée comme des tranches juste une supposition est t’il possible que ces tranches puissent ce déplacées individuellement et a vitesse différentes

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Enlil,

        Honnêtement, je n’y ai pas pensé. Toutefois, ce que je soupçonne, c’est des mouvements de glisse en sens divers voir opposés entre les différentes strates de la croûte terrestre.

  • Hamarfrid

    Si je comprend bien, les climats vont s’inverser, où il fait chaud il va faire froid et inversement ? Ou alors je n’ai absolument rien pigé ?

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Hamarfrid,

      Il semblerait bien, puisque auparavant il y avait de la végétation sur le Groenland, l’Antarctique (suivant un autre article sur le blog), mais aussi dans les steppes russes, bien avant leur congélation somme toute, soudaine. Donc effectivement tu as bien saisi.

      • bigtrip

        Pour abonder dans le sens de eagleeyes au niveau de la soudaineté, ce qui m’a toujours frappé c’est le silence assourdissant des scientificos – médiaticos – arnaqueurs qui ne nous expliquent toujours pas pourquoi nous retrouvons des mamouths avec de l’herbe fraiche non digérée dans l’estomac et dans des positions laissant accroire pour certains qu’ils étaient debout !

        en effacant la connaissance, en lavant les cerveaux avec des aneries télévisuelles, des gadgets ridicules, des jeux olympiques, nouveaux jeux du cirque sans les morts ( pour combien de temps encore d’ailleurs), on parvient à laisser les hommes de notre époque dans un brouillard d’inculture et une ignorance de notre passé.

        je reste médusé par ses hommes et femmes qui osent se prétendre héritiers de notre planète et qui cachent ses secrets au monde.

        je souhaite de tout coeur un évènement non violent, beau et totalement pur permettant la prise de conscience des hommes, moi y compris, car je suis loin mais très loin de tout comprendre.

      • enlil

        Bonjour

        leur congélation somme toute, soudaine.

        Je te parle pas l’éffet que ça vas faire sur les océans et les mers

      • bigtrip

        Ca me rappele le film le jour d’après, comme à tous bien sur.
        c’est un film, avec une histoire de troposphère qui descend trop vite etc… même si l’explication donnée reste pour moi bien stupide, la congélation si rapide de toute une partie de notre monde ne me parait absolument pas incertaine.
        nous ne sommes pas là depuis bien longtemps à l’échelle de la planète et nous nous conduisons comme si nous étions les premiers et les derniers.

        nous sommes de plus en plus comme les romains, qui ayant pensés que leur suprématie sur les autres nations leur donnait tous les droits se sont éteints lamentablement, certe non pas à cause d’un cataclysme ( encore que…) mais par la même prétention que celle que nous avons actuellement de penser être les seuls à posséder cette planète.

        j’espère sincèrement que quand le proprio va revenir il ne va pas nous faire payer la caution :)

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Bigtrip,

        En effet, pour étayer le scénario, il fut fait appel à des scientifiques (vrais travailleurs de l’ombre). Dans ce film il est question d’une anomalie climatique, mais le film le plus pertinent en terme de recherche d’exactitudes pour le scénario, est pour moi « 2012 », quoique on reste toujours dans des suppositions, il n’y a pas de preuves évidentes et personne pour relater le passé.

      • voltigeur voltigeur

        Merci pour l’article Eagleeyes ♥♥

      • bigtrip

        concernant 2012 ce qui me frappe c’est la similarité entre les récentes fractures qui apparaissent à travers le monde et la scène où cela arrive dans le film.
        on a comme l’impression que le manteau se déchire, mais on arrive pas à saisir comment.
        les déchirures sembles aléatoires, je n’arrive pas à trouver de shéma logique ni même de corrélation avec les plaques tectoniques.
        il y a en plus une multitudes de sink holes, un peu partout, même en Russie.

        on sent bien que notre planète se prépare à quelque chose, que celà prenne 1 jours ou 100 ans je pense que personne ne le sait réellement, mais en effet on sent qu’un changement de la géographie/climat est en cours.

        comme je le disais, j’espère juste que le proprio sera sympa sur le montant de la caution :)

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Tu as quelque peu cerné le problème, ce déchirement semble bien aléatoire et qui lus est, il semble se produire, en intraplaque.

      • Lilith Lilith

        en grèce plusieurs régions on été et son encore frappé de phénomème étrange la région de Kozani au centre de la grèce thessalie subit depuis des années des énorme fisure dans le sol sans que persones ne puisent donné d’explication dans l’ile de skyros un peu plus au sud mais dans la région des ami on perdu leur maison a la suite d’un effondredrement soudain d’un pan de montagne dans la mer la scientifique disent que l’ile se synde en 2.

        En Belgique dans la région du Brabant Wallon plus de 66 séisme de magnitude de 3.2 en moyenne entre 2008 et 2010 on eu lieu, depuis beaucoup de fisure et des effondrement de chaussées on eu lieu, il faut ssavoir que cette région n’est absolument pas une zone sismique.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Lilith,

        La Grèce tout comme la Turquie, sont sur la croisée de plaques et de failles dont l’activité ne cesse. Certaines îles sont susceptibles aussi de disparaître, jusqu’en une nuit. J e connais très bien le Brabant Wallon j’ai demeuré à Bruxelles pendant des années et ai bien connu l’épisode dont tu parles.
        Toutefois attention, l’effondrement de chaussée est très souvent du à la vétusté de l’infrastructure, et les fuites sont légions.

      • Lilith Lilith

        en ce qui concerne l’éffondrement je suis d’accord avec toi la vétustée et les pluies violente de ses denières années, mais à tu une explication pour les tremblement de terre particulèrement dans cette région.

        merci pour toutes tes pécieuse info, c’est toujours un plaisir de te lire

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Il s’agit de la combinaison de 2 hypothèses j’opterais perso et principalement pour la seconde, mais … .

        – Exploitation minière ou ancienne carrière de silex
        – Ancienne faille partant de la formation de l’Adriatique

        Le sable dit Bruxellien (est une roche meuble sur laquelle Bruxelles est partiellement bâtie), les sables du plateau brabançon se sont déposés à l’époque éocène, il y a 50 millions d’années, dans la zone littorale d’une mer tropicale, peut-être un delta.
        Les fossiles témoignent de cette origine marine : débris végétaux flottés tels que fruits de palmiers, nombreuses dents de requins et même, à Maransart, un crocodile entier.

      • Natacha Natacha

        Il nous le fera sans doute payer par l’expérience … douloureuse. Triste constat humain.

      • Hello Eagle ! Merci pour cet article passionnant ! Est-il le résultat de la compilation de données et de relevés dont tu parlais ? Sacré boulot !
        En fait ce que tu exposes est exactement ce à quoi je pensais hier à propos du climat tropical Antarctique, sauf que les dates ne collent pas… Je n’ai pas osé supposer un basculement de peur d’être ridicule.. Quand on y connait rien, c’est difficile de s’avancer… mais l’idée que l’Antarctique n’était pas à sa place à ce moment là était bien ce à quoi je faisais allusion.
        Je vais tout les jours sur Live Earthquake Map et je constate que rien ne bouge plus depuis un moment au Canaries..
        Par contre les essaims sont concentrés sur la côte Californienne et sur la partie nord et est du bassin Méditéranéen. Je me suis toujours demandé si l’Italie n’était pas susceptible un jour de se détacher du reste de la chaîne Alpine… Est- idiot ou envisageable dans un avenir lointain ?
        Amicalement, :))

      • Lilith Lilith

        Hello Delaude,

        je ne crois pas que l’Italie se détachera de la zone Alpine car lors de la formation de l’Europe la Grece et les Balkans + L’Italie avec les Alpe se sont détachés du continent Africain pour se ratacher a ‘leurope. peut-être que l’Italie pourrais se scindé en deux et devir partielement une Ile comme avant la Corse et la Sardaigne se sont détachée du continent. mais peut-être aussi que dis des bêtises, enfin c’est une théorie comme une autre

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Delaude,

        Effectivement il fait suite aux dernières collectes de données. Quand au climat Antarctique auquel tu pensais, il ne pouvait pas être tropical, mais plus tempéré, caractérisé par une multitude de feuillus et non d’arbuste ou arbres à feuilles dures typiques des steppes arides. D’ailleurs les relevés des géologues faisant partie de l’équipe, sont formel sur le point que nous n’avons pas d’indices d’une d’une seule région aride démunie de végétation. Ce fait laisse donc croire que toute la surface des terres émergées était recouverte de végétaux. Il ne semble pas non plus avoir de région recouverte de glace.

        Pour l’Italie un rapport du CNRS laisse dubitatif : voici le lien :
        http://www.insu.cnrs.fr/terre-solide/dynamique-interne/noyau-manteau/l-anisotropie-sismique-revele-un-fluage-du-manteau-auto

  • Nyatri

    Il y a environ 12 000 ans la terre s’est retournée.

    Vous êtes vous déjà demandés d’où vient cette ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter?
    Ce sont les restes d’une planète, Mulge, existant autrefois sur cette orbite, et son satellite se nommait Mulge-Tab.
    Suite à l’explosion de celle-ci (lisez bien les mythes suméro-babyloniens), son satellite a été expulsé et s’est promené durant quelques milliers d’années entre le soleil et Jupiter, provoquant différents cataclysmes à chacun de ses passages près de la Terre, puis s’est finalement stabilisée entre la Terre et Mercure et on l’appelle aujourd’hui Vénus.
    -Son nom en égyptien sacré est Neb-Heru,qui signifie Seigneur Horus, c’est un titre secret et nom caché, devenu plus tard et dans le langage commun Nibiru.-
    Voilà pourquoi elle ne reviendra plus, donc inutile d’attendre son arrivée pour commencer à nous améliorer, changer nos habitudes, schémas de pensées et préjugés qui ne sont rien d’autres que des projections de nos égos.
    Renseignez-vous sur Vénus, c’est une planète qui ne fait rien comme les autres.
    Et si, vous aussi, êtes un astronome amateur (astram), je serais ravi que vous me contactiez.

  • Ont recherche toujours le véritable James Holmes : (….

    Massacre d’Aurora : POURQUOI, COMMENT et QUI…

    http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5207-massacre-de-batman-pourquoi-comment-et-qui

    NB. en attente de correction ça devrait être fait dans qq heures,

    amitiés,

    Folamour,

    • Boono Boono

      Trés, trés interessant Eagleeyes, tu nous donne là une toute autre perspective de compréension que par le visionnement au jour le jour des cartes sismiques , j´en perds pied et ma tête s´en trouve déjà à l´envers!!!

      Puis sur une perspective plus humaine cette article que tu nous propose Folamour me bouleverse pas moins, à lire absolument…

      Je me réjouit aussi de décortiqué tout les autres liens sur cette page, c´est fabuleux les moutons mais juste maintenant je vais allé reposé ma tête car mon ésprit est en ébulition totale, Merci à tous!!!

    • Tex

      Très intéressant Folamour, on commence à mieux comprendre le pourquoi de ces magouilles!

  • Bouffon

    Tout les yeux de lémurien démontre que pendant des millénaires cette partie du monde n’as pas vu, le jour.

    • Nyatri

      Très bon site, une mine d’infos.
      Chapeau pour le travail !
      Je vous en file un autre, dans le même genre, et même si je ne suis pas d’accord avec toutes ses théories il mérite le détour pour la quantité d’infos absolument incroyable :
      http://eden-saga.com/fr/index.html

      Bonne journée à tous.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        On parle souvent de l’Atlantide, mais une autre civilisation lui était antérieur et peu d’indices on résisté au temps, « MU » ! Là aussi le mystère demeure, d’autant que les vestiges sous-marins découverts au large des îles Ryukyu sud Japon.
        Mais d’autres civilisations mythiques comme celle de Thule nous sont complètement inconnues faute d’indices.
        Néanmoins, comment expliquer de telles connaissances scientifiques appliquées sur un sarcophage dans un temple aztèque (Palenque), mais pas seulement, la pyramide de Gizeh où le bas-relief représente ce qui s’apparente à un sous-marin, hélicoptère, et autre, avion. Ce dernier apparait en nombre aussi dans les vestiges précolombiens, sans parler de l’objet ailé de Saqqarah. Et les Vimanas en Inde antique. Les représentations de silhouette humaine sur un disque lumineux, qui parcourent tout l’Indonésie et en particulier l’Australie.

  • Eagleeyes Eagleeyes

    Un indice de plus qu’il y a eu un chaos, j’en fais partiellement état dans l’article.
    Certaines régions présentent des stries dans leur relief, on nous inculque qu’il y a eu une glaciation (TàF d’accord) mais qu’elle soit à l’origine de ces stries, là je n’en suis plus convaincu. Je pencherais plus vers des frictions avec différentes planètes, et ce, bien avant qu’elles se soient stabilisées dans le système actuel. Il y a bien eu un Big Bang, mais pas celui qu’on nous fait gober depuis des lustres.

  • Lilith Lilith

    Merci Eagle pour cette article très intéressant.
    Peut être faut’il que les gens prêtent d’avantage d’attention au signaux de la faune et des nomades des mers qui n’ont pas perdu l’instint de danger imminent j’en prends pour exemple lors Tsunami en 2004 1 semaine avant le Tsunami les poisson des grandes profondeurs sont remonté a la surface.

    voir ce reportage diffuser sur la RTBF
    Ils anticipent les tremblements de terre, les tornades et les ouragans ; ils perçoivent les changements magnétiques dans l’atmosphère. Ils sont les premiers touchés par la pollution et les bouleversements écologiques.
    Les animaux nous informent sur les dangers qui menacent notre planète.
    L’homme qui sait observer ces espèces et prend en considération leur état de santé pourra signaler les risques et les anticiper..

    http://www.rtbf.be/tv/revoir/detail_animaux-sentinelles-alerte-au-tsunami?

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Tout à fait, et j’en et déjà fait allusion lors des échouages et morts de masse. Je reste persuadé que ces animaux ont été désorientés par des phénomènes ou perturbations géomagnétiques anticipant de forts séismes (Nouvelle-Zélande, Pérou, etc.)

  • enlil

    actuellement peut on dire que la terre a commencée a s’incliner car certainement les scientifique eux le savent

  • morphéus morphéus

    Je fais des points en mer régulièrement aussi bien au sextant qu’au compas de relèvement, et je n’ai jamais remarqué qu’il y avait un problème… les cartes restent en corrélation avec les astres et le pôle magnétique.

    • Pourtant :
      http://www.youtube.com/watch?v=bCMIJ3cZFnY

      Peut-être est-ce plus sensible aux pôles qu’à nos latitudes ?

      • morphéus morphéus

        Bizarre… le sextant est précis à la minute (1/60ème de °) et je n’ai rien remarqué.
        Comment le décalage peut-il être différent aux pôle et ici?

      • Je n’en ai aucune idée, hélas… Ca devrait se voir quand tu reportes tes calculs sur une carte marine… A moins qu’elles ne soient pas suffisamment précises pour faire apparaître la différence ?

        Si ça peut aider :
        http://www.capbreizh.com/tutoriaux/gps/gps022.htm
        J’avoue que je n’ai pas tout compris… =))

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Morphéus

        c’est étrange car j’avais trois points de repère depuis mon enfance et après 39 ans à l’époque du fait il y a trois ans je m’y suis rendu et Ô surprise l’étoile la plus brillante de celle que je pouvais voir de la fenêtre de ma chambre( petite ours ou grande ours) n’était plus à la même place (Date, heure, 2 repères à la fenêtre et un au sol).

    • voltigeur voltigeur

      Est que Eagleeyes peut nous dire si ça a été confirmé?
      Le séisme au Japon aurait déplacé de près de 10 cm l’axe de rotation de la Terre, a indiqué l’institut italien de géophysique et de vulcanologie vendredi 11 mars, quelques heures après la catastrophe qui a fait près de 1.000 morts selon une agence de presse japonaise.
      « Des résultats préliminaires d’études effectuées par l’Institut national italien de géophysique et de vulcanologie (INGV) indiquent que le séisme du Japon aurait déplacé l’axe de rotation de la terre de près de 10 cm », a indiqué le directeur de recherche Antonio Piersanti dans un communiqué publié sur le site de l’institut.
      « Beaucoup plus important que Sumatra » […]
      http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20110312.OBS9528/seisme-l-axe-de-la-terre-s-est-deplace-de-10-cm.html

      • Le fort tremblement de terre du Chili celui de 2004 aurait dévié l’axe terrestre de 7cms et celui de 2010 de 8 cms :

        http://www.lapresse.ca/sciences/201003/02/01-4256763-le-seisme-au-chili-a-modifie-laxe-terrestre.php

        Je ne sais pas si ça additionne mais 7 + 8 + 10 = 25 cms.

        Ça commence à compter, non ?

      • voltigeur voltigeur

        C’est la question que je me pose aussi, est ce que ça a une incidence sur
        le climat et tout le reste?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Voltigeur, juste te dire la désorientation des animaux ne fusse que marins répond à ta question !

      • voltigeur voltigeur

        Je le pense aussi ♥♥ Pourtant les scientifiques ne s’avancent pas trop sur
        les causes de ces morts d’animaux en si grand nombre…

      • Eagleeyes Eagleeyes

        certains rapports d’études sont instantanément contredits par un autre. Pour ma part ils savent !

      • voltigeur voltigeur

        Et c’est si grave qu’ils vaut mieux que nous ne sachions rien?
        Si on ajoute tous les faits depuis un bon moment, ça ne rassure pas :(

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Je ne sais si c’est si grave, mais il n’est pas rare de voir les débats s’animer en pugilat !

      • lol ! Ça rend nerveux, la science ! A moins que ça ait une petite tendance perverse à gonfler les égos….

      • Antropik

        Il n’y a aucune raison que ça s’additionne les séismes étant aléatoires.

        7 cm ça correspond à un déviation de l’axe de rotation de 0,0000006°. Autant dire aucune incidence sur le climat!

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Antropik,

        A ta place, je ne me permettrais pas une telle affirmation.
        Tu parles en tant qu’humain qui ne ressent rien, mais pourrais-tu faire la même affirmation au nom de la nature, l’environnement, la géophysique, le monde animal, et végétal, l’astrophysique, etc., qu’il ne peut y avoir d’incidence ?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Pour imager mon commentaire.

        Un grain de sel dans 100 litre d’eau, peut-il en changé la composition ?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Ne s’additionnent pas forcément, suivant la perpendiculaire au point initial chaque changement peut s’orienter différemment plus avant, retour en arrière, en diagonale avant, etc l’un dans l’autre on avance ça c’est certains mais pas aussi rapidement que lorsqu’on additionne le tout.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Voltigeur,

        C’est effectivement vrai et par après ce fut confirmé par d’autres Instituts.
        Pourquoi plus important que celui de Sumatra ? Tout simplement que pour celui de Sumatra le déplacement s’est fait à la verticale tandis que tous les autres ont un déplacement horizontal.
        Petites précisions :
        1 le séisme du Chili est consécutif ou a entraîné une fracture d’un bloc de plaque vers le manteau.

        2 On oublie souvent que le 12 janvier 2010 il y a eu Haiti, et que le 27 février suivait celui du Chili.

        3 Celui du Chili est la cause ou la conséquence d’une rupture complète de tout un pan de plaque et de son enfoncement dans le manteau !!

        4 On ne parle ici que de trois mais si doit mettre la liste depuis 2000 de tous les séismes qui ont fait déplacer l’axe de rotation, il va y avoir des crises cardiaques derrière les écrans.

        Il y a 15 ans déjà, j’ai reçu un courrier d’un ami Inuit qui me renseignait que les terres de chasse familiales se trouvaient déplacées de 8 km par rapport à l’orientation aux étoiles et ont perdu 2 jours pour s’y rendre.Cela se fait de génération en génération, le grand-père n’en croyant pas ses oreilles a refait le trajet de ces ancêtres et effectivement il s’est retrouvé aussi à 8km d’écart.

  • Fred

    Hello

    Si le mot « Apocalypse » a un sens pour celui qui s’intéresse à ces phénomènes, alors il y trouvera toutes les réponses qu’il cherche

    La Ville aux 7 collines sera détruite et disparaîtra: elle sera engloutie

    Rome sera certainement l’endroit de la cassure de la croûte terrestre, à moins d’un corps céleste percutant la mer Tyrrhénienne

    Tout est écrit dans La Sainte Bible, complété par des prophéties divines

    Le départ du 7e Pape (Benoît 16, le 7e depuis la constitution du Vatican créé le 11 février 1929) et l’arrivée du 8e et dernier, Pierre II marquera l’avènement de l’anté-/antichrist (qui a 30 ans cette année), son assassinat et sa résurection (de Pierre II) par l’anté-/antichrist qui voudra placer son faux Pape Appolonnius

    Puis bataille de l’Armagedon, en Syrie où l’armée de l’anté-/antichrist sera détruite et lui-même exterminé

    Alors Jésus-Christ reviendra et appellera à Lui les Elus

    Lisez la Bible, votre nourriture

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Fred,

      Il est regrettable que les tablettes aient servi pour installer des religions, satisfaisant des humains pour assouvir et laissés dans l’ignorance d’autres humains. Car elles renferment notamment des mises en garde sur des évènements à venir et dont les religions en ont minimisé l’ampleur.
      Toutes ces religions on tout fait pour retarder l’évolution, allant jusqu’à s’immiscer dans la science pour limiter ses avancées.
      Oui, la Bible dans le Nouveau Testament et pas « que » dans l’Apocalypse renferme des indices, mais les autres livres religieux comme le Talmud, le Coran, etc., aussi.
      Il ne faut surtout pas perdre de vue que tous ces livres ont fait l’objet d’altérations des textes originaux, aux fins de correspondre au mieux, aux exigences des religieux pour asservir leur ouailles.

  • brujitafr

    La Terre n’orbite pas autour du Soleil… elle SPIRALE…

    http://www.brujitafr.fr/article-la-terre-n-orbite-pas-autour-du-soleil-elle-spirale-109368027.html

    Une excellente démonstration visuelle d’une nouvelle vision « ascendante » comme la spirale et non la vision plate de la révolution de la Terre et de tout le système solaire. C’est toute la conscience humaine qui en prend un « bon coup » cette fois ci ! Les Maîtres du monde nous font tourner en rond depuis des millénaires : il est temps de réaliser que nous ascendons !!!