Le scandale de l’éolienne domestique lorraine

L’éolienne à rotor vertical a été inventée par un Lorrain Celle-ci devrait d’ici quelques temps fleurir sur les toits et dans les jardins des particuliers. Mais faute d’intérêt et d’engagement des pouvoirs publics locaux, elle sera industrialisée hors de notre territoire. Toutes les portes poussées par l’ingénieur en électronique sont restées closes. Lamentable. Retour sur ce scandale.

Outre les immenses éoliennes qui poussent sur nos côtes et nos plateaux venteux , il existe aussi des modèles plus petits, adaptés à nos toits et jardins. L’éolienne à voilure tournante du Lorrain appartient à cette catégorie. Ce dernier remporte avec brio une médaille au Salon des inventeurs de Genève en 2006. La machine fonctionne comme un voilier. Ses rendements sont prometteurs.

Le Lorrain cherche alors logiquement des fonds pour réaliser un prototype et des essais en soufflerie. Mais l’inventeur de Bayon (54) est RMIste et ne dispose pas de réseau. Les banques l’ignorent, continuant ainsi à ne pas assumer leur rôle au moment où l’économie et la société en ont le plus besoin. Il contacte par conséquent Oséo Lorraine, organisme de financement de l’innovation et de la croissance des PME. Il envoie un CD d’animation. Aucune réponse non plus. Après un énième appel pour décocher un rendez-vous, son correspondant Oséo lui rétorque « d’arrêter de se prendre pour Léonard de Vinci ». Le père de l’éolienne domestique multiplie les recherches de fonds privés et essuie autant de réponses négatives en Lorraine.

En France, certains investisseurs peu scrupuleux essayent de le duper. Dans un dernier espoir, le Lorrain tente d’entrer en contact avec Jean-Yves Le Déaut, député et conseiller régional socialiste. En vain.

L’inventeur met par conséquent son projet de côté pour se consacrer à d’autres recherches. Il est finalement contacté en 2009 par un industriel installé à des centaines de kilomètres de la Lorraine. Celui-ci, qui a appris l’existence de l’éolienne domestique sur internet, souhaite se diversifier dans les énergies renouvelables. Pour être complètement convaincu, il décide de fabriquer un prototype avec l’aide d’Oséo de sa région. Les résultats des tests effectués ensuite en soufflerie sont bons. Le projet est viable économiquement et les premiers clients arrivent. Après six ans de bataille, le projet est désormais en bonne voie d’industrialisation. Les premiers de série pourraient sortir des ateliers en 2013. L’homme d’affaires vise le marché mondial. Il prévoit à termes une centaine d’embauches, mais hors de la Lorraine.

En conclusion, ce n’est pas tant la volonté de financer ou non le projet qui est scandaleux et source d’inquiétude, mais le respect et l’oreille attentive que l’on porte en Lorraine sur les inventeurs. Alors que sur tous les sites internet institutionnels, on se vante de soutenir l’innovation et la croissance des PME-PMI, ce nouveau scandale renvoie à une toute autre réalité. Le projet d’éolienne domestique n’a jamais eu sa chance. Résultat, il sera industrialisé hors d’une Lorraine qui, bien que déjà sinistrée, rate une nouvelle fois l’occasion de diversifier son économie et de créer des emplois dans l’énergie verte. Et cela est intolérable.

Source: Agoravox

34 commentaires

  • hopix

    L’autonomie des citoyens en matière d’énergie, d’alimentation ou de soins et d’éducation n’est pas vraiment le but recherché par la caste dirigeante.

    Allez savoir pourquoi …

  • « Après un énième appel pour décocher un rendez-vous, son correspondant Oséo lui rétorque « d’arrêter de se prendre pour Léonard de Vinci ». »

    correspondant qui « a bien fait son travail » et qui est passé juste après à EDF pour récupérer son chèque comme convenu…

  • SAM 1664

    surtout que son procédé est révolutionnaire visitez sa page :
    http://www.eolprocess.com/start.php
    on attende la production avec impatience ..

    le même problème existe avec les moteurs sterling qui ont un rendement de 40% par rapport avec un moteur thermique 20%

  • Bouffon

    En même temps sont éolienne et très classique.
    il devrais essayé de doubler ses pales pour gagner en stabilité et en portance…

  • nirvana

    je confirme avoir eu le même souci avec oseo pour un systeme de motorisation photovoltaique a haut rendement, exactement la même situation!

    tout ces organismes sont juste la pour donner le change et eventuellement piquer les brevets en partenariat avec les poles de competitivité

    j’ai vendu mon procédé à une entreprise americaine depuis,et tiré un gros bras d’honneur a tous ces gens…

  • Diogene

    toutes les eoliennes sont a voilure tournante

    le brevet d’eolenne a axe vertical date de 1931

    les plans:
    http://www.onpeutlefaire.com/construire-une-eolienne-a-axe-vertical

  • Justine

    Et bien comme ça les éoliennes remplaceront les fleurs !

  • manquepasdair

    j ai un collègue qui a fait revivre le moulin qu il a acheter
    et produire sont électricité et bien il a réussi mais je dit pas la galère, la France est une dictature avec ces monopole du frics

  • Chègoku Chègoku

    Ne vous leurrez pas.

    Les forces en présence feront tout pour nous empêcher d’accéder à l’indépendance énergétique individuelle. Ca n’a absolument aucun intérêt pour les producteurs qui tiennent le marché.

  • Bonjour,
    Je constate que beaucoup de commentaires ne font pas la distinction entre voilure tournante et éolienne salvonius ou darrieus.
    La photo représente une éolienne de type Darrieus mais pas mon éolienne à voilure tournante.
    La voilure tournante est totalement différente, vous en découvrirez ses subtilités en visualisant l’animation de la page d’acceuil de mon site

    Merci pour vos commentaires et soutiens

    • Epheny

      Bonjour,

      Effectivement, l’idée est originale et le concept de prise au vent et d’orientation de la voilure est bien connue des marins. Il n’y a pas de raison que ça ne marche pas.
      Bon courage pour la suite et encore bravo.

      • babs

        bonjour,
        pouvez vous nous detailler car, j’ai du mal a comprendre,
        ca me parait compliqué, et pas adapter du tout,
        beaucoup trop technique …
        quand on a vu ca …
        http://www.dailymotion.com/video/x8rb7t_eolienne-a-axe-vertical_tech
        merci

      • dudul

        excellent vidéo… comme on dit, simple et efficace

      • Allez voir l’animation flash sur ma page d’accueil et vous comprendrez que mon système est moins compliqué que la vidéo que vous signalez.
        http://www.eolprocess.com/
        Votre vidéo montre une salvonius, ce tye d’éolienne à le plus fiable rendement de toutes les éolienne verticale.
        De plus le système qui ouvre ou referme les pales est compliqué et sujet au givre; ce n’est absolument pas le cas pour mon systeme.

      • dudul

        j’aime pas trop l’idée de venir faire la promotion de son propre produit (venir spammer des liens)… tout en voulant décrédibiliser une autre.

        alors parlons un peu technique… puisque vous êtes là… ne mâchons pas nos mots…

        je cite votre site…
        « Seul le vent touchant les pales se transformera en énergie. Alors que sur un voilier toutes voiles dehors, la quasi-totalité du vent est capté et se transformera par conséquent en énergie. C’est ce procédé que nous allons exploité »

        vous parlez bateau alors parlons en… avez vous déjà regarder le Vendée Globe, ils évitent de rester « vent arrière » car la meilleur solution consiste à obtenir un écoulement laminaire.
        votre raisonnements défient toute physique… avez vous entendu parler des lois de Betz?

        avez vous fait des test en soufflerie?
        des simulations 3d?
        quel sont les résultats?
        quel est sont rendement part petit et grand vent?
        avez vous tester la votre en condition réel?
        en haute altitude?
        avec une température sous zéros?
        quel est le taux d’usure de votre système? (je parle des pales mobiles)….

        voila éclairez moi….

      • Les tests en soufflerie ont été effectués sur le prototype de mon industriel, ils sont particulièrement prométeur.
        De plus je ne dénigre pas les autres système, je recadre en fonction des caractéristiques bien connues des éoliennes salvonius.
        Ce n’est un secret pour personne que les salvonius ont le plus faible rendement de la catégorie des rotors verticaux.

        Abonnez-vous à ma news lettre vous serez tenu informé en temps réel.

      • morphéus morphéus

        Bonjour pierre, et bravo!
        je suis skipper, et je comprend tres bien la valeur de vos travaux. ça fait pas mal de temps que j’y pense, j’avais en tête un systeme du même genre, certes moins élaboré.
        je vais donc m’abonner, à bientôt!

      • morphéus morphéus

        Regarde bien son truc, il n’est jamais vent arrière, mais au largue qui est l’allure la plus rapide !
        (je suis skipper…)
        c’est juste génial son idée !!
        il n’est pas soutenu par des banques, ni par l’industrie ; pourquoi ne pas chercher à démontrer la valeur de son idée directement auprès du public ?
        Ici, on « tape » beaucoup sur les « gros » qui se conduisent mal, mais c’est aussi un combat de résistant que d’aider ce genre d’initiative, non ?

  • arnaud

    Il y a quelques années,j’ais inventé un profil d’hélice pour éolienne transposable en moulin a eau utilisable partout ou il y a une riviére ou un fleuve,mais j’ais renonçé devant l’étendu du plobléme pour déposer un brevet et aussi le cout.Il y a plusieurs freins:les lobbies des inventeurs attittrés,des industriels,de EDF,des pétroliers, des scientifiques ayant oignon sur rue,et du manque d’intéret ou de compétence des politiques.C’est parfaitement regréttable.