Libye : quand BHL engageait la France sans l’aval de Sarkozy

Qui commande dans ce bordel??? Les politiciens? Les lobbys? Israël? On peut se poser légitimement la question au vu des derniers rebondissements dans l’actualité rapportée sur le blog. Doit-on donc s’étonner de découvrir que BHL agissait en Libye sans passer le moins du monde par Sarkozy pour prendre des décisions? Alors, le philosophe qui se déclare lui-même aux ordres d’Israël agit dans l’intérêt de qui exactement? Des libyens?

Bernard-Henri Lévy à Misrata le 29 mai 2011 (Wissam Saleh/AP/Sipa)

Le philosophe-écrivain Bernard-Henri Lévy raconte avoir initié seul la reconnaissance d’une partie de la rébellion libyenne, connue depuis sous le nom de Conseil national de transition (CNT).

C’est sans être mandaté par personne qu’il s’est attribué un rôle diplomatique officiel : cette étonnante nouvelle figure dans un article du magazine allemand Der Spiegel, traduit en anglais pour l’occasion.

L’hebdomadaire le plus influent outre-Rhin évoque le film, en cours de production, que BHL réalise sur sa propre épopée libyenne. Comme dans son livre paru en novembre, l’intellectuel se donne le beau rôle : à le croire, il a été le véritable initiateur de la reconnaissance du CNT, avec un certain Nicolas Sarkozy comme suiveur, émule, disciple : un Président à la remorque.

Der Spiegel raconte une scène-clé du film. Il s’agit de la première rencontre, à Benghazi, entre Lévy et le principal représentant de la rébellion libyenne, Mustafa Abdeljalil. Ce dernier semble plutôt sceptique, au début, pendant que BHL « improvise le discours de sa vie », écrit l’hebdo.

« J’ai un ami en France, M. Sarkozy »

Voilà ce que déclare le philosophe au rebelle :

« J’ai un ami en France, qui est M. Sarkozy. Je ne suis pas un partisan de Sarkozy, mais nous sommes amis. Amis personnels. Nous allons prendre l’avion demain, nous serons à Paris lundi matin et le président Sarkozy vous recevra, vous et tous les autres – ou vos représentants – au palais de l’Elysée.

C’est le premier pas vers la reconnaissance. La France va être le premier pays à recevoir des officiels de la direction de votre conseil. »

Jusqu’ici, rien d’étonnant par rapport à ce qu’on savait déjà du rôle de BHL en Libye – grâce à son livre et à un article paru dans Le Monde en novembre.

Ce qui surprend dans Der Spiegel, c’est que BHL insiste sur un point : il n’a même pas prévenu Nicolas Sarkozy de l’initiative qu’il a prise au nom de la France.

« Quel bluff monumental ! »

Co-réalisateur de ce documentaire sur le philosophe, le photographe et ami de BHL Marc Roussel filme la rencontre avec Abdeljalil. Il commente la scène pour l’hebdo allemand :

« Quel bluff monumental ! Il fallait qu’il soit sacrément gonflé pour faire une telle offre sans en avoir parlé à Sarkozy auparavant.

Je me rappelle encore ce que j’ai dit à Bernard juste après : “Et que fait-on maintenant ? ” Il a répondu : “C’est facile. Maintenant, on appelle Sarkozy.” »

Plus loin dans l’article, Der Spiegel montre un BHL très fier de lui :

« Lévy rayonne quand on le questionne sur sa première rencontre avec Abdeljalil. Le coup de poker qu’il a joué l’amuse toujours aujourd’hui. “C’était un pari”, dit-il. A cette époque, il n’avait pas eu de contact avec Sarkozy depuis des années. »

Sarkozy demande un temps de réflexion

Une « scène surréaliste », écrivent nos confrères. Quelques minutes après la rencontre avec le leader libyen, Roussel filme son ami philosophe pendant qu’il parle avec Nicolas Sarkozy grâce à un téléphone satellitaire.

« BHL dit à son ami, le Président, qu’il était à Benghazi et que les rebelles venaient de former un conseil. Sarkozy accepterait-il de les rencontrer ?

Le Président demanda un peu de temps pour y réfléchir. Deux heures plus tard, il rappelait pour annoncer qu’il recevrait Abdeljalil à Paris. Après ça, les choses allèrent très vite. »

Védrine : « Il ne faut pas exagérer son rôle »

Le rôle que s’attribue BHL n’est pas celui que lui reconnaît l’Elysée. Dans une enquête publiée par Rue89 en juillet, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino affirmait que le philosophe n’agissait pas sans prévenir la Présidence :

« Bernard-Henri Lévy n’est le représentant de personne. Il tient informé l’Elysée de ses initiatives personnelles. Pour le reste, il y a un Président et une diplomatie. »

Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères et ex-secrétaire général de l’Elysée, a longuement observé les velléités diplomatiques de BHL, sous Mitterrand comme sous Chirac. Dans le même article, il déclarait :

« Il a décidé lui-même de s’engager pour faire infléchir la politique française ; mais il ne faut exagérer son rôle : l’engagement de BHL n’a pas créé l’orientation de la diplomatie française, mais son influence a été réelle sur la reconnaissance du CNT […] On exagère son rôle. »

La question semble plutôt être la suivante : est-ce qu’il exagère son rôle ?

Source: Rue89.com

22 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    Prêt à tout pour préserver ses confortables revenus comme les autres tâches.

    DSM.

    • engel

      Quel royaume de prétentieux !

      Dans ce grand foutoir, tout le monde croit manipuler l’autre…
      Mais, tous ne sont que de pitoyables marionnettes au service d’un intérêt supérieur.
      Bouffis d’orgueil qu’ils sont,…. ils préfèrent feindre l’ignorance !

      Ps : Dans l’affaire des infirmières bulgares :
      -Cecilia (ex femme à Sarko) a été mandatée par son mari, président de la république, pour  une négociation diplomatique sans lui !!! Une première historique!
      -Elle à couché, oups ! Elle a passé la nuit au palais résidentiel de Kadhafi !
      -Le lendemain, nous apprenions la future libération des infirmières.
      Parfois ce type de  » malentendu » peut générer une petite grosse frustration du mari suspicieux… Voir une haine tenace. 

      http://www.afrik.com/article12161.html

      • sebastien sebastien

        il a le retour de la médaille il a fait la meme chose  a jacques martin 
         le voleur volé   mdr

      • Maverick

        Même que Jacques Martin était très en colère. Philippe Bouvard lui a dit de se calmer, qu’il n’allait pas tuer le maire de ses enfants :)   (entendu aux « grosses têtes »)

  • Maverick

    Je propose qu’à partir de maintenant, on appelle ce prétentieux si bien introduit dans les hautes sphères Bernard-Henry LOBBY :evilgrin:

  • Delaude

    Est-ce qu’il exagère son rôle ? Il suffit d’écouter sa suffisance pour comprendre l’image qu’il a de lui même…
    Son rôle derrière de belles paroles humanitaires apparaît clairement :
    La réponse est dans l’actualité Libyenne… Démantèlement du pays, montée des islamistes, et le bordel qui s’étend au Mali… Voilà ce que M. BHL voulait. Et il y a parfaitement réussi. Contrairement aux apparences, les sionistes  ont tout intérêt à cette mainmise des islamistes sur le bassin méditerranéen. Il y a là la magnifique excuse d’une politique agressive future soutenue par l’occident pour dominer la région, sous le prétexte de la menace terroriste islamiste.

    • Maverick

      Mais non … C’est ces cons de Lybiens qui n’ont rien compris. BHL est trop intelligent pour nous, voilà le problème :evilgrin:

      • Maverick

        Blague à part … BHL est un idiot utile (ça dépend pour qui, mais bon). Il a gentiment signalé à Sarkozy qu’il pouvait y avoir un moyen de « liquider » Kadhafi. Sarkozy se donne deux heures, le temps de réfléchir :
         – Kadhafi ne veut pas acheter le Rafale, et on lui a déjà vendu tout ce qu’on pouvait (surveillance Internet, etc.)
         – Kadhafi peut éventuellement être embarassant ?
         – Si je propose la tête de Kadhafi à Obama, est-ce que j’ai quelque chose à y gagner ? Faut pas laisser traîner, j’ai un scoop, faut battre le fer quand il est chaud. ?:-) Allez, un petit coup de fil …

        Deux heures plus tard, emballez, c’est pesé. On va liquider Kadhafi, et puis de toutes façons il se faisait vieux, le pauvre. Et BHL transporté de bonheur, gonflé de de vanité, qui annonce à ses amis Lybiens que son ami Le Président s’est rangé à ses arguments. Alors que Sarkozy n’en a rien à talquer, de ce V.I.P. (Vaniteux Imbécile Pompeux) … C’est juste que l’occasion fait le larron …

      • Hilaire

        Intéressante analyse.

      • Maverick

        J’aurais fait un très mauvais médecin : je suis meilleur pour l’autopsie que pour le diagnostic :rotfl:

      • Hilaire

        C’est à dire que ce genre de bactéries (ou virus) est tellement fourbe, qu’il est très difficile de la diagnostiquer avant qu’il ne soit trop tard !
        En plus, elle se déguise en gentille petite vitamine pour brouiller les pistes…

  • Hilaire

    J’adore, le suppositoire ça lui va à ravir !!!

    Je ne sais pas si ce monsieur est réellement « philosophe », j’en doute fort, mais ce qui est certain, c’est que c’est un « people » de première bourre avec sa rombière peinturlurée et refaite de partout…

    C’est également quelqu’un de particulièrement belliqueux, on le voit bien quand, à un moment, il se prend une tarte à la crème dans la face, et qu’il menace très violemment l’auteur de l’attentat pâtissier, bloqué au sol par ses « sbires ».

    Quand à son intervention en Libye, mais qui est-il ? De quel droit se substitue t-il à la fonction de président de la république ? Est-il philosophe ou général des armées ?
    Tout ça en dit long, ils ne se cachent même plus, le lobby sioniste (et donc principalement juif) tire les ficelles en France, c’est clair et net !

    Donc, oui, on peut plaisanter sur ce guignol, c’est vrai qu’il est risible, mais il incarne un problème d’une grande gravité : nous ne dirigeons plus notre pays !

    • Arlette

      HILAIRE : Vous croyez « Arielle DOMBASLE », son épouse.
      Elle est SEXY, malgré son âge.
      J’avais LU « dans des HEBDOS », qu’ils avaient divorcé. (Pas d’enfant ensemble, alors pas grave).
      Après, B.H.L. avait une remplaçante de RENOM.
      La propriétaire d’une FABRIQUE, MARQUE DE BIERE ANGLAISE, extrêmement RICHE – je ne sais plus le Nom de cette Marque de Bière : (ça existe en G.B. : GUINESS ?).
      Un youtube montrant cette femme ANGLAISE avec Lui.
      Les Journaux racontent pour vendre, leur gagne-pain.
      Après, il y avait un article qu’Arielle DOMBASLE est affectée par ce divorce en cours, etc. – si ce divorce s’est finalisé, je n’en sais rien !

  • SuperBird

    Si tu dis a BHL : ´´Tu es un Con ´´ Aussitôt il te traite d´antisémite !!!!
    Ce type est le bras armé du lobby juif et sioniste , ce qui me sidère       c´est que SARKO est presque aux ordres de ce bouffon, qui se prend lui même pour un pseudo intellectuel alors qu´il suffit de lire un de ses livres pour comprendre que son talent ne vaut pas mieux que celui d´un écrivain de roman de gare .
    Ce type qui doit encaisser de gros chèques auprès du château, chèques grassement payés par nos impôts, veut comme tous les sionistes recréér le ´´ Grand Israël ´´ tel qu´annoncé dans leurs livres religieux ,  et il est prêt à tout pour laisser son nom dans l´histoire  
    http://www.lepetitmondecozillon.fr/palestine/le-grand-israel-des-sionistes/  
    N ´importe quel Bobo de M…RDE peut s´autoproclamer ´´Philosophe´´ , ca ne mange pas de pain et ca donne un air de pseudo sérieux,
    et contrairement à un métier technique ou scientifique, les compétences du quidam sont totalement invérifiables puisque basées sur du vent et de l´imposture  intellectuelle associée a de la manipulation .

  • hopix

    Concernant BHL, c’est pas étonnant. 
    Je ne peux m’empêcher de considérer que cet imposteur prend déjà ses distances avec le futur perdant.
    Le pouvoir  est une denrée singulière. Il suffit souvent de faire croire qu’on l’a…