SONDAGE. On fait plus souvent l’amour à gauche qu’à droite

Un peu de masturbation intellectuel pour cet article politico-libindineux. Qui fait le plus l’amour? Qui va voir ailleurs? Qui sait se détendre avec une petite partie tranquille? Bref, un sondage peu utile voire inutile sur les électeurs mais qui change des sujets classiques et catastrophiques du blog…


Dans quels camps politiques pratique-t-on le plus la sodomie, la fellation et l’échangisme? Un sondage Ifop lève le voile.

Dans quel parti on a le plus de rapports sexuels? La conversation hante les troisièmes mi-temps politiques depuis bien longtemps. La réponse est enfin tombée : c’est parmi les électeurs du Front national, avec une moyenne de 8 rapports sexuels par mois. Suivent les électeurs du Front de Gauche (7,7) et du PS (7,6). En queue de peloton : l’UMP (6,7) et le Modem (5,9). Mais abstention ne signifie pas abstinence: près de 10 coïts par mois chez ceux qui refusent de prendre parti.

Ces informations essentielles nous sont proposées par l’institut de sondage Ifop qui, pour le magazine « Hot Vidéo », a étudié de très près « les mœurs des français et leurs orientations politiques ».

Les plus frustrés sexuellement ? Ce sont les électeurs du Front de gauche et du FN, avec respectivement 35% et 31% de personnes se disant « frustrés ».

Dans la fréquence des rapports sexuels il en va (presque) comme dans les sondages. On est à la traine au Modem avec 5,9 rapports par mois et l’UMP n’est pas en forme: 6,7 coïts par mois. Les socialistes pratiquent 7,6 fois par mois.

Et si les électeurs du Front de gauche lui faisaient une infidélité?

Si Mélenchon a le vent en poupe, il devrait se méfier des aléas de campagne: son électorat n’est pas très fidèle. 44% des sympathisants du front de gauche ont eu une aventure extra-conjugale. Le leader de la gauche de la gauche n’est vraiment pas à l’abri d’un retournement de situation: 57% de ses électeurs ont déjà pratiqué la pénétration anale. Dans ce domaine, le FN se place juste derrière le Front de gauche avec 55% de pratiquants.

Note d’espoir pour François Bayrou : ses électeurs sont fidèles puisque seulement 28% d’entre eux ont déjà trompé leur partenaire. Et passionnés : 80% de ses électrices ont déjà pratiqué la fellation. Alors qu’à l’UMP on glisse son bulletin dans l’urne – si j’ose dire –  sans grand enthousiasme. La majorité a le plus faible pourcentage de sympathisants pratiquant la fellation (68%) et la sodomie (43%).

A l’UMP on n’aime pas partager

Pour les candidats en quête de nouveaux électeurs comme pour ceux en quête de nouveaux partenaires, c’est bien l’électorat Front de Gauche qu’il faut aller draguer: 9% d’entre eux ont déjà pratiqué l’échangisme. Suivent le PS, le Modem et le FN avec 6% de libertins. L’électorat UMP n’est définitivement pas très partageur, puisque seul 3% d’entre eux ont déjà eu une expérience échangiste.

Source: tempsreel.nouvelobs.com

21 commentaires