eau du robinet

Bonjour je viens de lire cet article et je ne pense pas l’avoir trouvé sur votre site:

Je relaye aujourd’hui une info découverte sur le blog : Les mots ont un sens que je remercie au passage…

« Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s’ébruiter : En catimini, en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5 la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l’eau du robinet. Désormais à consommer avec modération…

C’est l’association Générations Futures, ONG spécialisée dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février 2012, dans une indifférence médiatique totale.

Depuis 1998, un avis du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de réglementation.
Dans une transposition quelque peu olé-olé de la directive européenne 98/83, le CSHPF avait en effet décidé que l’eau ne devait « pas être utilisée, ni pour la boisson, ni pour la préparation des aliments » si un pesticide s’y trouvait à une quantité supérieure à 20% d’une valeur répondant au doux nom de « valeur sanitaire maximale » (VMax, définie par divers organismes : OMS, EFSA, AFSSA…).

Une interprétation qui dépassait déjà largement les normes européennes.

Les pesticides, c’est bon… buvez-en !
La « nouveauté », c’est qu’en février 2011, une instruction de la Direction Générale de la Santé (DGS, dépendant du ministère de la Santé), passée totalement inaperçue jusque là, a tout chamboulé. Sans tambour ni trompette, le ministère s’est donc jeté à l’eau et a décidé de porter les « seuils de potabilité » à 100% de la VMax. Soit une multiplication par 5 des seuils en vigueur ! Défoliant Décoiffant !

« Autrement dit : on va tolérer dans de très nombreuses localités des quantités de pesticides dans l’eau 5 fois plus importantes qu’avant décembre 2010 ! » déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. « Ainsi pour un pesticide comme le folpet, pourtant classé cancérigène probable aux Etats-Unis, on va maintenant tolérer jusqu’à 300 μg/l pendant plus d’un mois alors qu’auparavant on ne pouvait dépasser les 60 μg/l pendant la même durée ! » fulmine-t-il.

Le ministère de la Santé en eaux troubles…
Autre conséquence de cette nouvelle mesure sanitaire : la baisse artificielle du nombre de personnes concernées par une présence excessive de pesticides nécessitant une restriction d’utilisation de l’eau. On est ainsi passé de 34 300 personnes touchées par ces restrictions en 2009 à une estimation de 8 939, selon les chiffres du ministère !
« Cette amélioration en trompe l’oeil n’est due qu’à une manipulation des valeurs de pesticides acceptées dans l’eau et pas à une véritable amélioration de la situation » proteste François Veillerette qui voit là « la preuve que les autorités publiques ont renoncé à améliorer la situation en changeant les pratiques agricoles en profondeur mais préfèrent changer les graduations du thermomètre que de faire vraiment baisser la fièvre ! »
… Et bientôt, au fil de l’eau, il suffira d’arroser son jardin pour le désherber ? On n’arrête pas le progrès… « Source: et-si-on-changeait-le-monde

By: lutin

11 commentaires

  • Dans le même genre, mais pour l’évaluation de la contamination chimique des eaux naturelles (c’est-à-dire la ressource patrimoniale en eau, rivières et nappes), voir les articles de la rubrique Les enfants d’Aarhus du site citoyen Eau-Evolution, et en particulier la surveillance des contaminants chimiques et l’évaluation de l’état chimique DCE ne sont que des leurres

  • Bouffon

    Si y’avait que ça…
    On sait que le chlorure de vinyle donne le cancer depuis 40 ans, mais cela nous a pas empêcher de remplacer nos canalisations par un PVC.
    Maintenant, ça se mesure dans l’eau du robinet.
    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/4401-le-chlorure-de-vinyle-monomere-nouvel-ingredient-du-cocktail-eau-du-robinet

    • vanvoght

      merci bouffon , ça c’est de la VRAIS info . de celle qu’ont est pas pret a entendre parler a la télé .
      mais le pire de tout c’est que chez nous aux antilles , encore 50 % des canalisations sont en amiante …………..
      decidement ça me renforce dans le fait de ne plus boire d’eau …… sauf dans le pastis … merde quand meme .

  • François Prin François Prin

    Va falloir s’armer de steripen ou de purificateur d’eau

  • NoName

    Moi qui ai des problemes de peau,
    je comprenais pas pourquoi mes mains était plus abimé qu’avant alors que je fessais attention, je croyais qu’ils avaient augmenter les doses de calcaire mais en faite c’est du pesticide …
    Merci le capitalisme …

  • delaude

    Mon eau dépend de Véolia. Avec mon relevé annuel, j’ai reçu en même temps l’analyse de l’eau des deux points de distribution :
    Pesticides 0, Bactéries 0  pas ou peu de nitrates eau qualifiée de « dure » et manquant totalement de fluor.
    (Normal, c’est une eau de montagne et il n’y a pas de cultures ici, c’est trop abrupt.)
    En conclusion : « Il serait bon de complémenter votre alimentation en fluor pour lutter contre la carie dentaire » pour les enfants de 0 à 12 ans consultez votre médecin !
    Eux il n’ont pas lu les articles sur ses dangers !
     

  • jo

    j’aime bien la dernière phrase de l’article !

  • observateur

    bonjour à tous

    bon faudrai quand meme pas etre trop naîf ,tout le monde sait que la qualité de l’eau du robinet ( à part sa transparence)est de moins en moins bonne au cours des années .Pour justifier les augmentations de prix de l’eau,les excuses sont nombreuses ,comme celle de faire passer tout les 6 mois une analyse de la qualité,difficilement compréhensible pour bcp et où les résultats concernant les traces chimiques sont absente.D’ailleurs les reportages interressant sue ce probleme sont peu nombreux ,et lors de ceuxci ,les autoritées concernées comme la DDASS et autres refusent de faire un commentaire.Il ne faut pas oublier que la durée de vie dans l’environement,des produits chimiques est tres long,et donc se retrouve obligatoirement dans l’eau.Le fait de creuser des ruisseau d’évacuation ,pour éviter les inondations, ne permet pas à la terre de faire son travail d’épuration,et donc surprise,votre verre d’eau devient de plus en plus nocif pour la santé et dégueulasse,car le % de produit chimique utilisé ,est de plus en plus grand et aussi car certaines personnes ne respecte pas les mesures de stocages,d’utilisation et de rejet de ces produits.Aujourd’hui on ne parle pas de certains métaux lourd dans l’eau ,mais je suis certains qu’il y en a, car ceux ci étaient utilisé dans l’industrie et vous savez pertinement que le recyclage ou la neutralisation d’un produit coute cher,donc grosses écononomie pour certains et empoisonement pour d’autre,d’ailleurs pour confirmer mes dires,aujourd’hui en France, à part quelques rivieres de montagnes,il est conseillé de ne pas manger les poissons que vous avez pecher,voir meme interdit de les consommer.