Les Etats-Unis prêts à utiliser la force contre l’Iran

Ben comme ça au moins on sait tout, pour qui doit bosser le gouvernement américain, et ce qui va se produire! Et pendant ce temps là, les JT français nous parlent de la météo…

Barack Obama.

Barack Obama. / AFP

Barack Obama s’est redit prêt dimanche à « utiliser la force » pour empêcher l’Iran de se doter d’une arme nucléaire. Mais le président américain a rappelé qu’il n’était pas un va-t-en-guerre, en se prononçant pour une solution diplomatique, et en adressant un message à Israël. « On parle trop de guerre », a t-il en effet expliqué dans un discours prononcé devant le principal lobby pro-Israël américain, l’Aipac, faisant référence aux menaces voilées de l’Etat hébreu d’attaquer unilatéralement l’Iran.

Refroidir les ardeurs israéliennes…

A la veille d’une rencontre très attendue avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Barack Obama a appelé Téhéran à faire le choix de la voie diplomatique pour résoudre cette crise, soulignant que l’Iran était « soumis à une pression plus forte que jamais » en raison des sanctions adoptées par les Etats-Unis et leurs alliés.

« Au cours des dernières semaines, de telles discussions n’ont servi que le régime iranien, en faisant grimper le prix du pétrole, dont il dépend pour financer son programme nucléaire », a analysé le président américain.

« Je crois fermement qu’il y a encore la place pour la diplomatie – accompagnée d’une certaine pression – pour résoudre cette crise. Les Etats-Unis et Israël affirment ensemble que l’Iran n’a pas encore d’arme nucléaire, et nous sommes très vigilants dans la surveillance de leur programme », a-t-il poursuivi.

…sans exclure la force

Mais le président américain a rappelé très clairement que « toutes les options restaient sur la table » pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, y compris « une action militaire ».

« Les dirigeants de l’Iran doivent savoir que je ne mène pas une politique d’endiguement. Je mène une politique qui consiste à empêcher l’Iran de se doter d’une arme nucléaire. Et comme je l’ai déjà dit très clairement au cours de mon mandat, je n’hésiterai pas à utiliser la force pour protéger les Etats-Unis et leurs intérêts », a assuré le président américain.

Régulièrement critiqué par ses adversaires républicains pour une position que ces derniers ne jugent pas assez marquée en faveur d’Israël, le président américain s’est par ailleurs attaché à assurer qu’il « souten(ait) Israël dans les moments cruciaux ».

« Au cours des trois dernières années, en tant que président des Etats-Unis, j’ai tenu mes engagements en faveur de l’Etat d’Israël. A chaque moment crucial, à chaque embranchement sur la route, nous avons été présents pour Israël », a-t-il assuré.

Source: rtl.fr

62 commentaires

  • Pikpuss

    Ce ne sont pas des engagements, il s’agit d’obéissance et d’actes d’allégeance envers une communauté religieuse dont les gourous pensent qu’ils doivent auto-réaliser des prophéties issues de textes antiques… Le comble de la maladie mentale… 310.000.000 d’Américains soumis à une clique d’intégristes religieux : voilà ce qu’est devenue l’Amérique de 2012 avec un Président qui n’a qu’à bien se tenir s’il veut sauver sa peau.

  • Nevenoe Nevenoe

    Et que feront les USA dans le cas ou Israël attaquerait l’Iran unilatéralement sans prévenir quiconque ?
    C’est pourtant un option envisagée par Israël…

    • Pikpuss

      C’est facile à prévoir : tous les  » conseillers  » qui entourent Obama possède la double nationalité…

    • Maverick Maverick

      Washington serait forcément informé, même si ils ne pourraient pas s’y opposer. Quand on a un allié aussi remuant, on le surveille . Et entre barbouzes, on se fait des politesses, parfois même dans le dos de ses patrons (le Mossad n’était d’ailleurs pas trop chaud pour une attaque).
      Les menaces israeliennes sont d’agir unilatéralement sont à double tranchant. On peut imaginer qu’un beau jour, les électeurs US en auraient marre de creuser leur déficit pour soutenir Israel au lieu de leur propre économie ? Pas sûr qu’ils seraient partants pour une nouvelle (més)aventure militaire, et le prochain « false flag » pourrait être celui de trop. A chaque fois, la période pendant laquelle personne ne conteste la version officielle est de plus en plus courte ;)

      En attendant, je reste convaincu qu’une attaque aérienne ne produira pas de résultats vraiment tangibles (à part foutre l’Iran vraiment en pétard), sauf si Washington y participe avec des armes spéciales (Prompt Global Strike). C’est surtout un coup à ce que les iraniens fabriquent des bombes « sales » avec les déchets radioactifs récupérés dans les ruines …

  • Nevenoe Nevenoe

    En 1982, Israël Shahak commentait un document d’Oded Yinon (ancien fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères) : Stratégie pour Israël dans les années 80. Ces quelques extraits sont à rapprocher des événements géopolitiques actuels.
     
    « Aujourd’hui s’ouvrent à nous d’immenses possibilités de renverser totalement la situation, et c’est ce que nous devons accomplir dans la prochaine décennie, sous peine de disparaître en tant qu’Etat. […] Démanteler l’Egypte, amener sa décomposition en unités géographiques séparées : tel est l’objectif politique d’Israël sur son front occidental dans les années 80. […] Si l’Egypte se désagrège, des pays tels que la Libye, le Soudan, et même des Etats plus éloignés, ne pourront pas survivre sous leur forme actuelle, et accompagneront l’Egypte dans sa chute et sa dissolution ».
     
    Un plan de remodelage du Liban était également concocté. D’où, en 1982, l’attaque du Liban par Israël.
    Ses troupes quitteront cependant la région en 2000, en pleine déroute. En juillet 2006, au mépris du droit international, les leaders israéliens s’en prennent de nouveau au Liban. Nouvelle défaite !
    Concernant la Syrie : « La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogène, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front est ; à court terme,
    l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats ».
    Les stratèges israéliens programmaient donc le morcellement de la Syrie en plusieurs Etats, jouant sur les communautés ethniques. Les événements tragiques de la Syrie sont l’application de ce plan cynique.

    http://liesidotorg.wordpress.com/

    • Maverick Maverick

      Ce document a plus de vingt ans, il date d’avant Al Qaïda (AQMI, AQPA, etc)… Je doute qu’Israel envisage sérieusement l’émergence des islamistes comme souhaitable pour sa sécurité. Ou alors ils ont des penchants suicidaires. Mais bon, c’est vrai que si on était moins souvent dirigés par des psychopathes, on aurait moins de problèmes :(

      • Nevenoë Nevenoë

        Qui a favorisé la création et l’émergeance du HAMAS ?

      • Maverick Maverick

        Il y a une différence entre semer la zizanie chez les Palestiniens et se donner un alibi pour ne pas faire la paix (et continuer la colonisation), et donner le pouvoir aux islamistes en Egypte, en Lybie, et leur préparer le terrain en Syrie. Tout en faisant le maximum pour énérver les Iraniens.
        Je maintiens que ce document repose sur une analyse faite dans les années 1980, et que le monde a radicalement changé depuis (Chute du Mur de Berlin, deux guerres en Irak, 11 Septembre, contagion islamiste). Si on se fie à des vieux rapports datant de la guerre froide, alors autant ressortir les « Protocoles », tant qu’on y est. Autant dire que Sun Tzu était juif …

      • Nevenoe Nevenoe

        Le raisonnement reste valable : faire exploser un gouvernement ennemi et faire en sorte que l’anarchie s’installe dans ce pays.
        Pendant que tes ennemis se battent entre eux tu es tranquille.

      • LLATH

        C’est vrai que je me posais déjà des question pour Sun Tzu…  ;-)
         
        Les Chicago boys d’un côté, les Beach boys de l’autre (Sea, Sex &…Tzu!). Aah, ‘le lard de naguère’…
         
        Just a different way of life…

  • lafleur

    israel veut la guerre , et méttra tout en oeuvre pour la déclancher ; ils se prennent pour le peuple élu , et la mort de millions de gens suite à une guerre ne les dérange pas ;ces gens là sont plus dangeureux de par leur folies que toute les armées du monde réunis ; et je ne vois aucun sauveur à l’horizon , sauf miracle , pour nous sortir de la folie de ces gens là ;

    • zoé

      Mais c’est le peuple elu !

      • Samax

        LOL élu pour foutre la Zizanie sur terre…

      • zoé

        je dis les choses après c’est un autre débat !

      • Hilaire

        Mais élu par qui alors ?…

      • Nevenoe Nevenoe

        même pas par mon cul …

      • Maverick Maverick

        Peuple Elu, Race Supérieure … Même combat :zombiekiller:

      • zoé

        Heu……….. pas tout à fait !

      • Maverick Maverick

        Faudrait dire ça aux palestiniens. Parce qu’au niveau des méthodes employées par Tsahal, je ne vois pas trop de différences avec celles de la SS à Varsovie. Ah si, ils ont la politesse de téléphoner avant de bombarder la maison (on appelle ça le « Roof Knocking »). Et c’est pas la même marque de barbelés non plus, et ils utilisent des munitions « D.I.M.E. » :

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Dense_Inert_Metal_Explosive

        Quelle que soit la marque de la chaussure et l’idéologie de celui qui le donne, ça reste un coup de pied au c** …

      • zoé

        Ca reste un point de vue !

      • Maverick Maverick

        Je comprends que la comparaison puisse choquer. Mais en attendant, il est affligeant de constater que l’épisode nazi n’a pas servi de leçon, et surtout qu’il sert de cache-sexe à la même sorte de barbarie. Si nous oublions, nous méritons ce qui va nous arriver …

      • zoé

        Sur le fond je suis d’accord avec toi ! Pour le reste cela reste un vaste débat.

      • babs

        zoé,
        Mais c’est le peuple elu !
        ah bon, ou ca ? élu par qui ? quand ?
        bizarre j’en aurai entendu parler !

      • babs

        je dis les choses après c’est un autre débat !
        ah ah ah …

      • zoé

        mais c’est vrai en plus ! mdr

      • zoé

        Jamais entendu parlé ? Tant pis alors !

      • zoé

        parler excuse !

      • zoé

        Elu par Dieu lui même et ne rigole pas STP !

      • Hilaire

        Ahhhh, d’accord, donc ça reste une supposition, alors. Tu m’as fait peur !
         
        Jusqu’à preuve du contraire, Dieu n’existe pas, personne ne l’a jamais vu, il n’y a pas de preuve absolue qu’il ait parlé à l’un d’entre nous, donc c’est, à priori, le fruit de l’imagination humaine…
         
        Si croire en Dieu fait du bien à certaines personnes, c’est très bien, je n’y vois rien à redire, la liberté du culte existe, mais c’est quand on commence à vouloir imposer nos croyance aux autres que les problèmes commencent.
         
        Que certains juifs se croient le peuple élu par Dieu, c’est une chose, mais que ça s’impose à tous comme un fait, c’est autre chose.
        A ce compte là, vous voyez, moi je m’autoproclame le nouveau messie, et comme caution, je dis que c’est Dieu qui m’a nommé… Qui va aller vérifier ? Qui va aller demander à Dieu si c’est vrai ?

      • Nevenoe Nevenoe

        « A ce compte là, vous voyez, moi je m’autoproclame le nouveau messie, et comme caution, je dis que c’est Dieu qui m’a nommé »

        Ça m’étonnerais  parce que c’est moi le messie.

        On en a parlé avec Dieu à la cantine et il a été très clair.
        Le nouvel organigramme sera officialisé la semaine prochaine.

      • Hilaire

        Lol !!!
         
        Même pas vrai ! Dieu il m’a dit que c’était mon tour à moi, et à moi seul !!!
         
        Et pis de toutes façons, si vous n’obéissez pas à sa volonté en me reconnaissant votre messie, et ben il enverra Satan à la place, et là ça va moins rigoler !
         
        Toutes façon, demain à la cantine, j’me mets à la même table que vous, passke merde, y a pas de raisons qu’il me fasse miroiter un poste de messie et qu’il te le promette à toi !
         
        Pas clair ce Dieu, il cherche à nous embrouiller où quoi ???

      • delphine

        Salut Zoé et les moutons

        élu par qui ? est la  première question

        ça pose problème :
        d’habitude c’est le peuple qui vote pour élire une personne.
        là c’est le contraire!

        la deuxième  question :

        DIEU a-t-il  besoin de voter puisqu’il n’a pas de challenger
        et qu’il est censé avoir les pleins pouvoirs!

        sauf du point de vue du diable :-)

        du point de vue des athées…bof
        ils doivent être en train de boire un café

        la troisième question :

        qui a donc bien pu voter pour les autres « élus »?????

  • Pikpuss

    Il faut bien cibler cles gourous qui sont défenseurs d’une idélologie appelée le sionisme quand on parle des é elus « . Evidemment pas ceux qui sonts né dans cette religion et qui sont souvent embarqués malgré lui dans ces catastropheses. Aux USA, la majorité des Juifs n’estt absolument pas d’accord avec cette idéologie et se sent avant tout Américaine tout comme d’autres Français ou même Iraniens… Ceux-là n’ont pas droit à la parole et n’ont aucun accès aux médias. Ils sont pourtant nombreux et très bien renseignés au point de dénoncer l’escroquerie du sionisme qui peut nous mener tous vers les abîmes.

    • Maverick Maverick

      Les merdia ont d’ailleurs fait le « blackout » sur la « Révolte des Tentes », comme pour les « Occupy ». Et pourtant, l’israelien moyen en a marre de pas pouvoir se loger parce que les riches cousins de l’étranger veulent tous avoir leur résidence secondaire en « Eretz Israel » …

    • Maverick Maverick

      C’est comme avec les islamistes; c’est toujours la pomme pourrie qui retient l’attention. Je sais bien que s’ils gueulaient plus fort, ils cesseraient d’être modérés, mais quand un môme joue avec des allumettes, on n’a pas trop intérêt à le laisser continuer sous prétexte qu’on a peur qu’il fasse un caprice … Et là, le bambin joue avec une grenade au phosphore au milieu du salon. Ca urge un peu de faire quelque chose.

    • delphine

      merci VIF ARGENT,

      il fallait aussi le préciser.

      nombres de rabbins ne reconnaissent pas même pas l’état d’Israël.

  • Nevenoë Nevenoë

    Fillon en a assez de la politique ?

    PARIS – En pleine polémique sur la viande halal, François Fillon a provoqué lundi la colère du Crif en suggérant aux juifs et aux musulmans de revenir sur les « traditions ancestrales » d’abattage rituel des animaux, qui ne correspondent plus aujourd’hui « à grand-chose ».

  • Vif argent

    Pour les anglophones, un article du NY Times avec des commentaires à lire :
    http://www.nytimes.com/2012/03/06/world/middleeast/obama-cites-window-for-diplomacy-on-iran-bomb.html

  • delaude

    Un peu HS, mais…
    Suite des magouilles en Libye… Après le pétrole, l’eau.
    En plus de l’or noir, les multinationales européennes et étasuniennes visent l’or blanc libyen :
    l’immense réserve d’eau fossile de la nappe nubienne (estimée à 150mille km3), qui s’étend sous la Libye, l’Egypte, le Soudan et le Tchad. Les possibilités de développement qu’elle offre ont été démontrées par la Libye, qui a construit un réseau d’aqueducs de 4mille Kms de long (qui a coûté 25 milliards de dollars) pour transporter l’eau, extraite en profondeur par 1.300 puits dans le désert, jusqu’aux villes côtières (Benghazi ayant été une des premières servies) et à l’oasis de Khufrah, en fertilisant les terres désertiques. Ce n’est pas un hasard si, en juillet, l’OTAN a bombardé l’aqueduc et détruit la fabrique, près de Brega, qui produisait les conduites nécessaires aux réparations.
    C’est sur ces réserves hydriques, en perspective plus précieuses encore que les pétrolifères, que veulent mettre la main -à travers les privatisations promues par le FMI- les multinationales de l’eau, surtout françaises (Suez, Veolia et autres) qui contrôlent presque la moitié du marché mondial de l’eau privatisée. Et pour réparer l’aqueduc et les infrastructures, les multinationales étasuniennes comme Kellogg Brown & Root, spécialisées dans la reconstruction de ce que les bombes USA/OTAN détruisent, sont prêtes à s’en occuper : en Irak et Afghanistan elles ont reçu en deux années des contrats d’un montant d’environ 10 milliards de dollars.
    Voici encore une preuve que nos incursions occidentales  au moyen orient sont purement humanitaires.

    lien trouvé sur Liesi :
    http://thalasolidaire.over-blog.com/article-lybie-_point-de-vue-l-otan-et-ensuite-le-fmi-et-la-bataille-de-bani-walid_syrte-ne-semble-pas-enc-84565499.html

  • William

    Grooso modo il est demandé a Israel de temperer ces ardeurs ou un nouveau 2006 pourrait se pointer a l’horizon… le langage est diplomatique mais ferme, caressant dans le sens du poil avec pourtant un discour inverse a celui attendu…

  • Nevenoe Nevenoe

    La stratégie habituelle : on culpabilise et on n’oublie pas les réparations afin que le « coupable » s’humilie publiquement. Et puis du frix c’est toujours bon à prendre.


    Une loi votée prochainement: Israël veut des dédommagements pour les juifs d’Algérie
     
    Le 21 février dernier, le président de la Knesset israélienne, Reuven Rivlin, a déclaré qu’il ne «pourrait y avoir de traité de paix avec nos voisins s’ils ne paient pas des réparations» aux juifs qui ont quitté les pays arabes après la création d’Israël.

    http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5165162