François ASSELINEAU sur BEUR FM atomise ses adversaires

Un candidat à médiatiser, toujours plus, et pas qu’au nom de la démocratie mais aussi par ce qu’il possède et de loin un des meilleurs programmes pour les présidentielles.

François ASSELINEAU candidat à la presidentielle 2012 invité d’Abdelkrim BRANINE, journaliste animateur du FORUM DÉBAT de BEUR FM jeudi 1er mars 2012.
Autres invités :
M. Fabien Perrier journaliste l’Humanité et membre du Front de Gauche
M. Alexandre KATEB économiste et maître de conférence à Sciences
M. Yvonnick le NY Responsable Ile de France « Jeunes Radicaux de Gauche » (JRDG)

Source: agoravox.tv

72 commentaires

  • diva

    Mouais, être pour la sortie de l’UE je n’appelle pas ça l’un des meilleurs programmes pour les présidentielles !

    • diva... gue

      @diva
       
      Il serait peut-être temps de se réveiller. Dodo c’est pour les bébés.

    • Diazen

      Bah il ne fait pas que le dire avec de belles paroles et de belles promesses. Il le démontre avec des arguments, des textes juridiques etc, que notre pays est sous le joug de Bruxelles et des USA. Ce n’est pas sortie de son chapeau, c’est démontré. Et je te conseille d’aller écouter sa conférence où il présente son programme présidentiel, il le démontre très bien. L’Europe a totalement supprimé notre souveraineté nationale, notre république et notre démocratie. 

      Mais il ne dénonce pas que ça. Il dénonce les entreprises de lobbying dans le domaine financier, médiatique et environnemental.  Il a une partie du programme sur l’industrie, l’agriculture et on en revient au même obstacle: l’UE qui pilote toutes notre politique. 

      Donc pour en finir, oui sortir de l’UE c’est un tout un programme ;)
      http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr

    • soit un peu honnête, t’as fait un tour sur son site pour lire son programme ?
      sortir de l’UE c’est pas son programme, c’est juste un des points clef de celui-ci, y’en a plein d’autres.
       
      mais je peut te mâcher le travail, si vraiment t’as la flemme (j’en doute pas).
      Attention ça va être long, rien avoir avec les autres programmes quoi…
       
       
       
      1. Défendre l’indépendance politique et économique de la nation.
      – Reconquérir l’indépendance de la France en sortant de l’UE et de l’euro via l’article 50 du traité de Lisbonne.

      Avec une parité de 1 FF pour 1 €.

      2. Rétablir la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français.
      – Réforme constitutionnelle de grande ampleur par le biais d’un référendum afin de rétablir les grands principes démocratiques et républicains de souveraineté nationale.
      – Interdiction constitutionnelle des transferts de souveraineté.
      – Suppression de la procédure du Congrès. Toute réforme de la Constitution ne pourra plus se faire que par référendum. A la majorité des électeurs inscrits.
      – Transformation du Conseil constitutionnel en une Cour constitutionnelle professionnalisée et dépolitisée. Inspirée du modéle allemand, elle sera composée exclusivement de magistrats professionnels. Au nombre de 16, ils seront élus par les assemblées parlementaires pour une période non renouvelable de douze ans. La Cour constitutionnelle de la République française sera chargée de défendre la constitution en toutes circonstances et en aucun cas de la défaire pour s’adapter à des traités.
      – Instauration du référendum d’initiative populaire. Effectué sous le contrôle de la Cour constitutionnelle. Pourra comporter plusieurs questions.
      – Reconnaissance du vote blanc.
      – Equité du financement public pour les activités politiques. Proportionnel aux voix reçues à chaque élection dès la première voix.
      – Rétablissement et extension du crime de haute trahison. La haute trahison est l’entente avec des puissances étatiques étrangères ou des puissances privées pour mener une politique manifestement contraire à l’intérêt national du peuple français.
      – Réforme du statut de l’élu avec interdiction du cumul des mandats, avec la suppression du cumul des rémunérations

      pour des élus exerçant en ce moment plusieurs mandats, avec le principe général de limitation à un seul renouvellement quelque soit le mandat électif, avec le principe d’une inéligibilité à vie d’un responsable public condamné pour corruption, avec le principe de l’examen périodique des conflits d’intérêts.

      – Inscription dans la Constitution des services publics non privatisables par nature.

      3. Etablir la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat, des puissances d’argent et des influences étrangères.
      – Actualiser la séparation des pouvoirs en reconnaissant le quatrième pouvoir : le pouvoir médiatique. Le séparer de l’exécutif. Le mettre au service du peuple souverain.
      – Fixer un cadre constitutionnel aux médias. Avec la création d’un vaste service public de la culture et de l’information, indépendant et doté de moyens lui permettant d’assurer sa tâche. Avec l’adoption de lois anti-trust pour les médias nationaux et régionaux. Avec l’interdiction de possession d’un média d’une firme intervenant dans un autre secteur économique. Avec l’interdiction constitutionnelle d’une prise de contrôle d’un média de masse par un fonds de pension ou une multinationale. Avec la limitation de la publicité. Avec une réforme du financement public des médias qui seraient réservés à ceux qui participent de façon désintéressée au débat public.
      – Renationalisation de TF1.
      – Renationalisation de TDF.
      – Restitution à l’AFP de son rôle originel de service public de l’information. Assurer son financement par l’Etat afin de diffuser une vision française et impartiale des évènements planétaires.
      – Transformation du CSA en Cour Supérieure de l’Audiovisuel. Chargée de veiller à la représentativité politique objective de la population dans toute sa diversité. Composée de magistrats inamovibles élus pour neuf ans par les assemblées. Elle pourra recueillir et mettre en oeuvre les demandes des Français avec un panel en ligne de plusieurs dizaines de milliers de téléspectateurs.

      – Assurer une diversité politique représentative des différents courants d’opinion parmi les journalistes présentateurs d’émissions politiques. Assurer la publicité des détails des financements des médias.
      – Lutter contre la précarité dans les métiers du journalisme. Favoriser l’adoption d’un code de déontologie entre politique et journalisme.

      4. Rétablir une société de libertés.
      – Limitation à deux mois des plans Vigipirate. Avec référendum obligatoire au bout de trois renouvellements.
      – Rétablir le principe fondamental du secret des correspondances et des télécommunications. Seul un juge pourra ordonner le fichage de ces données.
      – Rétablir le principe fondamental d’aller et venir sans avoir l’impression d’être surveillé. Avec le réexamen du dispositif des caméras de surveillance et une législation plus contraignante pour en installer de nouvelles.
      – Suppression de la reconnaissance du mandat d’arrêt européen et retour à la procédure normale d’extradition garante des libertés publiques.
      – Retrait immédiat de la France du réseau Indect.
      – Interdiction absolue de tout puçage RFID sur les êtres humains. Saisine des Nations Unies pour une interdiction mondiale.

      5. Etablir le respect de la personne humaine et l’égalité absolue de tous les citoyens devant la loi.
      – Remettre au premier plan le principe de la laïcité et du refus du communautarisme.
      – Refuser la stigmatisation insidieuse des Français d’origine arabe ou de confession musulmane. Arrêter la rhétorique du « terrorisme djihadiste ».
      – Lutter contre toutes les formes de terrorisme y compris le terrorisme régional.

      6. Instaurer une véritable démocratie économique et sociale impliquant l’éviction des féodalités financières de la direction de l’économie.
      – Réattribuer à la Banque de France son rôle de financement de l’Etat et des collectivités locales. Abrogation de la loi Pompidou-Giscard.
      – Lutter contre les agences de notation en rétablissant le contrôle des flux de capitaux, de marchandises et de services. C’est soit ça, soit l’abandon de toute souveraineté devant les fonds de pension, les banques et agences de notation.
      – Evincer les fonds d’investissement de toutes les sociétés liées au service public. Evincer les banques Goldman Sachs et JP Morgan du marché du gaz.
      – Evincer Vinci des sociétés d’autoroute.

      7. Assurer la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général.
      – Interdire les activités de lobbying en France.
      – Cadrage législatif des activités de think thank. Rendre public leurs sources de financement.

      8. Intensifier la production nationale.
      – Sortir de l’UE.
      – Récupérer notre siège plein et entier à l’OMC.
      – Prendre des mesures douanières immédiates dans des secteurs clés.
      – Relocaliser en France un maximum de commandes publiques. Sauf quand il n’y a pas moyen de faire autrement.
      – Gérer le taux de change externe du nouveau franc. De façon à doper les exportations.

      9. Faire retour à la nation des grands moyens de production nationalisés, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques.
      – Arrêter le discours d’impuissance des peuples.
      – Retour à la nation d’EDF, de GDF, de France Télécom, des sociétés d’autoroute, des société des eaux, de TF1, de TDF et tous les établissements financiers secourus par les fonds publics.
      – Annulation définitive du processus de privatisation rampante de la Poste.
      – Interdire la privatisation des services publics stratégiques existant en matière de santé et d’éducation.

      10. Favoriser la participation des travailleurs à la direction de l’économie.
      – Réussir l’alliance entre le capital et le travail.
      – Développer l’actionnariat salarié. Permet d’empêcher les délocalisations et de grossir les fonds propres d’une entreprise. Améliorer la répartition de la valeur crée dans l’entreprise.

      11. Garantie d’un niveau de rémunération et d’un logement assurant à chaque citoyen et à sa famille sécurité et dignité.
      – Relance de l’action sociale par la mise en chantier de 80.000 logements sociaux par an financés en partie par la récupération des fonds versés en pure perte à l’UE (8 milliards d’euros par an).
      – Faire respecter la loi SRU.
      – Valorisation des bas salaires par rapport aux allocations chômage.

      12. Reconstitution d’un syndicalisme indépendant.
      – Interdiction de toutes subventions aux syndicats qui ne seraient pas d’origine française.
      – Leur assurer un financement public suffisant de façon à ce qu’ils participent à la vie publique.

      13. La santé pour tous.
      – Confirmation solennelle du rôle central de la Sécurité Sociale pour assurer la justice sociale devant les citoyens.
      – Arrêt des déremboursements voulus par l’UE.
      – Meilleur remboursement des frais de santé liés aux soins occulaires et dentaires.
      – Une réévaluation des salaires dans les hopitaux publics.
      – Gel immédiat du plan de regroupement des centres hospitaliers.
      – Enquête judiciaire contre les officines orchestrant les grandes peurs collectives.
      – Lancement d’une politique publique des médecines dites douces et alternatives.

      14. Elévation et sécurité du niveau de vie des agriculteurs et souci de qualité des aliments.
      – Remplacement de la PAC par la PAN (Politique Agricole Nationale). Aucun changement quant aux subventions versées à nos agriculteurs.
      – Garantir un revenu digne et stable aux agriculteurs en favorisant un prix juste à la vente des productions. Par la régulation des spéculations sur les produits alimentaires à destination de l’homme et des animaux en réglementant les marges de la filière.
      – Calcul d’un prix minimum de viabilité pour les agriculteurs en dessous duquel la grande distribution ne pourra pas descendre.
      – Créer un fond de garantie suffisant en cas de calamités agricoles afin de dédommager les exploitants victimes.
      – Stabiliser le marché et l’orienter vers les productions locales. Avec le maintien des quotas laitiers. Avec la création d’Agridistrib (outil internet connectant les metteurs en marché et les plate-formes de distribution locales). L’objectif étant de créer un marché local de façon à économiser sur les coûts de transport et avoir une fraîcheur accrue.
      – Garantir l’auto-suffisance alimentaire nationale et participer à la sécurité alimentaire mondiale. Avec la mise en place d’un nouveau POS et la garantie des aides alimentaires aux ONG type Restos du Coeur.
      – Accroître la qualité de l’agriculture avec les nouvelles techniques plus respectueuses de l’environnement. Dont l’interdiction des OGM y compris dans la nourriture animale. dont la modification des normes des fruits et légumes.
      -Campagne de sensibilisation afin que les consommateurs changent leurs habitudes et acceptent d’acheter des produits de plus petit calibre pour préserver notre santé et notre environnement.
      – Négociations avec l’OMS sur les règles de la FAO liées au Codex Alimentarius afin de refuser une partie de ces normes dans la production nationale et pour certains produits importés.
      – Favoriser le développement de la recherche en la dotant de moyens nécessaires.
      – Assurer un budget alimentation des ménages ne dépassant pas les 15% du budget global.
      – Favoriser le recyclage des produits alimentaires non conformes.
      – Assurer la gestion sociale en créant au sein de Pole Emploi une structure dédiée à cette filière notamment en matière d’emplois saisonniers.

      15. Une retraite permettant à tous de profiter dignement et pleinement de la vie.
      – Inscription dans la constitution du principe de la retraite par répartition.
      – Réexamen général de la question des retraites dans un cadre dégagé des instructions européennes. Avec dans l’immédiat l’arrêt de l’augmentation du nombre d’annuités (plafonné à 41) et l’arrêt du report de l’âge légal.

      16. Permettre à tous les enfants d’avoir accès à la culture la plus développée de façon à obtenir une élite non de naissance mais de mérite.
      – Lutte contre l’illettrisme. Avec un plan d’urgence lecteur pour tous.
      – Lutte contre la misère culturelle, affective et psychique. Ce qui passe par le rétablissement de l’ascenseur social au mérite. La maîtrise de la langue et l’enseignement de l’Histoire doit être imposé avant le collège.
      – Revalorisation de la fonction enseignante.
      – Formation d’adultes autonomes et réfléchis et non pas de salariés consommateurs. L’univers marchand n’a pas sa place avant la fin du collège.
      – Coup d’arrêt à l’américanisation subliminale des cerveaux. Par la fixation de quotas maximaux de films et chansons par pays d’origine diffusés dans les médias. Par le maintien et l’approfondissement de l’exception culturelle et de l’élargir à d’autres secteurs.
      – Désincarcérer les Français de cette prison mentale. Refuser la mondialisation anglo-saxonne et promouvoir l’universalité des peuples et des cultures. Réorienter le contenu des grandes chaînes publiques de télévision.

      17. Rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle.
      – Inscription dans la constitution du principe d’incessibilité du siège permanent de la France au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU.
      – Redonner vigueur à l’ONU et à la primauté du droit international.
      – Dénoncer les dérives du prétendu droit d’ingérence humanitaire.
      – Retirer immédiatement la France de l’OTAN.
      – Désengager nos armées des guerres menées par la gouvernance mondiale en Afghanistan, en Libye ou ailleurs dans le monde.
      – Rappeler le caractère nécessaire et suffisant de la dissuasion nucléaire. Notamment face aux USA qui veulent la limitation du nucléaire pour les autres.
      – Réaffirmer le lien armée et nation. Cela passe par une politique de défense menée au service des intérêts français qui contrebalancent le pouvoir hégémonique de la puissance du moment.
      – Relance urgente de la recherche française. Revalorisation du métier et des chercheurs.
      – Arrêt du démantèlement en cours du CNRS.
      – Proposer à l’ensemble des états membres de l’ONU de transférer le siège de l’UNESCO de Paris à Strasbourg.
      – Création d’un centre mondial de « la Concorde entre les civilisations » basé à Strasbourg. Ayant pour vocation d’être la réponse du berger à la bergère à ceux qui militent pour le choc des civilisations.

      18. Redonner toute la priorité à nos liens avec le monde francophone.
      – Création d’un parlement de la Francophonie. Situé dans les locaux de l’UNESCO laissés libres à Paris. Entretenir un lien politique permanent entre les états de la francophonie. Donner corps à une véritable communauté francophone. Renforcer la diplomatie entre pays francophones.
      – Réorienter une partie des fonds versés à l’UE à la francophonie.
      – Développer un système d’échanges de type Erasmus avec les pays de la francophonie.
      – Sensibiliser le peuple français à son appartenance à cette sphère ayant le français en partage.
      – Adopter une politique de redynamisation de l’Outremer. Développer et subventionner les dessertes aériennes pour ces territoires. Développer un vaste programme d’échanges scolaires. Prendre en modèle la Réunion.

      19. Référendums sur des sujets clés qui méritent un large débat national.
      – Organisation de trois débats nationaux qui donneront lieu à trois référendums. Le premier sur la politique énergétique de la France. Le deuxième concernera la dette publique. Le troisième portera sur l’immigration.

      20. Sujets non abordés dans le programme.
      – Que ce soit la fiscalité, l’emploi, les transports, la ville, les sports, les sujets de société, le tourisme,… Toutes ces compétences sont d’ordre gouvernementales et les choix résulteront des élections législatives.
      Conclusion. Une présidence citoyenne
      – Une présidence économe de l’argent des contribuables. Réduction du budget de l’Elysée de 40%.
      – Abandon de la prétention monarchiste. Il n’y aura pas de première dame. Pas de médiatisation de la famille. Pas de népotisme.
      – Comportement décent et respectueux des difficultés des Français. Vacances obligatoires en France. Pas de voyages internationaux qui ne servent à rien. Pas de comportement ostentatoire. Rencontre régulière avec les Français de toutes les conditions, notamment les chômeurs, les exclus et les handicapés.
       
       
       
       
       
       

      • skyrl

        C’est le programme le plus complet en matière de nationalisations, service public, croissance et libertés publiques qu’il m’ait été donné de voir.

  • babs

    quoi d’autres ? mdr

  • vanvoght

    tres bien ce mec . helas comme tous ceux qui disent la veritée il est muselé .
    c’est vrais que j’aimerais bien un face a face avec sarkosy , par exemple , quel raclée il lui metrait . helas ça ne se paseras jamais .
    il serait vraiment temps pour les moutons que vous etes , de vous rendre compte que vous vivez sous une dictature deguisée . 
    ça vous etonne ,,,, ??? moi qui suis du FN ? ……..; ben reflechissez un peu si vous en etes capable .
    j’ais dejas longuement developpé mes arguments . 
    faire elire celle qui foutra la merde en nous debarrassant des siamois UMPS . apres ont veras . 
    mais je confirme , asselineau est surement le meilleur . 

  • Mustapha Meunier

    faire elire celle qui foutra la merde

    En effet je comprend bien la tentation qui est celle là !


    Personnelement je ne suis tjs pas convainçu que le jeu democratique se fera suivant les régles dans le cas ou la machine s’embalerait en faveur de la facho ! et ensuite prenez bien conscience du poid que vous aurez à supporter, du poid de cette meme conscience vous l’aurez compris si les choses tournait mal, vraiment mal !!!
     
    Dirait vous je ne le savait pas, personne ne pouvait s’imaginer cela !? tout à virer au cauchemard c’est surement la faute de la russie ou de la chine, mais pas de la mienne qui n’a déposé qu’un bulletin de vote dans une urne !

    • skyrl

      Tous les français attendent encalminés une tempête. Pour la première fois pour une présidentielle, aucun des deux candidats promus par le système ne souhaite être élu par une majorité des français (Hollande plafonne à 44%) et 1/3 des électeurs sont indécis, ce qui est beaucoup quand on a 2/3 d’absentionnistes et non inscrits (2/3*1/3 = 1/6 des français décidés !)

      Le débat présidentielle agace, aucun des candidats ne se mouille et pourquoi ? Car il n’y a pas de débat, tout le monde ment et cache aux français le délire totalitaire dans lequel l’Europe s’est engagée.
      Oui l’Europe est folle, je ne le découvre pas avec la Grèce, je l’ai découvert quand elle nous a imposé le Traité de Lisbonne alors que nous avions dit non à 55% au TCE. Avant cela j’étais européiste; j’ai voté Bové aux présidentielles 2007 et ce con est allé au parlement européen pour vivre grassement d’un salaire de 25.000 € par mois depuis il est devenu inutile à la cause… Pfff.
      Trouver encore des vrais opposants au système est une chose rare et précieuse.

      • Hilaire

        Tout à fait d’accord avec toi.
        On est dans cette position aujourd’hui: y a plus de démocratie !
         
        Si je vote Asselineau, ou même Mélenchon, j’ai peur qu’on se retrouve dans la même situation qu’en 2002 (un deuxième tour Chirac / Lepen).
        Je ne saurais vraiment pas quoi faire si on se retrouvait avec le choix Sarkozy / Lepen, ça me foutrait en colère grave !
         
        Alors que faire ? Voter Hollande ? Ah ! ah ! laisser-moi me marrer, c’est du flan c’est clair, il a le même programme que Sarko, avec qq formules « de gauche » en plus, des promesses « goût gauche », qu’il ne tiendra pas bien sur…
         
        Moi je ne sais pas ce que je vais faire.
        Qui voter ?
        Voter ?
         

      • skyrl

        Moi je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’Asselineau ait ses 500 signatures. Si ni lui ni Guyot (parti du vote blanc) n’ont les signatures, je vote Mélanchon (pas sûr encore), mais je pourrais comprendre qu’on préfère s’abstenir, de loin la chose la plus révolutionnaire.
        Car au delà des urnes, j’augmenterai la pression avec les indignés ou les diverses dissidences jusqu’à ce que ça pète et qu’on écoute le peuple.
        Mais voter Hollande, Sarkozy, Bayrou, Joly, LePen ou NDA, jamais !

      • skyrl

        Il vaut mieux subir et vivre en tant qu’esclaves libre d’espérer que de légitimer notre servitude en se soumettant au vote pour un « moins pire ».
        J’ai compris ça amèrement en votant Chirac le 5 mai 2002.

      • Meydi Le Grizzly

        + 1000

      • Hilaire

        J’ai compris la même chose le même jour.
        Et j’espère que bon nombre auront retenu la leçon…
         
        Il y a des chances que, pour la première fois de ma vie, je n’aille pas aux urnes, car aucun des candidats ne me convainc (je parle de ceux qui ont déjà leurs 500 signatures) du tout, mais du tout du tout…
         
        Mélenchon, j’avais un penchant pour lui, grande gueule, rebelle, d’extrême gauche… mais je me suis renseigné sur le gars. Et là, ça craint !
        Déjà, comme ça a été dit ici, il a un salaire tout à fait indécent (qq chose comme 10.000 euros mensuels), ce qui d’emblée le met dans le sac des « profiteurs de l’état » plutôt que dans celui des « serviteurs de l’état », et, cerise sur le gâteau, j’ai découvert ses amitiés avec Serge Dassault, qui est probablement la personne que je déteste le plus au monde…
        Un vendeur de mort comme il en existe peu, doublé d’un réac puant et fachisant. Non, décidément, Mélenchon, pour être crédible à mes yeux, devrait faire attention à ses fréquentations…
         
        En tout cas, pour moi, ça ne passe pas !

      • skyrl

        Merci, je tiens bien compte de ce que tu dis.
        Ce type est complètement schizophrène ! En public, il dit à qui veut qu’il faut faire la guerre à l’Iran :
        http://www.dailymotion.com/video/xp1xea_melenchon-antisemite-et-islamophobe_news?start=146#from=embediframe
        En privé, il dit qu’il veut sortir de l’OTAN, condamne les guerres en Irak, Afghanistan, et même Lybie :
        http://www.dailymotion.com/video/xp6zkk_melenchon-la-guerre-c-est-de-la-propagande_news
        Mais je vais m’en tenir à tes remarques et à cette déplaisante constatation de duplicité.
        Merci.

      • Hilaire

        Oui, il n’est pas clair… mais c’est pas tant qu’il est schizo je crois, c’est que c’est un très mauvais manipulateur ! Il s’emmêle les pieds dans le tapis de ses mensonges…
         
        Ce genre d’amitiés avec Dassault, c’est net, ça refroidit, ça ne peut être qu’un signe qu’il n’est pas vraiment ce qu’il prétend être.
        Et puis, Mélenchon n’explique pas que c’est uniquement dans la sphère privée cette amitié, ce ne sont pas juste deux potes qui boivent un coup de temps en temps, non, il déclare ouvertement avoir de l’admiration et du respect pour ce grand industriel !!!
        Admirer cet homme ça en revient à admirer un tueur, comment peut-on admirer qq qui vends des armes qui sèment la mort aux 4 coins du monde ?
        En tout cas, c’est pas très « front de gauche » comme ligne…
         
        http://gauche.blog.lemonde.fr/2012/01/23/ladmiration-de-melenchon-pour-dassault-ce-grand-industriel/
         
        http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/02/01/melenchon-et-dassault-impressions-et-souvenirs-en-rafales-228962
         
        http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2271&id=8
         
         
        Dans l’article de Lutte Ouvrière il y a une conclusion qui me parait résumer parfaitement le cas :
         
        « Que Dassault fasse ami-ami avec les hommes politiques de tout bord, c’est normal, c’est bon pour les affaires. Mais entendre Mélenchon afficher son admiration pour le plus grand parasite des finances publiques, voilà qui en dit long sur la radicalité qu’il prétend incarner. »
         

      • skyrl

        Merci pour ces liens précieux.
        Ca permettra peut-être d’éclairer ainsi quelques amis.
        D’ici là, bonne route !

      • Hilaire

        Merci, bonne route à toi aussi.

  • Belquis

    Asselineau a ses 500 signatures ?
    :cloudy: Revez les moutons, :cloudy: revez :cloudy:
    Que votre vote y changera quoique se soit…
     
     
     

  • guelop

    pas mal comme blabla reste a pouvoir appliquer ce qu il dit ,c est tant facile avec des mots,qui vous dit que c  est pas un style de sarko ou de hollande ils sont pleins de blabla eux aussi et tenir des promesses avez vous deja vu un president faire ca ?

    • tu confonds promesses et programme, lui c’est écrit noir sur blanc donc c’est pas du blabla, les autres eux ne font que parler mais évoquent très rarement ce qui est véritablement écrit dans leur programme, ils en profitent bien d’ailleurs, vu que les gens ne lisent jamais les programmes…
       

    • skyrl

      Le problème c’est pas le « blabla » ou l’écrit : tous les politiciens nous mentent et n’assument jamais nos promesses, mais surtout ne font jamais le devoir d’inventaire en allant à la TV et nous expliquant : voilà pourquoi je n’ai pas tenu.
      Ils se dérobent, se contorsionnent, deviennent des petits soldats de la rhétorique et des coups fumeux pour biaiser, évader les questions, quand ce n’est pas tout simplement les journalistes à leur clique qui leur servent sur des plateaux un barnum hagiographique.
      Je pense qu’au delà de l’hypercritique, nous avons encore tous la faculté d’écouter patiemment quelqu’un, de décortiquer tout son parcours, toutes ses interventions pour déceler en lui l’honnêté et trouver la moindre anichroche, le moindre soupçon qui permette de le trahier.
      C’est un travail que j’ai fait scrupuleusement, pendant un mois de vacnces et 150 heures investies nuit et jour sur le cas de Asselineau. Des erreurs de parcours il en a : avoir été de droite (il ne s’en revendique plus), avoir travaillé pour Longuet/Panafieu (il était administratif, pas politique, et quand on sort du moule de l’ENA on ne refuse pas un poste de dircab), avoir rejoint Pasqua et son RPF et s’être présenté contre Tibéri au Conseil de Paris (un article détaille tout cela : http://www.scribd.com/doc/84135877/quels-ont-ete-les-liens-de-m-asselineau-avec-m-pasqua).
      Sur ce parcours de jeune énarque, il revient et explique ses erreurs. Lorsqu’il a été nommé au Conseil sur l’analyse économique à Bercy, tout le monde savait qu’il était déjà eurosceptique (des articles en attestent dans des livres sur GoogleBooks et divers journaux), et qu’il ne ferait aucune concession. Détesté de Sarkozy, il osait déjà nommé les prémisces de son analyse : nous sommes colonisés par les américains, la France n’est qu’un vassal qui paie de sa croissance et son identité l’architecture libérale de notre monde, pilotée par Washington.
      Il a été viré par Thierry Breton quand Sarkozy a pris le pouvoir à l’Elysée. Il reste Inspecteur des Finances. Et plutôt que de filer droit ou de faire de la « combinazione », il a décidé de monter seul son propre parti pour aller vers la nécessité de redémocratisation de la France, idée que nos politiciens abhorrent (ils haïssent le référendum, canalisent les suffrages aux élections à travers des partis, contrôlent les médias, corrompent ou dépaysent les juges quand il s’agit d’affaires d’état, soumettent les députés à la loi des partis et à la majorité gouvernementale, imposent à la France une propagande européiste en la couvrant de drapeaux de subventions et d’initiatives qui ne reflètent que l’argent que nous investissons nous même dedans !).
      Depuis, il est honni de tous, et nul dans l’administration et les politiques n’affiche son soutien pour lui. Il a choisi un destin de vie dans lequel il veut se battre comme un résistant, et non aller tout droit promis à un destin de ministre technocrate qui se salira par le pouvoir à mesure qu’il imposera encore au peuple français l’adaptation de directive européennes visant à détruire notre service public, nos institutions, notre indépendance stratégique, politique de défense et sécuritaire, d’éducation et de culture, etc.
      Il faut comprendre ce parcours pour commencer à croire, ou au moins le laisser le bénéfice du doute que ce n’est pas encore un de ces pourris. O mais comme cela est fort, car quand on réalise qu’il y en a un , juste un, qui ne soit pas complètement pourri, on arrête de croire au « tous pourris », jacobinisme qui fait la levure du FN, instrumentalisé lui-même pour nous faire détester toute idée que la France est belle et nous protège comme peuple uni.
      L’Europe veut détruire les nations. Vouloir quitter l’Europe et revenir à la nation, ce n’est pas réactionnaire ni xénophobe, c’est au contraire se donner les moyens d’être encore démocrates pour s’unir avec les peuples du monde entier, à commencer par les 40 pays de la francophonie, que nous avons abandonnés au profit des Lettons ou des Roumains.

  • guelop

    Avec une parité de 1 FF pour 1 €. c est bizarre c est pas marine qui l a sorti celle la ?

    • remonte à 2007, à la création de l’upr et regarde qu’elle était le discours de marine, tu verras qui a pompé l’autre…

      • babs

        pour beaucoup de chose …

      • Tex

        Ben alors…votez Marine!!!!

      • skyrl

        Le FN instrumentalise ses prises de paroles pour décrédibiliser l’idée d’indépendance de la France en l’associant à la xénophobie et la pensée réactionnaire.
         
        C’est un atout du système en soi PLUS IMPORTANT que l’UMP/PS. Sans le FN, et sans doute maintenant le FdG, ces deux formations ne pourraient pas maintenir les français dans un canal idéologique qui sous-tend tout le reste de la politique de domination : destruction sociale, destruction des leviers démocratiques, libéralisation, corruption, guerres, européisme, américanisation, mondialisation…
         
        http://www.u-p-r.fr/tag/marine-le-pen

  • guelop

    tout est facile sur du papier!! je ne suis pas contre lui je dit juste qu il arrive comme ca comme un cheveu sur la soupe et vous etes super heureux d entendre encore du blablabla votez dayli lama

  • Moi , je suis consterné par la bêtise de certain quand il disent que croire en un mouvement qui vient d’en bas et qui n’est pas sous contrôle c’est le fait du rêve. Voilà donc des gens qui pensent que l’enclot est encore confortable pour qu’ils est envie d’y resté encore.
    Asselineau incarne l’honnêteté , le détermination, le courage et l’ouverture d’esprit .Quel est l’homme politique actuellement qui peut se mesuré à lui …. Ne parlons pas des poupées et des poupons hollywoodiens des écrans plats à la sauce scientologiste …. parlons de vrais hommes politiques…voilà pourquoi aucune de ces poupées ne peut ce mesurer à lui… Il est pour eux l’assurance de voir leurs masques tomber devant la masse des téléspectateurs qui risqueraient de faire un réveil brutal..
    Par ailleurs je me demande comment c’est possible qu’il y est  44% de personnes qui  croient encore en des gens comme hollandes et je ne parle même pas de sarkosy ( plu de majuscule aux noms de ces gens). Pour le coup je me demande  qui rêve dans cette histoire. Le problème c’est que c’est un cauchemar déguisé en rêve qui est entrain de ce produire pour les peuples de l’Europe. La prison matricielle va sous peut tomber comme le fameux rideaux de fer en son temps . Cela doit simplement vous démontré que c’est possible puisse-que ça à déjà été fait . A quand deux monnaies / Une pour le peuple prisonnier et une autre pour l’oligarchie détentrice du pouvoir suprême . Nous allons nous retrouver dans une construction qui va avoir à peut de choses prêt les pires aspect du bolchévisme le plus violant avec les pires recettes du nazisme augmenté à la pègre du capitalisme rampant .
    Il est temps de voir que ce sont les mêmes qui tiraient les ficelles fin 19e et qui les tirent encore aujourd’hui. Pour eux il n’y pas de conviction autre que celle de contraindre à l’esclavage tout ce qu’il considèrent comme inférieur …. Leurs passe port est le pognon , leurs désirs est l’immortalité par la manipulation génétiques et l’intelligence artificielle . L’humanité ne fait plus partie de leurs plan qu’on se le disent.
    La thèse l’antithèse et la synthèse …cher amis nous voilà dans la synthèse comme solution finale à la liberté des peuples et à leurs existences….L’homme  deviendra alors une marchandise comme les autres . Ne nous l’à t’ont pas déjà dit…: » Nous irons ensemble vers un nouvel ordre mondial et rien ni personne ne pourra nous en empêcher  » Ca c’est de nicolas tartosy.Son mentor Bush avait fait la même déclaration quelques temps  années avant lui.
    Quand on écoute l’émission de Beur FM on voie bien que les participant récitent la même leçon depuis 60 ans, comme le leurs fait remarqué   François Asselineau sans que cela ne les gènes le moins du monde de dire à la suite que se sont ceux qui veulent sortir de l’enclot qui regarde dans le rétroviseur.   Ils se contredisent et s’empêtre dans leurs théories de plus d’Europe de plus de démocratie ect.
    En fait les europeïstes n’ont rien à dire sinon réciter toujours la même leçon et agiter les mêmes peurs…en échange d’un petit poste ou d’une possible carrière de kapo dans les futurs camps de déconsentration mentale déjà actif en plusieurs lieu du monde…
    Réveillons nous ensemble et en même temps et nous verrons alors les vrai visages des pantins qui nous polluent notre existence depuis trop longtemps. Reprenons le chemin de l’évolution juste et régulière de l’homme dans le plan vibratoire qui lui convient avec le respect , la liberté, la fraternité qui est notre seule feuille de route possible.
     

    • babs

      alors, pour les stats,
      qui ici, a déjà été sondé ?
      moi, jamais !

    • mémé

      100 fois d’accord avec vous!
      Moi non plus, on ne m’a jamais demandé mon avis pour un sondage.

    • Bigoody

      Que de vérités sont dites par vos écrits Sinouhé L’Artiste ! Hommes, femmes du Peuple… Debout ! « Ils sont si peu » et NOUS…. si nombreux !!!!! Si nous ne faisons qu’un… « Ils » ne feront pas le poids ! Relevons la tête et reprenons ce qui nous a été volé : NOTRE LIBERTE !

    • Hilaire

      Et oui Sinouhé L’artiste, on est bien dans la merde…
      Mais que faire ?
      Une échéance électorale arrive, et nous avons, potentiellement, le pouvoir de renverser cette politique corrompue en place depuis si longtemps, mais comment allons nous faire ?
       
       
      Il faut voter, c’est certain, l’abstentionnisme, que je respecte, est une forme de résignation, et je ne suis pas résigné moi.
      Il y a des gens honnêtes, intègres qui se présentent aux élections, mais voter pour eux, c’est comme pisser dans un violon. C’est diviser les voix aussi…
       
       
      Quel horrible dilemme !

      • ratgana

        l’abstentionnisme, que je respecte, est une forme de résignation. Qu’est ce qu’on se marre …..

      • Hilaire

        Ben écoute, dans l’état actuel des choses, si, c’est une résignation.
        Si tu ne votes pas, ou blanc, tu subiras les conséquences du votes de ceux qui sont allés aux urnes.
        Tu n’as aucun moyen de ne pas le subir. Donc c’est un acte résigné…
         
        Mais il est vrai que je me pose la question, vais-je aller voter ?
        J’ai toujours voté depuis que j’ai ce droit, dans ma famille on transmettait l’importance du vote, le devoir civique a toujours eu du sens dans mon esprit.
        Mais avec tous les guignols qui se profilent à l’horizon pour ces élections, je suis bien emmerdé. Pour qui voter ?
        Asselineau n’aura de toute évidence pas les signatures…

      • skyrl

        En l’absence d’un homme honnête, un seul, L’abstentionnisme est révolutionnaire, ce n’est pas une résignation !
         
        Quand nos politiques seront élus avec 5 ou 10% des voix seulement, leur légitimité s’effritera à un point tel que les contestations prendront une très forte ampleur. On s’en rapproche ! La dernière élection européenne n’a réuni qu’à peine 33% des suffrages exprimés (hors votes blancs/nul), ce qui fait 30% des inscrits, ou encore 25% du corps électoral, et même pas 20% des français !
         
        Quant aux hommes honnêtes : Trouver si un homme est honnête ne consiste pas à « essayer de le croire ». Il faut qu’il mette la barre TRES HAUT, que vous ne doutiez plus de rien, qu’il réponde à toutes les zones d’ombre, reconnaisse ses erreurs, ait un diagnostic sans faille, ne change pas d’avis, n’aie pas d’intérêt personnels en jeux, n’aie pas d’agenda caché. Et surtout que ce qu’il dise revête un caractère de rassembleur, qui n’exclue personne, fasse confiance à tous les français pour ne laisser personne, sauf les traîtres d’avant peut-être, pâtir de clivages.
         
        Je comprends parfaitement que certains ne fassent même plus la chasse à  l’homme honnête et considère : il faut en découdre, tous pourris ou pourrissable (vu que le pouvoir corrompt, point de salut), ou discréditables/assassinables s’ils se rapprochaient trop du pouvoir. La seule question que je leur adresse est si on ne soutient même plus les hommes de courage, comment attendre que chacun croit en son propre courage pour aujourd’hui, la révolution ?
         

    • Tex

      « Nous irons ensemble vers un nouvel ordre mondial et rien ni personne ne pourra nous en empêcher « 
      Cette phrase est répétée par beaucoup de moutons comme parole d »évangile, comme qq chose d’inéluctable!!!!

      Donc il suffit qu’un humanoïde politique énonce une phrase pour qu’elle devienne une réalité incontournable, une obligation, un dogme…. ?
      C dingue ça!!!Si un politicien dit « tu tueras tes enfants ou tes parents », on va le faire?????
      Mais arrêtons de nous conformer à leurs moindres désirs, sans nous battre, juste parce qu’ils les ont énoncés!!!!!!! Ce ne sont pas des dieux!!!!
       
      « Personne ne pourra nous en empêcher… »
      Ca, C ce qu’on verra… tant qu’on n’aura pas essayé… rien ne sera joué… !
      Les phrase ont parfois un effet hypnotique et paralysant … réveillons-nous!!!

  • deuns

    grand merci à mr françois asselineau, de redonner du courage, de redonner confiance, de redonner espoir au peuple français. On en a marre de ces politicailleries, de ces combats de catchs, de ces insultes, de ces détournement des besoins des français, on s’en fiche de la viande hallal, ce n’est pas la priorité actuelle, on veut que nos entreprises restent, que notre agriculture survivent, que nos familles retrouvent le gout, la fierté d’être dans un pays qui défend les droits de l’homme, et qui ne suit pas comme un petit chien chien les ordres atlantistes
     
    vive l’UPR

  • juju

    avec tout le respect que je vous dois, cette personne fais du populisme sa ligne directrice.
    Déjà pour moi la parité 1 f = 1 E c’est difficilement crédible quand on connait la logique des marchés financiers et surtout les marchés des changes. Rappelez vous qu’avant c’etait 6.5 F = 1 E. Avec la perte du triple A français vous pensez qu’on peut avoir un taux plus avantageux ? Ca n’a pas de sens à mon avis.
    Donc partant de ce postulat là, tout ce qui est dit derrière est sans fondement (hormis donné la parole au peuple, ce qui est juste). Il n’y a aucun chiffre et surtout aucun mécanisme logique annoncé pour compenser la perte financière d’une sortie de l’euro. Cet homme est peut etre une personne honnête, juste, humaine et démocrate mais ce n’est pas suffisant pour guider un peuple dans ce monde (la nuance est importante). Ici nous devons composer avec les marchés financiers et l’UE, c’est notre réalité. Et rappelez vous que la communauté sert à l’entraide entre les peuples et est le garant de la stabilité géopolitique en Europe. Le protectionnisme mènera à l’embargo.Inéluctablement. L’embargo mènera à des tensions à l’intérieur du pays. Peut être une guerre civile.

    • babs

      moi, ce que j’en dit,
      mes grands parents n’ont pas voulu payer,
      mes parents n’ont pas voulu payer,
      moi, je ne veux pas laisser l’ardoise a mes enfants, donc …
      ps
      si on doit s’appuyer sur une europe, peut etre pourrions nous etudier celle la
      http://www.coe.int/aboutcoe/index.asp?page=47pays1europe&l=fr
      marqué dans un post plus haut

    • skyrl

      Il explique tous les chiffres, regardez sa conférence « Faut-il avoir peur de sortir de l’euro ». La parité 1F = 1€ sera maintenu 1 mois à taux fixe, ensuite on ESPERE que le France baisse de 30%, pour redynamiser nos exportations.
      La politique du « Franc Fort » depuis 20 ans n’est autre qu’une politique du Mark : en faisant cela, on a laissé l’allemagne être un meilleur exportateur que nous, car la répartition de leurs charges sur le travail et leurs salaires sont historiquement plus faible.
      D’autre part M.Asselineau récupère 7 milliards par la sortie de l’Euro, et évalue à 4 à 50 milliards l’apport de croissance opéré par la non reconversion des règles européennes en droit et les traductions qui coûtent des fortunes aux collectivités et aux entreprises.
      Il veut redistribuer intégralement la PAC aux agriculteurs sous forme de PAN.
      Uitliser les fonds structurels européens pour une politique de construction de logements sociaux prioritaire.
      Il pense que la réduction du Franc permettra de rétablir une croissance forte en 2 ans, comme on l’a vu en Suède qui a refusé l’Euro et qui en faisant bouger sa monnaie, obtient les meilleurs performances des nations du continent européen.
      Il pense enfin par le biais d’un référendum sur la dette renégocier tout ou partie de la dette, car il est inique que nous payions plusieurs fois des intérêts sur la même dette, recontractée car on ne peut plus payer ni son capital ni ses intérêts. Il en reviendra aux français de se décider là dessus, avec la même solennité que les Islandais l’on fait il y a deux ans (je rappelle qu’elle a récupéré son BBB récement après avoir fait défaut il y a 3 ans).
      Bref, il y a les « yaka », et il aussi les « onpeupas/ouin ».
      M.Asselineau est directeur à l’inspection générale des finances.  Il ne dit pas n’importe quoi, il source et explique données exemples et graphiques à l’appui.

    • delaude

      « Cet homme est peut etre une personne honnête, juste, humaine et démocrate mais ce n’est pas suffisant »
      Des techniciens, il y en a plein la cours, bardés de diplômes jusqu’au dents.
      Des hommes politiques auxquels on peut reconnaître ces qualités, là…. L’expérience nous apprend à nos dépends que c’est beaucoup plus rare…
      Un président s’appuie sur des collaborateurs, ce n’est pas lui qui monte les dossiers.. Pour moi les qualités énumérées sont nécessaires et suffisantes.
      CQFD.
      (Il est issu du sérail et est passé par Bercy… Pas tout à fait innocent des affaires de l’état, donc…)

    • skyrl

      D’autre part juju, ta question n’est que toute rhétorique, car si tu comprends comment ça marche, la conversion du Franc vers l’euro s’est réalisée avec la destruction de 5.5 signes sur 6.5. L’euro n’a pas remplacé 1F, il en remplacé 6.5 !
      Si aujourd’hui on créé un nouveau Franc, il va de soi qu’il y aura autant de signes franc qu’il y a de signes euro.
      Néanmoins une dévaluation est je le répète ESPEREE car elle permettra à la France d’être compétitive, mais elle n’est en rien déterminée par le ratio de 6.5, mais plutôt le rapport PIB/commerce extérieur. Si la dévaluation est trop FORTE (<-40%), on peut réajuster par la régulation des marchés de devises. Si elle est trop FAIBLE (>-20%), on peut monétiser. M.Asselineau explique tout cela dans sa conférence « Faut-il avoir peur de sortir de l’euro »
      http://www.dailymotion.com/video/xkhjyw_1-4-f-asselineau-faut-il-avoir-peur-de-sortir-de-l-euro_news
      Voir aussi la conférence les « 10 raisons de sortir de l’Union européenne »
      http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/10-raisons-sortie-de-l-union-europeenne
      Chouard parle aussi très bien de cela :
      http://www.youtube.com/watch?v=fEwCJEbJ9Pc

  • Endehors

    Beur FM.. tiens tiens.. Serait-ce un pied de nez vers tous les politiciens qu’on voit régulièrement interviewés chez Radio J ???

    • skyrl

      Ca pourrait, mais c’est juste que les seuls médias qui sont prêts à inviter M.Asselineau sont des médias locaux ou spécialisés : Beur FM, Radio Tropiques, Ici & Maintenant, Radio Notre-Dame …

      L’UPR fait un tintamarre pas possible, use d’attachés presse, de lettres recommandées, passe par les forums les twitter les emails pour réclamer un passage dans un grand média. Le seul qui s’y soit aventuré fut BFM TV, et pour seulement 5 minutes d’antenne le présentateur s’est fait « recadré par sa direction ».
      Les « honnêtes gens » ne réalisent pas à quel point l’accès aux médias est contrôlé. Et lorsqu’on a la chance de passer, c’est eux qui font les questions. Il y a dix ans, Bourdieu en parlait déjà comme une défaillance démocratique majeure.

  • monton404

    moi je vote Asselinaux en 2012, j’ai trop envie d’un second tour Sarkozi/Holland…………………………. je suis trop anti system si si……….

    • skyrl

      Pour être digne de notre avenir, il faut commencer à croire et ne plus se laisser influencer par les gros bras qui nous promettent l’affiche du second tour.
      Faire de nous des tacticiens avec les conneries comme le « vote utile » est diabolique et fait de nous des moutons (enragés), qui choisissons notre propre domination. Pour chaque point que prend un opposant au système, le système réagira en discréditant cet opposant d’autant. A nous de lui montrer que le discrédit et la censure qu’il jette n’a plus prise sur nous.
      Un seul parle de sortir de l’Union Européenne. Voilà le vrai tabou, dont le système ne veut pas débattre.

  • guelop

    je trouve quand meme anormal qu un facteur style besancenot ai droit de passer a la tele et que les autres non

    • skyrl

      +1
      Tout devient clair quand comme moi, on met les pieds dans la campagne : la mécanique d’accès aux médias est complètement verrouillée dès que le propos peut déstabiliser le pouvoir en place.
       
      Il y aura toujours de la place pour les gens et les propos inoffensifs.
       
      Je vous fais partager une déclaration d’un journaliste datant de 1880 :
       
      à New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton s’énerve quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

      « Quelle folie que de porter un toast à la Presse indépendante !
      Chacun ici présent sait que la presse indépendante n’existe pas. Vous le savez et je le sais. Il n’y en a pas un parmi vous qui oserait publier ses vraies opinions. S’il le faisait, vous savez d’avance qu’elles ne seraient jamais imprimées. Je suis payé pour garder mes vraies opinions en dehors du journal pour lequel je travail. D’autres parmi vous sont payé pour un travail similaire. Si j’autorisais la publication d’une bonne opinion dans un simple numéro de mon journal, je perdrais mon emploi en moins de 24 heures.

      Un homme suffisamment fou pour publier la bonne opinion serait bientôt à la rue en train de rechercher un nouvel emploi. La fonction d’un journaliste est de détruire la vérité, de mentir radicalement, de pervertir le faits, d’avilir, de ramper aux pieds de Mammon et de se vendre lui-même, de vendre son pays et sa race pour son pain quotidien ou ce qui revient au même, son salaire. Vous savez cela et je le sais.

      Quelle folie donc que de porter un toast à la presse indépendante. Nous sommes les outils et les vassaux d’hommes riches qui commandent derrière la scène. Nous sommes leurs marionnettes. Ils tirent sur les ficelles et nous dansons. Notre temps, nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes. Nous sommes des PROSTITUÉS INTELLECTUELS. »

      (Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.)