Les Économistes Atterrés…

“Les Économistes Atterrés” est un collectif de chercheurs, universitaires et experts en économie, regroupés, avec d’autres citoyens non économistes, en une association créée le 22 février 2011 dont l’action consiste à impulser la réflexion collective et l’expression publique des économistes qui ne se résignent pas à la domination de l’orthodoxie néo-libérale.

Notre action se traduit par des publications (notes, articles, communiqués, livres) et des interventions lors de réunions publiques, dans les media qui nous sollicitent, afin de proposer des alternatives aux politiques d’austérité préconisées par les gouvernements actuels.

Nous nous sommes fait connaître à l’automne 2010 en publiant un Manifeste d’économistes atterrés, dans lequel nous faisions une présentation critique de dix postulats qui continuent à inspirer chaque jour les décisions des pouvoirs publics partout en Europe, malgré les cinglants démentis apportés par la crise financière et ses suites, et face auxquels nous mettions en débat vingt-deux contre-propositions…Nous sommes économistes et nous sommes atterrés. Nous pensons que d’autres politiques économiques sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

Atterrés par la soumission des politiques économiques actuelles aux exigences des marchés financiers, les membres de l’association veulent œuvrer pour la refondation de l’économie politique.

Ils veulent éclairer le débat public sur la nécessité d’une autre politique économique brisant la domination des marchés financiers, favorisant la création d’emplois de qualité, favorisant la cohésion sociale et le plein emploi, répondant aux nécessités issues de la crise écologique.

Cette nouvelle politique économique demande une refondation de la construction européenne, qui rompe avec son orientation technocratique et libérale, qui soit basée sur la solidarité entre les peuples, qui développe le modèle social européen en organisant l’harmonisation dans le progrès des systèmes économiques et sociaux.

Les sciences économiques doivent éclairer la pluralité des choix possibles en matière économique et sociale, et non imposer une solution unique aux citoyens.

L’association se donne comme objectif de favoriser le débat public et démocratique sur les objectifs et l’organisation de l’activité économique et sociale.

Signer le manifeste

Source : www.atterres.org via Sauve-La-Terre

 

14 commentaires

  • jacques

    Il faut peut-être construire une société parallèle. On aurait avancé plus vite si les Français avaient favorisés la politique de gauche, la propagande gauche et droite c’est la même politique est mauvaise, rien n’est parfait c’est sur. Le libéralisme de droite est une machine à profits. Privatisation des autoroutes, de la sécu etc, etc, regardez la recrudescence des mutuelles tout cela nous prouve que la maladie est rentable, donc la sécu peut l’être aussi. On doit reprendre ce qu’on nous a volé, même l’argent des banques privées, on peut même ce cotiser et les attaquer en justice et oui pourquoi pas utiliser les méthodes de ce système à des fins justes.Pas la peine de violence le tout c’est de l’organisation, de la solidarité par l’action.

  • yael

    « Atterrés par la soumission des politiques économiques actuelles aux exigences des marchés financiers » Quand on lit cette phrase ça rejoint ce qu’on pense depuis longtemps les politiques n’écouterons personne de toute manière c’est la triste vérité… La machine est lancée et le peuple va subir pour ceux qui ne subissent pas encore…

  • moutondu22

    des économistes atterrés…bien au chaud pour la plupart …qd on sait que certains font partie de l’ofce (gros truc inutile)
    des grosses bouches qui surfent sur la vague d’indignation géné râle !
    des grosses pointures qui jusqu’à présent blablataient sur la croissance et qui continuent !.
    les économistes atterrés atterrant .
    des spécialistes de grosses légumes …

  • 6 Mai 2012, le président sortant et son concurrent François Flamby ont été balayés par un grand souffle d’air frais.

    Le MIRAC (Mouvement Indépendant pour une Réelle Alternative Citoyenne) l’a emporté. Le premier ALTER GOUVERNEMENT vient d’être proclamé lors d’un grand pique nique populaire dans les jardins de l’Elysée.

    Paul ARIES, Ministre de la ville et du commerce, Franck LEPAGE, Ministre de la Culture, Susanne GEORGE, Ministre des Affaires étrangères, Michel et Monique PINCON CHARLOT, Ministres de la Réforme de l’État…

    En exclusivité et avec trois mois d’avance, notre Grand Reporter, Giv Anquetil, a rencontré les figures du « French Spring ».
     
    A écouter de bon cœur sur France Inter – Là-bas si j’y suis , émissions de Daniel MERMET des 8, 9, 10 et 13 février 2012
    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2370
     
    Adhérons tous au MIRAC et faisons ensemble une France nouvelle, pleine de liberté, d’égalité et de fraternité.

    Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, le livre « Alter gouvernement » (Le muscadier, 2012)
     

  • En savoir plus sur les
    Économistes Atterrés…
    : http://nouvelles-infos.blogspot.com/

  • juju

    c’est une question de paradigme : Quel est le but de l’Homme ? 
    je pense qu’ils sont deux : la satisfaction de l’ego et le profit aussi bien aujourd’hui que demain.
    Tant que le but de l’Homme sera l’un de ces deux là, le monde restera ce qu’il est. C’est a dire une course à l’argent, aux bien matériels, à l’achat d’une maison, d’une grosse voiture, d’un travail gratifiant qui garanti la reconnaissance de ces pairs. (j’occulte volontairement l’éducation des enfants qui est plus l’affaire du cerveau paleomammalien)
    La deuxième question c’est : sommes nous surs que ces deux buts contribuent réellement à l’épanouissement de l’Homme ou n’est-ce pas plutôt une illusion ?

    Bien à vous

  • Pikpuss

    L’argent en tant que tel est un outil extraordinaire. Seulement il n’est pas mis au service de l’humanité. Son usage est contrôlé par un petit groupe d’individus dont la philosophie n’a absolument rien d’humaniste. Tout le problème est là. Ce petit groupe d’individus qui contrôle la création de l’argent sur toute la planète, entend bien ne mettre à la tête de nos  » démocraties  » tout comme à la tête de nos  » dictatures  » que des élites vouées et dévouées à leur cause. Constatant la concentration énorme d’armements dans l’Océan indien et en Méditérranée, on se doute bien des objectifs à venir de ces quelques familles qui dirigent la finance mondiale…Précisons que Sarkozy, Hollande et les  » autres  » ont  tous fait acte d’allégeance à ces puissances occultes puisqu’elles n’ont même pas le courage de se présenter à découvert devant les peuples qu’elles dominent depuis si longtemps.