Monsanto conserve des semences OGM en France…

Cette firme sans conscience et consort, et ceux qui croient à leurs mensonges, va finir par polluer toute la planète avec ses chimères transgéniques……….

Malgré le moratoire sur la culture des OGM, Monsanto conserve en France des semences OGM : c’est ce qu’ont découvert la Confédération paysanne et des Faucheurs volontaires qui ont investi l’entrepôt de la firme à Trèbes (Aude), le 24 janvier.

Confédération paysanne // Midi libre25 janvier 2012


Confédération paysanne

Les ministères de l’environnement et de l’agriculture ont le vendredi 13 janvier réaffirmé qu’ils avaient envoyé un courrier aux semenciers leur demandant de ne pas commercialiser de semences, celles-ci devant être interdites au semis cette année.

Selon les représentants du Ministère de l’écologie, Monsanto
se serait engagée à ne pas distribuer d’OGM en France cette année. Le 24 janvier, les Faucheurs Volontaires et les paysans de la Confédération Paysanne l’ont pourtant pris la main dans le sac… de semences d’OGM qu’elle entrepose en grande quantité dans ses locaux de Trèbes, près de Carcassonne.

Lorsque le gouvernement prendra sa clause de sauvegarde fin février, ses sacs de semences transgéniques auront été acheminés légalement dans les fermes aux bord des champs. Personne ne pourra alors empêcher qu’elles soient semées. Les agriculteurs de l’Association Générale des Producteurs de Maïs de la FNSEA ont déjà annoncé des semis précoces et se préparent aussi à semer lorsque la clause de sauvegarde aura été annulée, dès la fin des élections présidentielles. Et de toute façon, le gouvernement n’a pas les moyens d’analyser tous les champs de maïs.

Monsanto n’ayant pas obtenu d’autorisation pour la consommation humaine du pollen de son maïs OGM qui sera inévitablement récolté par les abeilles, tout miel contaminé sera interdit à la vente et détruit comme un déchet toxique suite au jugement de la Cour de Justice de l’Union Européenne. Les apiculteurs devront déserter toutes les zones de maïs, condamnés par Monsanto et consort, à migrer vers des zones à priori « plus sures ». Mais pour aller où ? Et au nom de l’intérêt de qui ?

Fera-t-on un jour le bilan de ce qu’à déjà couté Monsanto à nos sociétés ? La Confédération Paysanne demande une fois de plus au gouvernement de ne pas se contenter d’une clause de sauvegarde appuyée sur les mêmes motifs qui ont déjà été invalidés par le Conseil d’État, mais de prendre immédiatement une interdiction de cession, de vente et de culture des semences de maïs MON 810 fondée, comme le veulent les lois françaises et européennes, sur la protection des cultures conventionnelles et sans OGM et de l’apiculture en particulier.

Source Reporterre.net via TerreSacrée

Source :
Communiqué de presse de la Confédération paysanne
Midi Libre

Lire aussi : Monsanto envahi par des opposants aux OGM

11 commentaires

  • Tex

    Et ben c’est bien, maintenant qu’on sait où elles sont, y a plus qu’à!! :devil: :bomb: :devil:

  • vanvoght

    ben je peu te garantir que si j’etais en metropole  j’irais y foutre le feu a cette merde . je continue de le dire , les français n’ont plus de couilles .
    d’ailleur , dans leurs programes de ces presidenciables , il sont ou les programes ecologique ?????? rien , nada , que dalle . ils s’en foutent de l’humanitée .
    moi si je milite pour le FN c’est en esperant en PARTICIPANT faire bouger les choses de ce coté la . il y as du boulot mais ce n’est pas perdu ; a par pour cadarache ou elle se plante , son idée d’intencifier les recherches sur l’hydrogene est un bon depart .
    la lute continue .

  • vanvoght

    d’ailleur TEX , tu constate que nous sommes les seuls a faire un commentaire sur ce sujet . …………… je deprime .

    • voltigeur voltigeur

      Bhêêêêêê!! c’est déprimant, mais pas étonnant. les lignes sont toutes
      tracées et les gentils moutons n’ont plus qu’à les suivre.

    • Tex

      Ben oui!!! Déprimant… les gens pensent qu’il y a plus important, comme leur travail ou leur argent… n’ont rien compris!

      • Olivier

        Mais nos politicien ne PEUVENT PAS se positionner. Il y a eu transfert de compétence vers la très sage Europe depuis belle lurette. Se positionner contre et interdire cette merde en France impose de sortir de cette Europe contre nature et dictatoriale. De reprendre notre indépendance politique, financière, culturelle, économique.

      • Tex

        Les politiciens peut-être, mais le peuple??? Tous ces agriculteurs qui vont se retrouver entre le marteau et l’enclume, tous ces cultivateurs dont les champs seront contaminés par ces merdes d’OGM, tous ces apiculteurs qui vont se retrouver ruinés et contraints de déménager…Ils tendent la joue gauche en attendant de tendre la  droite?
        Je me souviens d’une France où jamais les agriculteurs n’auraient toléré ça!

      • vanvoght

        ben oui , et la seul qui peu … peut etre  » nous en sortir c’est elle .

  • Tex

    8 commentaires … 5 intervenants…. quelle catastrophe… finalement l’humain n’a que ce qu’il mérite…Quand on voit ça! Help!!!!

  • resistance

    Concretement ils en ont fait quoi après les avoir découvertes ces graines de mort ??? les ont laissé sur place ?? fallait y foutre le feu, « oups 1000 excuses j’ai laissé tombé ma clope et ça c’est enflammé tout seul . Ils sont tellement pourris qu’ils sont capables de mettre de ces semences de mort dans les semences non ogm. j’en suis sûre, z’ont aucune éthique, aucun respect. Ils nous crachent à la figure, et les Anonynutiles, eux qui soit disant sont pour la liberté, et pour la planete,….Monsatan auraient dû être les premiers à sauter, avec redistribution de fonds à tous les petits paysans qui se suicident parce que leur terre ne produit plus rien
    Mais y sont où les gens qui ont compris qu’un petit sachet de graines naturelles ont une bien plus grande valeur qu’un billet de 50 €

  • Olidson

    il existe ceci, qui oeuvre dans la lumière et la vie pour la libération des semances et de l’humus… Cela vaut la Joie, et non la peine, de s’y intéresser de beaucoup plus près.
    http://www.kokopelli.asso.fr/
    http://www.kokopelli-suisse.com/kokopelli-suisse/Accueil_-Temporaire.html