Les gros cailloux….

Le texte d’un inconnu qui mérite qu’on médite dessus……….

Image/quicherchesetrouve

Un jour, un vieux professeur fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Debout devant ce groupe d’élite, le vieux prof les regarda un à un, lentement, puis leur dit :  » Nous allons réaliser une expérience « .

Du dessous de la table, il sortit un immense pot  » Mason  » de un gallon qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit une douzaine de cailloux de la grosseur approximative d’une balle de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : Est-ce que le pot est plein? Tous lui répondirent  » oui « .

Il attendit quelques secondes et ajouta :  » Vraiment? Alors, il se pencha de nouveau et ressortit avec un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux… jusqu’au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : Est-ce que le pot est plein? Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L’un d’eux répondit :  » probablement pas  » . Bien répondit le vieux prof.

Il se pencha de nouveau et, cette fois, sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla emplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : Est-ce que le pot est plein? Cette fois, sans hésiter et en chœur, les brillants élèves répondirent :  » Non « .

Bien! Répondit le vieux prof. Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord. Il leva les yeux vers son groupe et demanda :  » Quelle grande vérité nous démontre cette expérience?  » Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit :  » cela démontre que même lorsqu’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire « .

 » Non  » répondit le vieux prof, ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante :  » si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous ensuite « .

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ses propos.

Le vieux prof leur dit alors :  » Quels sont les gros cailloux dans votre vie?… votre santé?… votre famille?… vos amis?… ou, toute autre chose?…

Ce qui est important, c’est de mettre ses gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir… SA VIE.

Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même la question :

Quels sont les gros cailloux dans ma vie? Ensuite, mettez-les en premier dans votre (vie).

D’un geste amical de la main, le vieux prof quitta la salle.

Source  et autres beaux textes sur  l’ANTRE DU DRAGON

10 commentaires

  • christian

    Voilà une belle leçon pleine de sagesse

  • engel

    Mais voila beaucoup vous repondrons : en premier, LE FRiC !!!

  • Ce que l’on ne sait pas que l’on sait ou l’art maïeuticien du philosophe :-/

    Cette méthode d’enseignement consiste à  « tirer » de l’élève ce qu’il sait, étape par étape, au lieu de lui « apprendre », de lui donner sa propre connaissance, cela se nomme la « maïeutique ».

    http://www.youtube.com/watch?v=jLf4l7rrUT4

  • Bouffon

    C’est pendant un cours de management au MIT, si mes souvenirs sont bons.
     

  • potolo

    Mais si on prend moins de cailloux on a plus de «pecadilles». Ce que je veux dire c’est qu’il y a, bien entendu, des priorités mais qu’elles sont relatives a un contexte. En somme c’est beaucoup plus complexe que ca !

    • Maverick Maverick

      Rien n’empêche de vider le seau et de recommencer avec des cailloux différents. Le truc, c’est de toujours commencer par les gros cailloux, et de respecter l’ordre de taille (Cailloux, gravier, sable, eau) si on veut un remplissage optimal. Il s’agit donc de hiérarchiser les priorités. Si on se retrouve avec une tuiile en cours d’expérience, il faut vider le seau et recommencer à remplir, en mettant la tuile en premier :)

    • Tex

      Evidemment que c’est plus complexe que ça, c’est un exemple général, simple à comprendre et à adapter à chacun!!

  • Msutapha Meunier

    La sagesse asiatique qui ne sert qu’aux sage, et encore juste pour les rassurer !
    Celui qui ne passe pas sa vie a méditer, à l’introspection ne pourra jamais appliquer la sagesse asiatique, et ce n’est pas bouddha ou lao tseu ou confucius qui dira le contraire…
     
    Quels sont les gros cailloux dans votre vie?
    Le probleme et là !
     
    Et la majorité des gens sont incapable de les definir, parasité par le mouvement et la brillance du monde qui les oppressent, incapable de s’isoler ils finissent a jamais noyé comme un alcoolo dans une bouteille qui ne se vide jamais.
    Pour les autres cette sagesse et deja acquise intuitivement dans le pire des cas, j’aime la philosophie asiatique, je lui doit beaucoup, mais elle reste reservé a « l’elite » des etres humains et encore plus au 21eme siecles.
     
    « C’est par la foi que l’on peut traverser les courants. Et c’est par la sagesse que l’on obtient la pureté.  »
     
    « Le monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient.  »

    « C’est une perle rare en ce monde que d’avoir un coeur sans désir.  »
     
    « Entre le ciel et la terre, il n’y a qu’une demeure temporaire.  »
     
    « Une conscience troublée par les désirs ne peut se libérer. Une sagesse troublée par l’ignorance ne peut se développer.  »
     
    « Un sot a beau demeurer des années en contact avec la science, il ne connaîtra pas plus le goût de la science que la cuiller plongée dans la sauce ne connaît le goût de la sauce.  »
    Bouddha
     

  • ticoq

    À chacun sa liste de gros cailloux… Le plus gros d’entre eux est teinté de bleu, de blanc, et de rouge… :chicken2: