L’Allemagne se fait payer pour emprunter

Moi aussi je veux être payé pour mon emprunt!!! Je vais en toucher deux mots à mon banquiers, en même temps que la réduction de 50% de ma dette, à la sauce grecque… Cela doit être ça le progrès quand même, se faire payer pour emprunter…C’est original au moins…

Berlin a emprunté pour la première fois à des taux d’intérêt négatifs, les rendements pour les investisseurs étant de -0,01%. Cela signifie que les marchés prêtent à l’Allemagne en perdant de l’argent, ayant plus que jamais soif d’investissements sûrs en pleine crise de l’euro.

REUTERS/Christian Hartmann

L’Allemagne s’est endettée lundi pour la première fois à taux négatif à court terme, a annoncé lundi l’Agence financière du pays, signe de la soif de sécurité des investisseurs qui choisissent délibérément d’encourir des pertes pour investir en titres allemands. L’Agence financière, qui gère la dette du pays, a placé sur le marché 3,9 milliards d’euros de titres à six mois (« Bubills »), avec un rendement moyen négatif de -0,0122%, selon un communiqué de la Bundesbank, qui mène les placements.

« C’est la première fois qu’un placement sur le marché monétaire se solde par un rendement négatif », a commenté un porte-parole de l’Agence financière. Des rendements négatifs avaient déjà été observés sur ce segment sur le marché secondaire l’an dernier, de même que lors d’une émission d’obligations indexées sur l’inflation à plus long terme. L’opération de lundi offre à l’Etat allemand « un très bon résultat », a poursuivi le porte-parole. Emprunter ne lui coûte en effet plus rien, au contraire, les investisseurs paient une prime pour acquérir ses titres.

La Bundesbank avait reçu pour 7 milliards d’euros d’offres pour ces « Bubills ». Ces derniers mois, sur fond de crise de la dette en zone euro, la dette allemande a gagné en attractivité, alors que la première économie européenne fait mieux que la plupart de ses partenaires à la fois en terme de finances publiques et de santé de son économie. L’Allemagne prévoit de lever 250 milliards d’euros sur les marchés cette année, dont 80 milliards d’euros à court terme sur le marché monétaire.

Source: lexpansion.lexpress.fr

7 commentaires

  • mémé

    Je ne comprends pas . L’Allemagne a une dette aussi élevée que la notre. Tout cela est basé sur sa bonne réputation ?
    Ils ne vont pas rester longtemps dans l’Europe, ou ils sont maso!

    • Maverick Maverick

      Sortir de l’Euro, c’est la claque assurée. Le Nouveau Mark serait trop fort, par rapport au reste de l’Europe, ça plomberait leur balance commerciale, et ils seraient obligés de dévaluer pour rattraper le coup. Pour le moment, ils contrôlent à peu près le chômage parce qu’ils sont plus flexibles que nous, mais en PNB / rapporté aux heures travaillées, ils doivent être au même niveau que nous. Ces histoires d’Allemagne qui sort de l’Euro, je n’y crois pas. On coulera ou on nagera ensemble. On a intérêt, en tout cas, parce que les trois dernières fois qu’on s’est foutu sur la gueule avec eux (1870, 1914, 1939), ça n’a pas été trop à notre avantage …

  • engel

    Ca prouve une chose : Les investisseurs sont désesperés et ils sont prets à perdre de l’argent pour essayer de ne pas tout perdre !

  • Bouffon

    En Suisse, y’a des intérêts négatifs depuis le début 2011 et les investisseurs n’arrête pas de payé pour les garder.
    Même avec un euro surévalué de 20%, les gens continue à préférer perdre ses 20% que de rester avec un portefeuille en Euro.
     
     
     

  • boono boono

    « L’opération de lundi offre à l’Etat allemand « un très bon résultat », a poursuivi le porte-parole. Emprunter ne lui coûte en effet plus rien, au contraire, les investisseurs paient une prime pour acquérir ses titres »
    Ils payent cher pour ces titres , à la place d´autres plus pourries mais toutes ces dettes, elles sont entremellées et le truc c´est qu´ils sont obligé de faire du business avec toute cette pourriture afin qu´elles ne stagnent pas ou ne s´amoncellent… Puis ca ne m´étonnerais pas si ces bonds allemand ne sont pas en faite des ingénieux dérivé, sorte de Subprimes des dettes souveraines à la sauce Bundesbank!!! Somme toute plutot un coup de poignard dans le dot…

  • Mathieu

    Non mais hé sur europe 1 (bon ça reste europe 1 hein) j’ai entendu une énormité du genre « n’oublions pas que la priorité des investisseurs c’est de récupérer leur mise ». Faudrait peut-être se demander si quelqu’un a intérêt à ce que la France rembourse ses 1800 milliards d’euros! Ça m’étonnerait beaucoup.
    Alors c’est sûr, dans une situation de crise systémique mondiale, il vaut mieux lâcher un peu de fric pour placer ce dernier dans des actifs à peu près sûrs (d’autant qu’il s’agit d’un emprunt à court terme) plutôt que de le balancer dans de la dette espagnole qui ne sera jamais remboursé. Alors oui dans ce cas-là, il s’agit peut-être bel et bien de placer des sous dans quelque chose de pas trop risqué. Mais faudrait pas perdre de vue que le rôle d’un organisme financier c’est de FINANCER l’économie, pas de conserver ses petits sous-sous jusqu’à ce que ça aille mieux pour pouvoir recommencer à suriner les portefeuilles des peuples qui n’ont pas d’autre choix, dans ce système, que de se laisser défoncer l’épargne et le pouvoir d’achat.
    L’Allemagne ne se fait pas payer pour emprunter. Elle sert juste de portefeuille de stockage, c’est tout.

  • Brujitafr

    L’Allemagne, grande bénéficiaire de la perte du triple A français ?

    http://www.brujitafr.fr/article-l-allemagne-grande-beneficiaire-de-la-perte-du-triple-a-fran-ais-97127053.html

    Angela a de quoi peser plus sur les négociations sur l’avenir de l’Europe =
    voir Photo !!!