La population franchit le cap des 64 millions d’habitants

Et 65 millions en 2012……..faut il s’en réjouir……….

La France a encore gagné plus de 342.000 habitants en 2008, selon les dernières données du recensement publiées vendredi par l’Insee. Les régions du sud du pays et de la façade atlantique se montrent les plus dynamiques sur le plan démographique.

La crise n’y fait rien. Contrairement à l’économie, la démographie reste très dynamique en France. La population s’est encore accrue de près de 342.641 habitants sur un an, selon les derniers chiffres du recensement publiés hier par l’Insee. Ce qui la porte à 64.304.500 pour la métropole et les départements d’outre-mer. Il s’agit des chiffres des populations légales au 1 er janvier 2009 (dernières données disponibles) qui prendront effet le 1 er janvier 2012. Par rapport au 1 er janvier 2008, la hausse de la population se monte à 0,5 %. L’Insee ne donne pas le détail, mais comme les années précédentes, cette belle progression devrait être imputable pour un gros quart au solde migratoire et pour le reste à l’accroissement naturel (différence entre les naissances et les décès).

Avec un taux de fécondité de 2 enfants par femme, la France est le pays d’Europe qui fait le plus de bébés. Et l’espérance de vie ne cesse de grimper. Par rapport au 1 er janvier 1999, la France a gagné plus de 4 millions habitants.

Estimation 2012 : 65 millions

Toutes les régions métropolitaines voient leur population progresser dans les dernières statistiques dévoilées vendredi par l’Insee, à l’exception, une nouvelle fois, de Champagne-Ardenne, en perte de vitesse depuis un bon moment sur le plan démographique.

Outre-mer, la Guadeloupe et la Martinique perdent aussi des habitants, quand la Guyane et La Réunion continuent, elles, d’en gagner.

Sur dix ans, les régions du pourtour méditerranéen, la Corse, Midi-Pyrénées et l’Aquitaine se montrent les plus dynamiques avec des hausses de population supérieures parfois à 10 %. Le littoral atlantique tire aussi son épingle du jeu. Tandis que les régions septentrionales marquent quelque peu le pas, avec des progressions inférieures à 5 %.

L’Ile-de-France n’en demeure pas moins la région la plus peuplée, de très loin, avec 11,7 millions d’habitants au 1 er janvier 2009, devant Rhône-Alpes (6,2 millions) Paca (4,9 millions), les Pays de la Loire (3,5 millions) et Midi-Pyrénées (2,9 millions). La Corse (305.000) et le Limousin (741.000) ferment la marche en métropole. Parmi les départements, le Nord arrive toujours en tête avec 2,6 millions d’habitants, devant Paris (2,2 millions), les Bouches-du-Rhône (2 millions), le Rhône (1,7 million) et les Hauts-de-Seine (1,5 million)

L’Insee publiera dans le courant du mois son estimation de la population au 1 er janvier 2012 à partir des chiffres au 1 er janvier 2009 publiés vendredi. Elle devrait être pour la première fois supérieur à 65 millions d’habitants.

STÉPHANE DUPONT

Source LesEchos

8 commentaires

  • pour le 65 millionième…. et ceux avant!

    Que 2012 soit le moins mauvais que possible. Ce qui ne sera pas évident.
    Qu’il est loin le temps des sourires à la vie….
     
    Mais tout n’est pas irrémédiablement perdu.
    Il nous reste, encore,  la possibilité de rogner les ailes de la personnalité qui couchera à l’Elysée…. en osant dire le NON » citoyen qu’est le « vote blanc ». C’est malheureusement le seul procédé que j’ai à vous proposer en magasin. Et même si ce n’est pas la panachée universelle à laquelle vous pouviez espérer utilisez là dès le premier tour et vous verrez le changement immédiat que cela créera. Certes l’élu que vous ne vouliez pas (aucun des candidats, en l’occurrence) sera élu, mais avec tellement peu de crédibilité (qu’est 15% des inscrits ?) qu’il n’aura aucun pouvoir réel, excepté celui de conduire les affaires courantes……. Mais pas celui de transformer la société selon ses vues (mais bien plutôt selon celles des citoyens)…
     
    En attendant l’Aviseur International vous invite à la « Karachigate-party » qui démarre :
     
    http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/01/02/la-une-de-keg-du-02022012-a-j-125-av-karachi-gate-les-voeux-aux-citoyens/
     
    sans oublier le sentiment de la Turquie qui remercie les Français du bon sens :
     
    http://aviseurinternational.wordpress.com/2011/12/27/lambassade-de-turquie-remercie-le-peuple-francais-du-bon-sens/
     
    cordialement
     
    Aviseur
     

  • Babou

    Juste un constat; je suis Niçoise, ma ville il y a longtemps que je ne la reconnais plus…… On est surpeuplé, le centre de Nice étouffe, et les collines adieu  agrumes,  oeuillets il faut construire….. La région attire beaucoup de monde……. Soleil, neige et chômage pour les niçois et en plus on se fait critiquer ! ON est pas sympa, on est fermé etc etc etc  et la ville continue de grossir indéfiniment…..

  • malthusienetfierdeletre

    De toutes façons ces statistiques sont truquées, il y a une sous-estimation manifeste de la population, qui me fera croire que Paris , avec 2,2 millions d’habitants seulement, a aujourd’hui la même population…qu’il y a 50 ans ?
    De toutes façons, depuis qu’on a décidé de casser le thermométre et de ne plus faire de recensements décennaux « pour ne pas attenter à la vie privée » (le dernier a eu lieu en 1999), les chiffres, à base de simples sondages, sont grandement sujets à caution, j’ai fait quelques recoupements persos,-en tenant compte en particulier du nombre de sans papiers, réguliérement sous estimés dans les statistiques officielles de l’INED et de l’INSEE, pour des raisons bien évidemment politiques, lesdits organismes dépendant de l’Etat, et en tenant compte des collectivités d’Outre mer, la France aujourd’hui serait plus proche des 67 millions d’habitants (65 millions pour la métropole et non pas 64 millions)

  • Que 2012 soit le moins mauvais que possible. Ce qui ne sera pas évident.
    Qu’il est loin le temps des sourires à la vie….
     
    Mais tout n’est pas irrémédiablement perdu.
    Il nous reste, encore,  la possibilité de rogner les ailes de la personnalité qui couchera à l’Elysée…. en osant dire le NON » citoyen qu’est le « vote blanc ». C’est malheureusement le seul procédé que j’ai à vous proposer en magasin. Et même si ce n’est pas la panachée universelle à laquelle vous pouviez espérer utilisez là dès le premier tour et vous verrez le changement immédiat que cela créera. Certes l’élu que vous ne vouliez pas (aucun des candidats, en l’occurrence) sera élu, mais avec tellement peu de crédibilité (qu’est 15% des inscrits ?) qu’il n’aura aucun pouvoir réel, excepté celui de conduire les affaires courantes……. Mais pas celui de transformer la société selon ses vues (mais bien plutôt selon celles des citoyens)…
     
    En attendant l’Aviseur International vous invite à la « Karachigate-party » qui démarre :
     
    http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/01/02/la-une-de-keg-du-02022012-a-j-125-av-karachi-gate-les-voeux-aux-citoyens/
     
    sans oublier le sentiment de la Turquie qui remercie les Français du bon sens :
     
    http://aviseurinternational.wordpress.com/2011/12/27/lambassade-de-turquie-remercie-le-peuple-francais-du-bon-sens/
     
    cordialement
     
    Aviseur

  • Anonyme

    Plus de 82 millions d’habitants en Allemagne avec moins de superficie que la France, donc 65 millions, ça ne me choque pas, il faudrait peut-être revoir la répartition.

  • engel

    C’est une chance pour la France…….comme ils disent s’y bien !

  • Juste un petit truc : après les Pays de la Loire, il y a dans l’ordre Aquitaine et la Bretagne qui sont devant Midi-Pyrénées en ce qui concerne la population :-)
    A priori il y a environ 65,5 millions d’habitants en France au 1er janvier 2012. Et effectivement le mouvement de croissance n’est pas près de s’arrêter. En Allemagne c’est le contraire, ils perdent entre 100 000 et 200 000 habitants par an. Donc d’ici quelques dizaines d’années la France sera le 1er pays européen, et probablement la 1ère économie d’Europe. C’est presque mathématique. La France reste donc un pays d’avenir… :-)
    http://www.populationdata.net