Droite/Gauche, un programme identique: AUSTERITE

En admettant que tout se passe bien, que l’économie tienne (serait-ce le miracle de Noël?) et que l’année 2012 commence très agréablement (là c’est plus le miracle de Noël mais carrément le retour de Jésus…), alors nous allons voter, sachant que pour l’heure les principaux candidats ayant eut les 500 signatures sont Flamby Hollande d’un côté et Napoléon-Sarkozy de l’autre (mode ironie enclenché!). Maintenant, à quoi devons-nous nus attendre? Nous savons à quoi va être farcie la dinde mais à quelle sauce va-t-elle être mangée? Austérité, austérité, austérité, et perte de la souveraineté. Bref, une nouvelle trahison de la population qui va encore devoir se serrer la ceinture et assister à la mise en place d’un nouveau système encore plus dangereux pour nous!

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/11/24/ac715aa8-16c7-11e1-980e-c90b72803036.jpg

François Hollande est président du conseil général de Corrèze. Fort d’user de cette fonction, il explique qu’il a l’expérience suffisante pour appliquer, au niveau national, un programme d’économies et d’augmentations d’impôts. Il l’a déjà fait en Corrèze. “Je vis au niveau de la Corrèze ce que j’aurai peut-être à vivre au niveau de l’Etat. En étant à la tête de ce département, je me suis préparé à gérer les inconséquences de la droite au niveau national”, explique M. Hollande.Le plan d’économies prévoit de mettre fin à la gratuité totale des transports scolaires et de supprimer la prime de 1 000 euros par foyer pour l’aide à la garde des enfants pour les ménages imposables. Pas de plan social pour les 1 380 agents de la collectivité, mais, précise le socialiste Gérard Bonnet, vice-président chargé des finances, “chaque remplacement sera étudié au cas par cas. L’objectif étant la stabilité des effectifs”.

Côté recettes, le candidat socialiste a également une solution miracle : la taxe foncière sera augmentée de 6,5%, le taux de la taxe d’aménagement (sur les permis de construire) sera triplé, et une hausse de la taxe de transport sera mise à l’étude sur les agglomérations de Brive et de Tulle. Le tout pour une recette supplémentaire de 3,5 millions d’euros, dans une masse budgétaire qui devrait s’établir à près de 330 millions.

Tout un débat : ” Le clivage droite-gauche n’existe plus “, remplacé aujourd’hui par la ” fracture mondialistes contre nationaux “.

Confidences d’un proche de Sarkozy à la suite du discours de Toulon

” Ce ne sont que des mots “, assure un proche de M. Sarkozy. Cette rhétorique ne viserait qu’à faire passer les conséquences du sauvetage de l’euro. “Le président va accepter, lundi, des abandons de souveraineté majeurs avec Mme Merkel”, prédit un de ses proches. (Source: Le Monde)

Source: Liesi

16 commentaires