L’Europe n’est pas une démocratie

Suffisait de le dire…

La crise économique et financière continue à s’aggraver, le chômage explose en cette fin d’année 2011 mais au même moment où cette annonce tant redoutée par le peuple français est révélée (le chômage est la principale préoccupation des citoyens en France), la bourse rebondit de manière spectaculaire (+5,5% à Paris), signe que le malheur des uns ne fait pas forcément le malheur des autres…

De plus en plus, l’Europe apparait pour ce qu’elle a toujours été : Une Europe ploutocratique, à la solde de la finance néo-mondialiste !

Sachant que l’Europe est l’un des pions de la construction définitive du Nouvel Ordre Mondial, on comprend que le NWO ne sera pas non plus démocratique, tout au contraire.

Et sera même très inquiétant pour 99% de la population mondiale…

Combien de temps encore les gens accepterons sans réagir la dictature financière qui se met en place sous leurs yeux embués ?

Sans doute quelques temps encore, mais certainement pas à l’infini.

911NWO.INFOS

Via: leveil2011

3 commentaires

  • delphine

    bonsoir,
     
    non seulement l’Europe ne ressemble plus à un ensemble de démocraties, mais au contraire, elle s’achemine à grands pas vers un totalitarisme fondé sur la dictature de l’argent.
    c’est logique, avec toute cette bureaucratie, qui par le biais des réseaux (on sort des mêmes grandes écoles, on fréquente les mêmes clubs et on a travaillé dans les mêmes banques!) va installer une caste héréditaire aux commandes de l’Europe. Et ce ne sont pas nos petits députés falots, tous heureux de racler leurs indemnités, qui changeront quelque chose.
    aucune dictature n’est installé sur les bases  d’une société riche, il faut que les gens aient peur de perdre le peu qu’ils ont, qu’ils soient faibles, désorientés, chômeurs, assistés, qu’ils n’aient pas accès à la culture, pour qu’une telle dictature puisse s’imposer.
    Il faut que les peuples soient niés, à commencer par celui qui avait le caractère le plus rebelle, c’est-à-dire le peuple français. il faut diviser pour affaiblir, et c’est ce qui est fait insidieusement, pour miner l’identité nationale (c’est une fille d’emigrés italiens qui ont choisi la France et la respectent qui écrit cela et de tout son coeur)
    donc on segmente, on communautarise, (voyez les désastres en Grande Bretagne, en Belgique et ailleurs). on détruit la mémoire, on dénie l’identité, on annihile  l’enseignement de l’histoire. Cette histoire qui, bien mûrie, à travers ses erreurs comme ses succès, nous permet de fonder le futur. un futur libre et démocratique dont on veut nous dépouiller.
    nous sommes notre seul espoir, car les manipulateurs  de Bruxelles, Strasbourg et ailleurs ne vous feront aucun cadeau. Ils sont eux-même manipulés par de bien plus puissants, qui leur feront juste l’aumône d’être les bureaucrates serviles de la dictature qui vient. Beaucoup savent se contenter de cela, et une bribe de pouvoir à Bruxelles, cela vaudra bien de vendre son âme et le reste.
    On a déjà vu ça, trop souvent.

  • J’irais dimanche prochain à la defense…..
    On y seras que 100/200…  Trop peu pour le moment….  Delphine tu as vraiment raison…Mais tellement..