Et on s’étonne que tout ce déglingue ?

Des neutrinos, particules élémentaires de la matière, ont encore semblé plus rapides que la lumière lors de nouveaux tests réalisés sur 730 km entre la Suisse et l’Italie, a indiqué le CNRS.

La vitesse de la lumière à nouveau dépassée

© AFP

Pour tenter d’éliminer une possible source d’erreur lors de la précédente mesure, l’équipe de l’expérience internationale Opéra a utilisé un nouveau faisceau de protons pour produire les neutrinos passe-murailles qui sont envoyés à travers l’écorce terrestre en direction du laboratoire souterrain du Gran Sasso (Italie centrale).

« Avec le nouveau type de faisceau produit par les accélérateurs du Centre européen de recherches nucléaires, nous avons été capables de mesurer avec précision le temps de vol des neutrinos, en les prenant un par un », explique Dario Autiero, chercheur à l’Institut de physique nucléaire de Lyon et responsable de l’analyse des mesures.

Lors de ce nouveau test entamé fin octobre, vingt neutrinos ont pu être détectés au Gran Sasso. Ces nouvelles mesures « ne changent en rien la conclusion tirée initialement, à savoir que les neutrinos semblent arriver plus vite qu’ils ne le devraient », précise le CNRS.

Le 22 septembre, l’équipe Opéra avait annoncé que des neutrinos avaient parcouru les 730 km en dépassant légèrement (de 6 km/s), la vitesse de la lumière dans le vide (près de 300.000 km/s), jusqu’alors considérée comme une « limite infranchissable ».

Pour M. Autiero, « des examens complémentaires » et des « mesures indépendantes » doivent encore être faits avant que « l’anomalie de temps de vol » des neutrinos puisse « être confirmée ou réfutée ».

Source: lesoir.be

By: Eagleeyes

12 commentaires

  • Eagleeyes

    Hello,

    Je crois que plus personne ne fait encore attention aux petites phrases sournoises qui foisonnent dans les articles de presse.
    Une partie d’une de ces phrases m’est restée en travers de la gorge, « produire des neutrinos « PASSE-MURAILLES » qui sont envoyés à travers de la croûte terrestre en direction de l’Italie centrale.

    Ah oui ! Eh bien les relevés sismiques sont plus qu’éloquents, en faisant un retour en arrière dans ceux fournis par le CSEM (80 pages) ont rend bien compte qu’à chaque déplacement de ces neutrinos il y a un séisme soit au nord soit au centre de l’Italie. 
    Ça a commencé le 18 octobre et terminé près du 29, quelques tirs ont encore eu lieu après mais moins significatifs, l’apogée se situe les 19 et 20 avec respectivement 12 et 17 tirs. Les secousses sismiques se situent quant à elles en moyenne à 10 km de profondeur et varie de 2 à 4.2 sur l’échelle de Richter et correspondent à l’alternance des tirs entre le Nord et le centre du pays.
    Certains de ces tirs ont affecté le sol suisse.

  • Bouffon

    Déjà moins je comprends pas comment un scientifique ne peut pas concevoir qu’avec la même puissance, une balle de tennis va plus loin et plus vite qu’un boulet de canon. Idem pour la phrase célèbre d’Einstein qui dit qu’un photon ne pesé rien ce qui voudrais dire qu’il n’as pas plus de valeur que le vide absolu.

  • Eagleeyes

    En dehors du fait qu’il s’agisse de particules élémentaires, leur déplacement n’est pas sans conséquences et s’apparente au Quarks qui agissent comme de l’antimatière, autrement dit « TROU NOIR ».
    Durant les années 70-80 il fut observé, non pas leur déplacement, mais les conséquences qu’ils entraînent sur la planète, car on en parle pas, mais la Terre est très régulièrement traversée par des Quarks voyageant dans l’espace.

    • voltigeur voltigeur

      Ce n’est pas ce « système » qui a effrayé à ses débuts?? Les pas contents
      avaient peur que les scientifiques avec leurs expériences, génèrent un « trou noir »
      et que la Terre soit engloutie ?? :roll:

      • Eagleeyes

        Si c’est ce système qui fut décrié, mais comme dans bien des domaines où la science actuelle n’a pas de connaissance, cela ne peut donc, exister. Seulement voilà, dans ce cas-ci, le jour où un problème de cet ordre, surviendra, ben il sera trop tard pour faire demi-tour. 
        Comme dirait quelqu’un que je connais, à force de jouer avec le feu, on finit toujours par se brûler !

  • heaventramp

    C’est à la fois dangereux, selon les explications d’eagleeyes,- que je remercie de nous informer ici – et en même temps (si je puis dire) incroyablement important sur le plan de la physique quantique.
    La remise en cause de la proposition d’Einstein n’oblige-t-elle pas à un changement de direction pour les chercheurs ? Cela n’ouvre-t-il pas des portes au voyage dans le temps ?

    • Eagleeyes

      C’est à dire que c’est la théorie d’Einstein, sur le fait que seule la lumière voyageait la plus vite, qui est remise en cause.

      Et d’autre part effectivement ça entrouvre la porte du voyage, non pas dans le temps puisque jusqu’à maintenant il reste parabolique et non elliptique, mais bien dans l’espace. Lorsque les deux pourront être joints, alors on pourra parler d’espace-temps. Une variante de ces voyages transcendantals, où l’esprit dépasse la matière.

  • heaventramp

    AHHH ! Chouette ! Enfin un moyen envisageable de nous débarrasser de tous les avides de la planète…  Un bon vaisseau spatial et hop ! Dans une autre galaxie !
    Blague à part, eagleeyes, est-ce que cela pourrait rendre envisageable l’accès à une autre dimension ?

    • Eagleeyes

      J’aime bien ton nouveau pseudo, il sonne mieux, bien trouvé.

      En science, je me dis toujours que rien ne doit trouver de limite, car une fois qu’elle sera atteinte nous n’aurions plus rien à chercher.

      • heaventramp

        Entièrement d’accord, et j’ai le sentiment que c’est inépuisable… Malgré tout, notre niveau de conscience nous permet-il d’aller de plus en plus loin, alors que nous ne savons pas encore  gérer ce que nous avons déjà découvert ? La recherche fondamentale me semble passionnante en ce qu’elle nous oblige à ouvrir notre esprit et considérer l’univers autrement.. Je suis beaucoup plus réservée sur les sciences appliquées qui me semblent parfois comme un rasoir dans la main d’un singe !

    • Eagleeyes

      Il y a un moyen plus simple et radical de non retour possible, un vaisseau spatial il faut le construire ça coûte cher, en plus ces gens iraient polluer, et tout casser  ailleurs, non pas question. DANS LE TROU NOIR QU’ON EN FINISSE AVEC EUX les (s)(m)inistres en premiers.