Les européens rejettent les conditions de l’aide chinoise

Ben tout ça ne va pas arranger les choses…..

 

Les négociations entre l’Europe et la Chine pour une participation de Pékin à l’aide à la zone euro sont dans une impasse après le refus opposé par des responsables européens à d’accepter au moins une des conditions posées par la Chine, a-t-on appris vendredi de deux sources différentes.

En l’échange de son aide, Pékin réclamait qu’on lui reconnaisse davantage de poids au Fonds monétaire international (FMI), un statut d’économie de marché à l’Organisation mondiale du commerce ou la levée de l’embargo européen sur les armes, ont dit les sources.

La plus simple des solutions aurait été que l’Union cède sur la question du FMI ce que les Européens ont refusé de faire lorsqu’ils ont compris que la Chine ne leur viendrait en aide qu’en l’échange d’une influence plus forte dans la prise de décision au FMI et une accélération de l’inclusion du yuan dans le panier des DTS.

Reconnaître à la Chine un poids plus important au FMI se serait fait au détriment des Européens, voire en diluant l’influence des Etats-Unis.

« Nous sommes prêts à aider, mais nous ne sommes pas une association caritative », a dit l’une des sources, résumant la pensée des dirigeants chinois.

« Les Etats-Unis et le FMI posent eux aussi leurs conditions(en l’échange de leur aide), il n’est donc pas déraisonnable que la Chine en fasse autant. »

Les espoirs nourris par Pékin de voir le yuan entrer dans le panier de référence du FMI ont été douchés jeudi lorsque sa directrice générale Christine Lagarde a déclaré que l’heure de le faire n’était pas encore venue.

Certains dirigeants européens reprochent aux Chinois une forme d’opportunisme en profitant de la crise de la dette pour accroître leur influence.

« Je n’aime pas toutes ces discussions sur l’idée selon laquelle l’Europe fait la manche en Chine, parce que l’Europe a les moyens de s’en sortir d’elle même si elle trouve les ressources nécessaires », a dit cette semaine un haut responsable européen qui s’exprimait sous le sceau de l’anonymat.

Source: fr.finance.yahoo.com via Realnews

12 commentaires

  • chafy

    les chinois ne rigolent pas quand il s’agit de leurs interets.
    est ce que le temps est venu pour eux de se venger de la guerre de l’opium ?

    • Trankiloo

      Bonjour,

      Ton commentaire est vraiment étrange Chafy.

      Ces pratiques sont celles des pays Occidentaux (rien n’est gratuit), donc j’en conclu que ton raisonnement s’applique aux occidentaux aussi. Donc depuis l’emergence du capitalisme, les occidentaux se vengent sur le reste du monde ?

      • chafy

        tu déduis d’une question une affirmation, quel raisonnement est erroné le mien ou le tien ?

      • enylsine

        On déduis ce que l’on veut d’une phrase, peut-importe quelle soit sous forme affirmative ou interrogative.

        Par contre, la déduction en elle-même peut être fausse, comme l’affirmation qui l’a fait déduire, et la encore, peut importe la façon de la poser.

        Cependant, Trankiloo pose sa déduction de manière correcte.

        Ce n’est que de la logique…

      • chafy

        le capitalisme n’est pas propre à l’occident, il est transfrontalier, l’argent ne connait ni terre ni peuple.
        je ne suis pas dans les confidences des chinois, mais il est claire que eux ont une approche de protectionnisme et ne donne rien sans contre partie, ils investissent la ou il pourraient tirer profit.

  • Jean Neymard

    Sachant que c’est de l’argent qu’ils ne reverront pas, c’est normal de demander une contre-partie, d’acheter finalement et pas de prêter, des aménagements dans le rapport de force géopolitique mondial.

  • Bouffon

    Ouais alors fallait par faire de protectionnisme et s’entraider pour ne pas tomber dans la crise et au final on aurais une guerre mondiale à cause d’un manque de coordination mondiale qui ferras naitre un gouvernement global.
    C’est autant illogique de faire la guerre pour avoir la paix.
     

  • Newswell

    Pour ma part, je suis plutôt ravie de constater ce refus. Je me demandais ce que la Chine allait bien pouvoir demander en échange. Commencent à être de plus en plus inquiétants dans le paysage économique mondial ces Asiatiques. La troisième proposition concernant la levée de l’embargo européen sur les armes n’est pas anodine à mon sens. Sont rusés et intelligents en plus d’être beaucoup plus travailleurs que tous les Européens réunis. Moi je dis méfiote ! Sont en passe de devenir une vraie grosse puissance économique. En ce sens, c’est tant mieux pour eux mais en revanche, à quelle sauce allons-nous être mangés un jour ? Pas à la même que leur population surexploitée j’espère…

  • Pikpuss

    Quand on parle des  » Chinois  » et des  » Occidentaux « , n’oublions pas que tout se joue entre quelques grandes familles expertes en manipulation. Les Chinois savent bien que le Communisme est une utopie. Le  » Communisme  » c’est le capitalisme d’état tenu par quelques  » familles  » et le  » capitalisme  » qui lui est soi-disant opposé c’est un capitalisme privé tenu aussi par quelques  » familles « .
    Ces deux groupes d’intérêts se sont très bien entendus tout au long du siècle dernier quand leurs intérêts convergeaient. Il semble que l’heure de l’affrontement soit venu… Derrière l’affrontement il y a deux types de croyances religieuses, deux types de cultures, deux façons de considérer le développement humain. Je conseille la lecture des dernières brèves de http://www.solidariteetprogrès.fr. Il est évident que ceux qui sont à la tête de l’empire britannique ne veulent pas partager le pouvoir mondial ! pire ! ils envisagent carrément une destruction d’une grande partie de la population mondiale. La guerre de l’opium se situait déjà dans cette optique puisque la Chine était à la fin du XVIIIème siècle, la première économie du monde. Les marchands anglo-saxons et les bras armés de la Navy seraient responsables de 150,000,000 de morts ! Cela en fait des Shoah…
    Je ne pense pas que les Chinois aient un désir de vengeance mais ce qui est sûr c’est qu’ils sont très soudés et conscients de leur potentiel. L’avenir du monde passe par une Eurasie, mais c’est un cauchemar pour l’élite anglo-saxonne qui nous mit, rappelons-le les Soviets, les Nazis puis la guerre froide dans les pattes pour casser ce qui doit naturellement se produire : un union des peuples eurasiatiques et méditérranéens autour de grands projets technologiques. Nous sommes littéralement intoxiqués sur les médias pour nous empêcher de prendre conscience de ce phénomène. C’est donc une lutte à mort qui s’engage mais qui est voulue par les élites anglo-saxonnes : pas par les Chinois, les Indiens et les Russes. Notre problème en Europe de l’Ouest, c’est que nos  » élites  » sont toutes, sans exception, achetées et formatées par le pouvoir occulte établi à Londres et à New-York.

  • Kuing Yamang

    Tiens, les Européens refusent les propositions de la Chine..
    C’est assez amusant car au même moment, le président du CIC, M. Jin Liqun s’exprimait sur AL Jazeera.
    Il disait ce qu’il pense de l’Europe. ^^
    La vidéo sous-titrée en français:
    –>
    http://www.youtube.com/watch?v=plTpWikSr6o
     
    à ne pas rater, c’est éloquent…