Mourir coûte très cher..

Etre « pompés » par les pompes funèbres, dans des moments où on n’est pas vraiment à l’écoute…. :twisted:

Différents modèles de cercueils sont proposés dans une société de pompes funèbres, le 30 octobre 2007 à Paris Stephane de Sakutin AFP/Archives

D’un opérateur à l’autre, le coût des obsèques peut varier de un à cinq, dénonce l’UFC Que Choisir, et ce pour la même prestation…


Les opérateurs de pompes funèbres ont parfois la main très lourde. Pour une demande similaire, la facture totale peut varier de 1.300 à plus de 6.101 euros, dénonce une enquête de l’UFC Que Choisir dévoilée quelques jours avant la Toussaint. En moyenne, le coût total pour des obsèques, hors caveau et concession, s’établit à 3.098 euros.

«Ce grand écart tarifaire est dû non seulement à un florilège de prestations “non obligatoires” mais aussi à des opérations surfacturées. Ainsi, les prix relevés pour les démarches et formalités administratives, qui sont des opérations standardisées, se situent dans une fourchette de 110 à 263 euros et les prestations pour les soins de conservation sont facturées entre 280 et 365 euros», avance l’association de consommateurs.

L’incinération n’est pas toujours moins chère

Et contrairement à une idée reçue, la crémation, qui représente 30% des funérailles, n’est pas forcément plus économique que l’inhumation. Dans 36% des cas, les devis étaient plus chers.

Dans le cadre de son étude, l’UFC Que Choisir a visité 997 magasins funéraires pour obtenir un devis. A la suite d’une réforme législative de 2008 pour renforcer l’information des consommateurs, un arrêté ministériel d’août 2010 fixe un modèle de devis obligatoire. Or, l’association a constaté que dans des 18% des cas, ses enquêteurs sont repartis sans le moindre devis.

«Pire, seuls 3% des devis récoltés respectent les modèles de devis obligatoires et 39% s’en rapprochent, sans être conformes pour autant. Si le brouillard informatif ne s’est pas dissipé, cela s’explique sans doute par l’absence de sanctions à l’obligation de transparence prévue dans les textes. Est-il besoin de rappeler que sans modèle de devis universel, il est impossible pour les familles endeuillées de comparer les services fournis par différents opérateurs funéraires, et que cette opacité est un terreau fertile pour renchérir les prestations?», interroge l’UFC Que Choisir.

M.B.

3 commentaires