Tricastin, trop de radiations à l’extérieur du site…

Voilà qui ne rassure pas, sur les agissements des nucléocrates! Trop facile de mettre en danger les personnes, les radiations sont incolores, inodores, invisibles et mortelles à doses élevées ou répétées! l’accumulation est un facteur supplémentaire de risque, et comme les effets ne se font ressentir que des années après, il est facile d’en nier les causes…. :no: :no:

Areva NC a été épinglée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) car elle n’a pas respecté le niveau maximal de radiations autorisé à l’extérieur du site du Tricastin. La dose limite de 1mSv (millisievert) d’exposition annuelle du public a été dépassée à deux endroits différents au niveau de la clôture, à l’Est du site.

Cette valeur correspond à l’exposition théorique d’une personne qui resterait en permanence près de la clôture. L’ASN rappelle qu’il n’y a pas de population dans la zone concernée (une route). Ce dépassement n’a pas eu d’impact sur la santé ni sur l’environnement assure l’ASN.

« Une personne qui passerait quatre fois par jour et resterait cinq minutes 365 jours par an recevrait une dose de 0,021 mSv, 50 fois inférieure à 1mSv », relativise Areva. L’incident a été classé au niveau 1. L’ASN reproche à Areva « une information inadaptée » sur une évolution connue depuis plusieurs mois. Elle lui demande de prendre des mesures pour réduire le niveau radiologique en limite du site. Areva annonce qu’elle va déplacer un parc de matières radioactives apparemment trop proche de la clôture.

Auteur : Le Dauphiné

Source : www.ledauphine.com partagé avec sos-planète