La dette est commune et la votre ?

Selon le quotidien français « Libération », la banque Dexia a mis en difficulté plus de 5 000 communes françaises en leur faisant signer des prêts toxiques. Dexia a qualifié mercredi d’«inacceptable» ses révélations.

Les communes endettée

Aujourd’hui les dettes se conjuguent dans tous l’étang, que dis-je; les sables mouvants. Je paie, tu paies, il paie, nous nous endettons, vous allez raqué, elles nous asservissent. Une manière plus polie de dire: Liberté, Egalité, Va te faire Niké.

Résumé l’épisode précédent…

L’apeupréhistoire

L’épisode du jour…

Libération

Votre commune, votre région, votre département, votre communauté de communes, mais aussi l’hôpital du coin ou le syndicat qui s’occupe des ordures ménagères, sont-ils infectés par les «emprunts toxiques», ces produits très spéciaux distribués dans les années 2000 aux collectivités locales par les banques, et principalement par Dexia Crédit local? Y a-t-il un risque que tout ce beau monde fasse faillite?

Voici la carte du désastre

 

Dexia

«Des données erronées et tronquées ont servi de support à cet article qui met en cause la compétence et l’intégrité des collaborateurs de Dexia ainsi que des élus et agents administratifs des collectivités locales, ce qui est inacceptable», accuse la banque dans un communiqué.

«Non seulement Dexia les conteste mais examine toutes les suites juridiques à donner pour défendre l’intérêt de ses collaborateurs et de ses clients», ajoute-t-elle.

Selon la banque, «l’article assimile de façon abusive les crédits structurés à des « crédits toxiques » et fait état de chiffres fantaisistes qui ne reflètent aucunement la réalité».

 

Les communes

Re-Voici un reportage qui vous explique le problème structurelle d’un produit structuré qui n’est pas toxique mais qui ressemble à un truc corrosifs qui attaque les piliers de la commune… (Aïe Aïe, Non Mr Dexia je n’ai pas dit que vous aviez pillé la commune)

Un animal en voie de disparition

Terminons sur une note positive, il serais bien que certain prends exemple sur ce monsieur.

En attendant, nous vous prions d’adresser vos prières au force hydraulique Suisse qui grâce à leur barrage sur le Francs Fort bloque à 1.20€ retarde la chute de babylone.

C’était Bouffon pour les moutons enragés en direct de Fort-de-France.

A vous les studios…

By: Bouffon

2 commentaires