Des milliers de collectivités asphyxiées

Dormez tranquilles braves gens tout va pour le mieux, les banquiers ont vendus volontairement des prêts toxiques, la situation économique est catastrophique, mais à part cela, certains médias se veulent rassurants comme BFMTV par exemple qui n’annonçait QUE 17% de possibilité d’austérité pour la France…

5.500 collectivités ont contracté des "prêts toxiques" entre 1995 et 20095.500 collectivités ont contracté des « prêts toxiques » entre 1995 et 2009 © MaxPPP

Selon Libé, la banque Dexia a vendu des emprunts toxiques à 5.500 établissements entre 1995 et 2009.

« La banque qui a ruiné 5.000 communes ». Dans son édition de mercredi, Libération révèle un fichier confidentiel de la banque Dexia qu’elle a pu se procurer. Ce document, établi par la banque des collectivités locales, comptabilise les fameux « prêts toxiques » contractés par 5.500 villes , départements et régions entre 1995 et 2009.

Ce listing révèle, qu’au plus fort de la bulle, Dexia crédit local a distribué pour 25 milliards d’euros à ses clients. Et, selon l’estimation faite par la banque, le surcoût de ces emprunts était évalué en 2009 à 3,9 milliards d’euros. « Ce qui veut dire que les collectivités devraient payer une pénalité de cet ordre », précise Libération.

La facture s’annonce salée

Des prêts qui pourraient bien mettre collectivités ou établissements publics au bord de la faillite . Ces emprunts toxiques fonctionnent pour partie à taux fixe et pour partie à taux variable indexée, par exemple, sur la parité euro-franc suisse. « Quand la parité passe au dessous d’un certain seuil, les taux augmentent en proportion », précise le quotidien. « Avec la crise de l’été … à cause de la hausse du franc suisse, de nombreuses communes ont vu leur taux d’intérêt passer à 10 ou 15% ».

La carte interactive disponible sur Libération.fr montre que toutes les collectivités sont concernées , collectivités de droite comme de gauche, grandes communautés urbaines comme petites villes. Libération cite notamment l’exemple d’Antibes, qui a emprunté 60 millions et devra payer 21 millions en plus de cette somme, ou encore du département de la Loire, qui va devoir rembourser 22 millions en plus des 96 millions de prêts toxiques contractés.

L’addition pourrait encore grimper avec des prêts qui courent jusqu’en 2025 ou 2030″, souligne Libé qui conclut que « ces emprunts toxiques n’ont pas fini de pourrir la vie des collectivités. Et des contribuables, sur qui pèse une double menace : l’augmentation des impôts locaux et un déficit de services publics ».

Source: Europe1.fr

7 commentaires

  • Il faut bien comprendre que l’enjeu est l’instauration d’un gouvernement mondial. Pour cela ils sont en train de détruire les économies pour nous forcer à nous remettre entre leurs mains. La solution proposée par l’oligarchie est un gouvernement économique de la zone euro qui sert en fait de laboratoire à l’instauration d’un futur gouvernement européen supra-national puis un gouvernement mondial:
    La zone euro est l’avant-garde d’un futur gouvernement mondial.

  • @souffledivin, Les banques ressemblent à des dealers dont les consommateurs institutionnelles sont dépendants pour ne pas dire drogués. Je ne vous suis pas totalement dans votre démarche intellectuelle mais votre raisonnement sur les forces supranationales, leurs moyens et leurs objectifs est tout à fait juste. Nous avons là tous les ingrédients d’une arnaque comme cela peut se pratiquer sur une table de poker ou pour tout autre jeux d’argent ou de pouvoir. Une fois plumé, la truffe se met en quatre pour rembourser sa dette de jeu quitte à vendre son âme, sa morale, ses compatriotes, son pays… Cette manipulation machiavélique qui consiste a endetté pour mieux contrôler est une forme de corruption passive. La nature humaine étant ce qu’elle est, les choses ne sont pas prêtes de changer. Sur les emprunts indexés dits toxiques, chacun sait qu’il est préférable de signer à taux fixe. Et dans ce cas précis, il n’y a pas de manipulation mais une réelle incompétence de ces élus. Par ailleurs, l’accès au crédit s’est tellement démocratisé qu’il touche l’ensemble de la société. Combien de particuliers s’enchaînent dans une vie d’esclcave pour rembourser des crédits  advitam eternam? Nos grand-parents étaient moins cons, il prenaient le temps d’épargner évidemment cela demande une certaine vertu et des sacrifices et lorsqu’ils achetaient, ils le faisaient avec l’assurance de payer un prix mais aussi de la qualité. Tout est une question de rythme. Aujourd’hui les gens veulent tout d’un claquement de doigt. Autant les consommateurs, les élus sont libres de contracter du crédits pour mener à bien des projets autant les citoyens sont libres de refuser cette addiction au crédit. C’est là que la politique intervient et même à ce niveau, l’incompétence fait loi et tout part à volo.

  • Dr.um

    Et dire qu’après ils vont venir nous raconter que y à plus de sous qu’il faut augmenter les impôts que c’est pas leurs faute c’est la crise bla bla bla bla….
     
     

  • Le 1er Mars 2011, Jacques Cheminade appelait à la création d’une commission d’enquête sur les emprunts toxiques.

    http://www.davidcabas.fr/?p=479

    David CABAS
    rejoignez la nouvelle résistance contre le monde de l’argent roi :
    https://www.facebook.com/pages/David-CABAS/160111484055821

  • mémé

    L’élu est toujours tiraillé entre ce que veulent les administrés : des salles polyvalentes, des rues en bon état, des fleurs, les écoles bien équipées, du périscolaire..etc…etc…
    et entre la réalité budgétaire.Sans recours à l’emprunt, je pense que nos villes seraient bien moins équipées.

    Je n’excuse pas l’incompétence ou le clientélisme des élus, mais ils ont peut-être pensé avoir trouvé le moyen de ménager et leurs sous et leurs électeurs.
    manque de bol, ça leur retombe sur le nez et sur notre nez aussi…

  • viking

    Content de voir les collectivistes bientôt TRICARD

    Ras le Bol du Tout Etat, cette main mise sur tout des collectivités, : liberté ou est tu ??? 

    Ex de collectivisme anti liberté et qui nous vole les ENCULES

    Mes fils font plusieurs langue dont l’Allemand, des correspondants sont venue 15 Jrs dans chaque famille avec des boissons de chez eux en bouteille plastique ou alu….. Ils sont tous reparti chez eux en Allemagne avec leurs emballages vides : bouteille plastique, alu, carton,….. dans les valises !!!! Je suis le seul parent leur ayant demandé pourquoi ? les autres parents n’ayant peut-être pas vue ou penser a demander …

    Les jeunes Allemands m’ont répondu, » chez nous on nous rachète ces emballages » a
    Ah oui, combien ?
    Pour 20 bouteilles de Coca en plastique vide, avec le bouchon, j’en ai une neuve c’est a dire pleine et de l’argent en plus en centime d’Euros, et d’après eux le prix de la bouteille pleine en Supermarché est similaire en France et en Allemagne,moins cher chez Lidl que chez nous

    Donc,

    en Allemagne, pour gagner de l’argent tu ramasse les bouteilles et cannettes tu as de quoi manger, le pays est nettoyé gratis: bord des routes, rivière, plages, forêt….

    En France, on nous encule avec une poignée de gravier…. depuis des années avec le recyclage, car les milliards collectés vont ou ? pour faire vivre la pléthorique administration et les présidents de ceci, cela, voiture de fonction………. ex Président d’agglomération……

    Moralité 

    Les Allemands sont moins cons

  • Anonyme

    « 17% de possibilité d’austérité pour la France », ça veut dire quoi ? C’est l’austérité ou pas, y a pas de pourcentage, ils sont marrants. C’est du binaire, y a du jus: pas d’austérité, pas de jus: austérité.