23 commentaires

  • Bouffon

    Pffff, pourquoi écouter ce tissu de salaud de pauvre atteint de schizophrénie !!!
    C’est complique faut bien écouter etc… etc…
    C’est beaucoup beaucoup beaucoup plus simple !
    ——————————————————————————————
    On est île.
    Disons qu’on est x personnes et qu’on a chacun 100.-
    Chaque fin l’année faut donner 4% à votre banquier et 6% au fisc ?
    (on es sympa sur cette île ! c’est pas chère et ça augmente pas !)
    Donc la question n’est pas de savoir dans combien de temps nous adopterons une monnaie adosser sur de la dette.
    La savoir dans combien de temps l’hypocrisie de la libre concurrence se transformeras en guerre ouverte !
    ————————————————————————————————-
    Allez amusons-nous intelligemment !, car après tout le but ultime d’une système productifs dans un univers fini est de mettre tout le monde au chômage.
    Donc la seul richesse qu’on ne peut pas vous enlever et la connaissance.
    Deviner – voir… (c’est que des questions en lien avec l’argent l’actualité)
    – Quand il ont inventé la loterie national ?
    – Que loi a été instaurez une fois que la méthode pour gagner au PMU  à tout les coups a été découverte ?
    – Qu’elle excuse a sorti le dernier mathématicien qui à gagner la Médaille Fields
    pour ne pas venir cherchez son millions de dollars.
     

    • voltigeur voltigeur

      Tu sembles faire l’impasse, sur ceux qui s’informent et ceux qui sont un peu
      en retard et n’en ont pas eu la possibilité. Cette vidéo explique mieux
      que nous ne pourrions le faire, cette fumisterie qu’est l’argent virtuel créé par la dette.
      Il faut être conscient que pour ceux qui sont au courant, c’est clair et lumineux,
      pour les autres il faut des fait et des explications, que nous ne pourrions donner en étant concis.
      (la vidéo est assez longue, si on fait un article x2 qui va le lire??).
      Ce que je veux dire c’est qu’il faut donner l’accès à la connaissance du processus, libre à chacun de
      l’assimiler à sa guise… Toujours est il qu’une phrase est à retenir
      Sans dette plus d’argent virtuel!

      • Bouffon

        Je fessais allusion au faite que parce que nous nourrissons tous l’espoir d’être riche un jour nous ne voulons pas admettre que le système est biaisé depuis le départ. C’est pour ça que je parle de schizophrénie.
        C’est comme le syndrome de l’extra-terrestre en psychologie; nous sommes tellement conditionner dans notre croyance de la réalité que notre esprit et capable d’occulter quelques choses qui ne fait pas partie de cette croyance.
        Ainsi on pourrais passé à coté d’un alien sans le voir. Comme cet vidéo ou un singe passe pendant que tu regarde un ballon.
        Bref plus, c’est gros plus ça passe.
         
         

  • Bouffon

    Je suis vraiment désolé pour les fautes, j’ai beau me relire, je ne les vois pas.

    • voltigeur voltigeur

      Je suis d’accord avec Delaude, c’est la substance qui importe, du moment
      que c’est compréhensible. On oublie les accords grammaticaux, je pense que l’intelligence est
      en dehors des règles de grammaire ;)

      • Bouffon

        Je suis dyspraxique, mais là le phénomène empire alors j’hésite entre l’empoissonnement aux plombs et une nouvelle substance qu’il pourrais mettre dans la nourriture pour faire baisser le prix. Je suis entrain d’étudier ce problème.

      • lilou35

        Bonjour, si tu as plus d’info sur ce phénomène, en explosion ( la dyspraxie), je suis sérieusement interessée.

  • DELAUDE

    @ bouffon:D :D :D L’orthographe, c’est à la fois un savoir et une intuition… Moi, j’ai toujours été incapable de comprendre, la trigonométrie et la géométrie dans l’espace….et pourtant j’ai un niveau universitaire…. On te remercie pour tes efforts, mais ne t’en fais pas, c’est ce que tu dis qui importe, et ma foi, j’aime bien te lire…;:wink:

  • DELAUDE

    Du coup, j’ai oublié ce que je voulais dire 8O  Je vous recommande d’écouter l’émision de Daniel Mermet sur la manifestation des tentes à Tel Aviv… C’est instructif et rafraichissant…
    Ca donne une image plus juste du peuple israëlien qu’on a trop tendance à confondre avec ses dirigeants sionistes… Il sont bien lotis eux aussi !! :mrgreen:
    C’est sur le site http://www.la-bas.org/. Je pense que la retransmission sera mise en ligne d’ici ce soir…

  • Niaouli

    D’après cette démonstration, http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.zerohedge.com/news/european-sovereign-debt-cant-we-all-just-net-along&ei=pV13TqreC6Tc4QTruoTJDQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CCAQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3Dhttp://www.zerohedge.com/news/european-sovereign-debt-cant-we-all-just-net-along%26hl%3Dfr%26sa%3DG%26prmd%3Dimvnsla dette europeenne c’est juste une volonté politique, une grosse arnaque organisée, en réalité elle n’existe pas car si on déduit ce que nous doivent les autres pays européen la France n’est presque pas endettée et les autres pays aussi Il n’y a que les Anglais qui sont graves dans le caca
    Traduction des

  • Niaouli

    Je reprends, car il y a eu un petit bug.

    Traduction des conclusions : Les pays de l’UE dans l’étude peuvent réduire leur dette totale de 64% grâce à l’annulation de la dette croisée liés entre eux;
    Six countries – Ireland, Italy, Spain, Britain, France and Germany – can write off more than 50% of their outstanding debt ; Six pays – Irlande, Italie, Espagne, Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne – peut radier plus de 50% de leurs encours de la dette;
    Three countries – Ireland, Italy, and Germany – can reduce their obligations such that they owe more than €1bn to only 2 other countries . Trois pays – l’Irlande, l’Italie et l’Allemagne – peuvent réduire leurs obligations telles qu’elles doivent plus de 1 Md € à seulement 2 autres pays.
    Additionally : En outre:
     

    Around 50% of Portugal’s debt is owed to Spain ; Environ 50% de la dette du Portugal est due à l’Espagne;
     
    Ireland and Italy can write off all of their debt to other PIIGS countries , and Ireland can reduce its debt from almost 130% of GDP to under 20% of GDP; L’Irlande et l’Italie peuvent amortir la totalité de leurs dettes à d’autres pays PIIGS, et l’Irlande peuvent réduire sa dette de près de 130% du PIB à moins de 20% du PIB;
     
    Greece can reduce their debt by 20%, with 60% owed to France and 30% to Germany ; La Grèce peut réduire leur dette de 20%, avec 60% dus à la France et 30% pour l’Allemagne;
     
    Britain has the highest absolute amount of debt before and after the write off (owed mostly to Spain and Germany) but can reduce their debt to GDP ratio by 34 percentage points; Grande-Bretagne a le plus grand nombre absolu de la dette avant et après l’arrêt d’écriture (due principalement à l’Espagne et l’Allemagne) mais peuvent réduire leur ratio dette-PIB de 34 points de pourcentage;
    France can virtually eliminate its debt (by 99.76%) – reducing it to just 0.06% of GDP; La France ne peut pratiquement éliminer sa dette (par 99,76%) – en le réduisant à seulement 0,06% du PIB;
    Ceci c’est sans compté les intermédiaires que sont ces s…… de banques bien sûr.

    • voltigeur voltigeur

      Ce n’est pas grave Niaouli, quand on regarde la vidéo l’argent dette!!! en fait tout est fumisterie!
      Il n’y a pas de dettes, il n’y a que des promesses de remboursements de prêts, aux banques
      qui elles, promettent de prêter l’argent qui va endetter les demandeurs….
      au passage elles vont se faire les coucougnettes en Or avec des intérêts réels sur de l’argent virtuel..
      IL FAUT METTRE LE FEU A CES PYRAMIDES IMMONDES, c’est la famille Tuyaux de poële, elles
      s’emboitent les unes dans les autres, et au final qui c’est qui est le vrai entubé??

  • Niaouli

    Toujours un bug… ou c’est moi le bug !! Désolé pour la place que ça a pris..
    Je voulais juste rajouter que le lien ci dessus je l’ai trouvé dans un commentaire sur LIESI. 

  • DELAUDE

    Merci Niaouli ! Ca explique parfaitement le « je te tiens tu me tiens par la barbichette » instauré par les banksters qui se ramassent les intérêts au passage… Et à qui appartiennent les banques ? A la poignée de sordides vautours perchée sur la pyramide.. Les pays sont des marionnettes et c’est eux qui tirent les ficelles… Et nous on danse…

  • pokefric pokefric

    Je vous ai mis une vidéo de 19’44 mn

    John Perkins, confessions d’un corrupteur de nations

    dans alertes infos qui vient en complément de celle ci.
    Les deux vidéo, une fois assimilées, ouvriront les yeux des plus réticents et informeront ceux qui veulent faire l’effort de comprendre..
    C’est un bon début de vision….
     
     
     

  • Bouffon

    Enfin après 4 ans, La Suisse ouvre le bâle !
    http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Le-National-serre-la-vis-face-aux-grandes-banques-29741034
    C’est pas encore la séparation des banques spéculatives des banques ou dors notre pognon, mais 19% c’est plus qu’à 1% de la déréglementation qui avait permit la crise des subprimes.
    Maintenant faudrait leur interdire de spéculer avec la nourriture.

  • DELAUDE

    C’est un peu hors sujet, quoique… C’est les guignols d’après le 11 septembre… Ca fait bizarre quelques années après :
    http://youtu.be/nggvg2ITb6w
    C’est moins drôle….

  • moutondu02

    Merci à
    Paul Grignon
    et à  voltigeur pour m’avoir aidé a ouvrir les yeux.
    c’était très instructif cette vidéo et a la porté de monsieur tout le monde. :P

    « un jour ou tu n’apprends rien est une journée de perdue » (cf:moutondu02)oui c de moi.

    • voltigeur voltigeur

      Tout le monde doit apprendre, tout s’acquiert avec le temps, pour peu
      qu’il y ait la volonté de savoir, et la curiosité nécessaire pour être un mouton enragé,
      qui refuse le système actuel corrompu etc etc… je te passe les qualificatifs :)

  • Les vidéos de Paul Grignon connaissent un succès fou. Tout comme des millions de personnes, j’ai vu ces documentaires très instructifs puis j’ai échangé des idées avec d’autres dans une joyeuse controverse. Alors j’ai compris que toute cette histoire d’argent dette est bien plus compliquée que veut bien le transcrire Paul Grignon.

    Pour mettre tout le monde d’accord voici une petite citation:
    « Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence; leur unique objectif est le gain. »
    Napoléon Bonaparte (1769-1821), Empereur Français

    Si l’on met ces informations en perspectives par rapport à la dette publique française cela provoque tout un ensemble de questions sur les rôles respectifs de l’Etat, de la Banque centrale et des banques commerciales dans le processus de la création monétaire.
    Le postulat de la réflexion est le suivant:
    – 1° La dette publique française est évaluée fin 2009 à 1 841,5 milliards d’euros selon les critères de la comptabilité publique française (passif financier brut).
    – 2° Le service de la dette représente le paiement annuel des échéances (capital plus intérêts) des emprunts souscrits. La charge de la dette représente le paiement des intérêts seuls ; elle se montait à 47,4 milliards d’euros pour l’année 2005, soit la presque totalité de l’impôt sur le revenu payé par les Français (qui représente, en 2006, 17 % des recettes de l’État). Cette charge était en 2005 le deuxième poste budgétaire de l’État français, après celui de l’Éducation nationale et avant celui de la Défense. En 2006, et pour l’État seul, la charge des intérêts de la dette était de 39 milliards d’euros, soit 14,6 % du budget de l’État. La charge des intérêts se montait en 2007 à plus de 50 milliards d’euros (augmentation de 12 % par rapport à 2006). Il s’agit de l’équivalent du déficit public.
    – 3° Selon le rapport de la Cour des comptes sur la situation et les perspectives des finances publiques rendu public en juin 2009, cet endettement était, fin 2008, de 20 600 euros par habitant et de 47 400 euros par actif ; la charge des intérêts de la dette publique était en 2008 de 850 euros par habitant et 1 950 euros par actif.
    Une des quatre prérogatives régaliennes permettait à l’État de détenir la souveraineté économique et financière en émettant de la monnaie, notamment par le biais d’une banque centrale.
    Les banques centrales peuvent également monétiser des titres de dette publique (procédure interdite pour la Banque centrale européenne et les Banques Centrales Nationales de la zone euro par l’article 123 du Traité de Lisbonne, ex article 104 du Traité de Maastricht).
    Alors les moutons enragés, quel rôle pour l’Etat en matière de création monétaire?

  • texcaltex

    Alors là Fracassage, je ne vois pourquoi tu montres cette vidéo, ce n’est ni intéressant, ni même marrant!!
    On ne s’amuse PAS aux dépens des êtres vivants, serait-ce une souris! … point!!