Des chats qui brillent dans le noir pour faire avancer la recherche sur le sida..

Les chats font partie des animaux «sensibles» au VIH….

Photographie de chats fluorescents prise dans une chambre noire à Gyeongsang National University à Séoul, en 2007. Choi Byung-kil/AP/SIPA

L’expérience avait déjà été menée sur des porcs, des lapins, des souris et sur la drosophila melanogaster (dite mouche de vinaigre). Un scientifique américain, Eric Poeschla, de la Mayo clinic de Rochester (Minnesota), a cette fois produit trois chats domiestiques génétiquement modifiés fluorescents. Selon ses résultats, publiés dans le journal Nature Methods, ces animaux pourraient faire avancer la recherche sur le sida.  

La protéine fluorescente peut servir de marqueur

Comment rend-on un animal fluorescent? La protéine verte fluorescente (GFP) a été découverte en 1962 par le chimiste Osamu Shimomura alors qu’il cherchait à isoler les pigments bioluminescents de la méduse Aequorea victoria. Cette protéine renvoie une lumière légèrement verdâtre dès qu’on l’expose à la lumière du soleil, jaune sous une ampoule électrique et vert fluo sous une lampe à UV.

Le gène de cette protéine peut être fusionné avec d’autres gènes et réintroduit dans des cellules ou dans un embryon, qui va alors la synthétiser. «En connectant la protéine GFP -facilement traçable de par sa fluorescence verte- à une de ces protéines cellulaires, les chercheurs peuvent à présent suivre son comportement, ses mouvements et ses interactions avec le milieu de la cellule», détaille un article du site culture-science-chimie.

>> Pour tout savoir sur la protéine verte fluorescente, cliquez ici

Une méthode qui permettrait de faire évoluer la recherche

Les scientifiques espèrent utiliser ces chats génétiquement modifiés pour étudier le VIH, rapporte le Guardian.

«Les chats sont sensibles au virus d’immunodéficience (FIV), proche du VIH, à l’origine du sida», ont déclaré les professeurs Helen Sang et Bruce Whitelaw, de la Roslin Institute de l’Université d’Edimbourg, là où a été cloné le premier mouton, Dolly, en 1996.

Le docteur Robin Lovelle-Badge, qui est à la tête du département de développement génétique pour la recherche médicale du Medical Research Council’s National Institute, précise: «Les chats sont l’une des rares espèces à être sensibles à un tel virus, et donc à être sujets à une pandémie, avec des symptômes aussi dévastateurs pour les chats que pour les humains».

>> Pour voir le diaporama sur les animaux génétiquement modifiés, cliquez ici

Olivia Vignaud

Source 20minutes

16 commentaires

  • pokefric pokefric

    Ce serait bien pour les assassins multi récidivistes ça … :wink:

  • DELAUDE

    @Pokefric :  lol!

    N’importe quoi !!!!! Pauvres bêtes…

    Pourquoi voulez-vous qu’on trouve une réponse au SIDA ? D’abord, on a aucune certitude de ses origines naturelle, ça diminue la population surtout dans les pays ss-développés, ça enrichit les Labos… Tout bénef !
    C’est comme le cancer… Je trouve bizarre qu’on envoie des sondes spatiales à des années lumières, qu’on modifie le climat, qu’on puisse provoquer des séismes et que les labos de recherche du monde entier depuis des décennies n’aient pas résolu encore le problème…
    Que ce soit pour le Sida ou pour le cancer, je pense qu’il y a une orientation voulue des recherches dans les mauvaises direction par manipulation. Je pense que les chercheurs sont sincères mais que les pistes fournies ne sont peut-être pas les bonnes…
    Les chercheurs – indépendants de la grosse machinerie –  qui disent : Ca y est j’ai trouvé quelque chose d’intéressant, on en entend plus jamais parler…. Ou ils passent pour des rigolos, voire, font de la prison… surtout si le traitement proposé évite les traitements chimiques en masse ou la radiothérapie…

    Mais c’est vrai que je suis une conspirationniste, pessimiste, qui croit aux ET  qui traîne sur des sites d’informations sans fondements…. une douce dingue, quoi !

  • Dr.um

    Écoutez ce que dit le découvreur du soit disant virus du sida maintenant et vous aurez tout compris….

  • DELAUDE

    @ Dr UM : Vous avez oublié le lien ! 8O :D

  • Fantômette Fantômette

    le chat s’appelle HAARP non? il ne lui manque plus que les antennes au collier :mrgreen:
    sa couleur? : aurore boréale… très classe

    on est tous des doux-dingues :D

  • C’est ignoble de faire ça. Ces expériences de laboratoire sur des êtres vivants sont des crimes!
    http://news.sciencemag.org/sciencenow/2011/08/the-brains-fountain-of-youth.html?ref=hp
    Ah on a connecté les systèmes sanguins des souris c’est cool !
    Vous aimeriez vous être connectés par le sang à votre voisin (plus jeune ou plus vieux) ou à qqun de votre famille pour que les souris résolvent leurs problèmes de santé (de manière totalement hypothétique)?
    Les labos et leurs expériences immondes… Présenté sous un jour avenant… dignes des pires expériences de « médecine » nazie
    Arrêtons ca! les animaux ont des systèmes sensoriels très développés et peuvent souffrir beaucoup.
    Les prétendues avancées nous ont menés ou ? Une maladie disparaît une autre apparaît. (sida -ahem- grippe porcine, aviaire, prion). C’est la balance de la vie (comme quand on désinfecte trop, en fait c’est encore pire). Notez le rapport aux animaux de ces maladies.
    L’élevage intensif: la même. couper les becs les queues les cornes. Les parquer  jusqu’à la suffocation ou la folie. Et ou ça nous mêne ? Faible qualité, usage massif d’antibiotiques qui remontent la chaine alimentaire.
    Arrêtons cela. Tout de suite. Et non le problème n’est pas que la tauromachie. Ce n’est pas que ce que montre la TV, il est beaucoup plus profond et grave que cela. Des milliards et des milliards d’animaux sacrifiés/torturés chaque année dans le monde. un vrai génocide animal et je pèse mes mots. Nous ne sommes pas seuls dans l’univers nous aurons à rendre des comptes. Pas à l’état ni a la police j’entends.
    Je vous conseille vivement un documentaire.
    http://paradoxrabbit.wordpress.com/2007/05/31/maltraitance-des-animaux-attention-images-tres-dur/
    On est là pour arrêter de fermer les yeux.
     

  • selene

    Je trouve cela IGNOBLE et comme je l’ai déjà dit ma seule consolation et que tous ces professeurs Tournesols subiront le même teraitement que leurs animaux suppliciés.Ils reviendront et vivront des expriences identique. Qui séme le vent récolte la tempête.On revient toujours sur terre, et pas toujours en humain pour réparer les fautes qu’on a commises!

  • woust

    POVRES CHATS !! Avec chat, vous délirez en parlant de faire avancer la recherche? C’est purement ridicule et honteux ! NON A L’EXPERIMENTATION ANIMALE.
    :!:
    Sur ce, je retire « les moutons enragés » de mes favoris, où ils étaient depuis au moins 1 an. :evil:

  • texcaltex

    Il y a quand même un point positif: les chats ne se feront plus écraser la nuit!
    Vous voyez qu’en cherchant un peu, il y a qd même des bonnes nouvelles? :D :D :D