Namibie: fûts d’uranium volés à Areva ……

Incroyable ça!! et on nous parle de sécurité?


Quatre fûts d’uranium concentré provenant de la mine du groupe français Areva à Trekkopje en Namibie ont été volés puis retrouvés dans une localité voisine à Swakopmund (ouest), obligeant le groupe à revoir ses procédures de sécurité, a-t-on appris auprès du groupe samedi. « Quatre suspects ont été arrêtés et présentés à la justice après que du matériel radioactif a été découvert en leur possession », a précisé le groupe dans un communiqué d’Areva Ressources Namibia consulté par l’AFP.

Il s’agit de « quatre fûts de 50 litres d’un poids total d’environ 324 kilos », contenant du « dirunate de sodium (SDU), un uranium concentré » dont le niveau de radioactivité a été qualifié de « faible » par Areva. Ils ont été retrouvés le 25 août dans une habitation de la localité côtière de Swakopmund, à 70 km de la mine. « Nous étudions l’incident pour déterminer si nos procédures opérationnelles actuelles doivent être adaptées et quels contrôles supplémentaires instaurer pour éviter tout vol de matériau sur le site », a précisé un porte-parole, Sugnet Smit, cité dans le communiqué.


« Nous allons travailler étroitement avec la NRPA (l’autorité namibienne de protection de la radioactivité, ndlr) pour valider nos plans actuels en matière de sécurité et garantir que ces mesures de sécurité soient renforcées pour empêcher qu’à l’avenir, du matériel dangereux puisse à nouveau être sorti de l’usine », a ajouté le groupe.
Le site de Trekkopje est un projet important d’Areva où le groupe envisage d’extraire et traiter 100.000 tonnes par jour de minerai à ciel ouvert en plein coeur du désert du Namib.

Le site est pour l’instant expérimental. Il a ouvert en 2008-09 et « évolue vers un site industriel mature », selon Areva. Sa production n’a pour le moment pas d’usage industriel et n’est pas commercialisée.
SOURCE

Quatre fûts contenant des substances radioactives et qui avaient été volés la semaine dernière en Namibie renfermaient de l’uranium provenant de la mine de Trekkopje exploitée par Areva, a annoncé vendredi le groupe nucléaire français.

Quatre personnes ont été interpellées dans le cadre de l’enquête et le matériel dérobé a été retrouvé, ont indiqué les autorités nucléaires namibiennes.

«Faible niveau radioactif»

«Un concentré d’uranium a été découvert dans quatre conteneurs de 50 litres chacun, pesant au total 324 kg. Ces fûts contiennent de l’uranium de faible niveau radioactif», précise Areva dans un communiqué.

La mine de Trekkopje est l’une des rares installations de ce genre en Namibie capables de fabriquer du «yellowcake», un concentré d’uranium qui, une fois enrichi, peut servir de combustible nucléaire civil.

Enrichi à un degré supérieur, il peut aussi être utilisé pour la fabrication de bombes atomiques.

Reuters

SOURCE

Un commentaire

  • zaza

    Oh ! la pauvre bichette qui va, à titre expérimental, voir si elle peut voler un peu plus aux populations en payant son butin une misère pour nous la revendre une fortune, vient de se faire voler ses petits fûts …
    Toujours pas d’info sur Fukushima et le mox qu’elle y a vendu ? pas de comm sur le corium ?