Benjamin Biolay s’est exprimé quand aux rumeurs sur Carla Bruni et lui

Je ne suis pas du tout amateur d’actu people, mais l’info mérite d’être sur ce blog pour plusieurs raisons, et pas des moindres:

  • La virulence du propos est limite jouissive et bien méritée
  • La description du mari de la dame est assez fidèle
  • Même TF1 n’a pas osé rapporter l’actu
  • Il faut bien se détendre un peu aussi…

Sans titre 14 Linterview choc de Benjamin Biolay concernant les rumeurs avec Carla Bruni

Dans le dernier hors-série de Technikart, le chanteur revient sur « la rumeur » et n’y va pas avec le dos de la cuillère…

L’affaire avait fait grand bruit, c’était il y a plus d’un an. Tout était parti du site de micro-blogging Twitter, et plus précisément du compte Twitter de plusieurs journalistes français, se partageant comme un os à ronger les bruits de couloir émanant des plus hautes sphères du gouvernement. On prêtait donc à l’époque une idylle entre la première dame de France et Benjamin Biolay, ainsi qu’entre notre Président et Chantal Jouano, alors Secrétaire d’État chargée de l’Écologie.

Le dernier numéro de Technikart revient sur cette affaire avec une interview de Benjamin Biolay, le ‘mauvais garçon’ de la scène française. Quand on lui demande quelles sont ses impressions avec le recul sur cette fameuse rumeur qui voulait qu’il soit l’amant de Carla Bruni, Biolay dégaine sans détours :

« C’était quelqu’un que je n’avais pas vu depuis deux ans. Franchement, j’avais du mal à comprendre ce qui m’arrivait. Mais ça m’a surtout posé problème par rapport à ma fille (Anna, dont la mère est son ex-femme Chiara Mastroianni). Quand ils ont commencé à lui parler de Carla Bruni à l’école, vraiment j’étais chaud ! Je l’ai appelée (Carla ), je lui ai dit : ‘Soit tu démens et tu fais quelque chose tout de suite, soit tu vas voir, je vais devenir très vulgaire.’ Elle n’a rien fait et j’ai été très vulgaire. »

.

« Je suis allé sur le plateau du Grand Journal de Canal Plus et je leur ai dit : ‘Vous croyez que c’est possible d’aller bourrer la Présidente le soir à l’Elysée ? Non mais réfléchissez quatre secondes. Vous frappez, vous dîtes bonjour, il est là l’autre con ? Ah non ? Ah bah tant mieux…’ Je crois que c’est l’expression bourrer la présidente qui a un peu désamorcé les choses. Les gens se sont dits que si c’était vrai, jamais je n’aurais lâché un truc aussi énorme et déplacé. »

.
Depuis, Biolay n’a eu de cesse de sous entendre, puis d’affirmer, que l’auteur desdites rumeurs provenaient de Rachida Dati, l’ex Garde des Sceaux, laquelle avait renoncé à porter plainte pour diffamation, arguant qu’elle n’excluait pas de recourir à d’autres procédures (les quelles ? on ne sait pas). Benjamin B. à néanmoins une petite idée sur les raisons qui ont poussé, selon lui, Dati à véhiculer ses rumeurs : « L’idée de base, c’était de rabibocher Sarkozy et son ex. » Et de rajouter, concernant la rumeur qui voulait que Sarkozy et Jouanno jouent au légo ensemble : « D’après ce que je sais, c’est légèrement plus fondé que Carla et moi. Elle l’a bien connu, quoi. »

Enfin, le chanteur, toujours sur la rumeur, revient sur une anecdote vieille de deux ans et demi, où il a vu pour la dernière fois Carla Bruni, en compagnie de Nicolas Sarkozy, lors de l’enregistrement de son album avec cette dernière :

« Je me souviens encore du jour où elle m’a dit : ‘Ça ne te dérange pas si mon mec vient au studio ?’ Je lui réponds : ‘Pas du tout.’ Et là, je vois quinze mecs de la sécu débarquer pour checker les sacs. Je lui ai dit : ‘C’est qui ton mec ? Parce que si c’est Jay-Z, dis lui que c’est cool, qu’il n’est pas obligé de se la raconter, on est en studio…’ Et là, je vois arriver l’autre en chemise rose qui puait la cocotte et tout ! Et il me tutoie direct, en plus ! Depuis, je ne les ai jamais revus. Ils m’ont invité à dîner à l’Elysée, mais plutôt mourir. »

.
L’interview complète à découvrir dans le dernier numéro hors-série de Technikart.

Source: purepeople.com via EVO