Quand peut-on parler d’un krash boursier?

Tout le monde est content, nous avons échappé à un krash boursier total, planétaire, le pire a été évité,! Oui mais pour combien de temps? Pour l’instant, on reste sur la période d’octobre-novembre pour le véritable krash suivant les prévision d’économistes ou d’analystes fiables, non seulement on se rapproche, mais l’info devient de plus en plus crédible! Vous souhaitiez un Noël cette année? Fêtez-le maintenant, c’est mon meilleur conseil!

Des traders à Wall Street le 5 aout 2011

Des traders à Wall Street le 5 aout 2011AP

Après la dégradation de la note des Etats-Unis par l’agence Standard and Poor’s, le spectre du krach boursier a plané ce weekend. Il n’y a pas de définition économique précise d’un krach mais, dans la pratique, cette expression s’applique à une baisse soudaine et précipitée des actions (plus de 20% en quelques jours) touchant une ou plusieurs places financières.

D’une manière générale, il fait suite à une surévaluation du marché boursier. Le déclencheur est le plus souvent l’éclatement d’une bulle spéculative, financière ou immobilière. L’une de ses caractéristiques principales est l’effet de panique qui voit les investisseurs tous vendre en même temps, créant ainsi une spirale infernale.

EN 1636, LES RÉPERCUSSIONS DE LA  TULIPOMANIA EN HOLLANDE

Le premier krach boursier de l’histoire a eu lieu en 1636 en Hollande et concerne le commerce de bulbes de tulipe. Cette marchandise très prisée possédait une valeur très élevée. Au point culminant de la spéculation, une tulipe était négociée l’équivalent de 87 000 euros en valeur actuelle. Lorsque la noblesse prit conscience du déséquilibre financier du produit, les prix chutèrent fortement. Surnommé la « Tulipomania », ce krach aura de sérieuses répercussions sur l’économie de l’époque.

Au XXe siècle, les places financières mondiales ont connu deux krachs marquants, en 1929 et en 1987, qui ont eu des conséquences très différentes. L’activité a rapidement repris après le krach d’octobre 1987, alors que la « Grande dépression » de 1929 s’est traduite par plusieurs années de récession économique, de chômage et de misère débouchant sur la 2e guerre mondiale.

L’effondrement des marchés boursiers en octobre 1929 a fait suite à l’explosion d’une bulle spéculative qui avait poussé des millions d’Américains à acheter des actions par le biais de fonds d’investissement, les « trust funds » qui se sont écroulés les uns après les autres.

Le lundi 28 octobre 1929, l’indice Dow Jones s’effondrait de 13 %, avec une nouvelle chute de 12 % le lendemain (le « mardi noir »). Fin novembre, il avait perdu la moitié de sa valeur, et près de 90 % à la mi-1932.Il ne retrouve ses niveaux d’avant le krach qu’en 1954. Il faut attendre la fin du second conflit mondial, en 1945, pour que l’économie internationale retrouve le chemin d’une croissance durable, jusqu’aux turbulences des années 1970 et au nouveau krach de 1987.

Cette année-là, encore un lundi d’octobre, le 19, le Dow Jones s’effondre de 23 % sur une seule séance, la plus forte jamais enregistrée sur cette place à ce jour. La plupart des marchés mondiaux suit le mouvement. Mais ce krach, aggravé par des problèmes de traitement informatique des ordres, fut sans lendemain. Les indices rebondirent rapidement et deux ans plus tard le Dow Jones revenait à ses niveaux d’avant krach.

Plus récemment, les Bourses mondiales ont connu des moments difficiles mais sur une période limitée, comme en 1997, lors de la crise asiatique, et en 1998, lors de l’effondrement du fonds spéculatif LTCM dans le sillage de la crise russe. Ou en 2000, lors de l’éclatement de la bulle internet, et en 2001 après les attaques terroristes aux Etats-Unis.

Le krach d’octobre 2008 entraîne la plupart des bourses mondiales vers la plus forte baisse de leur histoire sur une semaine: -22 % à Paris, -24 % à Tokyo, et -21 % à New York. En cause, le  dégonflement brutal de la bulle de l’immobilier aux États-Unis, et principalement des subprimes, accompagné de difficultés de financement du capital-investissement. Le lundi 15 septembre 2008, l’annonce de la banqueroute de la banque d’affaires américaine, Lehman Brothers, avait fait chuter toutes les places financièredu monde.

Le monde

Techniquement parlant, on est en plein krach boursier, les pertes sont déjà rendu au delà de 20% dans les 11 derniers jours. Peut-être que si la tendance se maintient à la baisse dans les prochains jours, on le confirmera.

Merci Anlou!

Jo ^^

Breaking News logo

New York s’effondre

A 20 h 35 heure française, le NASDAQ perd 6,45%, le Dow Jones 3,85%

WikiStrike

Trouvé sur leveil2011

11 commentaires

  • yep

    Vous souhaitiez un Noël cette année? Fêtez-le maintenant, c’est mon meilleur conseil!
    « Cette année les pères Noël et les sapins sont en avance. Ils sont apparus sur les rayons de Harrod’s et Selfridges avec 149 jours d’avance, pour le plaisir des touristes et le profit des magasins. »
    Encore le hasard…

  • Juste pour la petite info en direct de chez Reuters:

    NEW YORK, 8 août (Reuters) – La Bourse de New York a lourdement chuté lundi, à la suite de la décision de l’agence de notation Standard & Poor’s de dégrader la note des Etats-Unis.

    L’indice Dow Jones des 30 industrielles .DJI a cédé 5,55%, soit 634,76 points, à 10.809,85. Le S&P-500 .SPX, plus large, a perdu 79,92 points, soit 6,66%, à 1.119,46. Le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de son côté de 174,72 points (-6,90%) à 2.357,69.

    Ces données sont susceptibles de varier encore légèrement.

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRWEA956820110808

    Après le -777,7 du 29 septembre 2008, le 6,66 du 08 aout 2011 pour le SPX!

    Quand à la JP Morgan, elle prévoit l’or à 2500$ l’once d’ici la fin de l’année!!!

    http://www.zerohedge.com/news/shocker-jpm-sees-gold-2500-year-end

  • frenchprepper06

    Ils vont bien nous bidouiller deux trois petits trucs pour maintenir le systeme hors de l’eau pendant quelques temps encore mais l’inévitable se produira quoiqu’il arrive. Attachez vos ceintures c’est imminent!

  • sofia

    Bonsoir
    Quelqu’un aurait un timing plus précis pour le désartre qui arrive?

    • geronimo87

      ouais, demain, comme chez le coiffeur.
      Bonne journée quand même.
      Miaou

    • mani

      tu es une marrante toi, tu voudrais que l’on te disent :

      le krach boursier total sur la globalité de la terre va ce produire demain entre 12h00 et 00h00…, les peuples vont par la suite aller égorger tout les traider de la city 10 minute aprêt l’annonce du krach… .

      réfléchis un peu ma belle, tu croix que nous avons les carnets précis de leur plans…?:lol:

  • Shalk

    Attachons nos ceintures… Belle image, même si je pense plutôt au parachute! Car nous ne sommes même plus dans une voiture qui fonce vers le ravin, vers le bord du gouffre, car nous avons déjà sauté…
    plus rien ne nous permettra de vivre comme avant. Il ca forcément y avoir de grands changements, sans forcément penser au pire.
    mais mes futurs enfants ne connaîtrons jamais le monde que moi je connais.
    je ne sais pas ce qu’il en ressortira, je ne sais ce qui vaudrait le mieux, mais je doute fort que ce soit sans douleur.
    Nous, lecteur de ce blog, avons notre regard dirigé vers la chute en cour de cette tour d’ivoir, de plus en plus de gens le vpit, mais rien ne peux plus empêcher cette chute.

    Faut que je me trouve un sapin. Et des pattes. Ca se conserve bien les oranges? :-P

  • Shalk

    @sofia:
    la fin d’une civilisation a trois mois prêt, est-ce assez précis?
    au plus tôt cette automne (prémisses en cour), au plus tard facsisme économique mis en place été 2012, après les élections présidentielles, et ceux quel que soit le résultat:droite, gauche, centre, extrêmes… pas le choix.
    donc minimum cet automne, maximum l’été prochain(mais ca m’étonnerait)
    pour moi…. Maxi cet automne: grave crise économique, avec soulèvements populaires cet Hiver.

    Malheureusement :evil:

  • coldroom

    Armez vous.. La nourriture, les moyens de locomotions, les médicaments, votre toit même.. si tout s’écroule, le premier venu armé peut vous contraindre à le lui donner, par contre, personne ne peut vous contraindre à rendre votre arme tant que vous l’avez en main.
    Je ne suis pas un fanatique des armes à feu, je me contente simplement de voire l’influences qu’elles peuvent avoir sur les gens.

  • phytoectplasme

    L’économie se réduit-elle à la Bourse ? Les flux financiers mondiaux représentent 1000 milliards, contre 30 pour les flux économiques. Si 30 milliards de flux économiques disparaissent, c’est pas la fin du monde. Si 1000 milliards de flux spéculatifs cessent, c’est chiant pour les spéculateurs, et tous ceux qui vivent de leurs forfaits. La plupart des entreprises ne sont pas cotées en Bourse et certaines des cotées voudraient en sortir; qu’elles soient forcées de le faire par un krach ne leur déplairait peut-être pas. Que les sociétés cotées en bourse se crachent, ça fait beaucoup d’emplois en moins, mais sans doute aussi plus de travail pour les PME et petites entreprises, qui embaucheront les licenciés des multinationales, et on retournera à l’ancienne économie locale.
    La réalité n’est pas aussi simple, ce sera dur à passer, mais je veux juste montrer qu’on dirait que la Bourse est le monde, comme si Internet était le monde, et la vie télévisée le monde. Vous arrêtez internet, la télé, la Bourse, le monde s’écroule-t-il ? Non, il repart sur d’autres bases.
    Ce qui est à craindre, c’est uniquement la transition, parce qu’il faut pouvoir survivre durant cette transition. Et il y a aura de la casse. Le sujet est complexe, mais je constate qu’il y a surtout des réactions de peur, et aucune réflexion constructive.

    • voltigeur voltigeur

      C’est pourquoi on conseille de se préparer, pas de paniquer! je suis tout à fait d’accord avec toi, la raison
      de cette peur c’est de devoir se passer de tout ce qui a rendu la vie si confortable….Le lavage des cerveaux
      par la boite à mensonge (TV), et tout les autres moyens pour pousser au consumérisme effréné, à rendu
      la plupart des gens dépendants du système, de ce fait, ils ignorent totalement le comportement à
      avoir, pour se prémunir d’un manque, en attendant que ça se calme..Je dirais même que pour beaucoup,
      ils ne l’envisagent même pas, et pourtant……se prendre en charge, décider par soi même…allez à l’essentiel,
      Si tout le monde regardait ce qui est vraiment utile, au lieu de continuer à alimenter cette folie…