Quand Sarkozy favorise (encore) Dassault

Sarkozy a encore excellé dans son domaine, dépenser notre argent et favoriser ses copains, tragique de voir un président aussi mauvais qui méprise autant son pays, sa population, et qui en temps de crise dilapide encore une fois inutilement l’argent du contribuable! Cette fois-ci, c’est pour acheter des drones,attention, c’est affligeant cette histoire!!!

Nicolas Sarkozy a décidé d’attribuer, contre l’avis de la hiérarchie militaire, la commande de sept drones à Dassault, alors que les modèles de l’aviateur français, fabriqués en Israël, sont moins performants et trois fois plus chers que ceux de leur concurrent américain.

Sur les terrains militaires extérieurs, les drones, ont fait la preuve de leur efficacité et sont devenus indispensables à toute armée moderne. L’armée française, sous-équipée, ne dispose pour l’instant que de drones moins performants que leur concurrent américain, Reaper, utilisé notamment en Afghanistan et en Lybie.

Quelle que soit l’opinion que l’on se fasse de ces interventions, la logique voudrait que le chef de l’Etat équipe les armées des modèles les plus performants et les plus avantageux rapport qualité/prix/disponibilité. Ces drones ont d’ailleurs été d’une grande utilité dans la recherche des journalistes français, retenus en otage en Afghanistan et permettraient de mieux protéger la vie des soldats sur place.

Or encore une fois, c’est une autre logique qui a prévalu : contre l’avis de la hiérarchie militaire (incluant le chef de l’armée de l’air, Jean-Paul Palomeros, le Directeur Général de l’Armement, et même le chef d’état-major des armées, l’amiral Guillaud), qui avaient proposé l’achat du Reaper américain, plus performant, trois fois moins cher et disponible immédiatement, notre cher président a préféré confier à Dassault, la livraison des sept drones, qui eux ne seront pas disponibles avant 2014, au moment du retrait des troupes d’Afghanistan !

L’argument de la souveraineté nationale mis en avant par l’Elysée, est sans réel fondement, puisque les drones livrés (modèle Héron TP) sont en réalité conçus et fabriqués par la société Israel Aerospace Industries. Dassault ajoutera peut-être un peu d’électronique mais se contentera essentiellement d’adapter des appareils qu’il aura commandés à la firme israélienne…

Le plus irritant dans cet affaire c’est qu’à part un article dans le Canard Enchaîné du 3 août et dans l’Humanité, les grands titres de la presse écrite n’ont pas repris l’information et les médias audiovsiuels non plus. Côté politique, c’est le calme plat également : pas une protestation….

C’est à désespérer de notre démocratie, dans lequel, un marché de cette importance puisse à être attribué en dépit du bon sens et contre l’avis des professionnels du secteur sans que cela ne provoque plus de remous dans les médias ou bien chez les parlementaires. Il est vrai cependant qu’une telle faveur politique au patron du Figaro, connu pour ses unes très partisanes, aura toute son utilité dans la campagne présidentielle qui s’annonce.

Sources :

-Canard enchaîné, 3 août 2011, p. 3

http://www.humanite.fr/02_08_2011-drones-les-%C3%A9tonnants-choix-de-nicolas-sarkozy-477298

Article trouvé sur agoravox.tv

7 commentaires

  • candide

    Je suis parfaitement d’accord. Les militaires sont très friands de deniers. Pour une fois où ils demandent une économie…

  • jerome

    Politique des copains ????  Non !!!!
    Je n’ose pas y croire Saint nicolas nous avait promis qu’après chirac la politique des copains était finie. Perso j’ai l’impression que chirac était un enfant de choeur à côté de sarkozy.

  • Jails

    Super… con,
    Comme ça il prendre le risque d’un crime de guerre.

  • Dassault un clan de vampires de pére en fils .

    Le père Dassault, aprés guerre,  torpilla l’industrie nationalisé aérienne renaissante . Puis il imposa sa société privé. Le même sera connu pour avoir en poche le parlement et le sénat.
    De tout évidence ceci est un atavisme familiale, entretenu par  une certaine éthique d’une certaine religion.
    Religion, qui comme son nom l’indique, relie l’homme à l’existentiel : le fric ! 

    « Tu sera un escroc mon fils »

  • Bonjour,

    Le ‘favoritisme’  fait partie des moeurs depuis si longtemps que l’on fait plus attention. Bien-sûr, quand ce n’est pas politiquement ‘correct’ _ c’est outrageux. 

    Mais savez-vous que des ‘commerciaux’ de grands groupes Français ont des cartes de crédits au nom de leur boîte pour corrompre le client ?…

    Comment voulez-vous que les choses changent quand l’élite donne l’exemple en encourageant ce genre de pratique ?

    En fin de chaîne c’est toujours le contribuable qui fait les frais de ce genre de pratique d’une façon ou d’une autre.

    Il est déplorable que la concurrence soit toujours faussée de la sorte et rien ne nous indique un quelconque changement.

    Il faut que les mentalités changent pour que tous ce qui ne va pas dans ce bas-monde change !…

    Dans tous les domaines de l’industrie et quel que soit l’industrie le favoritisme est de mise.

    C’est dommage et les conséquences sont souvent dramatiques.

    Un mouton ‘noir’. :wink:

  • Docteur X

    Cette façon de faire ainsi affichée dans les médias, c’est pour que tout le monde y participe. Si on sait et qu’on ne dit rien, on est complice dans sa tête. C’est une manière de nous faire plier, de nous obliger à nous résigner petit à petit à ces pratiques. Son but c’est de faire des nous des coupables, chacun à notre niveau, pour que nous ne puissions pas lui jeter la pierre.

    C’est des malins.

    Voici une autre affaire encore plus sale : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=25033 mais celle ci est tellement enorme qu’on en entend pas parler dans les merdias. 

  • voltigeur voltigeur

    C’est vraiment une mafia, sans foi ni d’autres loi que les leurs, j’avais suivi cette affaire et ça m’a dégoutée! surtout que seuls ceux qui s’informent savent l’ampleur de cette mascarade qui à pour nom Etat. Nous sommes baisés de longue, nous ne sommes que des pions insignifiants dans cette guerre du pouvoir et du fric… et comme qui ne dit mot consent, nous voilà complices bien malgré nous, des agissements de ces corrompus jusqu’à la moelle..qui va oser mettre les pieds dans le plat?

    En 2012, il y aura encore des convaincus qui donneront leur confiance à ce panier de crabes venimeux

    colère