Un avion présidentiel dans la 4e dimension

Allons nous devoir faire face à un énième scandale?? Une lectrice assidue nous a signalé cet article de mécanopolis.org. (Merci Arlette)! Je vous laisse juges de cette information qui me parait refléter, les milles et une magouilles, dont nous avons eu connaissance depuis que N.Sarkozy est le dirigeant du pays. Thierry Meyssan, fondateur du réseau voltaire, est un journaliste d’investigation fiable, qui ne publie rien sans être sur. Comme toujours, c’est à vous de vous faire votre opinion.

Réagissant aux propos tenus par Thierry Meyssan sur le site suisse Mecanopolis à propos d’un avion présidentiel français vendu secrètement par Michèle Alliot-Marie à ses amis tunisiens, le Comité Valmy a retracé le mystérieux itinéraire de cet appareil. L’opacité qui entoure la transaction et les déplacements de l’Airbus renforce les soupçons d’une vente illicite au clan Ben Ali avec rétro-commissions au clan Sarkozy.

Dix ans après ses révélations sur les attentats du 11 septembre, Thierry Meyssan est reconnu comme un journaliste d’investigation de tout premier plan et pour la fiabilité de ses sources. Aussi, quand il avance qu’il y aurait eu de graves irrégularités sur la vente d’un avion présidentiel Airbus A319 d’une valeur de 32 millions d’euros, il n’est pas inutile de procéder à quelques simples vérifications, ce que nous avons fait.

Il en ressort de très troublantes anomalies qui tendent à accréditer les terribles hypothèses du fondateur du Réseau Voltaire, dont voici un extrait de l’interview (voir la vidéo complète) : « On a vendu deux avions (ndlr : 2 Airbus A319, F-RBFA, cn1484 et F-RBFB, cn1556) pour en acheter un gigantesque et très bien équipé. Je voudrais savoir qui a vendu ça et à quel prix ça a été vendu. Je voudrais savoir pourquoi cet avion (ndlr : F-RBFB, l’autre, F-RBFA a été vendu au Sénégal, la vente a été négociée avec Karim Wade, fils du président, ce qui a fait scandale dans ce pays aux finances exsangues) a, en définitive, atterri dans les mains de l’ami de Madame Alliot-Marie (ndlr : Aziz Miled) en collaboration avec le beau-frère du président Ben Ali (ndlr : Belhassen Trabelsi). Je pense que les contribuables français seraient intéressés de connaître la réponse. » (ndlr : Thierry Meyssan montre ici une solution efficace, la voie judiciaire, dont le droit du contribuable à s’opposer à la dilapidation du patrimoine national)

1. Le registre de la DGAC

Première vérification, première anomalie : les deux Airbus présidentiels ne figurent plus dans le registre officiel de l’aviation civile, pas même à la rubrique des immatriculations radiées. [1]

Les recherches avec les immatriculations peintes sur les carlingues des appareils (voir photos jointes) ne donnent aucun résultat. L’A319 immatriculé F-RBFA, appareil officiel de la Présidence française depuis 2002, aujourd’hui vendu à la Présidence du Sénégal, n’aurait-il donc jamais existé ?

L’A319 immatriculé F-RBFB, celui que Thierry Meyssan suspecte d’avoir été irrégulièrement cédé par Mme Alliot-Marie aux compagnies propriétés du clan Trabelsi, n’aurait, lui non plus, jamais existé. Il faut rechercher les appareils avec leurs immatriculations précédentes (F-GXFA et F-GXFB, quand ils appartenaient encore au constructeur Airbus Industries) pour les retrouver dans le registre officiel français. Surprise, ils y apparaissent avec la mention « vendu à l’étranger » depuis 2002.

Quelqu’un aurait voulu faire croire qu’ils n’auraient jamais appartenu à l’État français de 2002 à 2010 qu’il ne s’y serait pas pris autrement !

Première question : qui a donné des ordres en ce sens aux personnels chargés de tenir le registre de la Direction Générale de l’Aviation Civile ?
2. L’absence totale de transparence

a) L’A319 F-RBFA vendu au Sénégal

S’il est très probable qu’un accord soit intervenu avec Karim Wade, [2] fils du président sénégalais Abdoulaye Wade, rien n’a été rendu public sur une transaction qui a fait scandale au Sénégal et qui a été passée sous silence en France. Le prix final aurait été de 20,9 milliards de francs CFA [3], soit 32 millions d’euros. Rien ni personne pour s’assurer que ce prix soit la réelle valeur de l’appareil, un légèreté troublante de la part d’un pays qui ne serait capable que de mobiliser 350.000 euros pour venir en aide à la Tunisie récemment libérée.

« Le premier vient d’être vendu pour 32 millions d’euros à l’État sénégalais, qui devrait l’utiliser à partir de 2011, a précisé l’Élysée. Le second a fait l’objet d’un appel d’offres pour lequel, selon la même source, « des clients privés et des États se sont déjà déclarés intéressés » ». [4]

b) L’A319 F-RBFB disparu dans la 4e dimension ? Repeint en blanc ?

Tout d’abord, l’appareil figure toujours en tête de la liste des aéronefs de la base de Villacoublay [Voir le site internet de la Base 107.]. Les appareils ici listés sont cliquables pour avoir plus de détails. Malheureusement, les liens ne fonctionnent pas et génèrent un message d’erreur…opportun ?

Pas un mot sur la mise en vente des appareils, le message d’erreur précité occulte le nombre d’A319 détenus par l’ETEC. Évidemment, pas un mot des appareils valant au total plus de 60 millions d’euros sur les sites officiels de vente des domaines, alors qu’une procédure d’une rigueur extrême est requise pour vendre de simples éléments d’uniformes militaires…

Le site airbusdeliveries.blogspot.com ajoute encore à la confusion en répertoriant l’avion vendu au Sénégal avec le numéro constructeur de l’un (cn1485 / F-RBFA) ayant pour immatriculation précédente le numéro de l’autre (cn1556 / F-RBFB) « avec des titres et le logo de queue, F-reg avant la livraison, (1485 F-URBSFA encore tout blanc) ex F-RBFB » [5]

Ces mentions laissent penser que l’opacité autour de l’appareil vendu au Sénégal viserait à introduire une confusion entre les deux appareils, voire que le second aurait été maquillé, « still all white ».
3. L’historique des vols

D’après le site allemand libhomeradar.org, le dernier vol de l’A319 F-RBFB ayant pour opérateur l’Armée de l’air française date du 11 novembre 2010 (à l’occasion de la rencontre d’Angela Merkel avec Nicolas Sarkozy à Deauville). Puis, juste après que soit parue l’interview de Thierry Meyssan, l’appareil réapparaît, le 1er mars 2011, avec la mention « unknown airline » comme opérateur, ce qui laisse penser que l’avion ne serait plus utilisé par l’Armée de l’air française, ce qui n’est possible qu’après la vente de l’appareil.

Un autre site, suédois, data.flight24.com, ne faisait plus figurer aucun vol dans l’historique de l’appareil F-RBFB jusqu’au 1er mars, date à laquelle l’avion y parait à nouveau ainsi, cette fois, avec l’Armée de l’air française toujours aux commandes :

« This Airbus A319-115X, with serial number 1556 is flying for French Air Force. Latest flights by F-RBFB : CEV4651 seen @ 2011-03-01 14:47 CET – 4651 seen @ 2011-03-01 14:37 CET » [6]
4. L’Airbus F-RBFB est-il encore à Genève ?

Le 2 mars, à 9 heures (08H03 UTC), le site radarvirtuel.com, utilisant le système Google Maps pour cartographier toutes les données reçues du réseau des utilisateurs de récepteurs ADS-B a signalé l’A319 F-RBFB, en train d’atterrir à l’aéroport international de Genève. Ce vol était totalement occulté des données publiées par l’aviation civile, il n’a été enregistré nulle part, ce qui est extrêmement rare et ce qui est impensable de la part d’un opérateur qui n’a rien à cacher. Sans le réseau des utilisateurs de récepteurs de signaux radars ADS-B, jamais l’A319 F-RBFB n’aurait pu être localisé. (Voir la capture d’écran ci-dessous)

D’après nos informations, il est très probable que l’avion soit toujours à l’aéroport international de Genève, sinon qu’il y a fait escale le 2 mars. Nous transmettons donc ce texte à la justice suisse [7] pour, qu’après avoir pris acte des irrégularités précitées, elle s’autosaisisse et s’assure, par le contrôle des documents de bord, que l’A319 F-RBFB est régulièrement sur le territoire helvétique et qu’il n’est pas la propriété d’une personne dont les avoirs seraient saisissables en Suisse. Si l’appareil n’est plus à Genève, que la justice suisse rende publique les conditions de l’escale à l’aéroport de Genève, sa destination et les informations collectées à cette occasion sur son opérateur et son propriétaire.

Nous transmettons également ce texte aux autorités compétentes en leur demandant de répondre aux questions qui les concernent :

– 1. Qui Nicolas Sarkozy a t-il mandaté pour procéder à la vente des avions F-RBFA et F-RBFB ?

– 2. Se porte t-il garant de la régularité des procédures ?

– 3. Est-il intervenu directement dans ces opérations ?

– 4. Michèle Alliot-Marie est-elle intervenue dans les ventes des avions F-RBFA et F-RBFB ? A t-elle traité de ces affaires avec des représentants de l’Etat tunisien, des sociétés NouvelAir, Tunisair, TTS Financière ou Karthago Airlines ?

– 5. Y a t-il eu des mouvements financiers relatifs à ces avions ?

– 6. Pourquoi la procédure normale et transparente d’appel d’offres n’a t-elle pas été employée ?

– 7. qui a donné des ordres aux personnels chargés de tenir le registre de la Direction Générale de l’Aviation Civile pour que les 2 A319 F-RBFA et F-RBFB n’y figurent plus ?

– 8. A qui appartiennent aujourd’hui les appareils F-RBFA et F-RBFB ?

– 9. Quelles logos, marques et immatriculations portent aujourd’hui les appareils ?

– 10. Où est l’Airbus A319 F-RBFB, cn 1556 ?

Réseau Voltaire
Notes :
[1] Registre d’immatriculation des aéronefs DGAC.
[2] « Nouvel avion présidentiel : Karim Wade serait au coeur des négociations », Politico, 15 novembre 2010.
[3] « Sénégal : Me Wade achète l’avion de Sarkozy pour 20,9 milliards de F Cfa », par Abdoul Aziz Seck et Bachir Fofan, Le Populaire du 13 novembre 2010, repris sur Afriscoop,
[4] « Premier vol de Sarkozy dans l’avion présidentiel », Le Parisien, 11 novembre 2010.
[5] « Airbus A319 -115ACJ 1556 6V- République du Sénégal at BOD 25feb11 with titles & tail logo, F-reg prior delivery, (1485 F-RBFA still all white) ex F-RBFB »
[6] « F-RBFB – French Air Force », flight24.com
[7] Transmis à M. Daniel Zappelli, Procureur général du Canton de Genève.

Voir l’article sur le site source mecanopolis.org

  • **AIR SARKO ONE.**
    « Vers un crash alimentaire.
    Le dispositif médiatique Français, une singularité dans le monde Occidental ».
    Suppression de 240 millions d’Aide au Logement pour financer les 280 millions de l’avion de SARKOZY ?

    (SOTT. NET il me semble) – 15 novembre 2010 – Auteur : Sabo
    En douce, le National Sarkozysme vient de supprimer 240 millions d’Aide au Logement.
    Alors que lorsqu’on faisait une Demande d’Aide au Logement (APL, ALS, ALF), on pouvait avoir l’Aide rétroactivement jusqu’à 3 mois, l’Aide au Logement ne sera donnée, dorénavant, que le mois suivant le dépôt de Dossier (sans qu’on sache ce qui se passera si le dossier est incomplet..) ?
    – voir Fin de la rétroactivité des Aides au Logement.

    Air Sarko One.
    Le gouvernement National Sarkozyste justifie ce changement par une économie de 240 millions d’ euros, au nom du rabotage des dépenses.
    Le peuple Français appréciera qu’une fois de plus les pauvres dans le besoin soient visés alors que le complexé de l’Élysée se paie sur les deniers publics un avion à 280 millions d’euros…
    (voir SARKOZY se paie un avion à 280 millions ! ).
    240 millions pris aux pauvres pour payer 280 millions un avion joujou pour riches avec four à pizza et machine à café choisie par Carla…. On se croirait dans Robin des Bois….

    Robin des Bois prenait aux Riches pour combler les pauvres et là….
    **(la machine à café à 25’000 euros) ! « c’est sûrement de l’OR ».
    **N’oubliez pas qu’il y a une baignoire LUXE dans l’avion, il l’ont montrée à la télé Allemande (le modèle en image, pas installé dans l’avion même).

    Et on n’a pas fini de voir des Aides supprimées pour financer l’envoi en l’Air du SARKOZY puisqu’il faudra trouver :
    49 millions par AN pour entretenir l’avion de SARKOZY !
    Tout ça, bien sûr, alors que les députés qui doivent « auditer » les budgets n’ont pas pu aller voir Air Sarko One (ou Air Beauf One) de près ! ! cf Intérieur avion SARKOZY.
    Related Posts :
    Quand des francs-maçons soutiennent l’Elysée.
    Citations sur le Nouvel Ordre Mondial.
    Attentat de Karachi : des parties civiles demandent l’audition de Nicolas Sarkozy.
    J’habite un pays. Quelques jours en sarkozie.
    Le Canard Enchaîné accuse Sarkozy d’espionner les journalistes curieux.
    Publié dans Articles, Banksters, Crise économique, Sarkozy
    2 réponses à to
    “Suppression de 240 millions d’Aide au logement pour financer les 280 millions de l’avion de Sarkozy ?”
    Bluezy : 17 novembre 2010 à 9 h 36 min
    Mais comment se fait-il que PERSONNE ne r

    Bluezy : 18 novembre 2010 à 23 h 38 min
    je suis de plus en plus surpris et m

  • On ce sont des sujets dont on a parlé ça, surtout pour les aides au logement, risque pas que je ne sorte pas de mes gonds en lisant cela!!!

  • Aloise

    Sarkozy plane entre avions de luxe et avions revendus avec la classe d’un trafiquant de mobylettes. Il devrait être impossible dans un pays parlementaire de faire passer des lois en douce or c’est devenu une spécialité du gouvernement de notre lamentable République bananière.

  • L’hiver dernier une femme de 42 ans SANS DOMICILE FIXE est morte de FROID (à 42 ans) à MARSEILLE.

    Le Soir.be (si je me rappelle) – Belgique – vendredi, 31/12/2010.
    Une cafetière à 25’000 euros pour SARKOZY dans son avion.
    Alors qu’il passe Noël et le Nouvel An loin de la France, au Brésil, une nouvelle dépense de Nicolas Sarkozy aux frais du Contribuable risque de faire du bruit.
    On savait déjà que dans sa quête de reconnaissance, Nicolas Sarkozy voulait un avion comme les grands, comme les Américains.
    Il s’est donc fait payer par le Ministère de la Défense, pour plus de 200 millions d’euros, un avion comme celui du Président des USA. Le Chef d’ Etat-Major de l’Armée de Terre a voulu, peut-être, être ironique quand il a dit lors de son audition par l’Assemblée Nationale qu’il ne demandait pas 100 millions supplémentaires car il connaissait la situation du Pays…
    alors même que les soldats Français en Afghanistan sont sous-équipés…
    Nicolas Sarkozy en a, donc, aussi profité pour demander :
    **2 Falcon 7X, les derniers nés des jets de Dassault**
    mais le problème était que de nouveaux modèles n’étaient pas disponibles avant longtemps.
    C’est donc un Bon Ami du Président de la République, Vincent Bolloré, qui a cédé sa place en liste d’attente du 7X pour que Nicolas Sarkozy puisse avoir son joujou.
    Les Militaires qui devaient signer la facture ont donc pu remplir l’ordre présidentiel avec quelques ajouts comme, par exemple, une
    **machine à café à 25’000 euros** !
    On ne sait pas si c’est Carla BRUNI qui a choisi la cafetière mais on espère que pour ce prix, Nicolas Sarkozy va pouvoir faire le Malin devant les autres Chefs d’Etats et que sa frénésie de dépenses du Budget Public sera un peu apaisée…
    maj : visiblement le Bal des sous publics continue ;

    malgré une Dette Publique énorme et une crise économique de grande ampleur, Nicolas SARKOZY continue de soigner sa personne :
    – Une DOUCHE à 245’572 euros construite pour un Sommet, à 500 m de l’Elysée, à l’usage personnel de Nicolas SARKOZY !
    Trop, c’est trop :
    Pour signer la Pétition pour le remboursement de la DOUCHE de Nicolas SARKOZY, cliquez sur l’icône.
    maj : En plus de la cafetière, il y aura dans l’avion de SARKOZY des meubles sur mesures et un four à pizza ! !
    (Lire : Un four à pizza pour l’avion de SARKOZY).
    ———————————————————-
    A la télé Allemande, ils avaient montré l’avion Présidentiel avec des traits dessinés : bleu, blanc, rouge, à l’arrière de haut en bas, et surtout une baignoire blanche (type arrondie) – caractéristiques : sur 10 à 15 cm de hauteur en rebords de circonférence du METAL JAUNE, INTERIEUR et EXTERIEUR de la baignoire.
    Ils avaient aussi parlé T.V. du FOUR A PIZZAS pour Madame Carla qui aime les pizzas (en Italienne). Un four à pizzas, ça passe !
    Une femme m’avait dit qu’à la radio, elle a entendu des « robinets en OR dans l’avion Présidentiel ».
    Ce serait effectivement approprié à la baignoire VUE TV aux rebords METAL (OR) JAUNE – « des robinets en OR » – un assortiment.
    http://www.observatoiredessubventions.com/2010/le-livre-noir-de-leurope-est-en-ligne/