Boire de l’eau ou skier, faudra-t-il bientôt choisir ?…

Gaspillage d’eau et d’électricité pour les loisirs..

Dans les Alpes et les Pyrénées, les premières stations de ski ouvrent leurs pistes. Face à la hausse des températures et à la baisse de l’enneigement, les stations croient avoir trouvé la parade, avec la généralisation des canons à neige. Problème : les quantités d’eau nécessaires pour produire la neige artificielle sont considérables, menaçant les réserves locales en eau potable. Ce qui n’empêche pas les régions alpines de consacrer des millions d’euros de subventions à ces équipements. Alors que les glaciers fondent et que l’eau se raréfie, l’enneigement artificiel est-il vraiment une priorité collective ? Enquête.

Si certains ont su tirer profit du changement climatique en montagne, ce sont bien eux : les canons à neige. Les conséquences de nos émissions de gaz à effet de serre se font chaque année un peu plus sentir sur le manteau blanc qui recouvre les massifs. Les chiffres sont toujours plus inquiétants : dans les Alpes, le réchauffement des températures, estimé entre 1,6°C et 2,2°C depuis 1950, s’est accéléré depuis la fin des années 80, entraînant la fonte des glaciers et la diminution de l’enneigement au sol – 25 jours de moins par an, en moyenne.

Dans les stations, personne ne vous dira le contraire : au fil des saisons, l’hiver offre de moins en moins de neige. « Depuis 1990, la raréfaction de la neige est flagrante : nous n’en avons quasiment plus à Noël. Et l’an passé, on a dû aller chercher de la neige ailleurs pour assurer la saison », raconte Gérard Burnet, premier adjoint à la mairie de Vallorcine, petit village à 1200 mètres d’altitude niché du côté de Chamonix. Même son de cloche sur le plateau du Vercors, où l’on constate « l’augmentation de la fréquence des hivers sans neige », selon François Nougier, conseiller municipal de Lans-en-Vercors.

51% des domaines menacés par le réchauffement

À terme, ce sont toutes les stations de sports d’hiver de moyenne montagne, en-dessous de 1500 mètres d’altitude, qui sont fortement menacées. En 2009, la Direction départementale de l’équipement et de l’agriculture de Savoie estimait même que, dans le cas d’une hausse de la température de 2°C, seuls 49% des domaines existants en Haute-Savoie seraient encore considérés comme « fiables », du strict point de vue de l’enneigement naturel. En attendant, de premières stations comme Val Drôme ou Drouzet-le-Mont ont déjà dû abandonné leur activité d’hiver, mettant la clé sous les pistes.

Dans leur course à l’or blanc, les stations de ski ont trouvé la parade : la « neige de culture » – préférée au terme de neige artificielle – que fabriquent les « enneigeurs » – les canons à neige – au bord des pistes. Apparues il y a moins de trente ans, ces infrastructures connaissent un développement très rapide : « Les premiers canons à neige sont arrivés après des hivers de très faible enneigement en 88, 89 et 92. Aujourd’hui, près de 7 000 hectares sur les 20 000 hectares de pistes dans les Alpes en sont équipés », rapporte Pierre Spandre, ingénieur de recherche à l’Irstea et au Centre d’études de la neige de Grenoble. Plus d’un tiers du domaine skiable alpin dépend donc de la neige artificielle. La quasi-totalité des stations possède au moins quelques canons à neige : « En 2014, sur 55 stations interrogées dans les Alpes, une seule n’était pas équipée », poursuit le chercheur.

Le canon à neige, alpha et oméga du développement des stations

…/…

Lire l’article complet

Enquête de Barnabé Binctin pour BastaMag

Commentaire de Agnès Maillard à propos de cet article

Sachant que 10 % de la population française pratique le ski (essentiellement dans les couches privilégiées de la population), la question d’assoiffer tous les autres pour leurs seuls loisirs ne devrait pas plus se poser que pour celle des 800 et quelques golfs qui, en France, servent les mêmes privilégiés tout en gaspillant l’équivalent de la consommation en eau de 12 500 ménages… chacun ! Tout comme le tout TGV qui concentre les moyens de la SNCF sur 12 % de la population (plus ou moins les mêmes que ceux qui vont au ski et jouent au golf !) au détriment de la mobilité de tous les autres.

Ce que racontent ces gaspillages, c’est moins une crise écologique que l’appropriation des moyens collectifs par une élite prédatrice qui n’a de cesse de creuser toujours plus les inégalités à son seul profit.

Par ailleurs, les canons à neige ne sont que la face émergée d’un problème local bien plus lourd à terme : le fait que de construire et entretenir ce type d’infrastructures pour les loisirs d’une toute petite minorité n’est rigoureusement pas rentable pour les communes montagnardes et compromet leur survie financière à très court terme. Les canons à neige ne sont qu’un énième surinvestissement dans une cavalerie contre la faillite qui ne pourra que se terminer dans le mur financier, avec des conséquences bien lourdes pour les populations locales, comme en témoigne la dernière décision de la commune d’Artouste dans les Pyrénées.

42 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    S’il n’y avait pas l’appât du gain, ce que je peux encore comprendre en moyenne montagne ou il n’y a plus ni travail ni possibilité d’en trouver hormis quelques travaux dans les champs l’été,

    s’il n’y avait pas des promoteurs pour tenter les maires des communes en leur faisant miroiter ce que leur rapporteraient les locations l’hiver, donc avoir de la neige et des logements

    s’il n’y avait pas des mordus de ski et sports de neige en tous genres, qui veulent trouver de quoi assouvir leur passion quel que soit le temps ou la saison,

    il n’y aurait pas tout ce gâchis d’eau et de terres qui permettaient aux anciens de vivre quand même en montagne, avec beaucoup de mal, certes, mais aussi de rester au pays.
    Les citadins, ivres de grand air, plus encore de sport où entre beaucoup de frime (!) mais incapables de se plier aux saisons, ignorant tout de la Nature, sont de grands prédateurs…

    • ROSSEL

      N’idéalisez pas les ruraux. Pour ce qui est dans l’appât du gain, ils ne sont pas les derniers. Leur prétendu soucis de l’écologie n’est qu’un mythe.

      • Balou

        Vivre proche des éléments remet l’homme à sa place. En ville ce n’est pas l’idéal. Mettre tous les ruraux dans le même sac du profit que se partagent seulement les gros « exploitants » de main d’oeuvre est un raccourci facile qui ne mène nulle part.

      • engel

        …La preuve même est dans l’article.

      • engel

        Mr Balou bonjour,

        Mettre tous les citadins dans le même sac du profit est un raccourci tout aussi facile.

        D’où l’intérêt de Mr Rossel de mettre en garde contre l’idéalisation d’une population.

        Sinon comment expliquer la destruction de nos campagne en 60 ans?
        C’est bien que les ruraux on fait eux aussi une course aux profits.
        En allant même jusqu’à abandonner à d’autres, l’héritage ancestral véritable fierté familiale.
        Perso, j’ai connu des vieux paysans il n’avaient que 15 hectares. Et pour rien au monde, ils ne les auraient vendus!
        … »Autres temps, autres mœurs ».

        D’un autre coté, comme disait Victor Hugo: « Le paysan n’aime pas sa terre, il aime ce qu’elle lui rapporte. »

      • engel

        Rossel,
        Où as-tu lu qu’elle idéalisait les ruraux?

    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

      Elle sait mieux que les autres ce qu’il faut pour eux, jusqu’à leur faire miroiter que devenir un ver de terre, c’est nettement mieux que la culture des Blancs. Ben non, la culture chrétienne est nettement supérieure à la culture bouddhiste que l’on ne supporte pas d’ailleurs.

      • engel

        Là Daniel tu me gonfles!
        Si tu es si sûr de ta foi, pourquoi vouloir à tout prix nous l’imposer?
        Je respecte tes croyances et ton église.
        Mais en bon chrétien que tu es.
        Tu devrais aussi respecter les erreurs des autres qui n’ont pas ta clairvoyance céleste.
        Et sur ce sujet là, leur foutre la paix, quand le thème et tout autre !
        Sinon, pourquoi?

      • donarmando

        La culture chrétienne n’est ni supérieure ou inférieure à la culture bouddhiste et il serait humble de reconnaître tout l’intérêt et les trésors que recèle l’approche bouddhique. La sagesse chrétienne aurait tout intérêt à s’en inspirer, comme l’inverse peut-être vrai, mais il semblerait bien que l’humilité ne fasse pas partie de votre personne. Souvent arrogant, croyant sans cesse que sa vision de Dieu est la seule et l’unique …

  • laspirateur

    L’appât du gain ça rend autiste!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • logic

    la seule eau gaspillée est celle qui est polluée…..là il ne s’agit que de neige artificielle (de l’eau), qui finira par fondre pour retourner au sol (meilleur filtre naturel) et ainsi permettre à la montagne de ne pas se dessécher et donc de ne pas subir d’érosion par les fortes pluies!
    C’est un faux problème!
    Avoir des toilettes a eau est beaucoup plus grave, idem pour l’utilisation de tous les produits de nettoyage chimique de synthèse!
    Ce sont avant tout les pratiques individuelles qui polluent le plus….

    • engel

      Tu as raison, sauf que tu es hors sujet(h.s).https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      L’objet de l’article n’est pas la pollution des eaux rejetées.
      – Mais la consommation énergétique(pompage, sur-pressage) induite par cette pratique.
      – Et la raréfaction de l’eau potable à destination des usagers.

      Il est évident que l’eau est un bas, qu’il faut la remonter(en hauthttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) et la pulvériser à forte pression, ce qui a un coût énorme.
      A quoi s’ajoute un problème d’adduction d’eau car les canalisations de distribution n’ont pas été calibrées à l’origine pour ce besoin…qui n’existait pas!
      D’où la baisse de pression généralisée dans le réseau et provoquant à partir d’une certaine altitude son absence totale https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      A ceci on peut aussi ajouter.
      Une pollution temporaire et intempestive de l’eau de tirage à destination des habitants*, lors des « grands lessivage de canalisations » par sur-adduction d’eau à fort débit.

      * Rappelez-vous, l’année dernière à la même saison, des inexpliqués pollutions du réseau d’eau en région montagneuse..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • logic

        tu as raison HS le logic pour le coup!

        par contre concernant la consommation énergétique, l’industrie des sport d’hivers est un tout petit joueur face a d’autres industrie! l’article semble plus être là pour stigmatiser les bobos, non ?

        Il y a des sujets plus urgent en terme de pollution…

        de toutes façon cette industrie finira d’elle même dans un proche avenir faute de températures en dessous de zéro et de surcoût de fonctionnement..

        par contre, le coup de la baisse de pression, compte tenu qu’il en faut plus pour alimenter les canons et que l’eau vient d’en bas, la pression du réseau est obligatoirement plus forte en bas ! parole de plombier

        pollution par sur-adduction, cela ne fait aucun doute ;)

        !

      • Jerome Le Floch

        Ah quand même…certains suivent…👍🙄

  • lansquenet

    1973 : 53 MILLIONS DE FRANÇAIS,
    FIN DU BABY BOOM, FÉCONDITÉ PASSE <2.05

    SANS IMMIGRATION ACTUELLEMENT 45 MILLIONS

    IMMOBILIER SERAIT x3 FOIS MOINS CHER

    pas de pb d'eau !!!!

    26M2 / SECONDE DE BÉTON Pour la surnatalité africaine importée

    http://wwww.latribune.fr/actualites/economie/france/20111221trib000672707/chaque-seconde-26m-de-terres-agricoles-disparaissent-en-france.html

  • GROS

    Si il n’y a plus d’eau, on boira du pastis.

    • Grand marabout Grand marabout

      Ingrédients : (pour 1 litre de pastis)

      – 1/2 litre d’alcool à 90° (dispo en pharmacie)
      – du sucre (30 gr / litre environ)
      – 1 cuillère à soupe de caramel liquide (optionel, mais conseillé)
      – 1/2 litre d’eau( pure, pas du robinet !)
      – 2 cuillères à café d’extrait d’anis (concentré de pastis, d’anis)
      – Ajouter des copeaux d’anis

      • engel

        Quel intérêt vu le prix de l’alcool en pharmacie ?

      • Grand marabout Grand marabout

        engel,bien sur c’est plus onéreux de faire soi meme
        comme tout ce qu’on fait au détriment du système
        il y a 10 ans env,un ami vers Carnoux en provence en faisait
        le gout est bien différent et tu sais ce qu’il y a dedans
        c’est comme faire son potager,etc,faire ses confitures ou autres..
        faire sa propre lessive, afin d’enrichir le moins possible le système
        maintenant avec le prix de l’alcool,je ne sais pas si c’est toujours
        valable,je ne suis pas friand d’alcool en général

      • logic

        on trouve tous les ingrédients en andorre pour 3 francs six sous, reste plus qu’a y rajouter qqs plantes de garigues

      • engel

        …Pas d’intérêt commercial pour le producteur par rapport au produit de base.
        Le Ricard est une des rares boissons,(comme la bière) a n’être pas trafiqué.

        -Prix de l’alcool éthylique necessaire: 15 euros le 1/2 litre.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
        https://www.pharmaservices.fr/armoire-a-pharmacie/Alcool-ethylique-90-volume-DA

      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

        Le Ricard comme pastis ? Vous m’auriez dit du « Henri Bardouin », on aurait pu acquiescer, surtout en perroquet.

      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

        Si vous êtes sages et qu’une personne intelligente et gentille avec moi me le demande, je vous donnerai la recette d’un Punch merveilleux (venant de La Réunion) pour les fêtes, et qui vous vaudra la sympathie de tous vos convives. Les femmes notamment demanderont à revenir le lendemain et le surlendemain s’il en reste.

      • donarmando

        Rooo Esprit de luxure déguisé sort du corps de Daniel PIGNARD ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • engel

        Ah les goulues!!!
        Le moine Pinard détient l’élixir de longue vit* que les femmes adorent.

        Oh mon moine préféré! Donne moi la recette qui fera revenir toutes ces créatures égarées, afin que je puisse les guider vers l’alléluia céleste.

        *)Non il n’y a pas de faute d’orthographehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        « Si vous êtes sages et qu’une personne intelligente et gentille avec moi me le demande » … c’est claire que ça respire la générosité en l’envie de partage spontanné …
        et en décryptant ça veux dire pas pauvres être blanc chrétiens de souche ne pas pécher …. ça élimine pas mal de monde déjà … Quant au « gentille avec moi » je veux même pas savoir ce que cela sous entends vu tous ce qui se dit sur les gens d’églises et comme d’après la loi de machin l’a vu faire donc c’est vérité et c’est que ça doit pas être faux bha je serai vous je me méfierai

  • ROSSEL

    En plus de l’horreur visuelle constituée par les stations de ski, il faut citer les pollutions engendrées par des milliers de véhicules qui viennent pourrir l’éco-système fragile montagnard. Les pseudos écolos qui passent leurs vacances aux sports d’hiver et partent en villégiature l’été en utilisant les vols long-courriers sont de parfaits hypocrites. L »Enfer,c’est les autres. »

    • engel

      Salut Rossel,
      Dans ce monde, ne mésestime pas la connerie.

      « sont de parfaits hypocrites »,… ou, et « de parfaits cons ».
      …Parce que certains charlots(en principe donneurs de leçons) n’ont même pas conscience de leurs propres antinomies.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Est-ce un punch-coco Daniel ? la Réunion je connais bien la famille est originaire de là-bas.

  • Ici il y a d la neige pas loin et pas de canons a neige.
    mais les Hautes Pyrénées ne sont pas assez « classe » pour les bourrins. Tant mieux pour nous.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    La neige est prévue assez basse sur le Var dans la nuit de vendredi à samedi, on verra, pour l’instant le vent est glacial, il a passé sur les Alpes enneigées avant d’arriver.

Laisser un commentaire