64% des Français satisfaits d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe…

Qu’ils en profitent bien, il n’y a encore aucune réforme, ni serrage de ceinture. Ils nous réservent cela pour la rentrée et les « très satisfaits » d’aujourd’hui, vont tomber de haut… S’agit-il de vraies girouettes ou des moulins à vents, tant les changements d’opinion sont variables ? Où sont-ce les chiffres qui sont « commandés » pour aller dans le sens du VRP élyséen ?

Edouard Philippe et Emmanuel macron, le 1er février 2016, à Saint-Nazaire. — LOIC VENANCE / AFP

Sept semaines après la présidentielle, Emmanuel Macron surfe sur l’état de grâce. Soixante-quatre pour cent des Français sont satisfaits du nouveau chef de l’Etat (+2 % par rapport à mai 2017) et d’Edouard Philippe (+9 %), selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

Pour le président Macron, 54 % des sondés se disent « Plutôt satisfaits (50 % en mai) et 10 % sont « très satisfaits » (12 % en mai). Chez les 35 % de mécontents, 23 % se disent « plutôt mécontents » (+3 %) et 12 % sont « très mécontents » (+1 %). Un pour cent des sondés ne se prononcent pas contre 7 % le mois dernier.

Pour le chef du gouvernement Edouard Philippe, 59 % des sondés se montrent « plutôt satisfaits » (50 % un mois plus tôt) et 5 % se disent « très satisfaits » (=). Chez les mécontents, 24 % se disent « plutôt mécontents (+6 %) et 8 % « très mécontents » (+2 %). 4 % des personnes interrogées ne se prononcent pas alors qu’ils étaient 21 % en mai.

Cette enquête a été réalisée par l’Ifop auprès d’un échantillon de 1.883 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas du 14 au 24 juin 2017 par questionnaire auto-administré en ligne et par téléphone.

Source 20Minutes

Voir:

PS: Le Conseil national décide que ses élus feront partie de l’opposition à la majorité présidentielle  les votants ont refusé d’accorder leur confiance au gouvernement d’Edouard Philippe…

%%%%%%

Législatives: Richard Ferrand élu président du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, Candidat unique, soutenu par Macron. Seul candidat, Richard Ferrand, ex-socialiste rallié de la première heure à Emmanuel Macron et devenu la cheville ouvrière d’En Marche, a été élu à main levée, moins deux abstentions, a précisé l’une de ces sources.

L’ex-ministre de la Cohésion des territoires, mis en cause dans une affaire immobilière, a quitté le gouvernement sur demande du président de la République pour briguer ce poste stratégique de pilotage d’un groupe de 308 membres.

16 commentaires

  • Chèvre intello

    Il n’a encore rien glandé, et les gens sont déjà satisfaits ?!

    • Voltigeur Voltigeur

      À défaut de néo-conservatisme, il y a d’autres formes d’importations très mal vues en ce moment, il risque de se prendre un râteau, le VRP formaté par la finance.

  • Faites quelques recherches sur le fils de Brigitte…

  • pour l’instant à part les unes de Paris Match leur action visible est inexistante, mais ça va venir dur et fort .

  • JBL1960 JBL1960

    En fait c’est 64% des moins de 15% qui ont voté MacDeRoth et pour sa République EnMarche (Kadima) donc c’est peanuts…

    Je sais plus si c’est ADD ou Kromozom qui avait remis la vidéo de Dieudo « Les français nous ont envoyés un signal très fort » qui démonte les sondages notamment l’IFOP ► https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=Vpqcx48fPV8

  • Pour un tel résultat, c’est sûr que les sondeurs sont allé chercher parmi les 16% de votants pro-macron ! Comme cela, on ne peut pas dire que c’est faux, c’est juste… incomplet !
    Bande de crapules !

  • BA

    Les Etats-Unis achètent des hommes politiques français !

    Les Etats-Unis paient des hommes politiques français pour faire la promotion de la construction européenne !

    D’octobre 2013 à janvier 2016, la ministre des Armées Sylvie Goulard était payée 10 000 dollars par mois par un organisme américain chargé de faire la promotion de la construction européenne !

    Lisez cet article ahurissant :

    Sylvie Goulard a été rémunérée pendant deux ans par un think tank américain.

    Sibyllin, Le Canard enchaîné évoquait cette semaine des « ménages » quand elle était eurodéputée. Sur sa déclaration d’intérêts au Parlement de Strasbourg, Sylvie Goulard mentionne d’elle-même un poste de « conseiller spécial » auprès de l’ « Institut Berggruen » pour des revenus « supérieurs à 10.000 euros mensuels ».

    Selon nos sources, via sa propre société de conseil, elle a été rémunérée par cet institut d’octobre 2013 à janvier 2016. « Tout était déclaré et ces sommes étaient brutes », insiste un proche de l’ancienne ministre.

    Créé et financé par Nicolas Berggruen, fils du richissime marchand d’art Heinz Berggruen, l’institut Berggruen, dont le siège est en Californie, est une organisation à but non lucratif chargée de « réfléchir aux systèmes de gouvernance ». Sylvie Goulard, qui se destinait au Quai d’Orsay, a-t-elle été bien inspirée d’être appointée par cet organisme pendant plus de deux ans, pour près de 300.000 dollars ? « Le Berggruen fait la promotion de l’Union européenne et contribue au débat d’idées », jure-t-elle, parlant « d’un non-sujet »… à plus de 10.000 dollars par mois.

    http://www.lejdd.fr/politique/mais-pourquoi-sylvie-goulard-a-t-elle-quitte-le-gouvernement-3371234

  • Rectification : 64% des sondés sur un panel d’une poignée de gusses avec questions orientées et résultats interprétés en conséquence derrière. DU VENT !
    D’ailleurs les élections parlent bien plus que ce sondage acheté bidon.
    16% des voix seulement aux législatives. Donc faire croire que 64% des Français soutiennent ces deux idiots c’est nous prendre pour des cons.
    Mais bon les sondages …