Éloge du canard Coureur Indien, Prince de la permaculture !…

Un anti-limaces non toxique, recommandé par les amoureux du jardinage en permaculture. Merci à Sylvain Rochex

Diogène et Léda.

Le Canard Coureur Indien est réellement efficace pour éradiquer les limaces et a tellement beaucoup d’autres qualités !! Animal copain !

Pour le problème de la limace au jardin, on évoque souvent dans les réseaux de permaculture : le canard Coureur Indien.

Et c’est vraiment à se demander pourquoi des millions de jardiniers continuent de hurler concernant les limaces ou de mettre des produits toxiques (qui tuent d’ailleurs des animaux susceptibles de seconder le canard), puisque la solution du Coureur Indien est totale et absolument merveilleuse.

Beaucoup d’idées en permaculture sont décriées en disant qu’il s’agit de trucs qui ne marchent que sur le papier mais que dans la réalité les choses sont beaucoup plus dures. Eh bien il faut constater que le Coureur Indien ne rentrent pas dans cette catégorie : ça marche du feu de Dieu, ce canard est un véritable glouton de limaces et n’a que des qualités ! Là où il devient un vrai prince de la permaculture, c’est quand on fait la somme de toutes ses qualités en plus de celle de chasseur (éradicateur) de limaces.

La femelle est une excellente pondeuse qui pond aussi bien que les meilleures poules pondeuses. L’œuf de canne peut largement être considéré comme meilleur au goût que l’œuf de poule, plus ferme, plus gros, plus goûteux c’est clair. Le canard respecte les plantes puisqu’il cherche avant tout les limaces et pour cela il a une technique très douce avec son bec (les poules font plus de dégâts au jardin quand elles sont en liberté en grattant la terre avec leurs pattes crochues — celles du canard sont évidemment mignonnement palmées —). C’est assez fou de voir les canards chercher les limaces avec frénésie pendant des heures et en dévorer plein sous nos yeux.

Autre qualité du canard, l’individu mâle n’est pas bruyant contrairement au coq. La femelle et le mâle, qui n’émettent pas tout à fait le même son, font effectivement des sons trop drôles et très doux de type coin-coin totalement peace and love.

Autre qualité : certains animaux possèdent étrangement des attitudes que l’on peut qualifier de clownesques (sûrement en passant par des réflexes anthropomorphiques) ; eh bien c’est le cas pour ce canard, vous pouvez passer des heures à les observer et à vous marrer. Sa façon de déambuler, son petit sourire en coin (coin), vous séduiront, vous rendront le sourire si vous l’avez perdu, c’est sûr. Ce canard, comme tous les canards, aiment l’eau et jouer avec l’eau, ce qui offre encore d’autres occasions de rire avec eux.

Autre qualité — pour les carnivores uniquement celle-ci — le canard pourra vous offrir une viande excellente et abondante.
Enfin, les déjections du canard, pourront éventuellement servir comme supers amendements ciblés ou dispersés. J’ajouterais, comme hypothèse, que le canard, en liberté plus ou moins surveillée sur un terrain pendant quelques heures serait, je pense, moins vulnérable vis-à-vis des prédateurs puisqu’il sait beaucoup mieux s’envoler et voler que la poule.

Alors si on pouvait arrêter une bonne fois pour toutes tous les sempiternels discours hystériques sur le problème des limaces. Ce problème n’existe pas : car il vous suffit d’avoir des mignons copains canards (et qui vous nourrissent en prime, rien que ça !) et puis c’est tout.
Cet animal mérite la plus large des publicités !! Parlons canard, ne parlons pas Macron.

La grande question aussi, c’est donc pourquoi tout le monde a des poules et pas des canards ? Pourquoi le Coureur Indien est si rare alors qu’il a donc beaucoup plus de qualité que la poule (comme animal de cette catégorie) ?

Vive les canards !

Sylvain Rochex pour Déscolarisation

30 commentaires

  • Zeitgeist Zeitgeist

    « La grande question aussi, c’est donc pourquoi tout le monde a des poules et pas des canards ?  »

    Ma petite réponse serait: « Parce que les canards peuvent s’échapper et qu’ils ne te font pas d’oeufs tous les jours…. »

    Pas mal la réponse… non ?

    ;-)
    Mais c’est clur qu’ils sont + minions….

    Bises à tous et bonne journée !

  • domi

    Son régime alimentaire s’arrête aux limaces?

    • Non pas du tout. J’ai eu des coureurs indiens. Ils sont très peureux mais très attachants. Il mange de tout, salades, grains, fruits. Chez moi, mes coureurs étaient toujours collés aux poules, à les suivre partout, surtout dans le compost. On dit qu’il ne leur faut que très peu d’eau(piscine pour enfant), c’est faux, ils peuvent vivre avec peu d’eau mais sont bien plus heureux avec un vrai bassin aquatique même petit.
      Les mettre en hiver dans le potager avec les poules afin de le nettoyer. Ne pas les mettre dans le potager durant la saison car ils aiment manger ce qui pousse, enfin ceux qui vivaient avec moi étaient comme ça!
      Les coureurs indiens salissent beaucoup contrairement aux poules et sont bruyants. Quoiqu’il en soit ce sont des bêtes d’une gentillesse à toute épreuve, c’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont si craintives car la gentillesse est une faiblesse dans ce monde.
      Les femelles pondent des œufs très bons pour la pâtisserie.

  • Kiline Kiline

    Bonjour!

    Non les canards coureurs ne s’arrêtent pas qu’aux limaces…..tout y passe ou presque!

    J’ai eu un couple de coureur ( hélas le renard en a fait son festin) que je laissais en liberté , ils allaient et venaient dans le potager et ces petites bêtes aiment beaucoup les légumes du jardin contrairement à ce qu’on peut entendre, le canard indien fait quand même quelques dégâts. Ils aiment beaucoup le blé , d’ailleurs le matin, ils m’attendaient devant la porte pour réclamer.
    Je confirme qu’il ne se passait pas une journée où ils ne me faisaient pas rire.

    Ils sont très attachant malgré qu’ils soient très farouches.
    Ces canards ne sont pas fait pour être enfermés le soir, ils sont très actifs puisque c’est à ce moment là que les limaces sortent.
    Il faut donc prévoir de les protéger en parquant le jardin ( ce que nous allons faire pour nos prochains compagnons) .

    • Si tu as un point d’eau, il se protègent en allant dans l’eau dès que le renard arrive. Attention si une femelle couve, il faut la mettre dans un endroit clôturé car elle n’aura pas le réflexe d’aller dans l’eau et se fera attraper.
      Ma fille de 8ans avait découvert qu’ils adoraient le blé dans de l’eau, après je ne sais pas si c’est très bon pour euxhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Kiline Kiline

        Bonjour Laurence,https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Il y a beaucoup de point d’eau chez moi mais hélas, ce ne sont que de tout petits ruisseaux, pas assez pour se protéger des renards.

        Je pense que le blé n’est pas néfaste pour eux mais bon….ils peuvent bien entendu s’en passer, la nature regorge de nourriture et leur suffit.

      • Attention au blé dur pour les canetons.

        Cela leur perfore l’estomac et ils meurent.

        Investissez dans les aliments pour canetons si vous voulez limiter la casse.

        Les canetons sont plus fragiles que les poussins.

        C’est pour cela que les canes sont aussi prolifiques.

        Autrement, le coureur indien ne se nourrit pas que de limaces.

        Dans un potager, il fera également son bonheur des jeunes pousses (salades, radis, etc…)

        Autrement, si vous voulez remplacer votre tondeuse, prenez des oies.

  • petitscarabee

    Les cons,les connes ça osent tout et justement grâce à ça que l’ont peut les reconnaître
    Donc vous exploitez deux fois cet animal. La première fois pour vous débarrasser des limaces . Sur quelle base vous appuyez vous pour décider que ceci est nuisible ou pas ? Z’êtes qui vous, pour décider que ceci peut vivre ou pas ? Avec cette façon d’agir vous ne vallez pas mieux que les gens des sectes monothéistes ou de tout autre forme de dictature politique,ce qui revient au même . Et vous exploitez une deuxième fois en tuant daffy pour le manger .
    Et comme la malhonnêteté intellectuel ne vous étouffe pas,vous dîtes que vous êtes sérieux. Bravo ! Vous allez avoir recours à toutes sortes de phrases à la con du style,c’est la nature et bla bla bla. Bécile!

    • On ne décide rien. En venant au monde on est, de fait, devenu obligé de faire du mal à autrui pour survivre.
      Il y a des lois naturelles, tu peux ne pas être d’accord mais ce ne sont que des lois universelles dont nous ne pouvons nous défaire. Je me suis déjà posée la réflexion qu’ à chaque fois que je marche dans un champs, je tue un bon nombre d’êtres vivants, mais que si je reste immobile, je meurs. La nature est ainsi faite que tu ne peux survivre qu’en tuant l’autre. Par contre, il faut respecter cette loi en tuant de manière mesurée et que pour subvenir à notre essentialité mais aucun de nous ne le fait, même pas toi. Le monde sera meilleur, le jour où les animaux seront respectés, le jour où les chevaux, vaches, etc pourront vivre librement en troupeaux, les chiens et les chats ne seront plus notre propriété mais libre de partir ou de rester. Tous mes animaux ont toujours été libres, et je t’assure que mes voisins m’ont détesté pour ça! Beaucoup sont morts car la liberté à un prix surtout dans notre société inadaptée à la vie sauvage, mais d’autres sont toujours très heureux et libres!

    • Ben voui, P’ti scarabée (ou P’ti con ?)

      J’exploite la Nature.

      Je sème des graines et je les mange.

      J’élève des poules des oies et des canards, et je les mange.

      Je plante des arbres et des fruitiers, et j’en abats d’autres pour me chauffer, et je mange leurs fruits.

      Et je t’emmerde…

      Je préfère ma vie à la tienne.

      Car toi, de quoi te nourris-tu ?

      Où achètes-tu ta bouffe ?

      Me fais bien marrer le P’ti donneur de leçons… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • « P’ti donneur de leçons » ou simplement P’ti sensible qui souffre de voir la nature détruite.
        Il ne faut pas toujours voir le négatif chez l’autre mais essayer de le comprendre. Toi qui parle de constituante, tu devrais le savoir. Comment peut-on espérer s’entendre si dès que quelqu’un dit un truc qui nous dérange, on lui rentre dedans. C’est mal barré pour vivre sans maîtrehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Le conflit commence quand tu l’attises, je ne dis pas qu’il faut se laisser marcher sur les pieds, juste essayer de comprendre avant de montrer ses muscles. Mais bon, c’est pas un truc de mec, ça…

      • @ Laurence https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        Je suis le Garou du Blog, et j’assume mes décharges de testostérones et d’agressivité. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        C’est ce qui fait mon charme selon certaines… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        Ce qu’écrit P’ti Scarabée me fais réagir par son outrecuidance de jeune fat et sot.

        Cela existe, et il s’agit de les éduquer, quitte à utiliser le coup de pied au cul…

        Il est midi, et quel est le contenu de votre assiette ?

        Boarff !!! Je suis de mauvais poil, car il est mouillé, et que je suis bloqué pour bosser sur mes chantiers.

        Bisous Laulau https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • dereco

        Fenrir a oublié d’ajouter qu’il mange les malheureuses limaces, comme les escargots !!

      • @ Dereco https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Les limaces, j’ai déjà essayé en opération survie, et même cuite, c’est immangeable.

        Pour les escargots, c’est un régal, et une juste compensation. Ils me bouffent assez de jeunes salades…

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Pour le fun, je vais te donner le contenu de mon assiette : des galettes de sarrasin avec du fromage de chèvre du producteur voisin et une salade de carottes avec des carottes qui viennent aussi d’un producteur voisin. Je tire deux réflexions, un, je n’ai rien produit moi-même et deux, c’est déjà pas mal de ne manger que çahttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Belle journée Fenrirhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • logic

      Mince! un intégriste limite terroriste! faudrait le dénoncer a MACRON, il a dit que combattre le terrorisme était une priorité :D

    • samedi soir

      « petit scarabée, lorsque tu auras saisis la pierre qui se trouve dans paume de ma main, tu pourras la lancer dans la tronche de qui tu veux… »
      Signé le moutong…

  • senzu

    Hello à tous,

    Je suis Sylvain qui a écrit cet éloge du coureur Indien. Y’a une qualité que j’ai oubliée qui est apparue dans les commentaires (mais à l’envers !!) : le canard est beaucoup plus propre que la poule ! Et donc pourquoi dire l’inverse ci-dessus ?
    J’ai commencé par avoir les deux canards tout seul puis, longtemps après des poules, et la basse-cour est passée, en 3 jours, de nickel à « sale » comme sont tous les poulaillers. De cette expérience, j’estime que le canard est beaucoup plus propre. D’ailleurs, on se le disait avant l’arrivée des poules que ça restait particulièrement propre.

    Ensuite, quelqu’un a dit qu’ils sont bruyants. Il faut qu’on m’explique ! … Et ce qui est important il me semble c’est le comparatif avec le COQ ! Un coq s’entend à 2 km à la ronde, un canard 50 mètres même pas ! Beaucoup de gens ne prennent pas de poule et de coq pour cette raison, donc c’est important de les informer là-dessus.

    Concernant les dégâts causés aux plantes, je redis que je n’en vois pas. La situation que nous avons choisie est d’avoir un poulaillier-canardaillier et de les lâcher quand on le décide, mais parfois pendant plusieurs heures. Dans ce fonctionnement et ces laps de temps, j’ai observé les canards privilégier à fond la chasse aux limaces, je le jure. Je vois bien les poules donner des coups de bec pour manger quelques verdures, mais pas les canards, qui passent leur bec délicatement sous les feuilles ou les herbes à la recherche de limaces !

    Quant au vegan (végétalien) venu faire la leçon, qu’il nous explique comment il assure son autonomie ou au moins son autonomie alimentaire totale. Car la plupart des vegans (végétalien) de ce type vivent souvent en ville et font leur courses en magasin bio (vegan sans gluten etc.) et puis c’est tout. Je n’ai pas encore rencontré de vegan extrême comme ça qui soit authentique et qui mange véritablement et intégralement à partir de cueillette sauvage ou de permaculture végétalienne assurant la totalité des besoins alimentaires.
    C’est tellement facile de jouer les supers héros défenseurs des gentils canards et des gentilles petites limaces que tous les autres torturent car ils sont méchants.
    Et franchement, on vous écoute totalement, c’est à vous de nous enseigner l’autonomie et je suis sérieusement preneur ! Car vegan (végétalien) et autonome, c’est le top, mais je ne sais pas (encore) faire.

    Il me semble que l’objectif d’autonomie est largement premier par rapport à celui du végétarisme ou du véganisme. Quand je vivrai dans une abondance végétale et fruitière totales, j’envisagerai alors le véganisme.
    D’abord l’autonomie, ensuite, le recherche du véganisme, une fois que la diversité végétale et fruitière est là. (N.B : exemple , mes asiminiers mesurent pour l’instant 50 cm, comme bon nombre d’autres arbres)

    Ce qui m’attriste chez les végétaliens, c’est qu’ils me font penser à des homosexuels qui t’en voudraient de ne pas être homosexuel, alors que tu n’es pas du tout homophobe, mais au contraire amis des gays. Je suis sympathisants des végétaliens et végétariens, je leur donne raison sur beaucoup de points, mais on ne peut être amis à cause d’eux car tant que je ne serai pas 100% comme eux, ils me rejetteront, et ça, c’est triste.
    Qu’ils soient les ennemis des carnivores qui s’en foutent royal, ça peut se comprendre ! Mais les végans sont ennemis avec la moindre personne qui avale la moindre bouchée de produit animaux ou qui écrase une fourmi en dépit de tout le bien que cette personne peut dire sur le véganisme et la recherche dans ce sens qui est la sienne. Les végans ne sont amis qu’avec les gens totalement identiques à eux, et les autres sont des cons, c’est le signe premier de l’intolérance par excellence.

    • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Nombres de Végans sombrent dans l’intégrisme, hélas… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      Je partage ma vie avec Ma Douce, qui est végétarienne, sans aucune difficulté.

      Simple question de respect.

      Et cela me laisse toute la viande… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Bonjour Sylvain,
      eh bien, je devais avoir des coureurs atypiques car dès qu’il pleuvait, c’était l’enfer dans la basse cour, tellement tout était sale. Au potager, ils ne sont pas aussi destructeur que des poules mais ils s’en donnent à cœur joie sur les jeunes plants où ce qu’ils aiment comme les fraises.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Je pense, qu’il ne faut pas généraliser. Tout comme nous, chacun a son caractère, avec quelques grandes lignes identiques.
      Au sujet du bruit, oui, ils font beaucoup moins de bruit qu’un coq mais plus que des poules. Enfin, c’est mon expérience et mon ressenti, je ne peux rien dire d’autre que ce que j’ai vécu. De toute façon pour qui en a la possibilité, partager son quotidien avec des coureurs est une belle expérience que chacun vivra à sa manière. Mais j’insiste quoiqu’on en dise, ils ont besoin d’eau et pas qu’un peu afin d’être vraiment épanouis!

      • Kiline Kiline

        Mes canards se sont délectés de choux et blettes , ils n’ont laissé que le tronc , de certaines fleurs comme le pourpier d’ornement, les salades, les fraises, le persil , les radis même ceux qui étaient en graine, les feuilles de betteraves et j’en passe et je peux assurer que ce n’est pas ce qui manque comme espace chez nous, vu que nous sommes en pleine campagne isolée et qu’ils étaient en totale liberté.

        Ils n’étaient pas avec les poules car ils souillaient leurs eaux et le mâle cochait aussi les poules https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Ce fut une première expérience avec eux , ce qui fait que quand j’en aurais d’autre, je ferais en sorte de limiter en temps l’accès au potager. Laisser un de mes chiens la nuit à proximité des canards afin d’éviter que le renard me les prennent. J’ai un Saint Bernard qui est redoutable quand il en voit un! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • logic

      Le véganisme, un bel exemple du fonctionnement humain!
      Quand une façon de faire n’est pas « bien » on essaye l’extrème inverse!

      l’humain fonctionnement par réactions émotionnelles plutôt que par raisonnement nuancé!

      L’équilibre est dans les nuances la diversité et la biodiversité! ;)

      En plus, ces courants extrèmistes produisent toujours l’effet inverse tellement ils nous font chier!

  • tartenpion

    Bonjour,
    je vais vous exposer mon expérience, au niveau propreté, les coureurs indiens et autres canards font des fientes plutôt liquide par rapport aux poules, donc l’hiver lorsque tous les animaux sont dans leur espace respectif, le poulailler et plus sec et donc semble plus propre que l’espace des canards(qui en plus des fientes, joues avec la gamelle d’eau et en mettent partout.)
    Par contre, si c’est un enclos extérieur, celui des canards et plus propre car ils ne grattent pas la terre et n’abiment pas le gazon, par contre les poules ont vite fait de transformer le sol en champs de bataille si l’enclos est trop petit.
    Ma solution pour lutter contre les limaces, c’est d’ouvrir le parc des canards pour les laisser divaguer dans le gazon pendant environ 1 heure les jours de pluie, en les empêchant d’aller dans le potager par un petit filet.

  • tartenpion

    PS
    Pour le « bisounour » qui pense que nous massacrons les limaces, elles sont très bien dans les champs et les bosquets mais malvenue dans le jardin.
    Essais de faire du jardinage et des fruitiers pour te rapprocher de l’autarcie sans faire de mal aux « prédateurs » et tu verras vite qu’il faut aller au magasin pour acheter à manger.
    C’est la dure loi de la nature  » Manger ou être mangé »

  • samedi soir

    j’ai trouvé la solution: j’ai taxidermiser tout mon entourage, le plus difficile fut ma femme…(elle voulait pas)
    Bon je sors…

  • Ayus-Ved

    Il y a quand même une bande d’illuminés, qui parce qu’ils ne tuent pas des êtres vivant pour vivre, se croient permis de donner des leçons.

    La sale besogne je la confie à des exécutants et je suis le commanditaire par personnes interposées que je paie pour laver plus blanc que blanc .
    Et comme ça je n’ai pas du sang sur les mains. Ce n’est pas bien d’avoir du sang sur les mains.

    D’ailleurs même le poisson, ils ne connaissent pas, car il a des arrêtes le poisson … hein, ben si!