BARNUM 2017 : On ne vote plus !…

Voter ou ne pas voter ? Bien des raisons vous incitent à donner votre avis, pour que ça change, parce qu’il y en a marre. Vous avez toutes les raisons de vous impliquer,  il suffit de regarder les casseroles innombrables que ces nantis se trimballent et, qui ne se rappellent à votre bon souvenir, que parce qu’ils ont besoin de légitimité. Si vous devez faire un choix, faites le bon en toute conscience.

Img/jean Pierre PETIT

Communiqué de OCF@KOMINFORM.ORG du 4 mars 2017

Le choix du « meilleur » serviteur.

Avril 2017, les français sont appelés à élire un président. Cette nouvelle élection revêt, cette année, un caractère exceptionnel. Depuis des dizaines d’années, tout ronronnait. Gauche – droite –  l’alternance était bien réglée. A tour de rôle la bourgeoisie choisissait son employé. Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande.

Nous disons bien « la bourgeoisie choisissait ». En effet depuis 1789, et l’instauration chaotique de la forme républicaine de l’État, seuls les possédants (soit de la terre, soit des usines, soit de la banque) ont décidé qui devait représenter leurs intérêts à la tête de cette machine à réprimer et tromper qu’est l’État.

Au début cela était évident pour tous. Le suffrage n’était pas universel (la bourgeoisie est prudente et n’accorde des « droits » qu’en fonction de circonstances précises) et le résultat des élections apparaissait pour ce qu’il était : une mascarade de démocratie. Puis vint le « suffrage universel » (1944).

La bourgeoisie (Bouygues, Bolloré, Dassault, Pinault …) maitrisant tous les médias de masses : journaux, télévision, radios… n’avait plus de problème pour « fabriquer l’opinion ». Et sa grande force fut de convaincre idéologiquement la grande masse de la population que : voter était l’essence même de la démocratie. Cette mortelle illusion reçut le concours et l’approbation des partis de « gauche ». Socialistes et communistes participèrent au « jeu », y gagnant, pour un temps, quelques postes et fonctions.

Aujourd’hui encore on entend ces mots « des gens sont morts pour le droit de vote », mais que l’on cherche dans l’histoire QUI est mort pour jeter un bulletin dans une urne … Des gens sont morts pour la liberté, contre l’esclavagisme, pour le droit de grève, pour des conquêtes et des idéaux bien précis. Pas pour que leurs maîtres leur donnent de temps à autre le « droit » de choisir des employés au service des banques ou des industriels.

Mais revenons à 2017. La bourgeoisie française (impérialiste : c’est à dire qui ne se limite à exploiter des gens sur le sol national) a mis du temps à choisir son représentant. Il y avait beaucoup de prétendants, mais ne devient pas « employé en chef » (Président) qui veut. Il faut que la bourgeoisie, ces gens qu’on ne voit que très peu et que les anglo-saxons appellent le « deep state » (l’État profond), DÉSIGNE son candidat.

La bourgeoisie ne doit pas agir à l’aveuglette et en tout cas elle doit fixer son choix – EN FONCTION DU CONTEXTE – sur celui et ou celle qui semble le (la) plus apte à serrer la vis en évitant la révolte.

La particularité des élections 2017.

Depuis les années Pompidou, (qui correspondent à la période ou Nixon, Président des U$A a désindexé le cours du dollar papier par rapport à celui de l’or physique) jamais la crise du capitalisme n’avait atteint cette ampleur. Ce qu’on appelle mondialisation  – qui n’est que le verbiage petit-bourgeois qui permet d’éviter de nommer l’impérialisme tel qu’il fut analysé et défini par Lénine – a fait exploser les états-nations, et modifié considérablement la répartition du capital dans le monde entier. Les usines délocalisées de l’Europe vers l’Asie, ce qui signifia, plus concrètement, des millions de chômeurs ici et des millions de nouveaux prolétaires pauvres arrachés à la paysannerie, là-bas ; cette «mondialisation» donc impose de nouvelles règles du jeu entre les prolétaires producteurs et la classe bourgeoise.

Détruire des emplois ici (créer des chômeurs) et fabriquer des pauvres là-bas pose un problème. Sur le court terme la bourgeoisie fait du bénéfice, mais aussi et surtout à moyen et long terme : qui va acheter et avec quel argent cette masse de produits destinés à être … vendus ?    (voir K. Marx : Baisse tendancielle du taux de profit)*.

Depuis plusieurs années nous en sommes à ce point. Jusqu’à présent la bourgeoisie avait laissé une certaine latitude à ses employés de premier rang (Présidents). Il faut dire qu’ils firent parfaitement leur « travail ». Sarkozy puis Hollande, avec la complicité des syndicats et des partis de « gauche » ont réussi en quelques années à faire passer un ensemble de lois qui ont détruit ce qui avait fondé les rapports entre classes dans la période dite des « trente glorieuses ». Retraites, sécurité sociale, salaires, droit du travail (Lois sur l’ANI, El Khomri), lois liberticides sur la liberté d’expression, état d’urgence …..

Mais, rien n’y fait, la crise ne fait que s’aggraver. Alors que faire ? La politique de la classe bourgeoise doit désormais être prise en mains  (comme en 1969-1974 avec Pompidou) par un employé DIRECT du capital. La bourgeoisie a besoin d’un homme fidèle, sorti de son sérail et qu’elle a introduit grâce à Hollande dans l’appareil de l’État (ministre de finances) : Macron.

Comme Pompidou il sort de chez Rothschild, mais qu’importe pour Hollande. Hollande n’est pas là pour réfléchir mais pour obéir ! Et puis c’est oublier qu’Henri Emmanuelli, aujourd’hui à la gauche du PS, a lui aussi passé neuf ans à la Compagnie financière Edmond de Rothschild. « J’étais directeur adjoint, salarié, lui associé gérant. La paye n’est pas la même », se défend le député des Landes.

Le soir même de sa nomination, Manuel Valls avait tenté de couper court aux polémiques : « Il y a des années qu’on crève de débats idéologiques et d’étiquettes surannées. » En écho, Jean-Christophe Cambadélis, rue de Solférino, insiste : « Comme tous les symboles, celui de la banque Rothschild doit être dépassé. ».  Donc : qui se ressemble  s’assemble et Rothschild et un symbole !

La bourgeoisie a désormais besoin d’un contrôle direct sur l’État. Elle a trouvé son employé rêvé. Mais beaucoup d’autres se poussent au portillon. Fillon, Mélenchon, Hamon et pleins d’autres, verts rouges, bleus ….. Alors il va falloir dégager le terrain.

Les chéris d’hier ne font plus rêver dans les chaumières et la bourgeoisie le sait. Sarkozy, Juppé, et la clique sont discrédités, et ils puent la corruption et le mensonge. Fillon avance, naïf et sûr de lui et, vlan !, la presse révèle un politicien comme les autres  (qui a donné les informations ?). Malgré tout Fillon s’accroche encore (à heure où nous écrivons !). Cet homme qui fut le larbin de Sarkozy croit vraiment qu’il est autre chose qu’un pion, mais ce n’est qu’un employé  il est viré par ses maîtres. Pas d’hommes providentiels pour la bourgeoisie RÉELLE !

Hamon et les socialistes pensent ils eux aussi que les licenciés d’Alsthom ou de Caterpillar, les matraqués de Notre Dame des Landes ou du barrage Sivens les ont oublié ? Au demeurant nous savons bien que les sections socialistes basculent actuellement majoritairement chez Macron. Car, la cause est perdue, alors si on eut encore avoir des postes aux législatives, autant aller du coté où le vent de l’opportunisme souffle.

Mélenchon, ce vieux routier de la politique. Trotskyste en 1970, sénateur en 1986, membre de plusieurs cabinets ministériels. Sans lui et les voix raclées aux « indécis », Hollande ne serait pas passé en 2012 tellement le dégout du PS était déjà grand. Mais Mélenchon joue le tribun d’extrême gauche, le rempart contre l’extrême droite. Mélenchon séduit les anciens « soixante huit tards », devenus petits bourgeois et qui sont dans l’émotion. Aucun danger pour la bourgeoisie ! Au deuxième tour : faire barrage à l’extrême droite (avec l’option : sans consigne de vote). On se rappelle le coup fantastique de 2002 ou toute la « gauche » a voté pour ……  Chirac ! (Merci Jospin, celui-là même qui avait pour ministre de l’enseignement … Mélenchon.).

Et puis il y a le cortège des idiots utiles qui, quelques soient leurs « programmes » laissent planer l’idée que « voter c’est peser », que participer à cette farce c’est ça la « démocratiiiie) !

Et Lepen ? Tout a été fait depuis des années pour recycler les idées de l’extrême droite. Peu à peu le FN a gravi les échelons. L’électorat est populaire nous dit-on. Oui dans beaucoup de secteur c’est la vérité (Nord). Mais comment cela se peut-il ? Comment nait l’extrême droite ? Nous le savons parfaitement. Il faut d’abord liquider tout idéal révolutionnaire dans la tête des gens (et en Allemagne des années 20-30 ce fut même l’assassinat pur et simple des dirigeants syndicaux et politiques par le socialistes !) – Dès lors que le parti dit communiste a choisi la voie électorale (années 50), dès lors qu’il abandonna les quartiers et ses habitants peu à peu isolés et marginalisés, dès lors que les ouvriers furent écrasés par la destruction des outils de production (mines, aciéries, industrie lourde  –  Dans le Nord, espérance de vie 58 ans, revenu moyen 800 euros/mois !) et bien le terrain fut près pour le travail (efficace) de l’extrême droite et des religieux.

Dans d’autres zones, c’est sur d’autres couches déclassées de la petite bourgeoisie que le FN fait son beurre (anciens pieds noirs, commerçants ou artisans conduits à la faillite).

Et tout cela ça fait beaucoup de monde, électoralement parlant.

Qui la Bourgeoisie va-t-elle choisir au final ? Macron semble bénéficier de tous les atouts. La presse lui est tout entière acquise. Tous les bobos, tous ceux qu’ont fait saliver au seul nom de Lepen seront présents au deuxième tour pour le soutenir (comme en 2002).

Mais tout cela fait-il vraiment un choix ? Macron ou Lepen ?

La crise doit être gérée au mieux !

Dans ce suffrage universel il y a toujours une courte incertitude. Qui que ce soit qui accède au poste  envié de premier larbin de France (Président) il (ou elle) devra se soumettre aux diktats de la bourgeoisie. [NdJBL ► Vidéo de Nicolas Doisy au micro de F. Ruffin par Les Mutins de Pangée, qui prononce exactement cette phrase ► Mon véritable adversaire, c’est la finance, qu’il avait dit…]

Si c’est Macron ce sera tout de suite, si c’est Lepen au bout de quelques mois, tout rentrera dans l’ordre (capitaliste).

L’intérêt du Capital est actuellement en grand danger et les amateurs ou les politicards classiques ont fait leur temps. Les capitalistes ne vont pas faire dans la dentelle. Macron ou Lepen seront des exécutants.

Qu’on ne nous demande pas de choisir qui va nous tondre !

 OCF  –  4 Mars 2017 Relayé par JBL1960

*En complément de lecture ► http://www.les7duquebec.com/7-au-front/le-declin-de-limperialisme-contemporain/

URL de relayage par Les 7 du Québec ► http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/elections-francaises-on-ne-vote-pas/

Voilà pourquoi le MZ lutte, et nous c’est pour quand ?

communiqué reçu le 6 mars 2017 par le Mouvement Zapatiste ► http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2017/03/06/paroles-de-lezln-durant-la-cloture-de-la-seconde-etape-du-cinquieme-congres-du-cni/

« EXTRAIT »

Elles et eux nous ont dit qu’ils vont lutter pour tout, pour toutes et pour tous.
Et cela veut dire que :
Ils vont lutter pour le respect des droits humains.
Ils vont lutter pour la libération de toutes et tous les prisonnier.e.s politiques.
Ils vont lutter pour la présentation en vie des disparues et disparus.
Ils vont lutter pour la justice pour ceux qui ont été assassinés.
Ils vont lutter pour la vérité et la justice pour les 46 absents d’Ayotzinapa
Ils vont lutter pour le soutien aux paysans et le respect de la terre-mère.
Ils vont lutter pour un logement digne pour tous ceux d’en-bas.
Ils vont lutter pour une alimentation suffisante pour tous les indigents.
Ils vont lutter pour un travail digne et un salaire juste pour tous les travailleurs de la campagne et de la ville.
Ils vont lutter pour une santé totale et gratuite pour tous les travailleurs.
Ils vont lutter pour une éducation libre, gratuite, laïque et scientifique.
Ils vont lutter pour la terre à ceux qui la travaillent
Ils vont lutter pour le respect du commerce informel, et du petit et moyen commerce.
Ils vont lutter pour le transport public et commercial de ceux qui conduisent les véhicules.
Ils vont lutter pour la campagne aux paysans.
Ils vont lutter pour la ville aux citadins.
Ils vont lutter pour le territoire aux peuples originaires.
Ils vont lutter pour l’autonomie.
Ils vont lutter pour l’autogestion.
Ils vont lutter pour le respect de toute forme de vie.
Ils vont lutter pour les arts et les sciences.
Ils vont lutter pour la liberté de pensée, de parole, de création.
Ils vont lutter pour la liberté, la justice et la démocratie pour le Mexique d’en-bas.
C’est à ça qu’ils nous appellent.
Chacun pourra décider si cette lutte est bonne, si l’idée est bonne, si elle répond ou non à cet appel qu’ils font.
Nous, femmes et hommes, comme zapatistes que nous sommes, nous répondons : oui nous allons avec vous, oui nous allons avec le Congrès National Indigène.
Nous verrons les manières de les soutenir de toute notre force.
Nous vous soutiendrons parce que la lutte que vous proposez, sœurs et frères du Congrès National Indigène, est peut-être la dernière opportunité que ces sols et ces cieux ne disparaissent pas au milieu de la destruction et de la mort.
C’est pour cela que nous voulons seulement vous dire ceci :
Écoutez le cœur, la douleur et la rage qu’il y a dans tous les recoins de ce pays.
Marchez et qu’à vos pas la terre tremble jusque dans ses entrailles.
Que s’obscurcissent ces sols mexicains.
Que les cieux vous regardent avec surprise et admiration.
Que les peuples du monde, dans la décision et la détermination qui est la vôtre, apprennent et se motivent.
Et par-dessus tout, qu’importe ce qu’il se passe, ni tout ce qu’il y a en face, qu’importe qu’ils vous attaquent de toutes les formes, quoi qu’il arrive ne vous rendez pas, ne vous vendez pas, ne lâchez rien.
LIBERTÉ !
JUSTICE !
DÉMOCRATIE !
Depuis les montagnes du sud-est mexicain.
Au nom des femmes, hommes, enfants et anciens de l’EZLN
Sous-commandant insurgé Moisés.
Mexique, janvier 2017.

Lire l’article complet

Source JBL1960

Et encore des déçus, qui proposent des bureaux d’abstention! Merci à Sterbium

https://www.facebook.com/abstentiongenerale/

http://www.dailymotion.com/video/x5cfs01_les-bureaux-d-abstention-sur-france-3_news

 

 

51 commentaires

  • bonjour

    Nous sommes dans la « 6 ème extinction des espèces (nous y compris) » …….un petit coup de pouce de plus permettra son accélération………..

  • « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches. ’ (Victor Hugo, L’Homme qui rit.)

  • Philippe30

    Soit je vote et je les conforte

    Soit je ne vote pas et d’autres s’en charge

    Conclusion ?

  • fabemma

    Voter bien,votez RIEN

    • En fait, nous avons des difficultés à faire clairement la différence entre le Vote et l’Election.

      Voter pour s’exprimer sur un texte : OUI !

      Mais nous savons ce qu’ « ILS » font du choix des Citoyennes et Citoyens, lorsque le résultat ne leur convient pas… (cf 2005)

      l’ELECTION : PIEGE A CONS ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • JBL1960 JBL1960

        Salut Fenrir, as-tu obtenu une réponse perso de Chouard ? Pour ma part, au vu de ses explications dans la vidéo faite par le « Cercle des Volontaires » j’insiste pas. Il est trop en contradiction avec tous ce qu’il a pu affirmer jusqu’à présent. Pas grave, dommage, mais pas grave. Le Mouvement Zapatiste, qui écoute son peuple, qui rejette la violence, c’est la branche armée d’auto défense, elle ne participe pas au processus politique, elle répond aux urgences selon la volonté du peuple réuni en assemblées dans les Caracoles des districts zapatistes. Fin 2016, il avait pensé participer à la Présidentielle de 2018, en présentant une femme indigène, mais c’était tellement en contradiction avec ce qu’il tente depuis près de 23 ans, et puis là pour le coup on a été très nombreux à leur faire part de notre désaccord, en argumentant, et ils nous ont écouté et mieux, entendu ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/24/pour-que-rien-ne-rentre-dans-les-urnes/
        Perso, je leur envoi toujours le résultat final de mes relayages (quand je peux, je le fais toujours) ainsi, un dialogue s’instaure. Entrefilets, Mohawk Nation News, Izambert, LME, R71, mais saches que Chouard, une seule fois, sur la Compil consacrée à Reclus ou Marat, m’a envoyé un mot. Et pis c’est tout !
        C’est Zénon qui avait vraiment analysé au plus loin l’inutilité, voire la dangerosité, du vote dans son texte du juillet 2016, juste après l’attentat de Nice « En notre nom » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-chroniques-de-zenon/ Tiens pour accéder à ce texte spécifiquement (et avec lequel, je suis en plein accord, mais je le suis avec tous !) ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/ennotrenomzenon0720161.pdf
        C’est toi je crois qui affirme souvent que Ragnarök approche, et à chaque fois, je pense au texte de Zénon… JBL

      • Bonsoir JBL http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        Pas de réponses de Chouard non plus… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Je pense que je vais lui adresser une petite missive concernant sa position et son éventuel soutien pour la Grève de l’élection.

        Nous verrons s’il est congruent… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

        Mais nous n’avons pas besoin de lui, pas plus que de tout autre.

        C’est à NOUS de NOUS prendre en charge et de nous assumer en tant que Citoyennes et Citoyens.

        Point besoin d’un leader pour cela.

        C’est à NOUS de NOUS mobiliser devant les bureaux d’élections pour revendiquer la convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort ainsi que pour les Jurés de Cour d’Assises.

        C’est à NOUS de faire bouger les choses et d’informer les Zélectrices et Zélecteurs de l’enculade du système électif.

        Après, je fais ma part de Gentil Virus, ici et ailleurs, et peu importe le résultat.

        Soit NOUS réussissons, et NOUS gagnons TOUT.

        Soit ce sera Ragnarök car « ILS » n’auront qu’une nouvelle guerre pour planquer leur merde sous le tapis et se maintenir au pouvoir, voire finaliser de NOUS le confisquer.

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • JBL1960 JBL1960

      Tiens pour compléter, et montrer à Chouard qu’on lui en veut pas (quoique) en appui de son excellente compil sur les textes, citations et œuvre phare de Marat ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/09/les-princes-contre-les-peuples/ Que j’avais pu agrémenter par des billets ad hoc et des analyses de R71…
      Reclus, en plus de sa lettre à Jean Grave, avait expliqué dans « A toi mon frère le paysan » pourquoi « nous pouvons rassurer les ouvriers de la Terre quand nous affirmons que le moment est venu d’appeler à une grève générale, illimitée et expropriatrice » ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/30/depossession-volontaire/ C’est ce lâcher prise « matériel » que l’on essaie d’expliquer

      • Et oui, La Grève Générale est la deuxième solution pour obtenir la Convocation de NOTRE Assemblée Constituante.

        Par contre, il s’agit de convaincre les Citoyennes et Citoyens de se mobiliser autour de cette seule et unique revendication.

        NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Panurgie

    Article inhabituel sur les ME. Quelques remarques: l’auteur parle des bourgeois, le terme renvoi à la définition de Marx et c’est de nos jours un peu dépassé (malgré l’introduction des éléments de hiérarchisation: petite,moyenne,grande bourgeoisie ). Ce mot déjà très polysémique il y a un siècle est chargé d’un nouveau sens par les nouvelles générations (bourgeois étant la classe moyenne plus, pour ma génération). L’auteur devrait donc délaisser le terme bourgeoisie lorsqu’il veut faire une stratification sociale de la société. Les sciences sociales ont bien avancées depuis Marx (et en partie grâce à lui). De nouveaux outils sociologiques permettent d’affiner les classes sociales, un des plus basiques le PCS, bien que arbitraire et trop imparfait il est déjà plus fin que la dichotomie entre possedants (bourgeoisie) et exploités (peuple).
    Je ne dis pas ça juste pour chipoter sur la semantique (au sens saussurien), mais parce que de cette imprécision déteint sur tout le texte. La moindre des choses eût été de définir le mot bourgeois, et le signifié s’y rapportant, voir d’user d’outils sociologique plus modernes.

    Bon j’imagine bien que derrière bourgeoisie se cache l’idée d’élite. Or l’élite n’est pas monolithique comme le prétend ce texte, quand on parle d’élite en histoire par exemple, on utilise le pluriel. On parle des élites, classifiées selon leurs domaines (bancaires,parlementaires,etc…).
    La théorie de l’état profond est assez vieille en fait si on regarde. Herriot parle déjà en son temps du « mur de l’argent » pour ne citer qu’un exemple. Un des soucis d’une telle explication c’est qu’elle efface les divergences, voir les concurrence au sein des élites. Bref les élites ne sont pas coordonnées et l’argent n’explique pas tout, pour reprendre l’exemple de l’auteur sur la Révolution Française deux élites différentes sont en concurrence en simplifiant: bourgeoisie et noblesse.

    Encore un détails les géopoliticiens les plus sérieux font une distinction entre mondialisation et globalisation. Le terme mondialisation ne s’utilise pas n’importe comment. De plus le suffrage universel masculin, et le suffrage censitaire étaient considérés comme juste en leurs temps, les juger avec nos critères contemporains n’a pas grand intérêt.

    Brefs quelques remarques purement constructives car au final je suis assez d’accord avec eux : Macron, Le pen ou Hamon ma vie restera la même.

    • A propos de Mondialisation et Globalisation, peux tu expliquer au minus stŏlĭdus que je suis, la difference?

      • Panurgie

        Ba en fait j’exagère un peu, mais c’est pour mettre en avant une subtilité semantique entre les deux mots. Plus tu élargis le lexique, plus la réflexion est aiguisée.

        La mondialisation est le terme utilisé pour désigner l’unification du temps et de l’espace ( au niveau de la culture, de la science, et de la technique par exemple). La globalisation c’est plus l’universalisation des enjeux (interdépendance économique, politique, multilatéralisme, etc…)
        Mais en fait la définition dépend de qui la donne (le sociologue et le géographe n’auront pas la même).

        Pour certains le terme relève juste de l’anglicisme, et l’utilisation dépend des courants de pensées. Par exemple mon prof de prépa en géo-politique devenait fou lorsque les termes n’étaient pas distingués, alors que le prof de géo normal lui s’en fichait allègrement les considérant comme synonyme.

        Regarde wiki ils doivent avoir un article dessus j’imagine que ce sera plus clair que moi sur le sujet. Surtout que wiki met toujours quelques lignes sur l’étymologie.

        En fait le terme permet d’enclencher une réflexion sur le sujet, une distinction inhabituelle, bref de « penser » l’universalisation du monde avec un angle différent .
        Désolé ça doit pas être très clair mais si ça t’intéresse tu te feras ton propre avis.

      • Bonsoir Panurgie http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif ,

        Alors que nous sommes considérés comme un site conspi, fricotant avec l’extrême-droite, nous voilà avec une dialectique marxiste.

        Qu’est-ce la « Bourgeoisie » actuellement ?

        Les Zélites Zélues ?

        Parlons plutôt d’une oligarchie.

        Revenons, (ainsi que tu l’évoques), aux bases sémantiques, et aux définitions gréco-latines.

        Aristocratie (oligarchique en l’occurrence), Démocratie (NOUS), Monarchie (un Dieu…).

        Mon choix est fait.

        La Démocratie.

        La VRAIE !

        NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • « Le terme mondialisation ne s’utilise pas n’importe comment. ».

    Le dogme « Mondialisation » est appliqué n’importe comment.

  • Balou

    C’est ça, laissez passer Macron, Fillon ou Le Pen, l’un des trois candidats aujourd’hui pressentis pour le trône dans les médias, et après ne venez plus chialer que le pouvoir il est méchant. Vous imaginez que l’abstention inquiète le Pouvoir ? Si c’était le cas, il aurait chié dans son froc depuis longtemps. S’abstenir, c’est accepter le verdict des urnes quel qu’il soit. Au yeux de ceux qui votent. Sauf si tout le monde arrêtait de voter, mais là faut arrêter de rêver..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Moogly

      L’abstention est une bénédiction pour le système.
      Le vote, ô combien imparfait et cynique, reste la seule méthode d’action dans le monde réel avec effets immédiats.
      Les « partis de gouvernement » aka Système aka Big Brother n’ont qu’un seul mot d’ordre : battre le FN à tout prix. Ce n’est pas un programme mais une injonction à rester soumis aux maitres actuels.
      Rasoir d’Occam oblige, je voterais FN pour enfin obtenir une redistribution des cartes et créer les conditions du chaos le plus vite possible ….
      C’est la seule attitude rebelle qui peut avoir un effet RAPIDE et SENSIBLE dans un proche avenir….

      • Balou

        Rapide et sensible, genre guerre civile ? Non merci.. Le FN veut juste être calife à la place du calife..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
        On voit ce que ça donne à Béziers avec son tristement célèbre maire Robert Ménard :

        Envie de Béziers ?
        http://la-bas.org/newsletter/envie-de-beziers

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif Votons tous l’ASduLino au 1er tour alors, comme ça en cas de 2e tour contre la Marine, et ben nous auront droit à un assassinat entre les 2 tours http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif; …je vous laisse devinez duquel des 2 il s’agitera (sachant qu’un des 2 suffit à faire annuler et reporter l’érection pestilentielle !

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif …vous croyez quoi franchement que voter ou pas puisse changer un truc vous ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif …faut vraiment être naïf ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • Balou

        Faut renforcer la sécurité rapprochée avant la deuxième mi-temps..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • balou trouve Robert Ménard tristement célèbre…pourquoi tristement?
        Le Ménard…on gagne à le connaitre. J’espère qu’il fera des émules parmi les maires de France et de Navarre.
        Bah, je sais bien ce que tu lui reproche…à Mr Ménard, c’est de ne pas baisser sa culotte devant une certaine catégorie de  » Français « .
        Faudrait qu’il mange halal pour te plaire???

      • Quand je vous dis que Ragnarök approche…

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Moogly, enfin un jugement réaliste et lucide.
        Effectivement il ne s’agit plus de couper les cheveux en quatre et blablater sur le système électoral mais de secouer le cocotier une bonne fois pour toute et…arrivera ce qui arrivera. Je voterai comme toi ne serait-ce que pour emm.. ceux qui méprisent les électeurs du FN.
        Et si une victoire de Marine devait déclencher une belle et bonne guérilla urbaine, ma foi, je ne bouderai pas mon plaisir.
        Si je choque quelques moutons, je n’en serai pas désolé pour autant.

      • Balou

        T’inquiètes pas on est habitué, à chaque fois que tu la ramènes c’est pour mettre tes pensées nauséabondes sur le tapis..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • FreeMan FreeMan

        Odin29

        Votre plaisir concernant une éventuelle guérilla urbaine pourrait être relatif si votre famille ou vous même en deveniez les victimes,

        se réjouir de la haine et de la violence n’a rien de sain, ce monde a besoin d’amour et de compassion et non de gorges tranchées, violes etc…

        Vous devriez effectuer une large introspection afin de cibler d’où vient votre haine et autres fantasmes macabre, cela devrait vous aider!

    • Rik22

      Nicolas Sarkozy et François Hollande remercient les abstentionnistes qui les ont laissé élire en 2007 et 2012.
      Leurs fils spirituels FiFillon et microMacron vous remercient d’accepter la propagande actuelle et de vous résigner sur un impossible troisième choix dans ce pays.
      Quelles sont les alternatives ? En ratissant très large, Marine Le Pen, Jean Luc Mélenchon et François Asselineau.
      A chacun de gérer ses mécontentements mais internet permet de mieux s’informer aujourd’hui et la déresponsabilisation politique est aussi une forme de lâcheté intellectuelle.
      A titre personnel, je fais partie de ceux qui ont été dégoûtés du droit de vote après le référendum de 2005 où l’état français a sombré dans le fascisme en prenant des décisions contraires à la volonté populaire. Il est grand temps d’en finir. Les sarko, hollande, macron, hamon, fillon avaient fait une immense propagande pour le oui en 2005, on voit aujourd’hui le résultat, cazeneuve va donner le droit d’asile à tous les migrants de Calais, des millions d’autres migrants attendraient à nos frontières, convoyés par de mafias humanitaires qui réalisent ainsi de juteux profits.

      • JBL1960 JBL1960

        Tiens, si tu le permets, à un intervenant sous le même article qui posait la même question à R71 comme quoi, ne pas voter servait aussi les zélites, voici leur réponse :
        Et alors ? rien ne se fait en notre nom. On peut continuer à préparer la société de demain en refusant ce qui doit l’être. La préparation est locale, en connexion, en boycotts, en soutien d’initiatives politiques, économiques locales, en continuant sans cesse de parler, discuter, gentiment faire passer le message, jusqu’à ce que des associations libres commencent à voir le jour, s’associent etc… s’adapter localement, agir en parallèle, ignorer la fange systémique et créer. Un grand mouvement partira de la terre. La reconquête sera une reconquête d’abord de la terre, une réappropriation des espaces ruraux, la connexion avec les paysans doit commencer, la vaste majorité sont des larbins qui ne sont même plus propriétaires de leurs terres, qui vivent sous hypothèque et surnagent à peine dans la dette… Ces gens n’ont plus rien à perdre, un gros coup de trafalgar économique va se produire de nouveau… Nous devrons nous reconnecter avec la terre, ce sera primordial !
        La question aujourd’hui pour l’indécrottable veautard est : « est-ce ok si je suis complice des crimes de toutes ces ordures au pouvoir ? » Parce que voter c’est çà : je cautionne, je valide le système je ferme ma gueule et j’accepte d’être complice des crimes des larbins de la City de Londres mis au « pouvoir » de façade pour mener le troupeau !
        Nous disons NON ! Jamais ! et nous suivons de nos efforts, individuels et collectifs pour faire avancer le schmilblick dans la bonne direction émancipatrice.

        Et par nombre de mes billets j’ai déjà exprimé mon accord avec eux.

      • Balou

        Finalement, l’un n’empêche pas l’autre, le vote, les mouvements associatifs, etc. Le vote sert juste à choisir la tronche du nouveau représentant de la France. Et de sa cour. Et à choisir son programme, si on y croit, s’il semble réalisable, si on pense qu’il arrivera à le mettre en oeuvre, si… Personne n’est obligé de voter en France. Surnommer celui qui vote de veautard exprime le mépris que l’on a envers celui qui pense autrement. Ça a l’effet inverse que celui escompté dans ma tête..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

      • Rik22

        La personne qui a écrit ceci a la mémoire courte. Il y a eu des périodes dans l’histoire, comme après 1945 où le désir de voter pour de vrais représentants a généré un réel engouement. Cette personne répète à l’envie son dégoût actuel et cautionne une philosophie du dégoût qui d’une certaine manière se justifie en sous-entendant que ceux qui ne votent pas sont très impliqués dans des actions locales et donc que ceux qui votent ne s’impliquent pas dans des actions locales.
        En cas d’agression ans la rue, si je ne fais rien, même pas en appelant les secours, je cautionne la situation. Mais j’aurai beau jeu de dire à la famille de la victime que je ne suis pas complice de ces ordures. Mais cela s’apparente à une philosophie de l’égoïsme du style « chacun sa merde ».
        Et dans ce point de vue, je renouvelle cette phrase : »Nicolas Sarkozy et François Hollande remercient les abstentionnistes qui les ont laissé élire en 2007 et 2012. », et l’expérience montre que c’est au premier tour qu’il faut dégager les fruits les plus pourris et les plus mafieux.
        Et pourtant j’en connais qui disent qu’un bon chef d’Etat doit être une fripouille aguerrie pour résister aux autres fripouilles.

    • Bonsoir Balou http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Qui a parlé ici d’abstention ?

      La concernant, nous sommes d’accord, l’abstention, c’est dire : « Faîtes ce que vous voulez. »

      Pour le vote blanc, c’est dire : « Rien ne me convient, mais je cautionne ce système, et vous faîtes ce que vous voulez. »

      Et concernant la Grève de l’élection, c’est dire :  » Je refuse de participer à cette escroquerie, et je veux vivre en Démocratie en revendiquant la convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort. »

      Et je le dis et le fait savoir en participant à notre campagne pour la Grève de l’élection présidentielle :

      http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=10255

      Vous avez les Pdf des affiches et flyers à la première page de ce sujet, ainsi que le communiqué de presse à envoyer partout où vous avez l’idée.

      A vos imprimantes, colle et pinceau, et clavier pour diffuser.

      Soyons contagieux. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Balou

        Bonsoir Fenrir, http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Que ce soit l’abstention, le vote blanc ou la grève de l’élection, le résultat sera le même :
        – Le futur président sera élu sans que tu mettes ton poids dans la balance.
        – L’assemblée constituante ne verra pas le jour plus rapidement. Ça lui fera de la pub mais sans plus..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Ce n’est pas avec Macron, Fillon ni le Pen qu’elle a une chance de voir le jour.

  • Citations

    « De l’autre côté il y a les nouveaux riches, les ventres pourris, les spéculateurs, les liquidateurs de l’Ancien Régime. Si après cinq ans de liquidation des biens nationaux, le gouvernement est désargenté et le peuple meurt de faim, il faut bien qu’en cours de route l’argent ait été détourné. Cet argent initialement prévu pour le gouvernement et le peuple est allé enrichir une bande de spéculateurs qui étale maintenant cette richesse au grand jour sans honte et sans complexe. Thérézia Tallien paiera 12 000 livres pour une robe à la grecque en janvier 1795. Ces ventres pourris entendent et redoutent les revendications du peuple mourant de faim mais ne peuvent cependant pas désirer une contre-révolution car peut-être faudrait-il rendre gorge. »

    (Auteur inconnu, date estimée 1795)

  • engel

    Encore un qui mélange « capitalisme » et « prédation ».

    Pourtant, capitaliser est une acte normal et fondamental de la vie. Il en va de même dans le secteur de l’économie.

    Le droit au « capitalisme » est un des piliers du respect de l’individu…. et de sa liberté de posséder.

    Par contre, le désordre dans la démesure et le mal acquis, sont eux criminels et dommageables.

    C’est cette perversion qui devrait-être nommée et condamnée… et non, un acte général et sain.

    Mais « le diable » a bien fait son boulot…

  • Il y en a qui pense tellement qu’ils en débordent et finissent par les prêter aux autres.

    Que certains confondent outils et finalité n’est pas un problème en soit et grand bien leur fasse. La monnaie est un outil pour commercer, échanger et de fait vivre mais surtout pas un but. Après la fièvre de l’or nous voici dans l’ère de la fièvre du papier surtout celui imprimé en euro.

    Que le cultivateur utilise un outil par exemple la pelle pour produire nourriture produit aussi des richesses. Etrangement le cultivateur est pauvre et personne n’a l’idée de stocker des milliers de pelles pour déclarer « Je suis riche ».

    Maintenant ceux fiévreux qui amassent convulsivement de la monnaie pour satisfaire une quelconque psychose et de plus dans des conditions qui ne supporteraient pas forcément la lumière deviennent un problème dans la mesure ou d’autre ne peuvent pas vivre dignement dans un système donné.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif j’ai commenté plus haut ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif …Votez l’ASduLino juste pour voir ce qui se passera !

  • Pelerin

    ouais, enfin encore faut il se renseigner sur ce qu’est vraiment une DEMO(N)CRATIE !! encore un truc grec à la con qu’on a pris pour argent comptant sans en vérifier la moindre éthymologie.

  • engel

    Pourquoi ai-je à chaque fois cette impression, que souvent les plus virulents de l’abstention(et vote blanc) sont des ex-cocus de la gauche?
    …Relation de cause à effet, peut-être http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Ps: Ce type de débat est très bien en temps normaux, mais à deux mois des élections cela s’apparente plus à du bourrage de cranes…pénible, très pénible!

    • Bonsoir Engel http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Peut-être as-tu raison concernant les abstentionnistes et tenants du vote blanc ??? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      Pour ma part, je suis plutôt un ex-cocu de la Droite…

      GUD, UNI, Parti Républicain, Occident Chrétien, et Croisé de l’Occident…

      Mais bon, je ne suis ni abstentionniste, ni pour le vote blanc.

      Je suis POUR la Grève de l’élection et la Convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort…

      • engel

        Mais moi aussi!
        Mais aussi, je sais qu’il va falloir au préalable passer par une phase vachement Rock-and-roll et bigrement krach, avant que les gens envisagent de se prendre en mains.
        En attendant, que chacun(des réveillés) fasse ce qui lui semble opportun.
        De toute façon, comme le disait les romains regardant Rome en feu,
        « alea jacta est »…

        Bien à Toi.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Daniel PIGNARD

      Il manque quelques bonnes raisons de ne pas voter :
      Voter, c’est accepter le système qui dit que c’est la majorité qui a raison et que je dois m’y plier. La sagesse est-elle dans la majorité ?
      Voter c’est ne pas se souvenir que le NON à la Constitution européenne s’est changé en oui par les parlementaires et le Hongrois qui nous le paiera.
      Voter, c’est accepter la Constitution de 1958 qui dit que le retour à la monarchie est interdit ce qui n’est pas acceptable.