Weaving a home : des yourtes ultra-légères, autosuffisantes et modernes….

Ça peut intéresser et donner des idées. C’est bien pensé et fonctionnel. Ça ne vaut certainement pas le confort auquel nous sommes habitués, mais au moins, ça met un « toit » sur la tête dans l’urgence…

Une solution imaginée par l’architecte Abeer Seikaly pour faire face aux challenges des migrations climatiques et d’un éventuel retour du nomadisme.

Crédit photo : Abeer Seikaly

Guerre, changement climatique, inondations violentes, assèchements de points d’eau, les raisons ne manquent malheureusement pas pour mettre des populations entières sur la route et les contraindre à migrer. D’après l’ONU, une situation qui ne fera qu’empirer dans les prochaines années avec une estimation à 250 millions de réfugiés climatiques à l’horizon 2050.

Face à ce constat, une architecte a commencé à travailler sur un projet qui permettrait d’apporter une solution de logement temporaire aux populations sur la route, tout en offrant un habitat moderne, autosuffisant, capable de répondre aux besoins élémentaires, solide et facilement transportable.

Ce projet, c’est « Weaving a home » (tisser une maison en français), une structure imaginée par Abeer Seikaly, une architecte jordanienne et canadienne, qui propose de réimaginer et moderniser le concept de la tente.

…/…

« Weaving a home » prend la forme d’un dôme de 2m de haut. Sa structure en alvéoles a été inspirée par écailles de serpents et les paniers tressés artisanaux. Une approche du bio-mimétisme qui lui a permis de créer cette structure étonnante.

lire la suite et voir les plans

Auteur Harold Paris pour Positiv.fr

14 commentaires

  • bonjour

    manque un petit détail ……..qui à une grande importance pour les sans dents…..

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    un lien avec la politique d’amazon ????
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    ça peut sans doute se décliner en serre aussi

  • mirzabad

    Hmmm… Mouais….

    Perplexe, je suis….

    Ne serait-il pas plus « louable » de mettre en oeuvre des solutions qui enrayeraient les causes d’exodes massifs, plutôt que d’imaginer des solutions qui le rendent moins invivable?

    Une belle performance technologique, quoi qu’il en soit, mais qui a (à mon sens) le mauvais heur d’être une énième façon de faire du profit en exploitant la misère du monde…
    Car devinez qui financera la fourniture de ces petites merveilles aux populations sinistrées?
    Réponse: à coup sur, la population des pays dont les dirigeants corrompus auront causé la misère de ces populations sinistrées… Pour faire court, nous….

    • k.oan

      Ouaip, voilà qui serait une sacrée bonne solution … si on en était là …. même en regardant vite fait , ça ne semble malheureusement pas le cas … collectivement on dirait qu’on en a pas encore assez bavé pour se réveiller …

  • vision2d

    Bonjour à vous, y a-t-il pas quelqu’un qui a dit/ « plutôt que de nourrir des individus en manques, apprends leurs à planter ,pêcher etc,etc .Pardon si je rêve encore ,bon ce n’est pas la justesse même des mots ,mais ça m’a apprit pas mal de choses.Oui il faut fabriquer,donc il faut payer, et qui payera???C’est le chat qui se mord la queue.Pour moi notre scté fait de même à la grande majorité.Changer, pour ces Suceurs de sang, à quoi bon ,puisque qu’ils ont l’argent,un peu plus sur le dos des pauvres c’est mieux. Ils crèveront plus vite.Ainsi vont les choses la démonstration est journalière.Portez vous bien

    • Voltigeur Voltigeur

      S’ils ont tant de pouvoir, c’est parce qu’on le leur donne, avec nos choix, notre acceptation. Sans notre lâcheté ils ne seraient rien et ils le savent. Ils faut se souvenir du passé, un pays bloqué ce sont des milliards envolés. Les « décideurs » sont obligés de plier. Ils donnent d’une main et reprennent de l’autre.
      Virer les nuisibles est facile, il ne faut pas les cautionner.. Et ça! seuls nous sommes capables de le faire, mais le leurre du choix « démocratique », à la vie dure..

      • lemoinee

        « Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. Je ne vous demande pas de le* pousser, de
        l’ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a
        brisé la base, fondre sous son poids et se rompre. »

        Mais aussi: « Mais l’habitude, qui exerce en toutes choses un si grand pouvoir sur nous, a surtout celui de nous apprendre à servir et, comme on le raconte de Mithridate, qui finit par s’habituer au poison, celui de nous apprendre à avaler le venin de la servitude sans le trouver amer. »

        La solution, peut-être, et le problème selon Étienne de la Boétie, il y a déjà des siècles.

        *Le Pouvoir.

      • k.oan

        Merci Volti de rappeler ce fait majeur et essentiel !!! c’est bien le collectif qui délègue son pouvoir à ceux qui l’exercent ! Cependant, prendre conscience de cela pour nombre de moutons revient à sortir de sa zone de confort , ce qui , pour bon nombre, est sacré … on est en plein dans l’allégorie de la Caverne de Platon (soi-dit en passant, il a acheté l’idée à Pythagore à ce qu’il paraît ..) …. En train de travailler là-dessus ….
        Pour ceux que ça intéresse : le texte est facilement trouvable sur le net, voici un lien parmi tant d’autres :
        http://entre-mondes.fr/wp-content/uploads/2017/01/Platon_RepubliqueVII_Caverne.pdf

    • Lilith Lilith

      pour planté et pêcher il faut de l’eau et des terres arables les réfugier climatique n’ont bien souvent plus ni l’un ni l’autre……………………………

      cela me fait penser a ce dicton Africain de Jomo Kenyata

      “Lorsque les Blancs sont venus en Afrique, nous avions les terres et ils avaient la Bible. Ils nous ont appris à prier les yeux fermés : lorsque nous les avons ouverts, les Blancs avaient la terre et nous la Bible.”

  • Graine de piaf

    Quand je vois le nombre de retardataires qui sont allés samedi matin se faire inscrire sur les listes électorales – eh oui ! une de mes fenêtres donne juste sur l’entrée de la mairie – je doute fort que les résultats des présidentielles soient à même de nous rendre le sourire !

    Les électeurs -trices- ont la tête dure et même à coups de marteau on ne pourra jamais leur faire changer d’avis : droite-gauche- droite-gauche, le pas militaire ! les partis quels qu’ils soient, et leur représentants, sont une catastrophe pour notre pays, je ne cesse de le crier mais je prêche dans le désert ! « il faut faire son devoir électoral » est la devise, qu’importent les résultats, il y aura toujours des « gagnants » qui se goinfreront sur notre dos et des « perdants » qui râleront ferme dans leur coin en rongeant leur frein, jusqu’au prochain tour ! et pendant ce temps de plus en plus de pauvres, de « sans-dents », mais de cela on s’en fiche totalement ! chacun se cramponne à ses petits acquis, mais jusqu’à quand ?

    Depuis le tout début c’est comme cela, ne me parlez plus ni de la Révolution, ni de République, ni de Démocratie, ni des inscriptions sur les frontons, tout cela a été le plus grand leurre de l’histoire ! on a guillotiné un Roi en son nom, et la République a fait pire que tout ce qu’on a pu lui reprocher ainsi qu’à ses ancêtres !
    Au moins, eux, ont fait une France enviée et respectée dans le Monde entier, ils ont défendu ses frontières à coup de guerres bien sûr, ( mais maintenant la guerre nous la portons dans des pays qui n’en demandent pas tant !) et augmenté même le territoire par des traités, et s’ils ont commis des erreurs, qui n’en fait ? ceux qui les ont suivis n’ont fait que mettre le Pays à terre et la risée du monde, il y a toujours, et de plus en plus, de pauvres, de misérables et de gros qui se goinfrent à leur détriment !

    Maintenant nous sommes envahis par les populations qui ont déserté leurs pays dévastés par notre faute, parce que nous nous sommes soumis aux diktats, dévotement et avec veulerie, de puissances qui nous gouvernent à l’heure actuelle. Nous ne sommes plus libres, nous devenons petit à petit des esclaves soumis, beurk ! j’ai honte ! il n’y a plus de france ! et je ne mets pas de majuscule !

  • Un peu étonnée par vos commentaires… C’est une architecte qui invente une yourte fort ingénieuse, qui pourra servir dans de multiples occasions.
    C’est quand même drôlement bien fichu.
    Cela n’empêche en rien de s’occuper des causes du changement climatique, mais s’ils sont réellement dus à l’approche d’une planète (vu que les autres planètes du système solaire sont aussi en grands bouleversements), rien ne pourra enrayer ce processus.