Nucléaire : accord entre L’OMS et L’AIEA…

Du concevable à l’inconcevable…Alors que les news sur Fukushima, sont de moins en moins présentes dans nos médias (on se demande pourquoi!) un article à retenu mon attention, l’AIEA déciderait de ce que l’OMS doit donner comme informations, sur les conséquences des catastrophes comme Tchernobyl ou Fukushima. Alors que l’on nous dit que les taux de radio-éléments, sont revus à la hausse dans nos produits de consommation et que toujours pas de danger à l’horizon…….Que c’est beau la langue de bois…

Un ancien de l’Organisation mondiale de la santé dénonce des liens malsains avec l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Ancien président de l’association Enfants de Tchernobyl-Bélarus, aujourd’hui professeur émérite à l’université de Bâle, Michel Fernex relève, lors de l’accident de Tchernobyl comme actuellement à Fukushima : une « étrange absence » de l’Organisation mondiale de la santé.

Médecin tropicaliste à l’OMS, il mène une carrière paisible nourrie d’idéaux, jusqu’à ce qu’il découvre fortuitement l’accord qui lie son institution à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) : en 1995, il participe à un congrès sur les conséquences de Tchernobyl, Hiroshima et Nagasaki. Les actes ne sont pas publiés. Pourquoi ?

Son enquête commence au sein de l’OMS. Finalement, un ancien directeur général de l’agence de santé lui confiera que c’est l’AIEA qui a bloqué la publication, grâce à l’accord WHA 12-40 qui lie les deux institutions. Un accord inacceptable d’après lui, puisque l’OMS a pour but la santé publique dans le monde, et l’AIEA, le développement du nucléaire civil.
Lire la suite

L’union européenne autorise l’importation de produit alimentaires radioactifs originaire du japon

Vous vous demandez encore à quoi servent réellement les agences de sécurité sanitaire? Pas à grand chose à première vue puisque l’oignon européenne (avec eux on l’a toujours dans l’oignon…) vient d’autoriser l’importation de nourriture irradiés du Japon (c’est comme du pré-cuit mais sorti tout droit d’un micro-onde géant qu’on appelle Fukushima…).

http://www.cartoonstock.com/lowres/sea0179l.jpg

Depuis vendredi (25/3/11) des produits alimentaires dont le taux de radioactivité est jusqu’à dix fois supérieur aux normes européennes peuvent être importés en Europe ce que critiquent « Foodwatch » et l’institut de protection de l’environnement de Munich. La raison invoquée est une mesure d’urgence qui annule les valeurs douanières habituelles.

Lire la suite

Ces douloureux nuages…

Il y a parfois des articles qui font mouche, qui résument de manière magistrale la situation ou encore qui à l’aide de nombreuses sources en disent plus que tous les médias réunis, cet article mérite la lecture! Que dire de plus après cela? Pas grand chose à rajouter si ce n’est que chapeau!

http://addins.wrex.com/blogs/weather/wp-content/uploads/2010/06/asperatus-2.jpg

Les négationnistes du danger climatique, les optimistes du nucléaire, et quelques « scientifiques », rémunérés par le lobby, se déchainent pour nous dire, à l’instar d’un Dany Boon survolté « tout va bien je vais bien », mais leur pouvoir de séduction a les limites de la cruelle réalité.

Ils nous assurent que les nuages radioactifs qui s’échappent depuis plus d’un mois de la centrale de Fukushima ne doivent pas nous inquiéter.

Mais connaissez-vous les « Aspératus  », (que l’on peut traduire en français par « malmené », « tourmenté » ou « brutal ») ces nuages d’un genre nouveau que l’on commence à voir apparaitre un peu partout : de la Grande Bretagne à la Nouvelle Zélande, frappent l’imagination tant par leur forme que par leurs couleurs. lien

Lire la suite

Les ambitions pharaoniques du constructeur russe RosAtom

Comment ce fait il qu’ils ne s’occupent pas d’abord du second sarcophage de Tchernobyl, avant de vouloir tripler leur chiffre d’affaire dans la construction de nouveaux réacteurs nucléaires qui sont dangereux, et dont on sait qu’il faut des décennies pour les démanteler, sans avoir de solution pour se débarrasser des déchets?? La réponse est, pour gagner encore plus de fric en exportant le gaz et le pétrole Russe….

Image d'illustration

RosAtom s’est relevé après le choc de Tchernobyl. Il est devenu l’un des leaders mondiaux du secteur.

RosAtom, ce géant de l’industrie nucléaire mondiale, l’héritier du ministère du Nucléaire (MinAtom) fondé à l’époque soviétique, ronronnait jusqu’au milieu des années 2000 sous la férule des militaires. C’est l’administration de Vladimir Poutine qui a dépoussiéré l’industrie nucléaire (32 réacteurs répartis dans 10 centrales produisant autour de 16 % de l’électricité domestique) en vue de ressusciter un ancien « domaine d’excellence » soviétique, une industrie créatrice d’emplois et de hautes technologies. Mais aussi de « nucléariser » la production d’électricité russe afin de libérer des gros volumes de pétrole et de gaz vers l’exportation.
Lire la suite

La guerre civile bientôt en Europe?

Nombre de sites et de blogs l’ont déjà annoncé, l’Europe n’échappera pas aux guerres civiles comme au Maghreb, non seulement on s’en rapproche inexorablement, mais cela risque de faire très mal! Au programme, planquez-vous et profitez des réserves que vous aurez faites, mieux vaudra être tranquille chez soi que dans la rue à ce moment là…

Les révolutions arabes et la catastrophe nucléaire de Fukushima ont détourné notre attention de la crise des Etats européens depuis le début de l’année. Pourtant la situation continue de se détériorer. Malgré des réformes drastiques, le Portugal est tombé sous la tutelle du Fonds Européen de Stabilité Financière et du FMI. En Espagne, la situation économique se détériore tous les jours un peu plus et la plupart des analystes s’attendent à ce que le pays se retrouve en situation de cession de paiement au plus tard d’ici l’automne prochain.

Malgré l’aide du Fonds Européen et du FMI octroyée en juin dernier, la Grèce est loin de retrouver un équilibrer budgétaire. Dans la salve de rapports qui ont ponctués les réunions organisées par le FMI et le G20 à Washington le week-end dernier (1), l’un d’entre eux pointe gravement du doigt Athènes. Le document évoque même une possible restructuration de la dette grecque. En clair, cela veut dire que le pays est à nouveau très proche du défaut de paiement. Un scénario catastrophe pour les banques qui détiennent les obligations d’Etat de la Grèce, en premier lieu l’Allemagne et la France. Deux solutions sont possibles pour éviter le pire : durcir les conditions du plan d’aide et mettre encore davantage à contribution la population grecque par de nouvelles mesures d’austérité, au risque de provoquer une crise sociale majeure, ou remettre de l’argent au pot par une rallonge du Fonds Européen et du FMI. Pour l’heure, Athènes, en présentant ce lundi d’autres mesures d’économies, telles que de nouvelles coupes budgétaires, a choisi la première solution.

Lire la suite

Le plan français en cas d'accident nucléaire

Il faut avoir confiance, toute une escouade de spécialistes, analysent les tenants et aboutissants d’un accident nucléaire en France, qui avec ses 58 réacteurs mérite qu’on ne néglige pas cette menace….Il faut dire que ces messieurs n’ont retenu qu’un accident dans des circonstances favorables, temps sec, rejets à faible durée de vie etc..Mais comme l’on sait que rien ne se passe comme prévu, j’en déduis que ce sera comme d’habitude, une gestion au coup par coup, en fonction des évènements…et cela ne rassure pas du tout.

Vue d'une cheminée de la centrale nucléaire du Tricastin, à Bollène.
Vue d’une cheminée de la centrale nucléaire du Tricastin, à Bollène. Crédits photo : JEFF PACHOUD/AFP
Depuis cinq ans, l’autorité de sûreté planifie des mesures de gestion post-accidentelle en collaboration étroite avec les administrations, les élus et les ONG proches des centrales.
La période la plus dramatique d’un accident nucléaire est évidemment le moment où il se produit avec toutes ses menaces et ses inconnues, comme c’est le cas aujourd’hui à la centrale de Fukujima.
Lire la suite

58% des Français toujours favorables au nucléaire

C’est encore un sondage partisan pour le nucléaire! On fait dire ce que l’on veut aux chiffres, après Fukushima croyez vous qu’il y est vraiment 58% des Français favorables??

La centrale de Tricastin à Pierrelatte le 28 septembre 2010 FAYOLLE PASCAL/SIPA

Mais la popularité de cette énergie a baissé de huit points depuis Fukushima…

Les Français se situent au sixième rang mondial des populations les plus favorables au nucléaire, mais la cote de popularité de cette industrie a chuté depuis l’accident de la centrale japonaise de Fukushima, selon un sondage BVA/Win-Gallup International réalisé pour France 2.
Lire la suite

Important communiqué du Japon

L’article nous vient de l’excellent blog Noxmail.us et est assez clair pour me dispenser de m’étendre sur le sujet, on va résumer par une formule simple: « C’est vraiment la merde!!! » Donc jusque là tout allait plutôt bien, maintenant, officiellement, le pire cauchemar est devenu réalité, les médias ne masse n’en parlent pas trop, pas besoin d’aller à l’encontre des nombreux projets d’EPR et de simples réacteurs, mais en regardant un peu ailleurs, de l’autre côté de certaines frontières, on se rend compte de ce qu’il en est, alors s’il vous plait, n’arrêtez jamais de vous informer.

TEPCO commence enfin à admettre la gravité de la situation…

Les dernières nouvelles du Japon sont mauvaises et convergent toutes vers une catastrophe environnementale qui va impacter non seulement le Japon et les pays limitrophes, mais aussi le monde.

Il est constaté que la pollution environnementale par les contaminants radioactifs est en cours et globalement monte en charge,ceci vient d’obliger l’Union Européenne à revoir en catimini à la hausse, par la publication d’une Ordonnance d’urgence, les valeurs (normes) des irradiations admissibles notamment dans la nourriture, afin d’éviter une pénurie alimentaire (News en cours).  Lire la suite

Les Amis de la Terre….

Il n’a rien compris cet individu, la guerre contre la nature, c’est l’humain!! qui c’est cru tout puissant qui l’a déclarée, le réveil est difficile pour les imbéciles, qui en plus de sortir des âneries, fuient leurs responsabilités.

Luc Ferry

La phrase ressemble à un bibelot empoussiéré dans un salon bourgeois : « La nature, aujourd’hui encore, demeure notre principale ennemie. »

Ces mots n’ont cependant pas été écrits par un vaillant scientiste du XIXe siècle, mais par Luc Ferry dans Le Figaro du 31 mars.

Au sein du système oligarchique, Luc Ferry assure, avec d’autres, la fonction de donner un vernis intellectuel à l’impératif de maintien de l’ordre social actuel.

On l’a ainsi vu valider le climato-scepticisme de son ami Claude Allègre ou déclarer qu’il préférait Marine Le Pen à Olivier Besancenot.

Donc, à propos de Fukushima, « la nature demeure notre principale ennemie ».

L’assertion oublie qu’il est étrange de bâtir des centrales nucléaires dans des zones sismiques, néglige que la compagnie Tepco a falsifié des informations importantes depuis 2002, ignore que les leçons de l’accident sismique sur la centrale de Kashiwazaki en 2007 n’ont pas été tirées.

Bref, il n’y a pas de dommage causé par la « nature » indépendamment des actions humaines qui le préparent.

C’est même un lieu commun depuis une dizaine d’années de caractériser le risque « naturel » comme une combinaison entre un aléa et la vulnérabilité.

Lire la suite

Comment se detoxifier des radiations

Ici, pas de nuage mais j’ai lu des commentaires d’internautes du Brésil comme de Nouvelle Calédonie donc autant penser à ceux qui sont potentiellement ou réellement concernés par les émanations radioactives de Fukushima. Il est possible de se débarrasser ne serait-ce qu’un peu des particules radioactives et cela de manière naturelle, un petit tour du sujet est donc toujours utile, cela de sorte à éviter les risques de maladies liées aux radiations.

-Les comprimés d’iodure de potassium (KI) ou d’iodate de potassium (KIO3) doivent être pris, dès connaissance d’un accident nucléaire à votre proximité (Lire la notice pour en connaître l’usage). Inutile et malsain de vouloir en faire un ..traitement de fond..

Vous devez savoir que ces pastilles protège efficacement QUE la glande thyroïde. Le « reste », tout le reste n’est pas protégé.

-À défaut d’avoir ces comprimés d’iode KI ou KI03, Ken Miller, physicien de santé nucléaire au centre médical de Hershey à constaté qu’un adulte pourrait obtenir une dose de blocage d’iode stable en peignant 8 ml d’une teinture de 2% (Deux pourcent) d’iode sur l’abdomen ou l’avant-bras approximativement 2 heures avant la contamination

-Après avoir été exposé à la contamination radioactive, vous vous douchez copieusement et vous vous brossez longtemps longtemps avec une brosse dure ..partout partout ..oui oui même là! et vous allez devoir maintenant prendre un bain au sel d’Epson, ou d’un désinfectant à base de chlore (Pas pur.. bien sûr!) ou d’argile afin enlever tous les résidus sur votre peau et pour en lixivier les métaux lourds.

Lire la suite

1 97 98 99 100 101 106