Cancer : un traitement simple et non toxique

Il existe des moyens, des alternatives qui peuvent aider, les solutions ne sont pas uniquement commerciales ou chimiques, mais elles sont généralement privilégiées, L’un des souci, c’est que ces solutions qui font partie des protocoles en place s’avèrent relativement lourdes pour le patient, qu’elles peuvent avoir des effets secondaires difficiles à supporter, et que le coût atteint parfois des sommets, et pas toujours de manière justifiée. Le traitement qui nous intéresse ce soir est le sujet d’un livre du Docteur Laurent Schwartz, cancérologue de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP), ce qui signifie qu’il connaît son sujet. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur ce médecin, histoire de vérifier la fiabilité de l’information, vous pouvez trouver une fiche qui lui est dédiée sur le site Guerir-du-cancer.fr.

Donc, intéressons-nous à ce fameux traitement plein de promesses:

laurent-assischez-20minLe Dr Laurent Schwartz, cancérologue et chercheur à l’Ecole Polytechnique, sort un nouveau livre intitulé « Cancer, un traitement simple et non toxique ».

Ce livre n’est pas encore en librairie. Mais l’éditeur me l’a envoyé pour que je puisse en prendre connaissance au plus tôt, et vous en faire part.

En effet, le traitement du cancer est souvent une question de semaines, ou de jours : 50 % des personnes frappées par le cancer du poumon, du pancréas, du foie ou du rein meurent dans les six mois.

D’où l’urgence de vous parler des révélations sensationnelles de ce nouveau livre.

Elles peuvent sauver des vies.

Il s’agit d’une nouvelle approche qui pourrait révolutionner le traitement du cancer.

Lire la suite

Bromélaïne et cancer : la recherche confirme

Dans le monde du business médical, le cancer fait partie des méga-stars, car cette maladie génère des sommes colossales, et fait peut-être même vivre plus de monde qu’elle n’en tue. Combien vivent réellement grâce au cancer? Les labos pharmaceutiques, les établissements plus ou moins spécialisés, les équipes médicales, les revues dédiées, les associations diverses et variées, les spots télé et émissions larmoyantes, la recherche qui jusqu’à présent continue de creuser sans réellement trouver…

ob_739257_extrait-bromelaine-970x490Systématiquement, lorsqu’une personne est touchée par un cancer, ce sont les mêmes solutions qui sont proposées, c’est à dire chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie et essais cliniques, rien qui vienne vraiment révolutionner les soins ni les chances de guérison, surtout si l’on prend en compte les doutes grandissants sur ces méthodes de soin, chose dont nous avons parlé à plusieurs reprises sur le blog.

Il y a bien des solutions pas vraiment répandues, comme les vaccins cubains qui n’ont pas intéressé plus que cela malgré des résultats positifs, nous pouvons d’ailleurs apprendre sur le sujet « qu’en 2012 Cuba brevetait le premier vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon au niveau mondial, la CIMAVAX-EGF (3). ET en janvier 2013 on annonçait secondement, le Racotumomab (4). Des essais cliniques dans 86 pays démontrent que ces vaccins, bien qu’ils ne traitent pas la maladie, obtiennent la réduction des tumeurs et permettent une étape stable de la maladie, en augmentant l’esperance et la qualité de vie« . Encore faut-il pouvoir se procurer ces vaccins, ou se rendre à Cuba, ce que tout le monde ne peut pas se permettre. Lire la suite

Des scientifiques guérissent le cancer mais personne ne prête attention

cellulesChez l’homme, le dichloroacétate de sodium (DCA) permet de lutter efficacement contre les cancers, sans léser les cellules saines.
Les chercheurs médicaux de l’Université de l’Alberta ont prouvé en 2010 que le dichloroacétate de sodium ((DCA) une molécule non brevetable) permet de traiter un des cancers des plus meurtriers de tous les cancers chez l’homme: une forme de cancer du cerveau appelée glioblastome. L’article a été publié à la revue Science translational medicine, une revue de l’Association américaine de l’avancement de la science (1).
En 2007, une équipe de l’Université d’Alberta, dirigée par le Dr ED Michelakis, publie des données qui démontrent que le DCA renverse la croissance des cellules cancéreuses aussi bien chez les animaux de laboratoire que in vitro dans des tubes à essais (2). L’équipe montre ensuite que les effets anti-cancer du DCA s’exercent en modifiant le métabolisme d’oxydation des sucres des cellules cancéreuses, ce qui active les mécanismes de suicide de celles-ci.

Lire la suite

Contrer le Cancer simplement : Liste des aliments alcalinisants et acidifiants

what-is-cancerIl a donc été établi que le était lié à un environnement acide (/…/voici-la-vraie-…/). Alcaliniser le corps, et vous tuerez les cellules cancéreuses !!! Et empêcherez donc leur développement !!!
Quels sont donc les aliments que vous pouvez consommer pour alcaliniser votre corps ?

Pour mesurer le caractère acidifiant ou alcalinisant d’un aliment, on peut l’ingérer puis tester le pH des urines et des selles après digestion mais ce n’est pas très pratique !

L’allemand Thomas Remer, spécialiste de l’équilibre acide-base (Institut de recherche pour la nutrition des enfants à Dortmund en Allemagne) : a mis au point un indice appelé PRAL, abréviation de « Potential Renal Acid Load », c’est-à-dire « charge rénale acide potentielle ».

Cet indice, qui se mesure en milliéquivalents (mEq), évalue la charge acide d’un aliment grâce à :

– La quantité de minéraux acides et de minéraux basiques apportée par 100 g de cet aliment en tenant compte de son coefficient d’absorption intestinale. L’indice Pral additionne les minéraux acides et soustrait les minéraux basiques.

– La quantité de protéines qui permet d’évaluer l’excrétion moyenne en sulfates sur la base d’une teneur moyenne en méthionine de 2,4% et en cystéine de 2%.

– Si le nombre obtenu est supérieur à zéro, l’aliment est considéré comme acidifiant, et s’il est négatif, l’aliment est considéré comme alcalinisant, la valeur « zéro » signant la neutralité.

Lire la suite

Voici les cinq réflexes alimentaires à prendre pour se protéger des cancers suivant un oncologue

La prévention passe AUSSI par l’alimentation, mais ne se limite pas à cela car il y a bien d’autres facteurs que nous ne pouvons pas toujours maîtriser, comme la pollution, l’état d’esprit qui est très 93da4e34-5de9-11df-97fd-4269a92b6a05important, les meubles et emballages qui nous manipulons chaque jour, ou encore l’utilisation de certains vaccins… Tout cela peut contribuer à l’apparition d’un cancer et le combat est généralement long et difficile.

Suite au lancement d’une campagne d’information sur les bons réflexes pour éviter les cancers, le Ministère de la santé s’est mis à donner quelques conseils, entre autre sur la nutrition pour réduire les risques de cancer. Malheureusement, l’on ne peut que penser que ces conseils sont extrêmement incomplets, et même basés sur une flagrante mauvaise foi. En effet, pour inciter les gens à mieux consommer, encore faudrait-il les informer des véritables dangers qui composent notre alimentation, et travailler dans ce sens, ce qui n’est pas fait. Qu’en est-il des nitrites de sodium couramment utilisés pour la charcuterie en France alors que les risques de cancer sont reconnus. Qu’en est-il également des pesticides? Qu’en est-il de tous ces additifs potentiellement ou ouvertement dangereux qui continuent d’être largement utilisés par les industriels de l’alimentaire? Inviter à une meilleure consommation sans pour autant informer le public est au final un double jeu dont les bénéfices ne sont réellement pas garantis…

Lire la suite

Connaissez-vous la machine Priore, une machine à guérir les cancers qui a été jetée aux oubliettes ?…

Dans la série « chercheurs exclus, savants maudits »… Qu’en est il en réalité de cette découverte oubliée? Vos avis et infos sont les bienvenues.

Encore un autre traitement miracle bidon, diront ceux qui ne jurent que par ce qui est attesté officiellement par l’état. Pourtant la machine à guérir le cancer a bel et bien existé et a guéri des dizaines de malades, guérisons attestées par des sommités scientifiques et des praticiens qui n’ont eu d’autres choix que de faire traiter leurs patients de manière quasi clandestine pour ne pas subir les foudres de la justice.

Malgré des soutiens politiques et scientifiques de haut niveau, de médecins et même d’un grand journaliste, Antoine Priore, chercheur italien vivant en France depuis la Deuxième Guerre Mondiale, a vécu un véritable cauchemar pour avoir osé inventer un appareil qui guérit le cancer. Je n’ai pas connu Priore, mais j’ai connu certains de ceux avec lesquels il a travaillé, particulièrement le Professeur Pautrizel qui s’est investi corps et âme dans son projet. Il suffit de savoir qui était le Professeur Pautrizel pour avoir la certitude que c’était du lourd. Lire la suite

Nouveau scandale du cancer en France: des milliers d’opérations inutiles

Est-ce réellement une surprise? De nombreux cancers sont soignés de manière abusif, les traitements sont remis en cause, ce sont de véritables fortunes qui sont générées grâce au cancer, quant à la santé des patients…. Cela reste assez secondaire dans les faits. Il suffit de s’intéresser aux précédents articles que nous avons relayé sur le sujet pour bien s’en rendre compte. Du coup, ce scandale n’en est même pas vraiment un, juste un secret de Polichinelle qui une nouvelle fois va être étouffé…

En France, des milliers de patients atteints d’un cancer de la thyroïde ont été opérés et what-is-cancer soumis à des traitements sévères sans que la gravité de leur cas le justifie.

Un cancer, c’est la terreur intime de chacun. Un mal qui, en dépit des progrès de la médecine, rime encore avec issue fatale. Quand il est très méchant ou détecté trop tard. Mais jusqu’où faut-il aller dans le repérage de tumeurs, qui pour certaines s’avèrent, au fil du temps et des études scientifiques, moins agressives ? Comment jauger le risque, décider d’opérer ou d’attendre et de surveiller.

Car, si tous les petits cancers ne deviennent pas gros, « les gros ont tous, par définition, commencé petits », rappelle le cancérologue Alain Toledano. Ne pas en faire assez ou risquer d’en faire trop ?

Lire la suite

Révélation : 560 000 cancers de la thyroïde diagnostiqués depuis vingt ans n’en étaient pas

Mais quelle surprise!!! Des cancers détectés alors qu’il n’y avait pas grand chose au final, ce qui n’est même pas la première fois, puisqu’il y a un précédent avec la mammographie, pratique dangereuse qui ne devrait en aucun cas être systématique, et que de nombreux faux-positifs ont été détectés. Et à qui profite le crime exactement? Aux laboratoires pharmaceutiques qui peuvent pour le coup soigner beaucoup plus de monde inutilement, en comptant au passage l’ensemble des traitements qui finiront dans une poubelle, autre scandale qui ne fait pas beaucoup de bruit…

cancer-lambert_2469736bCancer, image d’illustration

L’affaire fera du bruit. Le Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC/IARC) vient de dénoncer une illusion : l’augmentation, ces vingt dernières années dans les pays développés, de l’incidence des cancers de la thyroïde est, pour l’essentiel, la conséquence de surdiagnostics massifs.

La communication du CIRC renvoie à la publication, ce même jour d’un travail dans The New England Journal of Medicine : “Worldwide Thyroid-Cancer Epidemic? The Increasing Impact of Overdiagnosis”.

Lire la suite

Kinder, ses oeufs avec la surprise dedans, son chocolat, et son huile minérale cancérigène…

Quelle surprise, la marque Kinder ne proposerait pas uniquement uniquement des friandises pleines d’huile de palme, il y aurait également dans la recette de l’huile minérale cancérigène, plus exactement des hydrocarbures d’huiles minérales (MOH) « peuvent agir comme des cancérigènes génotoxiques (c’est-à-dire qu’ils peuvent endommager l’ADN, le matériel génétique des cellules, et également provoquer le cancer), tandis que certains MOH ‘saturés’ peuvent s’accumuler dans les tissus humains et induire des effets indésirables pour le foie » comme l’explique l’article.

jcms_3fb2db6cccf4a23383383394b28b2b31_1438285656

L’Allemagne tire la sonnette d’alarme: un agent alimentaire présent dans la composition des célèbres barres de chocolat Kinder serait potentiellement cancérigène…

La célèbre entreprise Ferrero doit sans doute s’inquiéter de ces accusations et dans son sillage des millions d’inconditionnels de la marque italienne également. Il faut dire que la maison incarne un acteur incontournable de la chocolaterie populaire: Nutella, Ferrero Rocher, Mon Chéri et les multiples déclinaisons de sa gamme Kinder enchantent petits et grands depuis plus de soixante ans.

Lire la suite

Un choix pour mon cancer: Pour une liberté de choix en France

97754040_oCeux qui malheureusement sont touchés par le cancer connaissent bien le problème: le corps médical leur conseille un traitement à suivre sans véritablement leur laisser le choix, sans réelles garanties du résultat, puisque ce sont généralement des molécules expérimentales qui sont utilisées.

Mais si le patient refuse le traitement? S’il souhaite se diriger vers des alternatives dont certaines qui ont fait leurs preuves? Pas possible, dans ce pays la liberté de choix quant au traitement n’est pas possible, et cela se retourne généralement contre le patient. Comme l’a expliqué le Dr Martine Gardénal, les médecins sont censés dénoncer les patients si cela arrive…

Le cancer n’est qu’un vaste business qui profite à certains laboratoires pharmaceutiques, ce n’est même plus un secret, le cancer fait vivre beaucoup de monde. Alors pas vraiment étonnant que les patients soient plus dirigés vers la chimiothérapie aussi dangereuse soit-elle que vers certaines alternatives comme le cannabis par exemple

Les patients doivent avoir le choix de choisir leur traitement! Lire la suite

1 2 3 4 5 158