Tolérance zéro

La Commission Européenne recommande de ne plus utiliser le mot Noël, par soucis d’être inclusif pour tous ceux qui ne sont pas chrétiens. On devrait dire « Joyeuses fêtes » plutôt que « Joyeux Noël », « les plaisirs d’hiver » plutôt que « marché de Noël », « vacances d’hiver » plutôt que « vacances de Noël ». Au nom de l’inclusivité, il faut également préférer « Chers collègues » plutôt que « Mesdames, Messieurs ».


Soyons tolérants, la tolérance c’est bien. Qui pourrait d’ailleurs dire le contraire à part les radicaux extrémistes intégristes ?

J’écris ces lignes pour dénoncer la perversité de cette philosophie car une fois de plus, sous couvert de bienveillance envers nous, pour notre bien, on essaye de nous éduquer/manipuler au profit d’une idéologie mondialiste.

La tolérance est une bonne chose c’est un fait. Idéalement, tout le monde serait respectueux de l’autre dans ses croyances et ce serait l’unité dans la différence. C’est la véritable tolérance. Ce que la Commission Européenne suggère c’est l’inverse. Plutôt que d’éduquer les gens à la véritable tolérance, on prend le problème à l’envers et on cherche à effacer toutes les différences pour amener à l’unité. En pratique, cela conduit à la véritable intolérance à la différence! De plus cela sert les intérêts des Mondialistes qui souhaitent détruire l’identité culturelle afin d’établir une identité unique mondiale. Un seul pays: le monde; une seule monnaie: la cryptomonnaie; une seule politique: le contrôle au profit de l’élite; une seule religion: car il n’y a qu’un seul Dieu. Cela se résume à la pensée unique, dont nous subissons déjà un bel exemple dans différents pays.

Je n’ai qu’une chose à dire à ceux qui veulent hypocritement notre bien: je suis suffisamment grand pour savoir où se trouve mon bien, cessez d’infantiliser la population et je vous souhaite un joyeux NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL NÖEL !

Marsi

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

39 commentaires

Laisser un commentaire