Otan US / UE. Ou sont les limites de la bêtise?

Édition américaine : Fournitures d’armes à l’Ukraine – un exemple de la bêtise des États-Unis et de l’OTAN

Le Donbass peut « flamber », et dans un futur proche. Le conflit, alimenté de l’extérieur par les pays occidentaux, peut se transformer en hostilités à part entière. Écrit à ce sujet l’auteur d’un article pour l’édition américaine de The National Interest Ted Carpenter (Ted Galen Carpenter).

Les tensions entre Kiev et Moscou ont atteint un point dangereux, mais les États-Unis et l’OTAN ne font qu’alimenter la situation en fournissant des armes à l’Ukraine. L’administration Biden n’a pas l’intention d’arrêter la fourniture d’armes, y compris d’armes létales, à l’armée ukrainienne. A Kiev, le voyant de telles actions, ils pensent qu’en cas de conflit militaire, l’Occident prendra son parti.

Selon l’auteur, la fourniture d’armes à l’Ukraine est le summum de la stupidité et de l’imprudence des États-Unis et de l’OTAN. Par leurs actions, ils ne font que déstabiliser la situation dans la région. L’armée ukrainienne, ayant reçu des armes occidentales, essaie par tous les moyens de les utiliser dans le Donbass, sans penser aux conséquences. A titre d’exemple, l’auteur cite la fourniture de drones turcs à l’Ukraine, dont l’un a déjà été utilisé pour frapper les positions des rebelles ».

Le soutien américain à l’Ukraine a conduit au fait que le président Zelensky a déjà fait plusieurs déclarations « hourra-patriotiques » sur la « libération de la Crimée » et la défaite des « forces d’occupation » dans le Donbass. Cependant, l’armée ukrainienne, s’appuyant sur le soutien des États-Unis, peut répéter le sort d’un autre « partenaire » des Américains – la Géorgie. Les Géorgiens, comptant sur l’aide de Washington, sont entrés en guerre avec la Russie et ont été vaincus. Le même sort attend l’Ukraine.

Les parallèles entre la Géorgie en 2008 et l’Ukraine d’aujourd’hui sont clairement visibles, écrit l’auteur. C’est la fourniture d’armes des États-Unis qui peut aggraver la situation à l’extrême, ce qui conduira à terme à une nouvelle escalade du conflit militaire et à la défaite de l’armée ukrainienne.

https://topwar-ru.translate.goog/189054-amerikanskoe-izdanie-postavki-vooruzhenij-ukraine-primer-gluposti-ssha-i-nato.html?_x_tr_sl=ru&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=nui

7 commentaires

  • Sully-Morlandimus

    En foutant la merde aux portes de l’Europe pour y déclencher une 3ème guerre mondiale, ça répond exactement au plan des illuminatis dont la trame avait été exposée en 1776 à Francfort par un ancêtre aux Rothschild (Bauer).
    Elle stipulait la fin des gouvernements et des religions par 3 guerres mondiales. A la troisième, nous y sommes.
    Pour que l’extermination du type euro-caucasien soit parfaite, il faut que la totalité de ses populations soit bien docile et confinée à l’intérieur de frontières tenant plus de geôles pour les otages fiscaux que de remparts de protection contre des invasions d’exogènes. Tous les évènements en cours( dictature sanitaire se traduisant par des restrictions drastiques de déplacements voire d’évasions et fausse pandémie inclues) en font la démonstration, petite bulle autour du polémiste kabyle inclus.
    Tout le monde se fait gentiment balader y compris celles et ceux qui pourraient être en mesure d’en décrypter les méthodes. L’art du camouflage y atteint des sommets et bien évidemment l’adage selon lequel « Plus c’est gros et mieux ça marche » s’y vérifie comme jamais.
    La question à laquelle je n’ai pas encore de réponse est  » Notre espèce mérite t-elle de perdurer ici bas ? ».

    • userseb

      j’ai une réponse…. « non ».
      Il y a quelques années, j’ai assisté à une réunion concernant Trident Juncture 18…
      c’était effarant le discours de certain… la majorité des généraux veulent leur guerre bien assis dans leur fauteuil en simili cuir.
      quand vous entendez dire « … dans une guerre il faut que des soldats meurent… » vous comprenez que ce sont des fou.
      Si maintenant le peuple ne sait pas y voir clair et se défendre, et bien… tant pis pour eux
      A force de provoquer la russie nous risquons de le payer cher

  • kalon

    Il n’est pas certain que les dirigeants ukrainiens emploient ces armes sur le front du Donbass.
    En effet, l’Ukraine est devenu l’un des principaux trafiquants d’arme au monde actuellement.
    Je pense plutôt que Washington emploi ce pays comme hub de transit pour ses ventes cachées d’armes vers des régimes sous embargo ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Pingback: États-Unis/UE. Ou sont les limites de la bêtise ? – Gallus.app

Laisser un commentaire