Les 72 ans de l’Otan prouvent l’aberrance de la loi Climat et Résilience

On en est plus à ça près, tout est aberrant en France. Ils sont à des lieues de la vie réelle, bien payés et bichonnés dans leur tour d’ivoire. Ils ne voient rien ou ne veulent rien voir… et cautionnent les couic et les couac de la « pensée complexe » d’un banquier propulsé et vêtu, d’un costume trop grand pour lui. Ce sont ces aberrations continuelles qui paralysent les citoyens, toujours dans l’attente d’une suite un peu plus logique de l’exécutif. Logique qui fait cruellement défaut. C’est le ressenti général.

En vérité, la stratégie plus que brouillonne du chaud et du froid, du « en même temps » est payante, puisque bien peu pensent à réagir contre cette politique destructrice, au point de laisser Macron, véritable homme orchestre, tour à tour virologue, épidémiologiste, chef de guerre, ambassadeur très moyen (qui critique son pays hors des frontières), suiveur inconditionnel de la caste financière, décider de nos vies tout seul. Il décide et le parlement valide sans débat. Autant les mettre au chômage, ils ne servent à rien, ne nous représentent pas et… ça fera des économies.

Il cumule les « qualités » indispensables qui l’ont fait choisir par ses sponsors et maîtres, l’allégeance, la trahison, la détestation du pays qu’il est censé servir, la soumission, l’arrogance, l’idéologie mondialiste poussée à son paroxysme, le manque d’empathie pour le peuple des « riens ». Vous n’ignorez pas que la haute finance est apatride, seul les profits comptent. Souhaitons que le peuple n’ait pas la mémoire courte.

Quant à l’écologie, les promesses rendent les enfants joyeux. Mme Pompili devrait faire l’expérience de vivre comme les citoyens lambda, avec leurs moyens et loin de son travail, ça la ferait atterrir dans la vraie vie et, pas de voiture pour vous déplacer madame !! Puisque vous n’en voulez plus. Ce qui est bon pour les « gueux » doit l’être aussi pour vous, au nom de l’exemplarité.

Pour être un bon patron, il faut avoir été bon ouvrier, connaître les difficultés inhérentes au métier et ne pas imposer des solutions technocratiques, qui vont mettre les gens en difficulté sans rien résoudre. On ne lutte pas contre les nuisances, avec un pays en ruine, en déplaçant de l’air et en faisant de la communication anxiogène à la queue leu leu devant les caméras pour ne rien dire, si ce n’est entretenir une peur paralysante (et c’est le but). Bientôt 2022, les français jugeront. Si les élections ont lieu… rien n’est moins sûr avec la dictature en marche..

Source Observateur-Continental

Pour ses 72 ans, l’Otan renforce ses forces et les Etats-Unis continuent de mener une politique de domination sur le monde grâce à cet instrument politique. Defender 21, Atlantic Resolve et les opérations associées, comme Inherent Resolve, anti-écologiques par essence, destructrices de l’environnement, de la nature, du vivant, vont de la France jusqu’à la Russie, dans les Balkans, en mer Noire, dans le Caucase, en Syrie en Irak, dans le canal de Suez et même en Afrique, jusqu’à l’océan Indien.

Pourtant les pays occidentaux, les Etats-Unis en tête, dénoncent, auprès des populations civiles occupées par l’Otan, le réchauffement climatique, la destruction de l’écologie par la pollution et l’emploi de véhicules et d’avions.

D’abord, la France, un pays qui fut un Etat souverain à l’époque du général de Gaulle, sert de port de transit pour l’armée américaine alors que le pays se retrouve confiné. Depuis le début du mois de mars à travers l’ opération Mousquetaire des soldats américains ont débarqué en France par le port de Dunkerque et l’aéroport de Calais-Marck dans le cadre d’ Atlantic Resolve dont le slogan est «une Europe forte», «une Afrique forte».

5 ports et 12 aéroports de pays européens sont occupés par l’armée américaine pour assurer les débarquements de soldats, de véhicules et de l’armement. Cette année, 26 pays participent à cette opération extrêmement polluante qui est Defender Europe: Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Canada, Croatie, Estonie, Géorgie, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Kosovo, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Monténégro, Pays-Bas, Macédoine du Nord, Pologne, Roumanie, Slovénie, Espagne, Turquie, Ukraine, Royaume-Uni, Etats-Unis. Ce déplacement d’engins militaires, d’avions, d’hélicoptères, de voitures blindées, de troupes, est surprenant quand les pays occidentaux mettent en place des mesures écologiques drastiques pour leurs habitants pour limiter leurs déplacements sur l’autel du climat, de l’environnement. Ces déplacements d’engins militaires s’accompagnent d’exercices avec des obus et autres armes de guerre. 

La loi Climat et Résilience. Le 8 mars 2021, Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, a effectué une déclaration sur l’élaboration et les grandes orientations du projet de loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale. La ministre française parle «d’un processus qui place une hypothèque sérieuse sur l’avenir de nos enfants et de notre propre espèce. Un processus dont nous sommes paradoxalement les principaux acteurs». Son objectif est «réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale».

Barbara Pompili veut «une nouvelle manière d’exister, intégrer les limites de la planète dans un nouveau projet de société» car il y a «l’urgence d’incarner l’écologie au quotidien, dans la vie des Françaises et des Français» car «avec cette loi, demain, l’Ecole de la République formera les éco-citoyens du XXIème siècle» et «chacun aura accès à une information sérieuse pour faire des choix de consommation éclairés», «avec cette loi, demain, notre économie accélérera sa décarbonation». Alors que l’armada américain très polluant avance actuellement sur le globe, Barbara Pompili, explique qu’ «il s’agit d’embarquer 67 millions de Françaises et de Français dans la transition écologique».


La ministre de la transition écologique veut placer dans l’article 1 de la Constitution française la loi Climat et Résilience et interdire la vente de voiture essence en 2040 avec en 2030 interdire certaine voiture en créant 45 zones anti-émissions en France car «45 000 personnes meurent chaque année à cause de la pollution de l’air». Elle a expliqué à l’Assemblée nationale qu’ «avec cette loi, demain, la transition vers les nouvelles mobilités sera encore plus rapide. Les zones à faibles émissions pour les villes de plus de 150.000 habitants vont enfin mettre un terme au modèle du « tout voiture » au bénéfice d’une bonne articulation entre parkings relais, transports en commun et vélo» et qu’ «avec bons sens nous arrêterons de prendre l’avion lorsqu’il existe une alternative en train en moins de 2h30. Ce sont les objectifs du titre III, Se déplacer». 

L’Otan, «un élément essentiel de l’ordre mondial». Cette armée américaine en Europe et en Afrique, a célébré le 4 avril le 72e anniversaire de la fondation de l’Otan. Sur sa page Twitter on lit: «12 dirigeants mondiaux se sont engagés en faveur de la paix et de la sécurité transatlantiques. Soixante-dix ans et plus et 18 membres supplémentaires plus tard, l’Otan continue d’être un élément essentiel de l’ordre mondial et de l’engagement envers l’Alliance pour assurer la défense et [pour que] la dissuasion collective reste irréprochable».

L’armée américaine peut continuer tranquillement ses exercices militaires dans le cadre de l’Otan sur le globe et détruire l’écologie et l’environnement tout en participant au réchauffement climatique. Barbara Pompili ne dit rien sur ce sujet sensible. D’ailleurs, l’Otan n’évoque pas la question de l’écologie.

Olivier Renault

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

O-C

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

4 commentaires

Laisser un commentaire