Salaires : les infirmiers français parmi les plus mal lotis ..

Si vous êtes infirmier, quel est votre salaire ? Les dernières statistiques datent de 2016, Ça pourrait nous aider à comprendre ce graphique où la France, est avant-dernière de la liste. Partagez ! Volti

******

Source STATISTA

À l’appel de plusieurs organisations de la fonction publique hospitalière et du collectif inter-hôpitaux, rassemblant médecins et personnels soignants, une manifestation de soutien à l’hôpital public doit se tenir aujourd’hui à Paris.
Alors que la grève des services d’urgence perdure depuis plusieurs mois, les organisateurs du la manifestation réclament, entre autres, une hausse générale des salaires ainsi que davantage de recrutements.
Et pour cause: les salaires des infirmiers sont parmi les plus bas des pays de l’OCDE. Comme le montre notre graphique Statista, un infirmier hospitalier français perçoit une rémunération inférieure de 5 % au salaire moyen en France. Aux États-Unis, un infirmier gagne 24% de plus que le salaire moyen, en Allemagne 13 % de plus. Au Mexique, la rémunération représente même presque le double du salaire moyen (83 %).

Infographie: Salaires : les infirmiers français parmi les plus mal lotis  | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista

Source STATISTA

____________

Classées selon la catégorie socioprofessionnelle, les rémunérations nettes atteignent les montants suivants (Insee, salaires 2016) :

  • Cadres et chefs d’entreprise salariés : 4.060 euros mensuels
  • Professions intermédiaires (techniciens et technico-commerciaux, contremaîtres, agents de maîtrise, etc.) : 2.241 euros mensuels
  • Employés : 1.590 euros mensuels
  • Ouvriers : 1.681 euros mensuels

Ces statistiques portent sur les salariés du privé et des entreprises publiques.

Les prévisions pour 2019 sont les suivantes :

  • Insee (prévision de décembre 2018) : salaire brut moyen par tête en hausse de 2,1% en 2019 dans les entreprises non agricoles (+2% en 2018) et +1,2% après prise en compte de l’inflation
  • Banque de France (prévision de mars 2019) : salaire moyen brut par personne en hausse de 2,3% en 2019, puis de 2,3% en 2020 et de 2,6% en 2021 (+1,9% en 2018 dans le secteur privé), incluant une hausse plus modérée du Smic, sans coup de pouce
  • Haut Conseil des finances publiques : salaire moyen brut par personne en hausse de 2,3% en 2019, notamment en raison de l’instauration de la prime exceptionnelle exonérée de cotisations, avant une augmentation de 2,1% en 2020.

Dans son enquête de juillet 2019 sur les NAO (négociations annuelles obligatoires) en France, Mercer tablait sur une augmentation moyenne annuelle du salaire de base de 2,22% et médiane de 2,2% également en 2019 (contre respectivement 2% et 2% en 2018, 1,7% et 1,8% en 2017, 1,51% et 1,50% en 2016).

Source : Tout sur mes Finances

14 commentaires

Laisser un commentaire