Jardinier autonome, Alexis Robert se passe du superflu et ça le rend heureux…

Un bol d’air et du positif ça vous dit ? Ne garder que l’essentiel, pour avoir la liberté et en profiter sans contrainte. Voilà une belle leçon de vie. Partagez ! Volti

******

Source Positivr via Aphadolie

Alexis Robert

Il se passe du superflu et ça le rend heureux. Quelle est sa philosophie ? Réponse dans ce beau reportage que lui a consacré l’émission « Silence ça pousse ».

Vivre simplement, ça n’est pas renoncer à son confort, c’est goûter à la liberté de façon joyeuse et décontractée. Voici ce que nous enseigne Alexis Robert, un jardinier autonome dont le mode de vie frugal et épuré épouse parfaitement les besoins de la planète et de l’humanité. Une vidéo apaisante et très inspirante.

Ce jardinier, l’émission « Silence ça pousse » (France 5) est allé le rencontrer en Bretagne, sur ses terres et dans sa maison équipée de panneaux solaires.

https://www.france.tv/france-5/silence-ca-pousse/371893-portrait-alexis-robert-jardinier-autonome.html

Moi, je vis dans la simplicité volontaire.
C’est tout à fait possible et d’une façon très décontractée et joyeuse, à condition de savoir s’organiser et de prévoir. 
Alexis Robert

Source Aphadolie

Pour aller plus loin :

Citoyen prévoyant

11 commentaires

  • M.G. M.G.

    Ça rejoint ce que je disais hier :

    Perso je fais cette expérience de « déconsommation générale » depuis quelques années et je suis de plus en plus surpris par cet étrange lien sous-jacent entre consommation et bonheur. Moins je consomme, plus je suis heureux. Ce n’est pas une phrase pompeuse de bobo, mais bien un constat que l’on peut faire en changeant de mode de vie, car, comme pour la cigarette, notre addiction à la consommation n’est finalement qu’un barreau de plus à notre prison mentale. Une fois libéré de cette dépendance on se sent vraiment plus heureux, comme libéré d’une contrainte. Ça vaut vraiment le coup de tenter l’expérience …

    En tout cas merci pour ce partage, ça fait plaisir de voir et d’entendre quelqu’un qui a encore les pieds ancrés sur terre. J’apprécie sa conclusion pleine de bon sens :

    il faut lâcher prise, nous ne sommes que des voyageurs sur cette terre. On y reste un certain temps puis on s’en va.

    M.G.

    • « il faut lâcher prise, nous ne sommes que des voyageurs sur cette terre. On y reste un certain temps puis on s’en va. » Nous sommes si peu de chose malgré ce que l’on veut nous faire croire.
      On passe mais peut être qu’on revient. On reviendra peut-être même avec les caractéristiques d’un type que l’on détestait. La vie est une grande farceuse, ne l’oubliez pas.

  • Avatar Leveilleur

    Et oui mais c’est toujours pareil comment être autonome quand on a pas de maison ni de terrain et pas les moyens qui suivent pour acheter. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    Alors oui l’idéal serait que tout le monde puisse avoir un bout de terre et une maison pour cultiver son jardin et être autonome mais ce n’est pas dans le programme politique de donner des terres, il faut d’abord travailler pour rapporter des sous à l’état et après peut-être qu’on pourra faire une crédit si la banque veut bien nous prêter. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Bon normalement dans la réalité, la Terre appartient à tout le monde et à personne en même temps, à l’origine ceux qui ont réquisitionné toutes les terres n’ont pas payé leur du à mère Nature et aujourd’hui on nous demande de travailler pour acheter de la Terre, pfff elle est où l’arnaque ?

    Cela devrait être interdit de posséder plus que de raison afin d’en laisser aux autres, dés la naissance chacun devrait avoir de quoi subvenir à ses besoins vitaux mais tant qu’on sera dans un monde où le profit prime sur le partage et de la Fraternité, rien ne changera.

    • Avatar LaoTseu

      Et si avec un handicape, comme être autonome ? Sinon si quelqu’un n’a vraiment plus rien bas s’approprier des terres, il n’y a rien à perdre…

      • Avatar DTC

        @ LaoTseu,
        Les personnes handicapées doivent être aidées. Les projets autonomes doivent inclure la possibilité d’accueil de proches (au moins) en incapacité physique. Ça me paraît évident.

    • Avatar DTC

      Je suis bien d’accord avec toi Le Veilleur.
      Après, je pense qu’il faut viser le terrain agricole et l’habitat illégal, pour réduire les coûts. On peut démarrer ainsi un projet à 6000 euros environ. Mais il faut quand même les trouver. Et trouver le terrain.
      Bon courage

  • Avatar Claire de Lune

    Je vis dans une toute petite maison avec un jardin que j’ai laissé en prairie plus mon potager pour manger.

    Depuis 5 ans je cherche des gens pour acheter la maison à côté, qui devait être celle des maitres paysans et 30Ha pour 100 000 euros. Ah oui il y a aussi des petites dépendances, Toiture et murs en bon état, très important pour les travaux……Et…….

    Voilà c’est trop tard, hier elle a été vendue, je ne sais pas qui va habiter à proximité, des endormis ou des éveillés, s’ils changent toute cette belle nature en gazon et faire des 30 Ha de l’agriculture intensive je vais me barrer, je n’en peux plus. de ce lieu dit désert entourée de beauf au loin.

  • Avatar Claire de Lune

    Pour les panneaux solaires ceux qui peuvent les éloigner le plus possible de la maison, surtout pas sur le toit !!!!

    Je ne suis pas scientifique pour vous expliquer les raisons réelles, renseignez vous, encore des ondes trop fortes !