Estimation de la participation à 15h30 ce samedi 8 décembre 2018 : 520.000 gilets jaunes partout en France métropolitaine…

La manipulation des chiffres continue sur la participation des gilets jaunes et, le passage en boucle des violences dues aux infiltrés et autres casseurs au détriment du mouvement, est une basse manœuvre pour décourager ceux qui auraient bien voulu participer. On notera aussi, (d’après certains témoignages) ceux qui ont été bloqués en dehors, pour les empêcher de rejoindre la manifestation. Le gouvernement a peur, très peur. Jupiter est toujours muré dans son silence (pour ne pas attiser les braises paraît-il) mais quoi qu’il dise c’est fichu, la majorité des français, n’acceptera plus d’être représenté pas ce pantin, destructeur de notre pays. Les casseurs ont cassé du matériel, brisé des vitres, Macron et consort depuis des années, ont cassé des familles et, brisé des vies. Partagez ! Volti

******

Source France-Police.org

Illustration

France Police – Policiers en colère recense près de 1300 points de blocage regroupant en moyenne 200 gilets jaunes.

Pour couvrir l’intégralité de la page horaire, les effectifs « gilets jaunes » sont généralement doublés, soit 400 manifestants en moyenne par point.

1300 points x 400 gilets jaunes = 520.000 manifestants et non 31.000 comme l’affirme l’exécutif, ce qui ne correspond même pas au nombre de spectateurs à une rencontre sportive à domicile du PSG ou de l’OM..

La manip’ est tellement grossière que ces chiffres n’ont sans doute plus aucune crédibilité auprès de l’opinion publique..

Pour rappel, pour maintenir l’ordre public à un match de football, personne n’a jamais eu besoin d’envoyer des véhicules blindés dans les rues ni de mobiliser la quasi totalité des effectifs de police et de gendarmerie disponibles sur l’ensemble du territoire national..

Notre organisation syndicale précise qu’il s’agit là d’une moyenne par point. Certains point regroupent plusieurs milliers de gilets jaunes tandis que d’autres en comptent seulement quelques dizaines.

En outre, France Police – Policiers en colère conteste formellement le traitement de l’information par les chaînes en continu qui présentent la contestation des gilets jaunes exclusivement au regard des évènements parisiens.

 

16 commentaires

Laisser un commentaire