Fantasme de l’invasion, « zéro débarquement » : en Italie, la victoire des partis anti-migrants….

Cette analyse est inquiétante. S’il n’y avait pas de guerres dans ces pays, que la population y vivait décemment, les migrants auraient intérêt à rester chez eux. On ferait bien mieux de mettre la pression sur nos gouvernants, pour qu’ils cessent ces guerres d’ingérence qui mettent le chaos partout et à terme, mettent en danger nos pays déjà bien mal en point.

Ggia – licence CC BY-SA 4.0.

Après une campagne marquée par des actes racistes et des discours très durs, les partis anti-migrants ont remporté trois des quatre premières places aux élections législatives du 4 mars. Quelles sont les positions du Mouvement cinq étoiles, du parti d’extrême-droite la Ligue, ou de Forza italia vis-à-vis des étrangers ? Quels seront les effets de ces résultats électoraux sur la question de l’accueil ?

En 2017, près de 120 000 exilés ont débarqué sur les côtes italiennes depuis l’autre rive de la Méditerranée, contre 180 000 l’année précédente. 2873 ont péri dans la traversée, ou sont portés disparus. 4500 personnes avaient déjà subi ce sort en 2016. Depuis le début de l’année, plus de 5000 migrants sont encore arrivés par la mer [1. L’Italie est ainsi devenu le premier pays d’arrivée en Europe par la Méditerranée, devançant la Grèce [2].

Beaucoup de ces nouveaux arrivants y déposent directement une demande d’asile. En 2016, l’Italie en a enregistré plus de 120 000, sensiblement plus que la France [3]. Les autorités françaises, elles, renvoient systématiquement les migrants arrêtés à la frontière italienne – y compris les enfants non-accompagnés et les femmes enceintes [4] –, ce qui les pousse à tenter le passage par des voies de plus en plus dangereuses (voir notre article). Quel sera le sort de ces nouveaux arrivants venus de pays en proie à la guerre et à l’instabilité, essentiellement du Moyen-orient et d’Afrique, après les élections italiennes du 4 mars qui ont vu des partis portant des discours anti-migrants arriver en tête des résultats ?

63% cumulés pour les partis anti-migrants

Le 3 février, un mois avant les élections italiennes, un militant du parti d’extrême droite la Ligue (ex-Ligue du nord) a ouvert le feu sur des migrants à Macerata, une petite ville dans la région des Marches, blessant six personnes. Dans cette localité, ce parti ouvertement raciste a récolté 20 % des voix le 4 mars [5]. Au niveau national, la formation obtient plus de 17 % des votes, devant son allié Forza Italia, le parti de l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi, à 14 %. Au total, avec petit parti Fratelli d’Italia, cette coalition de droite extrême totalise 37% des suffrages. Le Mouvement Cinq étoiles (M5S), fondé en 2009 par l’humoriste Beppe Grillo, obtient à lui seul 32 %, ce qui en fait le premier parti. À Naples, il a même récolté plus de 50 % des suffrages exprimés.

Le Parti démocrate (PD) de centre-gauche, qui était au pouvoir depuis 2013, arrive en deuxième position mais ne récolte que 18 % des voix. Le parti de gauche dissident du PD, « Libres et égaux », obtient un peu plus de 3 % des voix, soit juste assez pour avoir des élus au Parlement. Le parti de gauche citoyenne « Pouvoir au peuple », réalise un score de seulement 1 % [6]. Aucune coalition ne se dessine pour l’instant dans l’optique de former un gouvernement. Arrivé premier, le Mouvement cinq étoiles peut en réclamer la tête, mais reste devancé par la coalition de droite nationaliste.

La Ligue et le fantasme de l’« invasion »

Le Parti démocrate n’était déjà pas caractérisé par sa politique d’ouverture aux migrants ces dernières années. C’est lui qui a signé – avec le soutien de l’Union européenne – des accords avec la Libye pour empêcher les arrivées d’embarcations dans les eaux italiennes (voir notre article). Mais les discours tenus par les leaders des partis ou coalition de partis arrivés en tête sur la question migratoire laissent craindre encore bien pire.

Sur l’île de Lampedusa. Photo : Corrado Matteoni (licence CC)

« Il est évident qu’en matière migratoire, l’objectif des partis qui ont fait les plus gros scores, Cinq étoiles et la Ligue du Nord, n’est pas l’intégration. Pendant cette campagne, tout le monde a fait des déclarations anti-migrants », regrette Filippo Furri, sociologue italien et membre de l’association Migreurop.

Le programme commun de l’alliance de droite entre la Ligue du Nord et de Forza Italia revendique le « blocage des bateaux de migrants » et leur « refoulement », ainsi que le « rapatriement de tous les immigrés illégaux. » La Ligue du Nord n’hésite pas à utiliser le terme d’« invasion ». Silvio Berlunsconi lui-même a déclaré pendant la campagne qu’il voulait renvoyer 600 000 migrants « clandestins ». « C’est assez nouveau pour Berlusconi. Avant pour lui, l’ennemi c’était plutôt les pauvres. Il a rarement parlé, à titre d’exemple, de « priorité aux Italiens » », analyse encore Filippo Furri.

Pour le M5S, « objectif zéro débarquement »

Que prône le Mouvement cinq étoiles, ce nouveau parti apparu il y a moins de dix ans et qui se revendique « anti-système » ? Dans son programme, le M5S parle de « gérer les flux migratoires à court, moyen et long terme », et dit « vouloir s’engager pour des voies légales et sures d’accès à l’Europe ». Mais la rhétorique de campagne du mouvement a largement dérapé de ces propositions a priori modérées. Le leader de la campagne de Cinq étoiles, Luigi Di Maio, a ainsi dit vouloir en finir avec les ONG qui sauvent les vies de migrants en Méditerranée, qualifiées de « taxis des mers. » Un des visuels de campagne du M5S annonçait même un tout autre objectif que celui de créer des « voies sures » : Cinq étoiles y fait campagne sur le slogan « Immigration : objectif zéro débarquement », avec un bateau de migrants à l’arrière plan.

« La communication de Cinq étoiles est souvent très informelle. Tandis que dans leur programme, tout est flou. Ils ne sont clairs sur rien. Du coup, il est difficile d’anticiper ce qu’ils feraient s’ils étaient à la tête d’un gouvernement, souligne Filippo Furri. On peut surtout s’attendre à des actions déstructurées. »

« Quand le mouvement Cinq étoiles a émergé, leur position sur la question migratoire n’était pas claire, dit aussi Caterina Mazzilli, doctorante italienne sur les migrations à l’université britannique de Sussex. Cela a changé depuis, ils vont vers des positions de la droite. Mais je doute que cela aura un impact massif sur les programmes d’accueil des demandeurs d’asile en Italie, en tous cas par à court terme. »

« Je crains une augmentation des agressions racistes »

Au 31 décembre 2017, il y avait 180 000 places d’accueil de demandeurs d’asile et réfugiés en Italie, dont 150 000 places dans les dispositifs d’urgence. Environ 10 000 demandeurs d’asile et réfugiés survivent par ailleurs dans des squats et à la rue, selon Médecins sans frontières, sans aucun accès aux programmes d’accueil. « Il y a deux types de centres d’accueil, poursuit Caterina Mazzilli. Une partie, environ un quart en 2016, est gérée par les mairies. Normalement, les élections n’auront pas de conséquences sur ces centres, qui sont meilleurs d’un point de vue qualitatif. En revanche, le reste des centres, la grande majorité, est sous contrôle des préfectures. Ici, l’impact pourrait être important. Mais ils sont gérés par l’intermédiaire de contrats avec des sociétés privées. Un nouveau gouvernement ne pourra donc pas fermer du jour au lendemain des centaines de centres d’accueil. »

C’est davantage sur le climat général que la chercheuse a des inquiétudes : « Ce que je crains, c’est que ces élections entraînent une augmentation des agressions racistes en Italie, précise-t-elle. Car les partis arrivés en tête légitiment, par leurs déclarations anti-migrants, ces attaques. » Le 5 mars, au lendemain des élections, l’entrée d’une mosquée a été incendiée à Padoue. À Florence, un homme qui disait vouloir se suicider avant de se raviser, a finalement tiré sur un Sénégalais en pleine rue. Ce dernier en est décédé.

Rachel Knaebel pour BastaMag

Notes:

[1Chiffres du Haut commissariat aux réfugiés des Nations-unies (UNHCR).

[2En 2015, la Grèce l’avait largement dépassé avec plus de 850 000 arrivées par la mer sur son territoire.

[385 000 demandes en France. Voir ici et ici.

[4Voir ce rapport de Médecins sans frontière.

[5Voir ici.

[6Voir ici.

Voir aussi:

Quand des députés macronistes relaient une intox pour discréditer une association de lutte contre le harcèlement sexuel

27 commentaires

  • SANTE

    Possible que certains partis abusent un peu mais moi j’en vois de plus en plus.D’où viennent-ils?sont-ils largués en parachute?
    Les pompiers de la Drôme bénéfcieront de protection pou 15 quartiers. 18% d’agressions en plus.

  • Bormes

    Bien évidement, les populations fuient les guerres, les famines etc etc

    Mais l’immigration ne résoud rien, il faut aider les populations dans leurs pays,

    Ne pas détruire un pays pour une stratégie énergétique, Irak, Libye, Syrie, etc..
    Ne pas appauvrir un pays pour ses matières premières.
    Aider ces populations a se développer

    Il faut juste faire l’inverse de ce que nous occidentaux faisons a travers le monde.

    L’immigration et les bonbons – La démonstration qui pousse à la réflexion
    https://www.youtube.com/watch?v=okQ3CLl9RIA

    Les Confessions d’un assassin financier – John Perkins
    https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M

    En BD de 2 minutes:
    https://www.youtube.com/watch?v=gqzQs7KoPik

    • dreadcast

      > il faut aider les populations dans leurs pays,
      > Aider ces populations a se développer

      Je pense qu’est là le problème. Ça fait trop longtemps que la France, le UK, la Belgique, les USA et j’en passe « aident » ces populations à se développer ou, pire, à s’extirper du joug fasciste…

      La meilleure chose qu’on puisse faire, c’est de ne plus s’ingérer afin de laisser les peuples vivre tranquillement chez eux.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Il semble que prendre le problème à la racine ne soit pas le but des dirigeants des différents pays européens.
    Renvoyer les migrants chez eux ? pour y trouver quoi ? guerre, destruction, famine, misère etc… sans compter tous les dangers que cela comporte en plus.
    La plupart ne demanderait qu’une chose : rentrer, retrouver une vie qui leur correspond, ils ne sont pas là par plaisir.
    Mais ici non plus ce n’est pas un plaisir de les avoir avec tous les désagréments que cela comporte : violences, viols et j’en passe.
    Tant que les peuples européens laisseront faire des dirigeants qui ne pensent qu’à l’argent et au pouvoir il en sera ainsi.
    C’est aux peuples de réagir et de faire place nette à leurs têtes, seulement ils sont trop couards et m’enfoutistes pour bouger ne serait-ce qu’un cil.

  • kader13

    toutes ces histoires de migrants sont bien belles mais …

    – on aide les gens qui viennent c’est à dire les plus forts. Quid des plus faibles personnes âgées, enfants qui ne pourront pas venir ? on les laisse crever de faim ?

    – on a déjà des millions de chômeurs ici ? on a quoi en fait à leur proposer de digne ?

    – ces gens la veulent depuis toujours venir en Europe. Qui leur donne aujourd’hui les moyens de venir et dans quel but ?

    -ok on les accueille… mais combien peut on en accueillir ? si 5 millions d’algériens veulent venir en France ? on leur dit quoi ?

    – que de passerait ils si les européens allaient par milliers s’installer dans ces pays ? demandant l’ouverture d’églises et de vivre à l’européenne ? comment seraient ils reçu ?

    – Bref, qui organise tout cela et dans quel but ?

    • gnafron

      « – que de passerait ils si les européens allaient par milliers s’installer dans ces pays ? demandant l’ouverture d’églises et de vivre à l’européenne ? comment seraient ils reçu ? »

      toi y’en a comique ?!? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
      ça y’en a déjà avoir été fait, appelé « colonisation » et terminé mal (Algérie), voire très mal (Congo belge) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • gnafron

        et moi y’en a toujours été opposé à toute forme de colonisation…

        • engel

          Oui mais avant, ce fut la colonisation arabe de l’Europe jusqu’à Poitiers et jusqu’au porte de l’Autriche.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
          Lancer le stupide et sulfureux sujet « méchante colonisation occidentale » et oublier ce fait majeur est bien dans l’air du temps des abr…!

          …Tout comme « oublier » que le Moyen-Orient fut très longtemps une terre chrétienne, avant tout.

      • JBL1960 JBL1960

        Et le premier d’entre tous, avant cela, fut le débarquement de Colomb, cristobál, pas Gérard qui prend 2 ailes, comme les avions…

        Aussi appelé le porteur de croix, il avait été chargé, sur ordre divin des hommes en jupe de partir « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » Donc chaque année on célèbre le Columbus Day, et en Espagne et en Amérique latine, le jour de la Race (Día de la Raza) et y font mieux, ou pire, en célébrant Thanksgiving ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/23/transformons-ce-jour-sombre-et-noir-de-thanksgiving/

        Sur ce sujet précis, à savoir la doctrine chrétienne de la découverte, fondement de la Loi Fédérale Indienne et de l’Empire anglo-américano-christo-sioniste, le résumé du livre de Steven Newcomb ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/pdfsnewcombjanv2017.pdf Et toutes les illustrations, récits aussi bien de Las Casas ne laissent aucun doute sur les intentions des uns et des autres ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/06/massacreindiens.jpg

        Bon, faut juste savoir que cela est orchestré, en Europe, par les Banksters : En Europe, il va falloir doubler le nombre de migrants et de réfugiés, par rapport aux chiffres de ceux accueillis en 2015, afin de pouvoir maintenir la croissance économique. Rapport d’UBS de 01/2016 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/07/banksters-ubs-levez-vous/

      • kader13

        toi un peu idiot c’est exactement ce que j’ai dit. toi pas bien comprendre notre langue ?

  • L’Italie moderne a toujours été fort à droite, alors que de l’autre on y dénombre pas mal de communistes, aussi fin des années 60 c’est ses derniers qui sont visés par le Stay Behind et leur opération Gladio, et on sais maintenant que autant en Italie, Luxembourg, Allemagne ou Belgique (tuerie du Brabant), qu’ils entretenaient des liens étroit avec l’extrême droite des pays respectifs.

    Et toujours à l’heure actuelle dans les hautes sphère des services secrets on y trouvera plus facilement des sympathisants de droite voir très à droite que de « gentils » gauchistes.

    Retours en Italie, il n’est donc guère étonnant de revoir l’Italie basculer dans ses travers par temps de crise, vu que c’est une « coutume », l’extrême droite, ma famille elle, même d’avant guerre étaient des « camisa negra » de haut rang, des nobles au sang pure. Et je dois bien admettre que ça leur est rester, nostalgie quand tu nous tient… Pas moi hein, je tiens à le préciser !

    Je serais plutôt nostalgique de la Rome antique, la magnifique, qui étaient cosmopolite et en avance sur son temps en respectant les uses et coutume et culte des pays conquis, sauf les sacrifices humains qui fût abolit. Même les étrusques dont je suis originaires, descendantes des rois Tarquin, accueillaient en leur sein les étrangers qui étaient prêt à aider la communauté.

    Mais apparemment, comme ailleurs d’ailleurs, les italiens ont oublié leur histoire et du coup retombent dans les mêmes travers !

    Akasha.

    • SANTE

      Je ne suis pas d’origine italienne mais il faut arrêter de prendre les italiens pour des cons qui n’ont rien compris.
      De toute façon, les gens de colueur sont plus favorables au système d’ethnie que nous. Et puis, ils ont voulu leur indépendance.

      Acrtuliaté :Afrique du Sud
      Autre actualité/A Mayoote les les élèves de classe maternel réclamnet des outils pour se protéger!
      http://www.contre-info.com/appel-a-temoins-4-africains-tuent-un-sexagenaire-handicape-sans-raison-a-elbeuf#more-50637

      • ROSSEL

        Bonjour Orne et Akasha,
        Rome est morte d’avoir été digérée par son empire. Le cosmopolitisme a eut raison de ses valeurs et de son identité. En distribuant la citoyenneté romaine à tours de bras à ses sujets exotiques, en tolérant une religion mortifère étrangère (le christianisme), en dépréciant ses valeurs viriles et civiques au profit d’un avachissement moral et physique, Rome s’est engagée dans une décadence irréversible. L’histoire de sa chute est à mettre en parallèle avec celle qui est en cours dans notre civilisation.

  • laspirateur

    Mais les migrants sont le cadeau de notre père noël du KKK Albert Pike! Remerciez le ciel!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Encore une fois, nous avons des modes de vie bien différents. D’où cette impression d’envahissement, du fait que nous remarquions bien davantage celui qui ne vit pas comme nous.
    N’oublions pas que nos prisons sont à plus de 80% occupées par des gens issus de l’immigration. Il y a plus de violence, c’est certain. Voyez aussi l’état des camps de réfugiés, et l’appel des associations, alors que ces jeunes gens pourraient prendre en charge la propreté et la sécurité des lieux. Non, la propreté est affaire de femmes, la sécurité… ne semble pas les concerner.
    Si je devais les plaindre, ce serait sporadiquement, au cas par cas. Car il y a certainement des situations douloureuses. Et il y a certainement parmi eux des gens très bien, prêts à s’adapter.
    Donc cette notion d’envahissement n’est pas une question de chiffres, mais de modes de vie. Un exemple: il suffit d’une dizaine de trouble-fête pour mettre la panique dans une ville. Si cette dizaine se tient tranquille, bavarde avec les voisins, cherche à s’intégrer, il est certain que la plupart des locaux se feront un plaisir de les aider.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Exact MG j’en parlais tout à l’heure justement !

  • Paco Paco

    Pas mal de rêveurs ici… Je viens de passer trois mois au Cameroun. C’est la loi du plus fort qui est la règle ! Et la machette n’est pas un outil de jardin…

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    Les goûts et les couleurs ne se discutent pas . Mais l’objectivité s’impose . Qu’on soit pro ou anti migrants ne change rien à la réalité des choses .
    Les faits : des étrangers débarquent en masse en europe . Point barre .
    Quelles que soient les causes , les effets sont indiscutables . Augmentation de la délinquance , de la violence , des affrontements inter-ethniques, favoritismes des nouveaux arrivants au détriment des locaux, paupérisation généralisée …..
    La responsabilité des pourritiques n’est plus à établir , on est d’accord , mais le mal est fait et continue de croitre . Biquette : « Encore une fois, nous avons des modes de vie bien différents. »
    MG : »Tout est question d’éducation »
    Paco :  » Je viens de passer trois mois au Cameroun. C’est la loi du plus fort qui est la règle »
    Trois commentaires qui résument le problème . Nous avons affaire à des gens de cultures différentes, sans éducation ( pour la plus grande majorité) qui ne vivent que dans le rapport de force .
    Le dernier point est le plus important . Des gens habitués à la violence et ne vivant qu’à travers elle ne vont jamais se soumettre à des lois aussi molles que les notre car elles n’ont pas été conçues pour s’opposer à une vague migratoire . la moindre procédure demande des kilos de papiers et des centaines d’heures de travail, tous services confondus . Il y a une impossibilité structurelle et logistique à répondre au problème, sans parler de l’aspect idéologique . Du coup nous voilà coincés entre le marteau et l’enclume , ou plutôt entre la poule et l’oeuf .
    De qui doit on s’occuper en premier, des crevures qui nous dirigent ou des sagouins qui ravagent nos pays ? Les premiers générant les seconds .Car comme le dit JBL « Bon, faut juste savoir que cela est orchestré, »
    L’idéal est de traiter les deux à la fois, mais vu la mentalité et le courage du « tout venant » un gros doute s’installe . Pour ma part je ne vois qu’une solution à moyen terme : s’occuper de l’urgence en priorité, c’est à dire prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens dans notre environnement proche. Et ensuite attendre que la situation soit suffisamment dégradée pour que les responsables puissent nous tomber sous la main . Quelle que soit la façon d’aborder le problème on retombe sur les même évidences : la situation ne s’améliorera pas et personne ne viendra à notre aide , je dirai même que le pire est à venir .
    Pour les accro à l’optimisme il reste les pétitions et les élections , mais bon https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • analyse intéressante. Je ne pense pas, par contre, que la situation va dégénérer au point d’avoir les responsables sous la main. La situation va dégénérer lentement et uniquement pour le petit peuple donc nous. Malgré tout, on va se taire et encaisser car dans sa majorité le peuple français est soumis à l’idéologie humaniste et au politiquement correcte. Nous sommes un peuple prêt pour être éradiquer, juste docile et ignorant à souhait!
      Si je me trompe tant mieux.