Un nouvel antibiotique grâce aux fourmis…

La science expliquée façon Micrologie, avec humour et néanmoins beaucoup de sérieux.

Illustration/Pixabay

Fourmicopée

“Les antibiotiques, c’est pas automatique !” Ben voyons… Vous ne pouviez pas le dire plus tôt !? Parce que là, bravo, on est bien dans la merde. Voilà ce que dit l’OMS : « La résistance aux antibiotiques constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale. » Et ne croyez pas que vous allez vous en sortir, je cite : « Elle peut toucher toute personne, à n’importe quel âge et dans n’importe quel pays. » Et vlan !

Maintenant que vous priez pour ne pas être opéré de l’appendicite et choper une infection nosocomiale lors de votre prochain séjour à l’hosto, laissez-moi vous expliquer pourquoi il est important de lutter contre la désertification en Afrique.

Magic savana

Hein ?
Non, je ne passe pas du coq à l’âne, mais du staphylocoque à la fourmi.

Ambiance National Geographic ou Marlyse de La Grande pour ceux qui s’en rappellent ( je n’ai pas pu m’empêcher de ressortir le générique, désolée :))

L’émission nous emmène aujourd’hui en pleine savane africaine, au Kenya. Éléphants et girafes gambadent au soleil couchant, une lionne s’étire sous un acacia. Approchons-nous. Dans l’arbre, à l’abri des feuilles, une colonie de fourmis, de l’espèce Tetraponera penzigi, œuvre à son petit élevage de moisissures.

Bon… Tout ça est très poétique et à trop rêvasser, personne n’avait pensé (jusqu’alors ) à regarder de près ces fameuses moisissures.
Et pourtant, ça valait le coup ! Grâce aux nouvelles techniques d’exploration moléculaire, une équipe scientifique y a fait une découverte fort prometteuse. Ces moisissures toutes « fourmilières », identifiées comme une nouvelle espèce d’actinomycètes, les Streptomyces formicae, produisent des antibiotiques. Les scientifiques, bien inspirés, ont nommé ces molécules formicamycins (pour ceux qui ont perdu leur latin, formica veut dire fourmi).
Jackpot ! Les formicamycins s’avèrent efficaces contre les terribles staphylocoques dorés et autres entérocoques résistants à tous les antibiotiques actuellement à notre disposition.
Les tests et recherches se poursuivent, la synthèse de ces molécules est en cours… De quoi dire « ouf ! », renouveler notre armoire à pharmacie et gagner un peu de temps avant de tous choper une saloperie incurable.

Cela dit, j’attire votre attention sur la conclusion des chercheurs dans leur article : « Nos résultats mettent en lumière l’importance d’effectuer des recherches dans des environnements jusqu’ici sous-explorés. » Permettez-moi d’ajouter, sans vouloir faire de mauvais esprit, que tout ça est possible si, et seulement si, ces « environnements sous-explorés » existent encore… hum hum

Ben oui, la biodiversité, cui-cui les p’tits oiseaux, ça peut aussi sauver des vies.
(humaines)

Auteur Micrologie

Source :

Formicamycins, antibacterial polyketides produced by Streptomyces formicae isolated from African Tetraponera plant-ants, Chemical Science, fév. 2017

Voir:

Alzheimer et Marteau-piqueur

Bla-bla Mosquito

13 commentaires

  • soubiemyriam

    que la paix vous accompagne.

    Voilà ce que j’entends quand on me dit que les antibiotiques c’est pas automatique.

    Madame d’abord vous devriez acheter un sirop et des fluidifiants et puis du paracétamol, tout plein de truc bien cher et qui te servirons strictement à rien. Et ensuite quand tu seras bien bien infecté et que tu auras payé toutes nos conneries, on te donnera ce fameux antibiotique qui te guérira en moins de deux jours…

    Sinon pour ceux qui ne veulent pas laisser traîner et subir cette propagande, il y a les antibiotiques naturels.

    • Myriam, contente de te voir ! Donne des nouvelles sur le forum si tu veux bien… ou en mp !

    • engel

      Prendre immédiatement des antibiotiques*(même naturelles) est une Hérésie!!!

      Les défenses immunitaires naturelles doivent « travailler » régulièrement.
      Faute de quoi, elles s’écroulent progressivement.
      …Les petits maux ont aussi leurs utilités.

      Par contre, il serait normal que dans la première phase, les médicaments actifs et symptomatiques soient remboursés parfaitement.
      Mais bon, les priorités sont ailleurs…

      * Antibiotique: Qui détruit la vie… et même les bonnes!
      (Anti/Contre. Biotique/La vie)

      • soubiemyriam

        pas vrai pour toutes les maladies. Pour les toux grasses, attendre ne fait que sur infecter sans bénéfice, au contraire on arrive vite à une maladies qui devient récurrente. Sans jamais être mieux combattu par le système immunitaire. Mieux vaut traiter au plus tôt.

        C’est du vécu et après observation sur mes quatre enfants. Et surtout ma dernière fille qui a subit le « les antibio c’est … ». Elle avait beau crever pendant un mois, on ne donnait aucun antibio, et ensuite elle rattrapait la même maladie et c’était le même schéma, la seule chose qui à marché et stoppé la récurrence de cette maladie c’est les antibio que je lui ai donné.

        Après je ne prends jamais d’antibiotique hors ce genre de cas. En étant enfant, mon médecin de famille prescrivait directement des antibio. Au bout de trois jours plus rien. Pourtant aujourd’hui, gloire à Dieu, je suis un char d’assaut. Même les gastro me font guère plus qu’un allé au toilette et basta.

        • engel

          Le phénomène de surinfection peut apparaître à la suite de toute pathologie infectieuse, y compris lors de maladie d’origine virale.
          Et c’est bien pour cela, que certains médecins profitent de cet argument facile pour prescrire des antibio lors de maladie virales. Bien que les anti bio soient absolument inactifs sur les virus de la maladie.

          Ps:
          -Il existe deux types d’angines, la blanche et la rouge. Une est d’origine microbienne et l’autre virale.
          -Une toux grasse se soigne bien souvent avec des antiseptiques pris de façon très soignée.
          …Bien sûr si cela dégénère, il est toujours temps pour un « traitement de cheval ».

        • blackh

          Il aurait fallu un antibiotique pour une toux ??? Allons…

  • Alors là… je parie que là encore, seule la molécule va être extraite de la substance, mélangée à des additifs toxiques, et voilà un nouveau médicament (médical – menteur).
    Nos « scientifiques » n’ont toujours pas compris qu’il y a une osmose entre les différents composants d’une plante ou d’une substance quelconque, et qu’il ne faut donc pas les séparer.

    Petit détail pour rire: j’imagine les éléphants gambader…

    • engel

      Tu n’as pas à parier, c’est stipulé:
      « la synthèse de ces molécules est en cours… »

      Et comme les « excipients non neutres » sont systématiques….tu ne peux qu’avoir raison.
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Il y a tellement d’antibiotique naturels et sans danger…. que ceux qui prennent les chimiques sont bien inconséquents !

    • Voltigeur Voltigeur

      A partir du moment où ça va être « synthétisé » … On imagine sans peine, le résultat de ces synthétisations chimiques. Si en plus on réfléchit, aux accumulations, inter-actions, mutations induites on est mal barrés.
      :(

  • engel

    “Les antibiotiques, c’est pas automatique !”

    Et c’est qui les cons qui les ont automatiquement prescrits…pendant plusieurs décennies??? Hein!!!

    Toute honte bu,
    maintenant ça ne les dérangent nullement de la ramener avec un petit air condescendant, voir méprisant.

    Nb: « Ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît. » …Oui mais « Attention danger! »

  • gnafron

    au fait, on leur a dit, à tous nos animaux d’élevage, que « les antibiotiques, c’est pas automatique »
    j’ai tout récemment appris que l’amoxycilline était fournie à doses massives aux animaux d’élevage,
    cette même amoxycilline qu’on m’a tout récemment prescrite pour une mauvaise bronchite…
    personne ne leur a dit que les bactéries se refilaient la résistance, même entre espèces différentes ??? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • engel

      Malheureusement oui la pratique perdurent.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
      …C’est bien la preuve qu’ils se foutent de notre gueule!!!

      Effectivement ils en donnent dans tous les élevages intensifs, pour « prévenir » l’apparition de tout foyer infectieux.
      …Y compris aux poissons!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif